Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
D E G R È S _ I N I T I A T I Q U E S

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> enseignements de Lamadelama
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 2 Sep 2008 - 19:16    Sujet du message: D E G R È S _ I N I T I A T I Q U E S Répondre en citant

.
réponses possibles : voir en bas de page (après lecture svp..)

Page récupérée de mon article "supprimé" dans :
« http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Lamadelama/Degrés_initiatiques_(théosophiques) » Catégories: Ésotérisme



<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>



enregistrez vos réponses dans l'article RÉPONSES à DEGRÉS INITIATIQUES , qui est ouvert à cet usage, (en fait dans la partie " RÉPONDRE " sous l'article RÉPONSES à DEGRÉS INITIATIQUES..), MERCI !



le texte ci-dessous a été récupéré de mes articles écrits sur wikipédia et pour une partie d'entre eux supprimés car ne respectant pas la "forme" encyclopédique stricte, cette tentative de la part de votre serviteur ne fut pas totalement un échec.. contrairement aux apparences, car bien de nos correspondants actuels, ont eu connaissance de cette partie (ou : "vision"..) de l'ésotérisme, grâce à l'encyclopédie, qui est après tout, le lieu où l'on va chercher de l'information et du savoir ! fut il ésotérique.

lamadelama


<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>  



donc: 9 Degrés initiatiques, 7 degrés dits Hiérarchiques, 2 degrés hors hiérarchie: On peut noter chez la théosophe Alice Bailey une terminologie des degrés correspondant à des étapes de la vie du Christ, puisque l'écrivaine s'est notamment attachée à apporter une note chrétienne à l'enseignement Théosophique, dans lequel affleurent également sans cesse les notes Bouddhiques tant dans la terminologie (Arhats, renonciation etc..), et Musulmanes, (sourates LXX, "les degrés", XCIV, "l'ouverture")..



 



notas sur les 7 rayons:

... 1er, 2e, 3e rayons : les 3 rayons "majeurs", (les père, fils et St esprit "Chrétiens"), ils sont les rayons d' "aspect".
... 4e, 5e, 6e, 7e rayons : ils sont les rayons "mineurs" ou d' "attribut".




référence principale pour ce tableau :

l'auteure Alice Bailey, et plus spécifiquement : le tome V du Traité sur les Sept Rayons, titré :
"Les Rayons et les Initiations", à la page 656,

nota: la totalité de l'œuvre d'AAB, traduite, est référencée par rapport à la numérotation des pages du texte original Anglais, figurant en chiffres gras dans le libellé même du texte, tel que : (et donc que le travail qui l'avait 314 occupé en tant qu'âme ...). cet exemple figure à la page 252 du texte français, ce système ayant l'avantage de permettre le référencement en rapport à l'anglais du texte d'origine, à partir des textes en toutes les langues destinataires de la traduction, soit la quasi totalité des langues existantes...







L'ÉCHELLE DE JACOB : encore à développer..





RÈGLES POUR L'INITIATION :


- ref : "Rayons et Initiations", du "Traité sur les sept rayons", Vol. V (pp. 35 à 42). -



Ces règles ou "formules" concernent le développement de la conscience de groupe car la force de volonté de Shamballa ne peut être captée qu'en formation de groupe. Il faut un groupe pour obtenir l'évocation. Ces règles concernent donc l'Initiation de groupe. Qu'est-ce que l'initiation de groupe ? Engage-t-elle tous les membres du groupe ? Une seule personne peut-elle retarder l'initiation du groupe ? Il n'est pas nécessaire que les membres du groupe aient tous pris la même initiation.

Ces règles se rapportent à la troisième initiation, celle de la personnalité intégrée. Cependant elles ont un intérêt plus large car les aspirants doivent affronter aujourd'hui la deuxième initiation, celle de la domination de la nature émotionnelle. L'initiation de groupe requiert que la majorité des membres soient bien orientés, qu'ils acceptent la discipline les préparant à la prochaine expansion de conscience et qu'il soit impossible de les détourner de leur dessein.

Ces formules ou règles peuvent être appliquées et interprétées de trois manières, et elles permettront à l'aspirant de découvrir s'il fonctionne en tant que personnalité intégrée :

1. L'application physique correspond à l'usage que fait le groupe de la connaissance qui lui est donnée afin de satisfaire au groupe plus vaste dont il fait partie.

2. L 'application émotionnelle se rapporte au monde de l'âme, dans le sens de groupe, c'est-à-dire sous l'angle du monde dans son ensemble. L'aspirant prend conscience de l'aspect d'un "tout" plus vaste.

3. L'application mentale doit être comprise en terme de "grande lumière" car le mental est un organe d'illumination.

Ceci entraîne certains questionnements :

Quelle quantité de lumière le membre d'un groupe enregistre-t-il ?

Quelle est la contribution de ce membre à la "plus grande lumière" ? La lumière du groupe est-elle tremblotante ou flamboyante ?


La compréhension du sens de ces implications entraîne une expansion de conscience qui s'effectue en plusieurs stades :

a. Une prise de conscience du but menant le candidat à la porte de l'initiation, ouvrant un champ d'expression plus vaste.

b. L'approche du candidat qui a vu le but selon des règles méthodiques et éprouvées par tous les Initiés précédents.

c. L'arrêt du candidat devant la porte prouvant qu'il est initié.

d. L'épreuve testant le candidat et montrant par là sa qualification.

e. La venue du stade de pénétration.

L'Initié a affronté deux étapes majeures, décrites par les termes : terrain ardent et lumière claire et froide. Il peut alors explorer les vastes espaces de la conscience divine. Ces épreuves arrivent quand l'âme exerce son ascendant sur la personnalité. Cet état est engendré par deux facteurs : la lente progression de la conscience vers une plus grande maîtrise et le développement constant de "l'ardente aspiration".

Le disciple est placé au centre du terrain ardent, présent au seuil de tout nouveau progrès, tant que la troisième Initiation n'a pas été prise.

La lumière claire et froide est la lumière de la raison pure. Cette lumière révélatrice et intensive produit une épreuve majeure par ses effets. Elle révèle :

A. L'omniprésence de Dieu dans toute la nature et la vie de l'Initié ou du groupe d'Initiés. Les yeux s'ouvrent, générant paradoxalement "l'obscure nuit de l'âme" et un sentiment de solitude. La révélation descend sur celui qui se maintient dans "l'unité isolée". Le mystère du temps, de l'espace et de l'électricité est révélé au disciple qui prend conscience de la grande hérésie de la séparativité. Il sait que rien n'existe en dehors de la divinité. La fusion dans l'unité est obtenue grâce à l'émission du son, symbolisée par le cri du Christ sur la croix. Les paroles exactes varient selon chaque rayon.

B. L'omniscience du Tout divin par le moyen de la lumière claire et froide, de sorte que les phases "d'expérience isolée" prennent fin. Cela signifie que les énergies de l'âme et les forces de la personnalité n'ont plus d'emprise sur l'Initié qui se déplace progressivement dans un autre aspect du divin. Il a l'impression d'être dépouillé, abandonné et seul. Il lui faut abandonner ce qui le retient de la Réalité Centrale, et conquérir "la vie plus abondante". Ayant vécu cette expérience, l'Initié s'identifie avec le dessein divin.
[/b]


réf : (provenance "numérique" du texte ci-dessus.. pour les personnes ne disposant pas du livre Rayons et Initiations, Traité sur les sept rayons, Vol. V (pp. 35 à 42).) :




<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>




ci-après : un tour d'horizon des 9 degrés Initiatiques (selon la Théosophie) :



LES NEUF DEGRÉS INITIATIQUES :



Sommaire
MYSTERES MINEURS, initiateur : le CHRIST

1 Première initiation : la " seconde naissance "
2 Seconde initiation : le " baptême "


MYSTÈRES MAJEURS, initiateur : le Logos, ( son avatar : SANAT KUMARA )

3 Troisième initiation : la " transfiguration "
4 Quatrième initiation : la "Crucifixion"
5 Cinquième initiation : la " révélation "
6 Sixième initiation : la " décision "
7 Septième initiation : la " résurrection "


8 Huitième initiation : la " Transition "
9 Neuvième initiation : le " refus "




<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>  







Première initiation

ou la " seconde naissance " .


-chez les Chrétiens¹ (comme dans l'indouisme où l'initié est appelé Srotâpatti), manifeste la maîtrise du corps physique, c'est à propos de ce degré que Jésus parle à Nicodème en lui disant : si tu ne renais pas... Dans l'hindouisme, tout Brahmane est un "deux fois né..", ou du moins est-il sensé l'être.. Cette initiation dite "du seuil", est vécue à l'heure actuelle (début du 21ème siècle), par des millions de personnes de toutes races, toutes nationalités, et de toutes origines et milieux sociaux, indifféremment du sexe, et aussi de la croyance affichée (mais dépendant absolument de la focalisation intérieure vers le service, le dévouement, et "a minima" une forme active de bienveillance, fut-elle discrète). Les initiés du 1er degré forment les "gros bataillons" des gens de bonne volonté, partout dans le monde. On peut les voir à l'oeuvre dans l'humanitaire, le caritatif, partout où il est possible de servir ses frères, ou servir "tous les êtres" pour paraphraser la terminologie Bouddhiste. La caractéristique majeure de ce degré étant le contrôle du corps physique, on y rencontre donc beaucoup de sportifs, mais aussi toutes sortes de personnes utilisant leur corps physique avec facilité et aisance, simples promeneurs, nageurs, pêcheurs, chasseurs, (souvent activités prétextes et sans réel but de rapport, ni de chasse ni de pêche, mais destinées à permettre, poursuivre, ou entretenir l'effort et le contact avec la nature : la mère divine..) ¹ou (la naissance du Christ dans la grotte du cœur ou aussi : dans la grotte de Bethléem, le mot "Bethléem" (heb) signifiant: maison du pain), en référence aux nourritures terrestres, d'ici bas, en incarnation.

ce 1er degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan physique, (les "pranas", énergies vitales planétaires), ainsi qu'aux énergies du 7e rayon d'ordre, (organisation, administration, commandement, législation, droit)etc.. "Maître" dans le monde matériel dense, l'initié de ce 1er degré domine l'essentiel de ses besoins charnels.. Il est endurant, résistant et joue souvent le rôle d'entraînement physique pour l'entourage.. [a]



<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>





Seconde initiation

ou le " baptême " .


-appelée le Baptême chez les Chrétiens, et la descente dans le courant chez les Bouddhistes, (dans l'Indouisme, l'initié est appelé Sakritâgâmin), on dit qu'il est : (celui qui "construit sa hutte".. ou celui qui, tel Jean le Baptiste : "crie dans le désert.."), le but de cette initiation est de manifester la maîtrise du corps émotionnel (ou "Astral"). Moïse (Moshé), dont le nom signifie "sauvé des eaux", cet initié était donc dès la naissance déjà parvenu à ce degré, (dont il n'avait pas pour autant, et pour cause d'enfance, encore effectué la récapitulation initiatique). On ne trouve d'ailleurs, à ce degré, pas que des "religieux", loin de là, puisqu'en plus des conditions de la 1ère initiation non spécifiquement Mystiques, il faut satisfaire à un contrôle intérieur de ses émotions (ce qui ne veut pas dire "absence d'émotions", mais les émotions sont sublimées, conservées "utiles" et non-destructrices, non déstabilisantes), en un mot: nobles, ce qui là aussi n'est pas spécifiquement Mystique.. La "vision" à ce degré est encore symbolique, mais tous les initiés ne conservent pas forcément la mémoire de ce passage initiatique.

Quelques exemples d'initiés "laïcs" à ce degré : Françoise Dolto. Personnalités confontées aux terribles crises initiatiques, voir : le futur article "crises initiatiques", de la préparation de l'âme à ce degré: cas de : Antonin Artaud, Camille Claudel, Jean Seberg etc. etc. [a]

ce 2e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan émotionnel (ou Astral, celui ou se déchaînent, puis se maîtrisent, les énergies émotionnelles des rêgnes : animal, et surtout humain), et (dévique également, mais ce serait un autre vaste sujet..), elles sont celles du 6e rayon de dévotion, d'idéalité, du rêve et de l'émerveillement, c'est l'acception populaire de ce qu'il est convenu d'appeler "amour", au contenu imprécis, soumis aux emballements et à l'émotivité mal contrôlée, précisément tout ce qui fait objet de la maîtrise émotionnelle initiatique à ce degré. Le "sauvé des eaux" est Maître dans les "2 mondes" inférieurs, il peut dominer l'astral (le monde émotionnel), ce qui d'ailleurs a été et est encore l'idéal des "castes" supérieures (de la noblesse ou des gens instruits et éduqués dans le sens de "l'excellence", bien que ces idéaux soient de nos jours mieux répartis et partagés qu'aux siècles passés..), la maîtrise de soi (entendue au sens émotionnel..), étant le minimum indispensable des élites (ou de ceux qui voudraient se voir reconnus et apprécier comme tels).


<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>





Troisième initiation

ou la " transfiguration "


-appelée la transfiguration chez les Chrétiens, (dans l' Hindouisme, l'initié est appelé Anâgâmin), c’est après ce passage initiatique que l’idéal Brahmanique, peut avoir lieu : ne plus se réincarner, (le Brahmane avant son trépas, prononce la formule : et je ne reviendrai pas (sanskrit : "Nachapunarâvarti" ), ce qui est dans la majorité des cas, plus un vœu pieu qu’une réalité, car tous ne sont pas parvenus à ce degré, mais l’idéal demeure)..

L'initié type de cette Troisième initiation est Moïse, le prophète hébreu formé aux sciences occultes et aux mystères dans les temples égyptiens, ce qui l'a mis à même, ainsi que son karma, et son degré intérieur acquis, le lui permettaient.. de "voir Dieu" sous la forme du buisson ardent, (sous sa forme dite "Agni" en sanscrit.. dans l'Hindouisme), et de redescendre de la montagne, enrichi de la compréhension de la Loi, après l'initiation, et ... "transfiguré".. La pratique de l' ''Agni Yoga (un Yoga sans "postures" visibles, et tout "intérieur" et donc nécessitant un rigoureux "alignement" du "soi" - personnalité - faite de mental-émotionnel (sanscrit : Kama-manas), sur le Soi ou âme.. et donc sur les corps supérieurs.. (cet Agni Yoga ou Yoga du Feu..) amène le Yogi, le disciple.. jusqu'à la Transfiguration.. le feu étant l'énergie ou "lumière" de l'esprit, qui "Transfigure" le disciple initié..


C'est le niveau appelé "rose croix d'or" chez les Rosicruciens. Quelques exemples de personnalités saintes, à ce degré pendant une partie de leur vie ( soit qu'elles y soient parvenues tardivement, soit qu'elles soient passées au niveau du 4e degré ensuite, "cas de l'apôtre Pierre" ): Isaïe, Jeanne d'Arc, Ramakrishna, et quantité de Saints Musulmans, dont beaucoup de Mystiques Soufis (ces ésotéristes de l'Islam..), (la religion du Prophète a suscité beaucoup d'initiés avancés, sans doute doit-on tenir compte de la considération que l'époque correspondant à l'expansionnisme religieux musulman était peu-être plus propice à la dévotion et la sainteté.. et aussi du fait qu'il s'agit d'une religion "révélée"). C'est le Chakra frontal qui est ouvert à ce degré, Âjñâ - आज्ञा , cette initiation est reçue dans le Cinquième rayon du savoir intellectuel, le mental ainsi stimulé est alors appelé.. la Table d'émeraude.

ce 3e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Mental Causal(le niveau supérieur du Mental, ce niveau Causal, là où les causes "secondes" sont générées,les causes premières appartenant au "créateur" planétaire, le niveau "divin"..). [a]


<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>





Quatrième initiation

ou la "Crucifixion"


- appelée la crucifixion chez les Chrétiens, " l'ouverture " chez les Musulmans, (voir : Coran, Sourate XCIV), la consécration ou renonciation, chez les Bouddhistes, c'est le degré d' Arhat (ou Arahant), (en chinois: lo han : 羅漢 ), (en japonais rakan), autant dans le Bouddhisme que dans l'Indouisme, le Crucifié, (il est également souvent question d'Arhats squelettiques, émaciés et "immobiles" dans les textes Indiens ou Chinois), est hors de la "roue des réincarnations". Il est le Saint, par excellence.. auquel s'adressent les foules de fidèles de toutes les religions. Le Charisme et les pouvoirs "yoguiques", (d'aucuns diraient "magiques", comme d'autres pourraient dire : "divins"), sont, à ce degré, au maximum de leur expression et visibilité publique, les exemples abondent dans chaque religion, où ils sont les plus implorés, priés, (leurs statues "processionnées"), suppliés par les fidèles d'intercéder (entre-autre) pour la guérison, etc.. C'est dès ce degré que l'initié ne revient que s'il veut bien revenir: pour aider l'humanité, soulager les souffrances, enseigner la spiritualité, montrer la voie vers le divin. La plupart des grands saints de l'histoire de l'humanité avaient précisément atteint ce niveau de réalisation spirituelle, Jésus (ici, non confondu avec Christ), les apôtres Paul et Pierre, Le Prophète Mahomet (SLS),(avant son accès à la révélation, la sourate 94 "As Sahr " verset 1, est explicite : n'avons nous pas ouvert ton Coeur ?). C'est le Chakra du Coeur qui est ouvert à ce degré, Anâhata अनाहत , cette initiation est reçue dans le second rayon d'amour.. Ibn Arabi, encore très jeune: à 14 ans, (il accèdera, plus âgé, à la révélation..), François d'Assise, L'émir Abd el-Kader ( trop peu connu en tant que mystique et grand saint..), trop peu connue également la française Marthe Robin, grande sainte mystique et inédique, mais aussi: Gandhi, ou: Mère Thérésa, pour donner un aperçu..

ce 4e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Bouddhique, là ces "grands initiés", peuvent quelque peu interférer, avec l'immense responsabilité que cela implique, dans les causes premières (du "plan" planétaire divin). D'où le niveau parfois "miraculeux" de leurs interventions.. [a]


<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>




Cinquième initiation

ou la " révélation "


- appelé la révélation par les ésotéristes, et qui est chez les musulmans, le fondement même de la religion, en effet le Coran est, par excellence, une révélation, et son Prophète Mahomet (SLS), dénommé en arabe : "al rasoul" الرَّسُول , (le messager ou l'envoyé): fut précisément un initié de ce degré, à l'époque de la révélation Coranique. Ce degré, (dans l'indouisme), est appelé Asekha, jusqu'à une époque très récente, le 5ème degré, donc, était le plus élevé qu'il était possible à un mortel d'acquérir, du moins : tout en restant en vie, (et pour parvenir à délivrer une révélation, mieux ne valait-il pas rester en vie ?.. ). Voilà pourquoi la religion Musulmane est dite (religion "révélée").. C'est le degré dit Jivan Mukta soit : (libéré vivant), dans l'indouisme. Le Chakra basal (Mûlâdhâra मूलाधार est ouvert à ce degré.. Ce qui développe la puissance, du fait que le 1er rayon est capté, par le maître de ce degré ! C'est à ce stade et après l'ouverture du "basal" que les énergies montent et activent successivement au passage les Chakras ayant été préalablement éveillés par l'initiation, car c'est l'initiation qui éveille les Chakras, et non l'ouverture de ceux-ci qui donne l'initiation, en fait la concomittance est quasi parfaite, et l'éveil des centres est inséparable de l'état d'initié, un centre ouvert à chaque initiation..

ce 5e degré : est considéré comme le premier degré de "maître", ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Atmique, ainsi qu'à la puissance du 1er "rayon". [a]


<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>




Sixième initiation

ou la " décision "


- appelé la décision, par les ésotéristes, c'est le degré .. dit Choan (ou "Chohan") : ce mot signifie: "seigneur", c'est à ce degré qu'étaient Krishna à son départ (voici environ 5000 ans), et ce, indépendamment du fait qu'il était un avatar de vishnu, et le Christ (incarnation ultérieure de Krishna), à sa venue (en adombrement dans le corps de l'initié Jésus, pour passer l'épreuve la plus dure de toutes: la résurrection, qui impliquait la traversée du royaume de la mort).. Le Chohan de la sixième initiation se dépouille de tous les véhicules inférieurs au véhicule monadique, depuis l’Atmique jusqu'au physique. Le vainqueur de cette 6ème initiation est aussi appelé "protecteur des nations", car le Chakra de la gorge éveillé et pleinement développé chez lui, permet de protéger (Chakra Vishuddha, िवशुद्ध à 16 pétales..), autrui, voire de grandes quantités d'êtres, car c'est à ce niveau que débute la vraie et efficiente compassion, au sens divin du terme.. Un passage à ce degré a lieu tous les 49 ans,

ce 6e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Monadique, là ces Maîtres "avancés", peuvent interférer, engageant en cela la responsabilité de tous les Maîtres de leur Ashram, (Ashram Céleste bien sûr..) , dans les causes premières (du "plan" planétaire divin). D'où le niveau "miraculeux" de leurs interventions, ce qui n'est absolument pas encouragé par le chef de la Hiérarchie, le Christ, celui qui, énergétiquement identifié :"fils de Dieu", est le "Maître des Maîtres", et des "Anges", car la Hiérarchie Angélique est "subordonnée" à la Hiérarchie Humaine, au moins en ce qui concerne le service à l'humanité.. La raison de ce non encouragement ( et pas "interdiction", notez le bien..), tient à ce que la responsabilité de Son Karma doit être laissée en dernière analyse: à l'humanité elle-même. [a]


<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>




Septième initiation

ou la " résurrection "


-appelé la résurrection chez les Chrétiens, le degré final dans la hiérarchie humaine .. les degrés ultimes étant hors de toute hiérarchie et concernent les grands êtres célestes.. il n’existait pas d’appellation particulière à ce degré, et on employait le terme Choan (ou "Chohan") : seigneur, comme pour le 6ème degré, ces deux degrés étant rarissimes, et préparatoires aux initiations suprêmes ( et exceptionnelles, sur notre terre), de Bodhisattva ou de Bouddha. C'est à ces deux derniers degrés (6e et 7e), que le maître a une perception réelle du (Dieu ou Logos), ou en tout cas de son avatar terrestre: Sanat Kumara, et non sous forme symbolique (quoique énergétique) comme aux degrés précédents. Le "CHOHAN", donc, du 7e degré est un "Homme Christ" (ou une "Femme Christ"), ressussité(e), un homme (ou femme) dit: "des Douleurs", tant que son corps physique ne s'est pas accoutumé à la formidable descente d'énergies arrivant en tourbillon (en "Maelström", serait plus juste..) par son Chakra Coronal, nouvellement "ouvert". Le Chohan de la septième initiation se dépouille de tous les véhicules inférieurs au véhicule adique, depuis le corps Monadique jusqu'au Physique. Ne possédant plus ni intellect, ni mental, ni mémoire qui lui soit propre, et de plus, aucun des corps de la 5e race ( la race actuelle..) n'étant en mesure de supporter les énergies affluant par le chakra coronal dans les corps de l'initié, de ces faits et causes il résulte qu'il (elle) vit un véritable enfer, pendant les premières années du "palier initiatique" suivant le passage lui même.

ce 7e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies de la totalité du Plan Physique Cosmique, soit de tous les plans précités aux degrés (1 à 6), auxquels s'ajoute le plan dit "divin" ou plan (adi, en sanskrit: "premier"). en "savoir" ou "dire" plus sur ce "7e degré" :[a]. C'est au 7e degré que tous les Centres sont ouverts, et que la Kundalini peut intégralement se développer, quoiqu'en aient pu dire bien des "gurus" dont bien peu avait pu parvenir à ce niveau.. le pouvoir ultime sur la matière est à ce prix, et la concentration sur les Chakras ne peut à elle seule aboutir en sécurité à leur développement harmonieux.. C'est par l'aide magistrale du sceptre d'initiation Logoïque, que l'initié trouve l'efficience et l'harmonie .

<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>




Huitième initiation

la " Transition "
, ou ( '' Ascension '' ) ..


- c'est le degré de : Christ chez les Chrétiens, de : Bodhisattva dans le Bouddhisme. C'est à ce niveau que l'initié ou plutôt le Maître élève ses vibrations au delà des plans physiques de la terre et disparaissant aux regards ordinaires, effectue son Ascension ce qui lui permet de s'élever, et de quitter le plan physique cosmique, lui ouvre l'accès au plan Astral Cosmique (de "conscience" et d'énergie).

ce 8e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies de la totalité du Plan Physique Cosmique, soit de tous les plans précités aux degrés (1 à 7), auxquels s'ajoute le plan émotionnel "divin" ou plan Astral Cosmique, depuis lequel il a tous pouvoirs sur la totalité des sous-plans terrestres ainsi qu'un accès direct aux désirs divins (soit : de ceux du Logos planétaire..), d'aucuns diraient : "au plaisir de Dieu.." [1].

<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>




Neuvième initiation

ou ... le " Refus "


- C'est le stade final de l'initiation, celui de Bouddha de parfaite Bouddhéité. C'est le dernier refus du Maître pour le monde des formes et de la densité, ainsi que de la sortie complète de la domination de la Maya ou illusion qui en découle et en émane. C'est à ce stade qu'a lieu la libération de la douleur. Sa pureté extrème lui interdit de posséder quelque atome que ce soit en dessous du plan Adi, caractéristique énergétique partagée avec le Logos planétaire, c'est la raison pour laquelle, en regard de notre évolution humaine un Bouddha nous apparaît comme divin.

ce 9e degré : ceux qui atteignent ce niveau (le plus élevé), ont pouvoir d'en appeler aux énergies de la totalité des Plans Physique, Astral et Mental cosmiques.. Ils sont appelés à secunder et assister un Logos à l'intérieur du système solaire. Le Bouddha de parfaite Bouddhéité CakyaMuni opère chaque année à la fête du Wesak la bénédiction de la planète terre tout entière, le transfert de son énergie bénissante, pendant quelques minutes suffit à "recharger" en énergie spirituelle la terre et ses habitants pour l'année en cours..


<> o <> o <> O Ö O <> o <> o <>







Notes et références :

[1]. ↑ roman du même titre de Jean d'Ormesson : Au_plaisir_de_Dieu_(feuilleton_télévisé)







- note : [a] : c'est bien entendu intentionnellement qu'aucune personnalité encore en vie n'est citée, les raisons en sont aisées à imaginer.. Il tombe sous le sens que les personnalités initiées du 1e degré seraient plus nombreuses que celles du 2e lesquelles plus que celles du 3e etc.. et que les maîtres des 6e degrés se font rares et plus encore ceux du 7e degré, quant aux Bodhisattvas (du 8e degré) il est permis de supposer qu'ils n'occuperont peut-être pas tous les doigts d'une main, sur toute la planète et pendant tout le siècle.. Quant au Bouddha de l'avenir : Lord Maïtreya, le " Messie ", " Mashiah ", ou " Mahdi ", espérons.. frères espérons, et.. préparons le "terrain" pour sa venue !











Page récupérée de mon article, maintenant supprimé : « http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Lamadelama/Degrés_initiatiques_(th… » Catégories : Ésotérisme

(...)



: Degrés initiatiques: pour répondre, cliquer ici => vos réponses à ce fil de discussion..
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Sep 2008 - 19:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2009 - 21:31    Sujet du message: DEGRÉS INITIATIQUES Répondre en citant

« le: 03 Juin 2007 à 12:17: »

réponses possibles : voir en bas de page (après lecture svp..)
Page récupérée de mon article "supprimé" dans : « http ://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Lamadelama/Degrés initiatiques théosophiques » 
Catégories: Ésotérisme


<>o<>o<>OOO<>o<>o<>  


POUR TOUTE RÉPONSE, SUGGESTION OU OBSERVATION, et "après lecture de l'article"
==> enregistrez vos réponses dans l'article RÉPONSES à DEGRÉS INITIATIQUES , qui est ouvert à cet usage,  (en fait dans la partie  " RÉPONDRE "  sous l'article RÉPONSES à DEGRÉS INITIATIQUES..), MERCI ! 
  lamadelama
le texte ci-dessous a été récupéré de mes articles écrits sur wikipédia et pour une partie d'entre eux supprimés car ne respectant pas la "forme" encyclopédique stricte, cette tentative de la part de votre serviteur ne fut pas totalement un échec.. contrairement aux apparences, car bien de nos correspondants actuels, ont eu connaissance de cette partie (ou : "vision"..) de l'ésotérisme, grâce à l'encyclopédie, qui est après tout, le lieu où l'on va chercher de l'information et du savoir ! fut il ésotérique.

<>o<>o<>OOO<>o<>o<>


donc: 9 DEGRÉS INITIATIQUES, 7 degrés dits Hiérarchiques, 2 degrés hors hiérarchie:
On peut noter chez la théosophe Alice Bailey une terminologie des degrés correspondant à des étapes de la vie du Christ, puisque l'écrivaine s'est notamment attachée à apporter une note chrétienne à l'enseignement théosophique, dans lequel affleurent également sans cesse les notes Bouddhiques tant dans la terminologie (Arhats, renonciation etc..), et Musulmanes, (sourates LXX, "les degrés", XCIV, "l'ouverture"..



[tr][td]
Tableau des Degrés initiatiques de la Théosophie 
                        aussi             donne une certaine          prise             titre ou
initiation :         appelée :           maîtrise sur plan :      sur le rayon :      "grade"
.                                                                                     .
1er degré  :     la seconde naissance          physique               7e         Srotâpatti
2e  degré  :     le baptême                     astral                     6e        Sakritâgâmin
3e  degré  :     la transfiguration             mental                     5e         Anagamin
4e  degré  :     la renonciation              bouddhique                4e           Ahrat
5e  degré  :     la révélation                atmique                     1er          Asekha
6e  degré  :     la décision                 monadique                    3e           Chohan
7e  degré  :     la résurrection               divin                        2e           CHOHAN
.
auxquels deux degrés hors hiérarchie viennent  s'ajouter :
.
8e  degré  :     la transition             Astral Cosmique         4e, 5e, 6e, 7e    Bodhisattva  
9e  degré  :     le "refus"                Mental Cosmique          1er, 2e, 3e         Bouddha




notas sur les 7 rayons: ... 1er, 2e, 3e rayons : les 3 rayons "majeurs", (les père, fils et St esprit "Chrétiens"), ils sont les rayons d' "aspect".
4e à 7e rayons: les rayons "mineurs" ou d' "attribut".

référence principale pour ce tableau : l'auteure Alice Bailey, et plus spécifiquement: le tome V du Traité sur les Sept Rayons, titré: Les Rayons et les Initiations, à la page 656, (nota: la totalité de l'œuvre d'AAB), traduite, est référencée par rapport à la numérotation des pages du texte original Anglais, figurant en chiffres gras dans le libellé même du texte, tel que: et donc que le travail qui l'avait 314 occupé en tant qu'âme ...). exemple figurant à la page 252 du texte français, ce système ayant l'avantage de permettre le référencement en rapport à l'anglais du texte d'origine, à partir des textes en toutes les langues destinataires de la traduction, soit la quasi totalité des langues existantes...




L'ECHELLE DE JACOB : encore à développer..




REGLES POUR L'INITIATION :
ref : Rayons et Initiations, Traité sur les sept rayons, Vol. V (pp. 35 à 42).
Ces règles ou "formules" concernent le développement de la conscience de groupe car la force de volonté de Shamballa ne peut être captée qu'en formation de groupe. Il faut un groupe pour obtenir l'évocation. Ces règles concernent donc l'Initiation de groupe. Qu'est-ce que l'initiation de groupe ? Engage-t-elle tous les membres du groupe ? Une seule personne peut-elle retarder l'initiation du groupe ? Il n'est pas nécessaire que les membres du groupe aient tous pris la même initiation.
Ces règles se rapportent à la troisième initiation, celle de la personnalité intégrée. Cependant elles ont un intérêt plus large car les aspirants doivent affronter aujourd'hui la deuxième initiation, celle de la domination de la nature émotionnelle. L'initiation de groupe requiert que la majorité des membres soient bien orientés, qu'ils acceptent la discipline les préparant à la prochaine expansion de conscience et qu'il soit impossible de les détourner de leur dessein.
Ces formules ou règles peuvent être appliquées et interprétées de trois manières, et elles permettront à l'aspirant de découvrir s'il fonctionne en tant que personnalité intégrée :
1. L'application physique correspond à l'usage que fait le groupe de la connaissance qui lui est donnée afin de satisfaire au groupe plus vaste dont il fait partie.
2. L 'application émotionnelle se rapporte au monde de l'âme, dans le sens de groupe, c'est-à-dire sous l'angle du monde dans son ensemble. L'aspirant prend conscience de l'aspect d'un "tout" plus vaste.
3. L'application mentale doit être comprise en terme de "grande lumière" car le mental est un organe d'illumination.
Ceci entraîne certains questionnements :
Quelle quantité de lumière le membre d'un groupe enregistre-t-il ?
Quelle est la contribution de ce membre à la "plus grande lumière" ? La lumière du groupe est-elle tremblotante ou flamboyante ?

La compréhension du sens de ces implications entraîne une expansion de conscience qui s'effectue en plusieurs stades :
a. Une prise de conscience du but menant le candidat à la porte de l'initiation, ouvrant un champ d'expression plus vaste.
b. L'approche du candidat qui a vu le but selon des règles méthodiques et éprouvées par tous les Initiés précédents.
c. L'arrêt du candidat devant la porte prouvant qu'il est initié.
d. L'épreuve testant le candidat et montrant par là sa qualification.
e. La venue du stade de pénétration.
L'Initié a affronté deux étapes majeures, décrites par les termes : terrain ardent et lumière claire et froide. Il peut alors explorer les vastes espaces de la conscience divine. Ces épreuves arrivent quand l'âme exerce son ascendant sur la personnalité. Cet état est engendré par deux facteurs : la lente progression de la conscience vers une plus grande maîtrise et le développement constant de "l'ardente aspiration".
Le disciple est placé au centre du terrain ardent, présent au seuil de tout nouveau progrès, tant que la troisième Initiation n'a pas été prise.
La lumière claire et froide est la lumière de la raison pure. Cette lumière révélatrice et intensive produit une épreuve majeure par ses effets. Elle révèle :
A. L'omniprésence de Dieu dans toute la nature et la vie de l'Initié ou du groupe d'Initiés. Les yeux s'ouvrent, générant paradoxalement "l'obscure nuit de l'âme" et un sentiment de solitude. La révélation descend sur celui qui se maintient dans "l'unité isolée". Le mystère du temps, de l'espace et de l'électricité est révélé au disciple qui prend conscience de la grande hérésie de la séparativité. Il sait que rien n'existe en dehors de la divinité. La fusion dans l'unité est obtenue grâce à l'émission du son, symbolisée par le cri du Christ sur la croix. Les paroles exactes varient selon chaque rayon.
B. L'omniscience du Tout divin par le moyen de la lumière claire et froide, de sorte que les phases "d'expérience isolée" prennent fin. Cela signifie que les énergies de l'âme et les forces de la personnalité n'ont plus d'emprise sur l'Initié qui se déplace progressivement dans un autre aspect du divin. Il a l'impression d'être dépouillé, abandonné et seul. Il lui faut abandonner ce qui le retient de la Réalité Centrale, et conquérir "la vie plus abondante". Ayant vécu cette expérience, l'Initié s'identifie avec le dessein divin.

réf : (provenance "numérique" du texte ci-dessus.. pour les personnes ne disposant pas du livre Rayons et Initiations, Traité sur les sept rayons, Vol. V (pp. 35 à 42).) :
http://www.girolle.org/gpps/bulpps/bulletin_no_187.htm




ci-dessous un tour d'horizon des 7 degrés hiérarchiques Théosophiques :

LES SEPT DEGRES DE L'INITIATION HUMAINE :


Sommaire

MYSTERES MINEURS,  initiateur :  CHRIST
1 Première initiation : la " seconde naissance "
2 Seconde initiation : le " baptême "

MYSTERES MAJEURS,  initiateur :  SANAT KUMARA  (Dieu)
3 Troisième initiation : la " transfiguration "
4 Quatrième initiation : la "Crucifixion"
5 Cinquième initiation : la " révélation "
6 Sixième initiation : la " décision "
7 Septième initiation : la " résurrection "
 



Première initiation : la " seconde naissance " 
- chez les Chrétiens¹ (ou "seconde naissance" comme dans l'hindouisme où l'initié est appelé Srotâpatti : le guerrier, celui qui "descend dans le courant"..), l'accession à ce degré manifeste la maîtrise du corps physique, dans toutes les valeurs propres à l'incarnation, limitées à l'aspect "énergétique", c'est à propos de ce degré que Jésus parle à Nicodème en lui disant : si tu ne renais pas... Dans l'hindouisme, tout Brahmane est sensé être un "deux fois né".. Cette initiation dite "du seuil", est vécue à l'heure actuelle (début du 21ème siècle), par des millions de personnes de toutes races, toutes nationalités, et de toutes origines et milieux sociaux, indifféremment du sexe, et aussi de la croyance affichée (mais dépendant absolument de la focalisation intérieure vers le service, le dévouement, et "a minima" une forme active de bienveillance, fut-elle discrète). Les initiés du 1er degré forment les "gros bataillons" des gens de bonne volonté, partout dans le monde. On peut les voir à l'oeuvre dans l'humanitaire, le caritatif, partout où il est possible de servir ses frères, ou servir "tous les êtres" pour paraphraser la terminologie Bouddhiste. La caractéristique majeure de ce degré étant le contrôle du corps physique, on y rencontre donc beaucoup de sportifs, mais aussi toutes sortes de personnes utilisant leur corps physique avec facilité et aisance, simples promeneurs, nageurs, pêcheurs, chasseurs, et bien sûr : écologistes,(souvent activités "prétextes" et sans réel but de rapport, ni de chasse ni de pêche, mais destinées à permettre, poursuivre, ou entretenir l'effort et le contact avec la nature : la mère divine..)¹ ou (la naissance du Christ dans la grotte du cœur ou aussi : dans la grotte de Bethléem, le mot "Bethléem" (hebr) signifiant: maison du pain), en référence aux nourritures terrestres, d'ici bas, en incarnation.
Quelques exemples[1] d'initiés "laïcs" à ce degré : Jacques Lacarrière, Jean Seberg,  Ce niveau est actuellement atteint rappelons le, par des millions de personnes de toutes races, toutes nationalités, et de toutes origines et milieux sociaux, indifféremment du sexe, partout sur le globe..
'''ce 1er degré :''' ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan physique, (les "pranas", énergies vitales planétaires), ainsi qu'aux énergies du 7e rayon d'ordre, (organisation, administration, commandement, législation, droit) etc..
nota[1], exemples :  pour des raisons évidentes de confidentialité, aucun nom de personnage connu vivant n'est indiqué.. mais chaque être humain vivant actuellement est assuré d'en connaître un ou plusieurs, sans forcément les reconnaître, fut-ce à l'intérirur de sa propre parentèle et de l'entourage proche, les initiés à ce degré s'ignorent d'ailleurs parfois eux-mêmes comme tels.. C'est donc à ce niveau que commence la "reconnaissance initiatique".. de soi et d'autrui !




Seconde initiation : le " baptême " 
- appelée le Baptême chez les Chrétiens, et la descente dans le courant chez les Bouddhistes, (dans l'Indouisme, l'initié est appelé Sakritâgâmin), on dit qu'il est : (celui qui "construit sa hutte".. ou celui qui, tel Jean le Baptiste : "crie dans le désert.."), le but de cette initiation est de manifester la maîtrise du corps émotionnel (ou "Astral"). Moïse (Moshé), dont le nom signifie "sauvé des eaux", cet initié était donc dès la naissance déjà parvenu à ce degré, (dont il n'avait pas pour autant, et pour cause d'enfance, encore effectué la récapitulation initiatique). On ne trouve d'ailleurs, à ce degré, pas que des "religieux", loin de là, puisqu'en plus des conditions de la 1ère initiation non spécifiquement Mystiques, il faut satisfaire à un contrôle intérieur de ses émotions (ce qui ne veut pas dire "absence d'émotions", mais les émotions sont sublimées, conservées "utiles" et non-destructrices, non déstabilisantes), en un mot: nobles, ce qui là aussi n'est pas spécifiquement Mystique.. La "vision" à ce degré est encore symbolique, mais tous les initiés ne conservent pas forcément la mémoire de ce passage initiatique.
Quelques exemples d'initiés "laïcs" à ce degré : Françoise Dolto. Personnalités confontées aux terribles crises initiatiques, voir : le futur article "crises initiatiques", de la préparation de l'âme à ce degré: cas de : Antonin Artaud, Camille Claudel, Jean Seberg etc. etc. [a]
ce 2e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan émotionnel (ou Astral, celui ou se déchaînent, puis se maîtrisent, les énergies émotionnelles des rêgnes : animal, et surtout humain), et (dévique également, mais ce serait un autre vaste sujet..), elles sont celles du 6e rayon de dévotion, d'idéalité, du rêve et de l'émerveillement, c'est l'acception populaire de ce qu'il est convenu d'appeler "amour", au contenu imprécis, soumis aux emballements et à l'émotivité mal contrôlée, précisément tout ce qui fait objet de la maîtrise émotionnelle initiatique à ce degré. Le "sauvé des eaux" est Maître dans les "2 mondes" inférieurs, il peut dominer l'astral (le monde émotionnel), ce qui d'ailleurs a été et est encore l'idéal des "castes" supérieures (noblesse ou gens instruits et éduqués dans le sens de "l'excellence", bien que ces idéaux soient mieux répartis et partagés de nos jours..), la maîtrise de soi (entendue au sens émotionnel..), étant le minimum indispensable des élites (ou de ceux qui voudraient se voir reconnus et apprécier comme tels).





Troisième initiation : la " transfiguration " 
-appelée la transfiguration chez les Chrétiens, (dans l' Hindouisme, l'initié est appelé Anâgâmin), c’est après ce passage initiatique que l’idéal Brahmanique, peut avoir lieu : ne plus se réincarner, (le Brahmane avant son trépas, prononce la formule : et je ne reviendrai pas (sanskrit :  "Nachapunarâvarti" ), ce qui est dans la majorité des cas, plus un vœu pieu qu’une réalité, car tous ne sont pas parvenus à ce degré, mais l’idéal demeure)..
L'initié type de cette Troisième initiation est Moïse, le prophète hébreu formé aux sciences occultes et aux mystères dans les temples égyptiens, ce qui l'a mis à même, ainsi que son karma, et son degré intérieur acquis, le lui permettaient.. de "voir Dieu" sous la forme du buisson ardent, (la forme "agni"..), et de redescendre de la montagne, enrichi de la compréhension de la Loi, après l'initiation, et "transfiguré"..

C'est le niveau appelé "rose croix d'or" par les Rosicruciens. Quelques exemples de personnalités saintes, à ce degré pendant une partie de leur vie ( soit qu'elles y soient parvenues tardivement, soit qu'elles soient passées au niveau du 4e degré ensuite, "cas de l'apôtre Pierre" ): Isaïe, Jeanne d'Arc, Ramakrishna, et quantité de Saints Musulmans, dont beaucoup de Mystiques Soufis (ces ésotéristes de l'Islam..), (la religion du Prophète a suscité beaucoup d'initiés avancés, sans doute doit-on tenir compte de la considération que l'époque correspondant à l'expansionnisme religieux musulman était peu-être plus propice à la dévotion et la sainteté.. et aussi du fait qu'il s'agit d'une religion "révélée"). C'est le Chakra frontal qui est ouvert à ce degré,  Âjñâ - आज्ञा , cette initiation est reçue dans le Cinquième rayon du savoir intellectuel, le mental ainsi stimulé est alors appelé.. la Table d'émeraude. 
ce 3e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Mental Causal(le niveau supérieur du Mental, ce niveau Causal, là où les causes "secondes" sont générées,les causes premières appartenant au "créateur" planétaire, le niveau "divin"..). [a]




Quatrième initiation : la "Crucifixion" 
- appelée la crucifixion chez les Chrétiens, " l'ouverture " chez les Musulmans, (voir : Coran, Sourate XCIV), la consécration ou renonciation, chez les Bouddhistes, c'est le degré d' Arhat (ou Arahant), (en chinois: lo han : 羅漢 ), (en japonais rakan), autant dans le Bouddhisme que dans l'Indouisme, le Crucifié, (il est également souvent question d'Arhats squelettiques, émaciés et "immobiles" dans les textes Indiens ou Chinois), est hors de la "roue des réincarnations". Il est le Saint, par excellence.. auquel s'adressent les foules de fidèles de toutes les religions. Le Charisme et les pouvoirs "yoguiques", (d'aucuns diraient "magiques", comme d'autres pourraient dire : "divins"), sont, à ce degré, au maximum de leur expression et visibilité publique, les exemples abondent dans chaque religion, où ils sont les plus implorés, priés, (leurs statues "processionnées"), suppliés par les fidèles d'intercéder (entre-autre) pour la guérison, etc.. C'est dès ce degré que l'initié ne revient que s'il veut bien revenir: pour aider l'humanité, soulager les souffrances, enseigner la spiritualité, montrer la voie vers le divin. La plupart des grands saints de l'histoire de l'humanité avaient précisément atteint ce niveau de réalisation spirituelle, Jésus (ici, non confondu avec Christ), les apôtres Paul et Pierre, Le Prophète Mahomet (SLS),(avant son accès à la révélation, la sourate 94 "As Sahr " verset 1, est explicite : n'avons nous pas ouvert ton Coeur ?). C'est le Chakra du Coeur qui est ouvert à ce degré,  Anâhata  अनाहत , cette initiation est reçue dans le second rayon d'amour..  Ibn Arabi, encore très jeune: à 14 ans, (il accèdera, plus âgé, à la révélation..), François d'Assise, L'émir Abd el-Kader ( trop peu connu en tant que mystique et grand saint..), trop peu connue également la française Marthe Robin, grande sainte mystique et inédique, mais aussi: Gandhi, ou: Mère Thérésa, pour donner un aperçu..
ce 4e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Bouddhique, là ces "grands initiés", peuvent quelque peu interférer, avec l'immense responsabilité que cela implique, dans les causes premières (du "plan" planétaire divin). D'où le niveau parfois "miraculeux" de leurs interventions..
[a]




Cinquième initiation : la " révélation " 
- appelé la révélation par les ésotéristes, et qui est chez les musulmans, le fondement même de la religion, en effet le Coran est, par excellence, une révélation, et son Prophète Mahomet (SLS), dénommé en arabe : "al rasoul" الرَّسُول , (le messager ou l'envoyé): fut précisément un initié de ce degré, à l'époque de la révélation Coranique. Ce degré, (dans l'indouisme), est appelé Asekha, jusqu'à une époque très récente, le 5ème degré, donc, était le plus élevé qu'il était possible à un mortel d'acquérir, du moins : tout en restant en vie, (et pour parvenir à délivrer une révélation, mieux ne valait-il pas rester en vie ?.. ). Voilà pourquoi la religion Musulmane est dite (religion "révélée").. C'est le degré dit Jivan Mukta soit : (libéré vivant), dans l'indouisme. Le Chakra basal  (Mûlâdhâra मूलाधार est ouvert à ce degré.. Ce qui développe la puissance, du fait que le 1er rayon est capté, par le maître de ce degré ! C'est à ce stade et après l'ouverture du "basal" que les énergies montent et activent successivement au passage les Chakras ayant été préalablement éveillés par l'initiation, car c'est l'initiation qui éveille les Chakras, et non l'ouverture de ceux-ci qui donne l'initiation, en fait la concomittance est quasi parfaite, et l'éveil des centres est inséparable de l'état d'initié, un centre ouvert à chaque initiation..
ce 5e degré : est considéré comme le premier degré de "maître", ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Atmique, ainsi qu'à la puissance du 1er "rayon".
[a]




Sixième initiation : la " décision " 
- appelé la décision, par les ésotéristes, c'est le degré .. dit Choan (ou "Chohan") : ce mot signifie: "seigneur", c'est à ce degré qu'étaient Krishna à son départ (voici environ 5000 ans), et ce, indépendamment du fait qu'il était un avatar de vishnu, et le Christ (incarnation ultérieure de Krishna), à sa venue (en adombrement dans le corps de l'initié Jésus, pour passer l'épreuve la plus dure de toutes: la résurrection, qui impliquait la traversée du royaume de la mort).. Le Chohan de la sixième initiation se dépouille de tous les véhicules inférieurs au véhicule monadique, depuis l’Atmique jusqu'au physique. Le vainqueur de cette 6ème initiation est aussi appelé protecteur, ou "bouclier" des nations.., car le Chakra de la gorge éveillé et pleinement développé chez lui, permet de protéger (Chakra Vishuddha, िवशुद्ध à 16 pétales..), autrui, voire de grandes quantités d'êtres, aussi est-ce à ce niveau que débute la vraie et efficiente compassion, au sens divin du terme.. Un passage à ce degré a lieu tous les 49 ans, opéré par le Logos planétaire.
ce 6e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies du plan Monadique, là ces Maîtres "avancés", peuvent interférer, engageant en cela la responsabilité de tous les Maîtres de leur Ashram, (Ashram Céleste bien sûr..) , dans les causes premières (du "plan" planétaire divin). D'où le niveau pouvant paraître "miraculeux" de leurs interventions, le miracle n'étant en fait absolument pas encouragé par le chef de la Hiérarchie, le Christ, celui qui, énergétiquement identifié :"fils de Dieu", est le "Maître des Maîtres, et des Anges", car la Hiérarchie Angélique est "subordonnée" à la Hiérarchie Humaine, au moins en ce qui concerne le service à l'humanité.. La raison de ce non encouragement ( et pas "interdiction", notez le bien..), tient à ce que la responsabilité de Son Karma doit être laissée en dernière analyse: globalement.. à l'humanité elle-même, et individuellement à chaque "personnalité" incarnée.
[a]




Septième initiation : la " résurrection "  
appelé la résurrection chez les Chrétiens, le degré final dans la hiérarchie humaine .. les degrés ultimes étant hors de toute hiérarchie et concernent les grands êtres célestes.. il n’existait pas d’appellation particulière à ce degré, et on employait le terme Choan (ou "Chohan") : seigneur, comme pour le 6ème degré, ces deux degrés étant rarissimes, et préparatoires aux initiations suprêmes ( et exceptionnelles, sur notre terre), de Bodhisattva ou de Bouddha. C'est à ces deux derniers degrés (6e et 7e), que le maître a une perception réelle du (Dieu ou Logos), ou en tout cas de son avatar terrestre: Sanat Kumara, et non sous forme symbolique (quoique énergétique) comme aux degrés précédents. Le "CHOHAN", donc, du 7e degré est un "Homme Christ" (ou une "Femme Christ"), ressussité(e), un homme (ou femme) dit: "des Douleurs", tant que son corps physique ne s'est pas accoutumé à la formidable descente d'énergies arrivant en tourbillon (en "Maelström", serait plus juste..) par son Chakra Coronal, nouvellement "ouvert". Le Chohan de la septième initiation se dépouille de tous les véhicules inférieurs au véhicule adique, depuis le corps Monadique jusqu'au Physique. Ne possédant plus ni intellect, ni mental, ni mémoire qui lui soit propre, il (elle) vit un véritable enfer, devant s'adapter ici-bas sur la terre, aux premiers temps du palier initiatique suivant le passage lui même, aux énergies terrestres entrant en conflit avec les siennes propres, issues et en descente des plans supérieurs...
ce 7e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies de la totalité du Plan Physique Cosmique, soit de tous les plans précités aux degrés (1 à 6), auxquels s'ajoute le plan dit "divin" ou plan (adi, en sanskrit: "premier"). En "savoir" ou "dire" plus sur ce "7e degré" :[a]. C'est au 7e degré que tous les Centres sont ouverts, et que la Kundalini peut intégralement se développer, quoiqu'en aient pu dire bien des "gurus" dont bien peu avait pu parvenir à ce niveau.. le pouvoir ultime sur la matière est à ce prix, et la concentration sur les Chakras ne peut à elle seule aboutir en sécurité à leur développement harmonieux.. C'est par l'aide magistrale du sceptre d'initiation Logoïque, que l'initié trouve l'efficience et l'harmonie dans le jeu des fantastiques énergies affluentes.. faisant irruption parfois avec violence dans le jeu des forces de ses corps.. imposant une nouvelle harmonie et une nouvelle "nature" à l'initié incarné..






Huitième initiation : la " Transition "  
(ou on dit aussi: la "grande transition"), ou Ascension.. c'est le degré de : Christ chez les Chrétiens, de : Bodhisattva dans le Bouddhisme. C'est à ce niveau que l'initié ou plutôt le Maître élève ses vibrations au delà des plans physiques de la terre et disparaissant aux regards ordinaires, effectue son Ascension ce qui lui ouvre l'accès au plan astral cosmique (de "conscience" et d'énergie).
ce 8e degré : ceux qui atteignent ce niveau ont pouvoir d'en appeler aux énergies de la totalité du Plan Physique Cosmique, soit de tous les plans précités aux degrés (1 à 7), auxquels s'ajoute le plan émotionnel "divin" ou plan astral cosmique, depuis lequel il a tous pouvoirs sur la totalité des sous-plans terrestres ainsi qu'un accès direct aux désirs divins (soit : de ceux du Logos planétaire..), d'aucuns diraient : "au plaisir de Dieu.."[1].




Neuvième initiation : le " Refus "
C'est le stade final de l'initiation, celui de Bouddha de parfaite Bouddhéité. C'est le dernier refus du Maître pour le monde des formes et de la densité, ainsi que de la sortie complète de la domination de la Maya ou illusion qui en découle et en émane. C'est à ce stade qu'a lieu la libération de la douleur. Sa pureté extrème lui interdit de posséder quelque atome que ce soit en dessous du plan Adi, caractéristique énergétique partagée avec le Logos planétaire, c'est la raison pour laquelle, en regard de notre évolution humaine un Bouddha nous apparaît comme divin.
ce 9e degré : ceux qui atteignent ce niveau (le plus élevé), ont pouvoir d'en appeler aux énergies de la totalité des Plans Physique, Astral et Mental cosmiques.. Ils sont appelés à secunder  et assister un Logos à l'intérieur du système solaire. Le Bouddha de parfaite Bouddhéité CakyaMuni opère chaque année à la fête du Wesak la bénédiction de la planète terre tout entière, le transfert de son énergie bénissante, pendant quelques minutes suffit à "recharger" en énergie spirituelle la terre et ses habitants pour l'année en cours.. 





Notes et références :
nota[1]. ↑ roman du même titre de Jean d'Ormesson : Au_plaisir_de_Dieu_(feuilleton_télévisé)







- note : [a] : c'est bien entendu intentionnellement qu'aucune personnalité encore en vie n'est citée, les raisons en sont aisées à imaginer.. Il tombe sous le sens que les personnalités initiées du 1e degré seraient plus nombreuses que celles du 2e lesquelles plus que celles du 3e etc.. et que les maîtres des 6e degrés se font rares et plus encore ceux du 7e degré, quant aux Bodhisattvas (du 8e degré) il est permis de supposer qu'ils n'occuperont peut-être pas tous les doigts d'une main, sur toute la planète et pendant tout le siècle.. Quant au Bouddha de l'avenir : Lord Maïtreya, le " Messie ", " Mashiah ", ou " Mahdi ", espérons.. frères espérons, et.. préparons le "terrain" pour sa venue !





[color=navy]Page récupérée de mon article, maintenant supprimé :  « http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Lamadelama/Degrés_initiatiques_(th… »  Catégories : Ésotérisme

(...)

[color=orangered]Degrés initiatiques: pour répondre, cliquer  ici [color=limegreen]==>
  [color=orangered]vos réponses à ce fil de discussion..

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2009 - 21:32    Sujet du message: D E G R È S _ I N I T I A T I Q U E S Répondre en citant

« Répondre #1 le: 18 Juin 2008 à 18:47: »

color=red][/color]
                 

Ce tableau concernant les degrés Initiatiques,
(cités par les Maîtres DK et AAB),
est le résultat d'un travail de recherche et
de synthèse de leurs enseignements,
réalisé par Lamadelama.

Chers lecteurs :
Ce tableau peut être reproduit et ou diffusé,
à condition que le contenu ne soit pas modifié 
et /ou détourné de son sens, enfin,
que l'auteur soit également mentionné.
Nous partageons ces informations en toute transparence.
Merci de faire de même, si vous les diffusez,
en reproduisant l'intégralité du texte et en citant la source.


Bien à vous : DameJane

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2009 - 21:32    Sujet du message: D E G R È S _ I N I T I A T I Q U E S Répondre en citant

« Répondre #2 le: 21 Mai 2009 à 08:54: »

le texte ci-dessous est tiré du site => http://www.chm.be/tibet/tibet039.htm
il est bien entendu de DK AAB et a été copié d'après le texte du livre   
- "Réfléchissez-y" -  publié par l' Association Lucis Trust  
 

 

Enseignements   
Le Bouddhisme tibétain  
L’échelle évolutive et ses échelons
 
Le problème consiste à savoir sur quel échelon de l'échelle évolutive et dans quelle
 phase de développement on se trouve à un moment donné. Derrière chaque être humain,
s'étend une longue série de vies ; certains se dirigent maintenant vers le stade où domine
l'expression égoïste de la personnalité et ils deviennent des individus à pleine perception
consciente. C'est pour eux un pas en avant comme l'est, pour vous, le Sentier du Disciple.
D'autres individus sont déjà des personnalités et ils font des expériences avec l'énergie qui
passe à travers eux pour réunir autour d'eux, ceux qui vibrent à l'unisson avec leur note et
pour qui ils ont un message. De là les myriades de petits groupes à travers le monde, qui
travaillent dans chaque domaine de l'expression humaine. D'autres ont dépassé ce stade
et sont en train de changer le centre de leur expression personnelle dans les trois mondes,
poussés par une énergie qui est l'aspect supérieur de l'énergie de la personnalité.

Ils ne travaillent, ni ne luttent, ni ne font des projets pour exprimer leur personnalité, pour
augmenter leur influence dans le monde, ni pour attirer magnétiquement un groupe de
personnes dont l'attention serait fixée sur eux, alimentant ainsi l'orgueil et l'ambition.
Ils commencent à voir les choses dans une perspective nouvelle et plus juste. A la lumière
du Tout, la lumière du petit soi pâlit, de même que la lumière des atomes du corps est
oblitérée dans la lumière de l'âme quand celle ci flamboie dans toute sa gloire.
Quand ce stade de désintéressement, de service, de subordination au Soi unique et de
sacrifice pour le groupe devient l'unique objectif, l'homme a atteint le point où
il peut être reçu dans le groupe mondial de mystiques, de ceux qui connaissent,
de travailleurs de groupe qui est la réflexion, sur le plan physique, de la Hiérarchie
spirituelle.

Tant de faux renseignements ont été répandus, tant d'insistance a été mise à tort sur
la position que l'individu occupe dans la soi disante hiérarchie des âmes, que les
disciples sains et équilibrés cherchent à diriger leurs pensées ailleurs et à éliminer,
dans la mesure du possible, toute pensée de degrés et de stades d'activités...

Si les différents stades étaient tenus pour ce qu'ils sont, c'est à dire stades d'expansion
de la conscience et de responsabilité plus grande, alors le danger de réaction de la
personnalité envers les termes « disciple accepté, initié, adepte, maître » serait
négligeable et beaucoup d'ennuis seraient éliminés. Il faut toujours se souvenir que
le stade individuel doit être tenu rigoureusement secret ; le point d'évolution se
démontrera par une vie de service actif et désintéressé et par une vision illuminée
plus élevée et vaste que celle de la majorité des êtres humains.

En pensant au Nouveau groupe des serviteurs du monde, il faut observer de la prudence.
Chaque serviteur est seul responsable de soi, de ses actions et de son service et
personne d'autre. S'il faut se faire une idée du degré d'évolution d'un individu, il est
sage de ne pas tenir compte de ce que les autres disent, mais de se baser sur la tâche
accomplie, l'amour et la sagesse dont il témoigne.

Le point atteint par un Maître est élevé, mais ceci est seulement relatif, et vous ne devez
pas oublier que lorsqu'il y est parvenu, ce point lui semble vraiment bas, car Il le mesure
à l'horizon qui s'étend devant Lui. Chaque expansion de conscience, chaque pas sur l'échelle
dévoile à l'Initié un autre champ d'action à embrasser, et un autre pas en avant à
entreprendre. Chaque initiation acquise en révèle encore d'autres supérieures qui
doivent être acquises, et jamais l'aspirant, qu'il soit un homme moyen, un initié, un
Maître, un Choan, ou un Bouddha, n'arrive au point où il puisse rester dans une condition
statique, et soit incapable de progrès futurs. Le Logos Lui même aspire, et même
Celui à Qui Il aspire cherche à en atteindre un plus Grand.

Ce qui se produit dans le système, s'effectue également sur les niveaux cosmiques
et ce qui est maîtrisé ici doit être répété sur une plus vaste échelle dans le cosmos
même. Dans cette pensée réside l'inspiration et l'évolution, mais non le désespoir et
la lassitude. La récompense qui vient avec chaque pas en avant, la joie qui se trouve
dans une compréhension accrue, récompensent la lutte de l'aspirant d'une manière
 adéquate.


 
 
On voit donc combien il est essentiel pour tous les disciples et initiés de connaître
exactement la place qu'ils occupent sur le Sentier, qui est l'aspect final de l'échelle
de l'évolution. A défaut, ils interpréteront mal l'appel et ne reconnaîtront pas la source
d'où émane le son. Tous les éducateurs évolués qui enseignent l'occultisme et
l'ésotérisme savent que ces malentendus peuvent se produire avec une extrême facilité.

Ils voient des personnages sans importance et les débutants interpréter les appels qu'ils
entendent et les messages qu'ils reçoivent comme provenant d'une source élevée, alors
qu'en toute probabilité ils entendent ce qui émane de leur propre subconscient, de leurs
propres âmes, ou de quelque éducateur (non d'un Maître) qui cherche à les aider.

Il faut vous rappeler qu'aujourd'hui le monde des hommes est plein de personnes ayant
pris l'une ou l'autre des initiations et qu'il y a de grands disciples, de tous les rayons, qui
travaillent sur le plan physique, au bénéfice de l'humanité, en tant que travailleurs
chevronnés de la Hiérarchie ; il y en aura bien plus pendant les cent prochaines années.

(Écrit en 1949.) Certains d'entre eux ne connaissent pas leur position hiérarchique dans
leur cerveau physique, ayant délibérément écarté cette connaissance afin de faire un
certain travail. Il est prévu que ce que j'écris ici parvienne entre leurs mains au cours
des quarante prochaines années   avec l'intention délibérée de faire surgir dans la
conscience de leur cerveau ce qu'ils sont et qui ils sont en vérité. Ceci fait partie du
programme prévu par la Hiérarchie, avant l'extériorisation des ashrams. Les Maîtres
estiment que ces initiés et ces disciples chevronnés (étant sur place) devraient commencer
à travailler avec plus d'autorité. Cela ne veut pas dire qu'ils se prévaudront de leur identité
spirituelle, ou proclameront leur position d'initié. Ils ne le pourraient pas, vu leur niveau
sur l'échelle de l'évolution spirituelle. Mais   sachant ce qu'ils sont par rapport à la Hiérarchie
et ce qui est attendu d'eux   ils renforceront leur travail, lui apporteront plus d'énergie, et ils
indiqueront la voie avec une plus grande clarté. Leur sagesse sera reconnue ainsi que leur
compassion, mais ils se retireront eux mêmes à l'arrière-plan ; peut être sembleront ils
même moins actifs extérieurement, et seront ils mal jugés, mais leur influence spirituelle
grandira ; ils se soucieront peu de ce que les autres pensent d'eux. Ils reconnaîtront
aussi tous les points de vue erronés concernant le Christ dans les religions modernes ;
certains pourront même être persécutés jusque chez eux, ou par ceux qu'ils cherchent
à aider. Tout cela ne comptera pas pour eux. Leur voie est claire et ils connaissent la
teneur de leur service.

Le discipulat mérite d'être reconnu ; ce n'est pas un vain orgueil de savoir qu'on
est disciple... La reconnaissance de cet état est cependant une affaire purement personnelle ;
il faut le reconnaître, l'accepter et ensuite observer le silence
Cette curiosité alimente un vaste courant de compétitions, de jalousies, de critiques et
de prétentions qui caractérisent la majorité des groupes occultes, qui enlèvent tout
sérieux à de si nombreuses de leurs publications et qui empêchent le public en général
de recevoir l'enseignement dans sa pureté et sa simplicité. Titre, rang et position personnelle
ne comptent pour rien. C'est l'enseignement qui compte, sa vérité, son appel intuitif.
Il faut que vous vous en souveniez.


- nos remerciements chaleureux au site  <  http://www.chm.be/  > pour le service  
rendu dans le cadre de l'enseignement hiérarchique  
( et pour Nous :  plus spécifiquement de celui du Tibétain )  
Source: "Réfléchissez-y" - Association Lucis Trust   

 

 

Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ  



 

 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Serena


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2012 - 23:52    Sujet du message: D E G R È S _ I N I T I A T I Q U E S Répondre en citant

Merci Damejane,
je reçois ici la réponse de la question posée en mp à L2L hier.
Bien à vous,
Serena


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 11 Mar 2013 - 16:34    Sujet du message: Quelques commentaires de Lamadelama... en lien avec les dégrés Initatiques : Répondre en citant

Quelques commentaires de Lamadelama...
en lien avec les dégrés Initatiques :

(samedi 9 mars 2013)

  


Nous devons à l'immense compassion de notre créateur cette capacité d'oubli de nos vies antérieures, qui nous aide à repartir "formatés de neuf" dans chaque nouvelle incarnation, pourtant ce qui en nous demeure - notre âme - dispose de l'essence de l'expérience acquise dans la totalité de nos milliers d'incarnations. Et le passage de chaque nouvelle initiation accentue la possibilité de "ressouvenance", à la fois d'une part de cette essence de l'expérience, et d'un nombre croissant de "détails" d'importance appartenant aux "vies" les plus dirimantes et significatives de notre "passé global".



Krishna, avatar de Vishnu (tous deux incarnations précedentes de celui qui fut plus tard appelé "Christ" par les Chrétiens..), ne dit-il pas à Arjuna, le disciple du premier degré initiatique, dans sa préparation au passage du second degré, et donc en cela, guidé par l'âme (le Christ en nous.. et en l'occurrence là par "l'extériorisation" incarnée de l'âme du monde en la "personne" de Krishna..), ne dit-il donc pas : tu te souviens de quelques unes de tes incarnations, et moi je me souviens de toutes.. ce court passage, ici cité de mémoire, de la Bhagavad-Gītā pour relativiser nos mémoires respectives de nos vies antérieures..


A la question: à quel niveau de compréhension peut on saisir l'aspect "Créateur" ?



Il y a 63 niveaux de divinités entre nous et un Parabrahman Cosmique - qu'on peut considérer comme le "créateur" de l'univers - dont les "cent ans" (l'une de ses "incarnations"), font ces fameuses : 311 040 000 000 000 de nos années terrestres - dont la plus petite de ces divinités est évidemment la plus proche de nous.. bref notre "actuel" créateur terrestre, parmi le nombre immense de ces divinités à laquelle je propose de nous en tenir : à notre logos planétaire ...

nota : ces "années" ont été prises depuis une époque où notre "petite boule" tournait 360 fois sur elle-même par année, c'est donc un calcul basé sur un très ancien savoir.. et en corrélation avec les 360 degrés du cercle - ( où un an = un cercle ).


- par ailleurs et pour avancer un peu plus dans la question, il existe : à la fois dans le livre - ''LA DOCTRINE SECRÈTE'' - ainsi que dans la compilation des 25 livres d'AAB , qui peuvent permettre en utilisant la fonction recherche de votre lecteur de pdf , de trouver toutes les réponses (du moins les réponses humainement compréhensibles..), il suffit de faire quelques essais de mots clés, du genre : "le créateur".. "logos planétaire" ou "père céleste" mais ce ne sont que suggestions.. on avance plus sûrement en trouvant par soi-même.. ce qui est techniquement plus simple de nos jours !

Ceci dit : en présence d'une utilisation astucieuse de la technique informatique telle que celle dont on dispose actuellement, l'intuition n'en fonctionne que mieux..








_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:48    Sujet du message: D E G R È S _ I N I T I A T I Q U E S

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> enseignements de Lamadelama Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky