Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
la conscience du "vécu" de l'autre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> articles de fond
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2009 - 13:36    Sujet du message: la conscience du "vécu" de l'autre Répondre en citant

« le: 11 Mai 2007 à 11:54: »

- site : ( lamadelama.org ) ( Accueil du site > PSYCHOLOGIE ÉSOTÉRIQUE > LA CONSCIENCE DU "VÉCU" DE L’AUTRE.. )
..le mystère de l’amour se trouve caché dans la signification du parfum des fleurs..


mardi 24 avril 2007, par lamadelama
<> o <> o <> o <> O <> o <> o <> o <>

- Une insuffisante conscience du vécu de l’autre indique et exprime un état « insuffisamment civilisé.. ».
- Collectivement parlant, nos identifications sexuelles et sociales sont à la fois mal posées et fausses en partie, les générations actuelles les cherchent sous forme de : qu’est-ce que "lui", et qu’est-ce que "elle" ; les réponses toutes faites apportées par la société changeant à chaque génération tout en amorçant des changements au cours de la durée même de chaque génération, au point qu’il est difficile à chaque individu d’avoir une image de soi et une image de l’autre qui serait la base fiable d’une image de couple et par voie de conséquence d’une image du groupe humain auquel il se rattache, et surtout l’image indispensable du groupe de base : le binôme mâle /femelle stable et rassurant au sens d’une "êtreté" harmonieuse et valorisée de chaque individu.
 Par la suite, cette insuffisance se projette et se continue sur l’enfant, les enfants.. du simple fait que l’état « jeune » perdure jusqu’à ce que l’enfant devienne « jeune » à, son tour, car n’est-ce pas, dans l’imaginaire adolescent, l’enfant n’est pas un "jeune" ado comme eux, il n’est qu’un petit : qu’un enfant !
 L’inertie « identificatoire » des générations – source de compréhension – est en même temps source de conflit. Et cela par phases successives de – mésentente ou " conflit > harmonie ", puis de phases – entente ou " harmonie > conflit ".
 Tout cela régulé tant par la proximité/distance (ou présence/absence..), que par l’immédiat/tardif (ou le maintenant/jamais..).
 L’une de nos identifications erronée relative à notre état de "jeune" adolescent, adulte, jeune parent, etc. Au sens où, à chaque nouvelle phase de la vie nous commençons par un état de "jeune" (jeune écolier, jeune collégien, jeune lycéen, jeune étudiant, jeune travailleur, jeune employé, jeune parent, jeune retraité, etc. ..), qui, s’ajoutant à nos autres identifications erronées, sociales, religieuses, sportives, politiques, professionnelles etc. font globalement une insuffisance de civilisation, et l’on peut considérer un tel état comme état de "civilisation" erronée.. quand des millions d’êtres au sein de la société sont dans un état d’identification "personnelle" erronée..
 Il n’y a pas actuellement de civilisation satisfaisante, pas au sens « achevé » en tout cas, si civilisation il y a, c’est d’une civilisation "partielle" qu’il s’agit, se cherchant et en cours d’ajustement par le processus immense de l’identification globale, collective ; le grand « tous » s’identifie, à travers tous les petits "chacun", d’une manière de moins en moins fausse (issue du conflit..), puis de plus en plus juste (accès à l’harmonie..), à force d’éliminations au coup par coup des identifications provisoires, insuffisantes et erronées.. et où dans ce processus, perdureront les quelques identifications correctes, car adaptées au vécu, et justes car adaptées au relationnel, justes car « éternelles » en quelque sorte.. au sens de « spirituelles », ici bas.. soit reflets de l’esprit éternel dans la vie de chacun "ici et maintenant", reflets valables pour chaque génération et pour le maximum de circonstances, au dessus et hors de toute époque et/ou mode..
 Il s’agit bien de "reflets" de cet esprit éternel, car c’est bien ce qu’est tout ce qui nous entoure et qui pour nous, compose « le monde », et c’est, en dernière analyse : ce que nous sommes nous-mêmes ici bas : des reflets !
 C’est bien pour cela, parce que nous sommes des reflets, que nous avons tellement besoin de nous « identifier », en fait de nous « refléter » , parce que nous ne "sommes" pas.. ou pas encore, étant ici pour apprendre à ‘être’, nous ‘passons’ ici, dans et par l’expérience de la ‘forme’ pour apprendre à ‘être’, nous goûtons à la succession des instants pour apprendre le goût du moment éternel.. car la vie dans la conscience de l’éternité, c’est ‘être’ !
 Voilà la raison pour laquelle les « lieux d’éternité » comme les déserts.. quelle que soit leur forme, développent chez les êtres sensibles cette puissante impression de plénitude, cette sensation d’ "être" plus ! Soit une prescience de la « vie plus abondante » autrefois promise par le Maître de tous les Maîtres.. en Galilée, celui qui, et nous le sentons bien au fond de nos cœurs, est notre Maître intérieur et est aussi "l’âme du monde" : le Christ cosmique..
 à suivre si cela interesse..
Fraternellement, lamadelama

<> o <> o <> o <> O <> o <> o <> o <>

- la base de ce passage a déjà été postée ailleurs pour illustrer un commentaire.. sa place étant bien entendu aussi dans cet article, je complète donc et remets en lecture :
- en tentative de début de débat, et comme élément induisant (ou devant induire si cela veut bien fonctionner..), un début de comparaison avec un sujet voisin et pas étranger, celui, connu des psychologues, de l’identification, cette démarche du soi dans la construction de la personnalité.. pour laquelle il est bon de prendre en compte les mésaventures, heurs et malheurs de ce soi pendant toute la durée de ce "construct", et donc de la réussite globale, partielle ou de l’échec de ce "construct", et donc de la valeur de l’identification en résultant.. l’identification réussie et juste "fait" le soi construit et utile à la personnalité sa vie durant, ou l’identification erronée handicape la personnalité des lourdeurs et inconvénients d’un soi aussi falsifié qu’elle aura été fausse en regard des intentions de l’âme, concernant l’incarnation en cours.. et le lecteur comprendra ici la difficulté de l’exercice consistant à "rabouter" les données de la psychologie exotérique concernant le soi et considéré par elle comme un "être" abouti et opérationnel, ce qui peut être vrai.. et l’est dans la plupart des cas, du moins nos sociétés affectent-elles de le croire.. et la psychologie ésotérique, considérant, elle, tout le champ du psychologique comme en avancée vers sa relation à l’âme, qui est elle, un être abouti et réellement opératif puisque ayant le fin mot de l’incarnation, de chaque incarnation..
- c’est par identifications successives à ses modèles plus grands que lui, que l’enfant se construit, c’est aussi par identifications à ses rôles, aux rôles attendus de lui par ses géniteurs, ses éducateurs et ses maîtres ou instituteurs, plus tard par ses professeurs puis par les cadres sociaux de tous niveaux et de tous milieux (sportifs, musicaux, militaires.. bref tous les milieux fréquentés par lui..), l’identification : ce terme est de plus en plus employé par les psychologues qui cherchent ce qui peut "joindre" la personnalité à sa partie plus profonde, limitée jusque là à la notion vague d’inconscient, reconnaissons qu’il faut effectivement être assez inconscient ou plus encore inconséquent pour enfermer tout le champ du psychologique dans une notion ignorant l’âme humaine et plus encore l’esprit ou Monade ! Mais comme tous les savoirs de l’humanité la psychologie est appelée à de grandioses développements.. passant par des "reconnaissances" de ce qui pour elle est encore "sous le boisseau"..
- "soi" et "Soi".. (soi personnel et Soi égoïque..), l’homme peut n’être qu’un tout petit "soi", mais se trouver prodigieusement grandi par l’afflux en son coeur, d’une partie, si infime soit-elle, de l’infinie grandeur du divin..

<> o <> o <> o <> O <> o <> o <> o <>

..le mystère de l’amour se trouve caché dans la signification du parfum des fleurs..

<> o <> o <> o <> O <> o <> o <> o <>

LA CONSCIENCE DU "VÉCU" DE L’AUTRE..  

24 avril 2007 17:35, par lanou  
( ci-dessous quelques petites réponses à Lanou, faites sur site lamadelama.org )
citation lanou :- La nécessité de croître la capacité et la justesse d’identification m’apparaît comme indispensable à la compréhension qui permet la juste attitude.
- oui, de fait : indispensable mais au rythme et à la vitesse où se prennent les initiations, ces "prises de conscience énergétique" et selon les plans ou niveaux d’énergies de l’univers.. ce qui correspond carrément à des consciences d’univers différents, un peu à la façon dont l’univers infantile apparaît et est différent de l’univers adolescent et encore plus adulte, on peut toujours tenter de se croire plus initié qu’on ne l’est mais cela ne peut fonctionner ainsi.. en conscience comme en énergie il y a des différences aussi grandes que mentionnées, voire même aussi grandes qu’entre les règnes de la nature, puisque c’est bien de cela qu’il s’agit..
citation lanou :- - Je confesse ma grande difficulté (pour le moins qu’on puisse dire) à m’identifier à ceux que je trouve menteurs et cupides, mon aversion à me mettre "dans leurs pompes". Je sais qu’il y a à mettre le monde entier dans notre poitrine, au Soleil du coeur, mais pour eux, j’arrive pas, l’idée même de m’entraîner me parait, si ça n’est dangereuse pour mon équilibre, un peu "maso"...
- si tu es conscient d’une difficulté : alors le plus difficile est fait et le reste suivra tout naturellement.. il n’est d’ailleurs exigé de personne au delà de ce qui lui est physiologiquement possible et initiatiquement il en va de même.. hormis la tension et l’effort vers "le haut", qui sont le propre du "retour".. et attendus de tout disciple à quelque degré qu’il soit.. laisse donc les menteurs et les cupides à leur responsabilité, la "technique" consistant à prendre sur soi les péchés du monde n’est encore à ce jour ni de ta responsabilité, ni dans tes possibilités.. demandera-t-on à l’élève plus qu’au Maître ? Si le "ressussité" est appelé l’homme des douleurs c’est bien parce qu’il prend en lui les souffrances des nations.. et mènera ainsi collectivement les hommes à la rédemption, mais l’artisan du karma de chaque être vivant est lui-même..
[color=purple]citation lanou :[color=maroon]- - La notion d’identification me fait penser à "capacité de similarité de vibration", ce qui me semble impossible, hors nos affinités qui y tendent un peu mieux, tant que le véhicule des émotions n’est pas maîtrisé, et peut-être qu’au delà cela constitue le champ de bataille, le choix décisif concernant l’identification.( Cela, relève de considérations non encore expérimentées pour la plus large mesure, aussi mon opinion ne serait que théorique).
[color=purple]- oui c’est bien vu quant à la limitation émotionnelle, et encore n’est_elle que la limite basse en dessous de laquelle il serait plus que dangereux de se risquer dans l’identification, on serait alors dans une forme de médiumnité de type inférieure.. laquelle n’existe malheureusement que trop en certains lieux de la terre qu’il est inutile de dénoncer, vu les difficultés karmiques des peuples qui y vivent (d’ailleurs très mal..), (et peut être de vibration de lieu..) difficultés qui y ont cours.. et se perpétuent à travers le temps.. (évidence karmique dira-t-on à juste raison..).
[color=purple]citation lanou :[color=maroon]- - Sans cette capacité d’identification la compassion ne peut atteindre une pleine mesure, me semble t il.
[color=purple]- c’est exact, d’ailleurs la compassion ne commence réellement qu’au stade d’Arhat, quand l’ouverture du coeur est opérative, quand l’initié est sorti de l’"oeuvre au noir" et a rejailli dans la "lumière" des coeurs ouverts.. et n’est définitivement opérante pour les groupes qu’au stade de mahatma, quand les "boucliers" de la puissance et du verbe sont actifs.. puis au profit des nations qu’après la résurrection, sur le sentier de Bodhisattva, (le véritable sentier, pas celui qui est un voeu ou un souhait, ce qui n’enlève rien à la valeur du voeu de bodhisattva prononcé par ceux qui descendent dans le courant.. Mais le ressussité s’engage dans un tout autre courant, dans LE PLAN ASTRAL COSMIQUE qui pour ton serviteur est identifié au " DÉSIR DE DIEU " qu’il rencontrera dès que Bodhisattva..
[color=purple]citation lanou :[color=maroon]- Cette capacité implique l’usage de l’anthakarana, accessible seulement après la 3ème, si j’ai bien mémorisé mes lectures.Oh ! que la réalité que suggère le nom du présent site est cher à mon coeur !
[color=purple]- de fait l’Anthakarana se construit dès que le disciple s’identifie au sentier.. et se construit avec de plus en plus de conscience et d’énergie.. au fur et à mesure de son avancée (qui est sa "remontée" et aussi son "retour" au père.. elle ("il" : ce lien..), se tisse jusqu’à devenir solide et fiable dans le contact d’âme puis bien plus tard, de Monade. Au niveau d’un Maître le lien est permanent et à ma connaissance imbrisable.. Le dernier "doute" ou la dernière fragilité ayant été comblée par la réponse de la crucifixion.. (Celui-ci est mon "fils" bien aimé..), le terme bien-aimé impliquant un lien énergétique "solide" au point de ne pouvoir se rompre.. par la volonté même d’en haut..
[color=purple]citation lanou :[color=maroon]- Lamadelama, mon frère, trouves tu lacune ou erreur à mon point de vue ?

[color=purple]Oh mon Frère, à part mes petits commentaires (à lire avec "détachement.."), et sans te prendre trop la tête.. l’enseignement est fait pour agir avec le temps.. jusque là : çà va !
 
[color=purple]citation lanou :[color=maroon]- [i]- De quelle manière, à ton avis, l’aide aux psychologues actuels peut-elle être significative ?
[color=purple]- des psychologues nouveaux remplaceront en ce siècle, petit à petit ceux de l’ancienne école, et qui seront bien plus en contact avec leur âme et qui seront de véritables guérisseurs, de la forme (ici : la personnalité..), agissant à travers les énergies de "vie" et de "conscience" simultanément.. ce sera plus question de contact intérieur que de technique apprise.. comme faisaient et font encore les "prêtres véritables".. (dont un exemple peut être trouvé dans "journal d’un curé de campagne" le film ou le livre.. : la déclaration de la chatelaine au curé : vous avez tout chamboulé en moi, vous n'avez rien laissé debout..). C’est, normalement ce qu’est sensé faire tout initié.. qui, rappelons le est toujours guérissant.. à ce niveau du lien le plus intime qui soit..
[color=purple]citation lanou :[color=maroon]- [i]- Ils sont actuellement mécontents car il est question d’accorder à un généraliste le titre de psychologue après un stage de 6 mois, ce qui donne une bonne image de la maniére dont la psychologie est considérée par les dirigeants.
[color=purple]- Ô Lanou, tant que les " PSY’s " n’auront pas ce lien avec l’intériorité (la leur.. et partant.. celle d’autrui..), on se demande bien quelle reconnaissance de diplôme pourrait valoir initiation ! mais tout se fait et se fera en son temps !
[color=brown] Fraternellement, Lanou 

[color=navy] <> o <> o <> o <> O <> o <> o <> o <>

[color=purple]- voilà, espérant n’avoir pas trop "esquivé" tes questions, c’est pour cela que j’ai répondu point après point.. et Fraternellement aussi, lamadelama
[center] [color=teal] Voir en ligne : LES PSYCHOLOGUES ET LA PSYCHOLOGIE ÉSOTÉRIQUE

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2009 - 13:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> articles de fond Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky