Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
souvenirs de Casamance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page de Lanou
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:00    Sujet du message: souvenirs de Casamance Répondre en citant

« le: 02 Mars 2009 à 18:12: »




Rencontre avec le Kankouran






La Casamance est la région au sud du Sénégal, séparée du territoire nord par la Gambie, ( petit pays anglophone qui entoure le fleuve du même nom (Gambie) ). J'y ai été mené par le service qui s'exprimait alors par l'aide à l'éducation, là-bas. De cela je ne parlerai pas car le but du présent fil est plutôt de vous partager des images qui m'ont touchées de cette magnifique région où tellement d'oiseaux vivent.

C'est une région où se côtoient plusieurs ethnies dont les traditions sont assez différentes dans leurs formes et leurs us et coutumes pour que cela interpelle. Chez les uns, il est impoli de finir le plat car cela signifie qu'on n'en a pas eu assez, chez les autres il ne faut pas laisser une miette sinon ça constitue une irrévérence insultante à ceux qui sont dans le manque. Un exemple parmi bien d'autres de ce qui rend les premiers contacts délicats...

Nous y avons acheminé une bibliothèque à l'époque où des "terroristes" perpétraient des massacres parmi la population. La période était donc très tendue au point de vue social, pour le moins qu'on puisse dire. Notre venue représentait un grand espoir, le symbole de quelque chose de positif, enfin.

Nous étions attendus par une foule joyeuse, habillée des couleurs vives des habits de fête. Nombre avait traversé le fleuve pour nous accueillir, ce qui représentait un voyage assez conséquent en pirogue, l'autre rive étant un mince trait à l'horizon quand on était sur la rive du village.
C'est au son des tambours et des chants que nous sommes entrés dans le village et malgré la fatigue d'un voyage de plus de 48 heures nous étions emportés par leur allégresse. Une femme dont la coiffure m'avait émerveillé m'a dit, répondant à mes questions, que cela lui avait pris 3 semaines et était honorée que je la remarque. Des enfants avaient posé la langue sur mon bras, m'avaient goûté, car c'était la première fois qu'ils voyaient un "toubab".

Nous nous rendions vers la place encadrée d'antiques arbres à tabac, où ont lieux toutes les cérémonies, quand il y eu des cris puis un grand mouvement de panique. Les femmes couraient dans tous les sens, les enfants se cachaient le visage dans les robes de leur mère... tous hurlaient "Kankouran! Kankouran!". La foule se disperçant dans tous les sens, nous nous sommes retrouvés devant un personnage, à une dizaine de mètres de nous, habillé tout en rouge vif, qui allait une démarche alerte et venait droit sur nous. Nous ne pouvions pas dire que nous l'avons vu disparaître, à proprement parler, mais soudain, il n'était plus là!

Le Kankouran est un "personnage" de la Tradition Mandingue (oui, une histoire carrément dingue! hi!hi!). Personne n'a pu l'approcher d'assez près pour dire si c'est un homme ou une femme, nous a-t-on dit. C'est un protecteur qui peut apparaître et disparaître à sa guise suivant des nécessités que lui seul connaît, semble-t-il. Les Mandingues lui font suffisamment confiance pour lui confier le sort des enfants lors des initiations.

Quand les garçons sont circoncis vers l'âge de 7 ans, ils sont menés à la forêt sacrée où ils seront livrés à eux même pendant une durée allant de 3 semaines pour tous, à 3 mois pour les griots (caste particulière d'Afrique, gardienne de l'histoire orale, entres autres). Pendant toute cette période, ils devront trouver leur nourriture, organiser leur survie... Ils sont protégés des reptiles et autres scorpions, fauves et mauvais esprits par le Kankouran.

Je trouvais vraiment incroyable que toute la population Mandingue confie leurs jeunes garçons à "quelqu'un" qu'ils n'ont jamais pu approcher ni parler. J'étais loin d'arriver au bout de mes surprises!






A suivre...


Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:01    Sujet du message: souvenirs de Casamance Répondre en citant

« Répondre #1 le: 04 Mars 2009 à 10:09:




Souvenirs de Casamance
suite










La structure sociale du village m'était bien difficile à comprendre. Le marabout, le sorcier, le voyant... ont des fonctions différentes dont il m'était difficile de comprendre les particularités. L'actualité de la brousse était, en grande partie faite d'histoires liées à leurs "services".

Quasiment tout les garçons portent un gris-gris attachés à la taille et destiné à rendre la peau "imperméable" aux blessures. Si quelqu'un se met un coup de machette en taillant les palmiers, son doigt peut casser mais pas être sectionné "grâce" à cette protection. Or, il arriva qu'une personne craignant trop d'égarer son gris-gris l'a dissout dans l'eau et l'a bu. Bien des années plus tard, alors qu'il était vieux, il tomba malade. Il faillit mourir car on n'arrivait pas à le piquer, les aiguilles cassaient sur sa peau à cause de "l'imperméabilité" liée au gris-gris...

On m'a proposé de porter un tel gris-gris et je demandai, amusé, comment je pourrais en vérifié l'efficacité. On me répondit avec une simplicité désarmante qu'il n'y avait qu'à amener un couteau chez le marabout le jour où on va chercher le gris-gris pour en tester l'efficacité en donnant des coups de couteau au marabout pendant qu'il portait le gris-gris. Hm! hm!...

Une autre fois, un homme se fait voler son sac de riz. On ne peut en acheter qu'un dans le mois, ce qui condamna la famille à un mois bien difficile. L'homme en colère se rendit chez un marabout, lui demanda de tuer ce voleur (le sens de la justice est certes très "roots" chez ces gens). Le marabout lui demanda s'il était sur que c'était ce qu'il voulait et après sa confirmation fit ses opérations puis lui dit: "Voilà, c'est fait, ton riz est maudit. Celui qui en mangera mourra". Mais le voleur ne garda pas le riz pour lui et le revendit à quelqu'un qui fêtait le baptême de son fils. Résultat: 21 morts au baptême...

Des histoires, il y en a plein, plein, plein. Cela m'avait à ce point attristé que je rêvais d'établir le "Jardin des Traditions", un cercle de sagesse, de sorte que ce genre de choses évoluent et qu'une plus grande responsabilité émerge, mais il m'est apparu que je n'étais pas encore équipé à me frotter à ce genre de service. C'est ce qui, au début, m'a conduit à me rapprocher du chamanisme: le besoin de comprendre et saisir nettement l'environnement dans lequel évoluent ces gens de manière à m'y mouvoir avec plus de sûreté et de discernement. Depuis, mon point de vue a changé car ce sont les Africains qui doivent être les premiers acteurs des changements les concernant.

Assurément, l'évolution devique amènera de grands changements dans la structure sociale Africaine! Cela attire mon attention bien que pour l'instant, je n'ai pas de nouvelles concernant cela.






A suivre...


Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:01    Sujet du message: souvenirs de Casamance Répondre en citant

« Répondre #2 le: 04 Mars 2009 à 11:51: »


Salut mon ami,
A toutes et à tous,

Avant que tu ne continues ton récit j'aimerais savoir ce que tu penses du "Kankouran".

Un "esprit" protecteur dis-tu, mais s'agit-il d'un être humain ayant évolué, un Arhat, un Maître?

Ou alors penses-tu qu'il s'agisse d 'un déva lié à cette ethnie et qui prenne forme humaine?

T'a-t-on expliqué plus minutieusement qui il était, à moins que tu ne sois tenu par le secret de ne dévoiler que ce qui est permis d'entendre?

Franchement tu m'as mis l'eau à la bouche.....LOL




Fraternellement.

Amilius

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:02    Sujet du message: souvenirs de Casamance Répondre en citant

« Répondre #3 le: 04 Mars 2009 à 14:42: »


Ô lanou,

- tes souvenirs de Casamance resemblent fort à de semblables récits arrivés - tant au Tibet[1].. que dans l'ancienne "Celtie".. - que chez "nous" ici et maintenant encore.. et qui sont caractérisés par l'importance de la vie astrale des peuples. Bref : à peu près partout sur la terre.. et de tous temps.

- en l'occurence le marabout ... (citation : Le marabout lui demanda s'il était sur que c'était ce qu'il voulait et après sa confirmation fit ses opérations..). a utilisé la puissance de sa volonté, (donc ce à quoi il pouvait avoir accès de 1er rayon..) et le savoir de sa tradition.. mais avec, de toute évidence, un manque de sagesse et donc de connaissance par le coeur.. le fait qu'il ait demandé la confirmation au demandeur.. de son intention définitive ne l'a nullement exonéré de son karma de "mage".. contrairement à ce qu'il a semblé croire. Le meurtre par action magique "noire" lui est imputable, de la même manière que s'il avait tué de ses mains, il a tout autant privé de leur précieuse opportunité d'expérimenter une incarnation à 21 personnes, en tant que disciple, - si nous le supposions "blanc"'.. - cet homme serait un âne à tout le moins, et un transgresseur des lois spirituelles ce qui le placerait d'office du côté obscur.. et à supposer, que sa faute soit "apurée" un jour, dans cette vie ou l'une des suivantes.. il n'en demeure pas moins qu'elle serait soumise à compréhension sous le regard de son âme.. et à réparation..

- ce qu'il aurait dû faire : permettre la découverte du voleur, ou au pire faire en sorte que seul le voleur soit atteint par la malédiction.. (laquelle n'aurait du en aucun cas être de mort..), ce qui dans ce dernier cas aurait consisté à se substituer au karma, ce qui ne lui était pas permi, car de toute évidence, cet homme était très loin du niveau d'un assesseur des Seigneurs du KARMA.. et aussi mauvais juge des causes que "mauvais" sorcier..


- ces sortes de marabouts officient dans nos quartiers, (même "chics"..), HLM et autres "barres d'immeubles..", dans la plupart des villes d'occident, le plus souvent le fait d'Africains du Centre ou du Nord.. mais croire que nos "bons" Français en seraient exempts serait utopique, autant comme victimes que comme coupables de ces sortes de pratiques de "basse" magie, et y sont malheureusement inclus bien des "mages",, "voyants" et autres "guérisseurs", et plus malheureusement encore, certains membres des professions médicales (médeçins y compris..), thérapeutes divers etc.. s'assurant ainsi d'une clientèle fidélisée par la fragilisation résultant de malédictions.. bien calculées. Reconnaissons que ces mages "noirs" cachés ne sont et c'est heureux, pas la majorité, dans aucune des catégories citées.. Quant à l'appellation "marabout" elle n'implique pas plus la malignité que la bénéficité des intentions.. Il y a comme on dit "de tout" en toute activité, qu'elle soit ésotérique ou éxotérique ! et quelle que soit l'apparence donnée au "service" prétendûment rendu. Nos lecteurs auront compris que les honnètes ou les malhonnètes ne sont pas plus dans un camp que dans l'autre, et que le titre ou diplôme ne suppose pas forcément honnêteté, éthique et morale.. et que leur absence n'implique pas non plus le contraire.. Ô mes frères, seul le coeur connaît..

- vu de plus haut, nul n'a le droit de nuire, "PRIMUM NON NOCERE" est la loi éternelle, ce qui est en bas doit être comme ce qui est en haut, et pas différent du dessein afférant à chaque être, selon le désir de son âme.. ni le sang ne doit couler, ni le poison n'être employé.. ni la malédiction ne doit être prononcée, fut-ce contre une simple poule ou sur un sac de grains.. aucun être vivant ne doit subir la malédiction de mort, cela n'est pas permi ! Tout transgresseur sera puni, quelles que soient ses ruses pour différer ou diffracter sa culpabilité, (par "transfert" sur une autre personne.. par exemple..), en faisant avaliser la responsabilité par et sur le demandeur trop ignorant des choses de l'esprit, pour comprendre quelle est sa part dans le crime (qu'il ne "voit" pas encore..), mais le Marabout ou celui qui se prétend tel, est lui, sensé savoir.. sauf que la majorité de ceux qui se mêlent de magie, de sorcellerie, de maraboutage sont encore bien trop peu avancés en initiation.. pour être à même de pouvoir estimer leurs propres responsabilités, ignorants de leurs réels pouvoirs, souvent limités à quelques "techniques" occultes et à l'emploi de sombres rituels de bas niveau, résultant de "basse conscience" et de vile connaissance..



à suivre . . (du moins peut-on le supposer.. ? )




nota[1], Tibet : lire " Mystiques et magiciens du Tibet " . . d'Alexandra David-Néel


Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ





.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:03    Sujet du message: souvenirs de Casamance Répondre en citant

« Répondre #4 le: 05 Mars 2009 à 10:13: »


Yo, Lamadelama!
Yo, Amilius!

Lamadelama, je partage tout à fait ton avis. Le constat de la quotidienneté de telles pratiques, même pour des "petites choses" m'a profondément peiné. C'est ce qui a motivé mon désir de constituer ce "jardin des Traditions" et m'a amené à me demander comment m'y prendre. Ces pratiques sont tellement quotidiennes que ça en est un drame, puissent-ils seulement s'en rendre compte. Pour exemple, la désertification de l'Afrique est liée, d'un point de vue occulte, à ce que trop d'élémentaux ont été détournés de ce pourquoi la Vie les a conçu. (Pour sur, l'esprit cartésien trouvera d'autres explications, je n'en doute pas). Ayant conversé avec ces "sorciers", j'ai été aussi peiné par leur naïveté enfantine (infantile, même!).

Amilius, concernant le Kankouran, je pense que c'est une personne initiée à certaines connaissances. Le Père n'a laissé aucun de ses enfants sans "surveillance" et il existe en Afrique des sages qui veillent silencieusement (comme partout, d'ailleurs). Dans la forêt sacrée, il y a une case dont la porte se trouve à 7, 8 mètres du sol. C'est la "case des hommes volants". Seuls ceux qui maîtrisent la lévitation peuvent y pénétrer... De même, en Côte d'Ivoire, j'ai rencontré les "fils de la mer", dont on dit qu'ils marchent sur l'eau. Ce sont des gens d'une très grande gentillesse, d'une grande simplicité...

Restes de connaissances Atlantes, partielles, distordues, particularités d'une structure sociale dont la sensibilité psychique liée au manque de structure mentale assez forte cause bien des dégâts... , la compréhension du problème Africain n'est pas évidente. Cependant, DK fait observer que les Africains ont progressé si rapidement que la vitesse de ce mouvement est source de vrai espoir.

A quoi l'Âme Africaine est-elle confrontée dans son évolution? Quelles sont les particularités que l'Afrique a à apporter au grand canevas de l'humanité?...

A suivre...


 


Lanou 


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:05    Sujet du message: souvenirs de Casamance Répondre en citant

« Répondre #5 le: 05 Mars 2009 à 13:58: »



Ô lanou,

- ceci constituera, pour le moment : seulement une piste de réflexions et de possibles réponses concernant l'Afrique..
- les Africains actuels (état des lieux ?).. ancètres des Africains futurs, car si l'Afrique est à l'origine de l'humanité, l'Afrique actuelle est l'origine de l'humanité du futur, quand l'un des Chakras de la terre (le 6e..) s'ouvrira en Afrique.. qui reverdira, pendant que l'Europe et l'Asie se désertifieront..
- "lieux" spirituels..
- lieux "civilisationnels"..



Shalom, Salam, Shanti, . .  lamadelama ལམདེལམ



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 13 Mar 2009 - 12:06    Sujet du message: souvenirs de Casamance Répondre en citant

« Répondre #6 le: 05 Mars 2009 à 15:13: »




Souvenirs de Casamance
suite




Des débuts du travail en Casamance à ce jour, bien des choses ont changé. La première nuit que j'ai passé là-bas eu lieu  dans un village qui n'était pas équipé en électricité. Il y avait des millions de lucioles dans les manguiers et  les "fromagers", (arbres géants dont l'odeur du bois quand on le coupe raconte le pourquoi de son nom), dont le scintillement se mêlait  aux innombrables étoiles.
Aujourd'hui, bien des maisons sont dotées d'électricité, les télés et magnétoscopes, et les radios se mélangent aux bruits des animaux nocturnes, le goût des Africains pour la musique et la danse passe bien plus par des soirées dansantes au son de sonos dont on pousse le volume aussi fort que possible que par les cercles de tambours traditionnels, l'informatique et Internet sont présents...
Devrait-on regretter le "bon vieux temps"? je ne crois pas. Que les Africains désirent expérimenter ce que nous même avons expérimenté est naturel et bien compréhensible, cela d'autant plus que le complexe vis-à-vis des blancs et le traumatisme lié à la colonisation se font encore fortement sentir. Par contre, qu'il faille fortifier leur identité culturelle pour qu'ils abordent la globalisation mondiale au mieux, ne fait aucun doute.
Quelles sont donc les racines de cette identité culturelle et comment la  reconnaître et la valoriser ?
Assurément, dans la culture occidentale, si la notion d'initiation était plus quotidienne, bien des choses iraient autrement. Quelle action a lieu dans la psychologie d'un petit garçon dont la circoncision est suivi d'un temps où il sera livré à lui-même, solidaire d'autres enfants de son âge dans la même situation? Bien des difficultés de la scolarité trouveraient là indications à solutions, à mon sens. Bien des aspects de ces cultures Africaines méritent d'être observées avec attention. L'école selon les Pygmées, par exemple, est magnifique. Dans le processus d'initiation des Peuls, on remet à l'initiable une grosse pelote de fil, un gros noeud qu'il a à dénouer...
 Parfois, les tambours lancent le message à travers la brousse : " N'allez pas à tel endroit car des initiations ont lieu. Si une personne s'y rend sans y être invitée, elle sera mise à mort". Tout le monde trouve cela normal et qu'il n'y a là rien à redire.
 Quand l'oreille commence à mémoriser on peut dire "Tiens? C'est le rythme qui annonce un mariage!", mais ceux qui savent écouter disent : "Untel se marie à tel endroit. La cérémonie a lieu à telle heure...".
Mon ami me racontait sa rencontre avec un dragon, voulait m'amener voir les sorciers qui sont transformés en corbeaux... A chacune de mes venues, les anciens se réunissaient et j'étais invité afin qu'ils "regardent dans l'eau". Ils me parlaient de mes activités en France, des difficultés que j'avais rencontré. Une fois, voyant que je m'étais mis en difficulté financière pour amener les médicaments, ils voulurent faire une collecte auprès des "notables" afin que je sois remboursé, mais j'ai refusé.
J'ai été amené à être présent à des cérémonies animistes où des animaux étaient sacrifiés. Le très sage conseil de Maître Morya "selon ton Dieu" a été mis en pratique avec zèle tant les circonstances me mettaient mal à l'aise! (hi!hi!...) L'anecdote mérite d'être racontée :
Afin de mener à bien notre collaboration, nos partenaires locaux estimaient avec grande conviction qu'il fallait mettre toutes les chances de notre côté et demander l'aide du marabout le plus réputé du village. (Pendant les massacres, des guetteurs avaient annoncé la venue des terroristes sur le village et tout le monde avait pris la fuite excepté cet ancien qui déclara "Ce ne sont pas ces petits voyous qui me chasseront de chez moi"; les terroristes ont été mis en déroute par des attaques d'abeilles avant d'atteindre le village...). Ne pouvant m'opposer à une si sincère et si déterminée conviction, j'acceptai et c'est ainsi que je me suis retrouvé dans un rituel où une chèvre fut sacrifiée. Un boeuf fut promis après opération si l'aide avait été efficace. Il se trouva (bien évidemment, ai-je envie de dire!) que non seulement nous ne reçûmes pas l'aide escomptée, mais nous avons eu à nous confronter à plein de problèmes jusqu'au pas suivant, qui fut fait malgré les difficultés.
Dans la crainte, mes collaborateurs locaux me rappelèrent qu'il nous fallait honorer notre promesse au marabout, à quoi je répondais que je ne voyais aucune raison de le remercier comme ils l'entendaient étant donné que nous n'avions reçu aucune aide de sa part. Dans des tous petits souliers, ils transmirent mon point de vue au marabout qui leur répondit qu'il était tout à fait d'accord avec moi, et qu'il s'excusait de n'avoir pas pu se rendre utile à notre projet car son "génie" (ainsi nomment-ils les élémentaux avec qui ils sont liés magnétiquement et qui se nourrissent de leur énergie vitale en échange de leur services) n'avait pas accès à "l'endroit" où les choses se faisait. Sa réaction les surprit énormément et les soulagea aussi beaucoup, il faut bien le dire.
Comment l'Afrique se débarrassera-t-elle de toutes les corruptions dont les gouvernants et les distorsions de l'animisme sont des manifestations? Valorisation de l'identité culturelle disions-nous. C'est un terme et un thème qui mérite d'être médité, je pense.




A suivre...

Lanou

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:13    Sujet du message: souvenirs de Casamance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page de Lanou Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky