Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les constellations

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Sinbuck
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 02:02    Sujet du message: Les constellations Répondre en citant

« le: 07 Mars 2009 à 01:05: »

Un petit détour par le ciel nocturne...


Les constellations représentent des groupements arbitraires d'étoiles pour l'astrophysique, mais les constellations sont des forces énergétiques en mouvement comme des vibrations sonores en harmonie avec le "chant de Dieu" d'après le langage de l'astrologie.




Qu'en est-il de cette question que l'individu soumet à son imaginaire ?

La vision scientifique et l'interprétation mystique cohabitent et expriment chacun, à sa manière, les propriétés différentiées d'une même réalité.

L'astrophysique interprète le groupement des étoiles en constellations par des critères de distance, de position dans l'espace, de centre de rotation, de luminosité... Même si une constellation semble projeter une figure plane, les étoiles constituantes ne sont pas toutes à la même distance de nous, elle semble briller de manière plus ou moins égale, mais leur taille et leur classement dans le diagramme HR (sélection par température, couleur, taille) sont totalement différents et ne représentent pas de critère d'associativité. Le travail de l'astrophysique n'est pas d'interpréter la situation philosophique du genre humain par rapport à cette distribution stellaire et locale (voir erratique !) de l'environnement proche de la Terre.



Diagramme HR

Les constellations structurent l'organisation des étoiles qui nous font face tous les jours/nuits dans le plan de rotation de la Terre autour du Soleil. Ce plan là s'appelle l'écliptique. L'axe nord-sud de la Terre (orienté à 23° par rapport à la verticale de l'écliptique) pointe sur une étoile particulière : l'Etoile Polaire dans la Petite Ourse. L'axe nord-sud de la Terre vibre un peu autour de sa position d'équilibre, comme une toupie, cette rotation s'effectue en 26.000 ans environ et se nomme "précession des équinoxes". Lorsqu'on divise cette durée, 12 périodes de 2160 ans, se localise par le déplacement du "point gamma" dans une des constellations historiques de l'astrologie qu'elle nomme ère des Poissons, ère du Verseau... Mais sur une période encore plus longue (250.000 ans), la direction de l'axe nord-sud vers l'Etoile Polaire n'est pas fixe, et décrit une nouvelle période, son déplacement est très lent à l'échelle des civilisations humaines, ..., mais néanmoins perceptibles d'un point de vue sociologique.

G.Galilé disait, il y a 400 ans : "Et pourtant, elle tourne" (en parlant de la Terre) à la fin de son procès face à l'église. De nos jours, nous savons que "Tout tourne" dans l'Univers (chose connu intuitivement depuis bien longtemps par nos ancêtres). La vitesse de déplacement des galaxies (groupements d'étoiles structurés sous formes elliptiques ou spirales) est vertigineuse : 900.000 km/h. Une répartition en 3D des galaxies révèle une structure de l'Univers "en éponge" comme des fils de galaxies séparés par des grands vides. Ces vides ressemblent à des bulles de non-formation stellaire résultant des différences anisotropes de température au tout début de l'Univers, avant sa transparence, lorsque les atomes n'étaient pas encore formés et qu'ils ne pouvaient pas rayonner. L'histoire du développement physique de l'Univers est si poétique, magique car la matière est formée pour que nous puissions voir à travers (la transparence de l'univers : 300.000 ans après sa naissance nommée big-bang). L'énergie initialement condensée est maintenant différentiée sous forme de structure fractale : atomes, molécules, organes, règnes de la nature, planètes, soleils, constellations, galaxies, amas de galaxies. L'Univers est cyclique, périodique, harmonique,..., tic-tac, le temps et la conscience qui retourne vers l'abstraction.



"La roue du charriot"

L'astrologie traite du Logos, de l'image de l'Univers, du Verbe et de l'interprétation spirituelle de la position du règne humain sur l'échelle de l'évolution. Dans cette réalité, l'histoire gnostique des civilisations est transcendée/corrélée par l'influence des astres et par la stimulation énergétiques des constellations. L'ère du Taureau est toute marquée en Inde et en Europe par l'oeil du Taureau, le troisième au centre des autres comme un symbole archaïque de l'Intelligence Active cadencée par le Rayon III de l'astrologie ésotérique.




A partir de l'ère du Bélier (-2000 ans av. J.-C.), le sacrifice des désirs sur l'autel de la personnalité révèle au genre humain l'expression ascétique de sa constitution énergétique transmutable en inspiration mentale. Position cognitive de l'individu sur le fil du rasoir de la dualité concrète/abstraite de l'ère des Poissons soumises aux projections nécessaires de la conscience christique, l'homme et la femme du IIIe millénaire entament dans la crise économique le début de l'ère du verseau, celle qui distribuera finalement et gratuitement "l'eau de la vie" à ceux qui ont soif. Les autres, selon l'Apocalypse de Jean, rejoindrons le "séjour des morts"... On remarque que les caractéristiques sociologiques des civilisations s'identifient aux propriétés astrologiques et symboliques de chaque signe impliqués dans la précession des équinoxes (12x2160).

12 constellations, 4x3, la trinité manifestée dans la matière, symboliquement parlant comme le soufre des alchimistes et psychologiquement comme l'énergie expansive du feu intérieur qui bât la mesure du coeur. 12x12=144 comme chiffre significatif du corps éthérique, et 12x2 (les deux sens de rotation dans le zodiaque) comme le nombre des 24 vieillards de l'Apocalypse. D'un point de vue astrologique, il n'y a pas de hasard à l'ordonnance des 12 constellations du zodiaque et contrairement à ce qu'en pensent certains astrophysiciens, les constellations sont véritablement des énergies conditionnantes de la conscience humaine. La connaissance des liens qui existent entre l'énergie spirituelle des Rayons et les analogies psycho-symboliques du développement de la conscience d'un point de vue orthodoxe et ésotérique est développée amplement dans le vol.III du Traité des 7 Rayons de A.A.B et de D.K
.




Sinbuck.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 02:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Sinbuck Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky