Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Faut-il brûler l’ONU ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 00:55    Sujet du message: Faut-il brûler l’ONU ? Répondre en citant

.

Faut-il brûler l’ONU ?


l’ONU, qui selon Jean-Loup Izambert, serait une fausse ONU..
dimanche 15 octobre 2006, par lamadelama


<><><><><><>.........

avertissement au lecteur :  le texte ci-dessous est de l'auteur du livre : Jean-Loup Izambert, auquel nous devons laisser toute la responsabilité de ses affirmations, n’ayant pas les moyens matériels de procéder nous mêmes aux vérifications des "faits". Pour autant le sujet est suffisamment grave et important pour qu’on y réfléchisse, et se consulte, pour comparer les points de vue..


Faut-il brûler l’ONU ?
Même en ayant approché les coulisses du jeu de massacre auquel se livrent quelques grandes puissances occidentales, je ne pensais pas alors que je commençais d’enquêter au coeur du système onusien, trouver un tel gâchis humain et surtout un tel condensé d’ignominie humaine au mètre carré. Pourquoi l’ONU ? Parce que quand deux Etats comme les Etats-Unis et l’Angleterre décident de passer outre toutes les conventions internationales et de violer la Charte des Nations Unies pour mettre à feu et à sang un pays comme l’Irak afin de faire main basse sur ses richesses, la question se pose de savoir pourquoi et comment cela est possible. Les conditions sont-elles réunies pour que l’ONU disparaisse tout comme l’ancienne Société Des Nations disparut dans le déluge de feu et de sang de la montée de l'hitlérisme ? Comment en serait-il autrement quand le Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, fut lui-même placé à la tête de l’organisation internationale après une forte campagne des américains et que depuis cette date le piétinement de la Charte des Nations Unies se répète aux quatre coins du monde ?... Avec le recul du temps et en relisant mon investigation censurée une première fois en France par une maison d’édition, je comprends mieux pourquoi ma volonté de franchir les couloirs interdits au public des sièges des organisations internationales gêne tant ; pourquoi aussi les premiers fonctionnaires internationaux rencontrés et qui acceptent de parler de ce qui se trame ne me donnent pas rendez-vous dans leurs bureaux mais dans des petits cafés, loin du quartier des O.I.[1] afin de s’assurer qu’aucun supérieur hiérarchique de leur organisation puisse les voir en ma compagnie ; pourquoi il me fut très difficile d’accéder en français à certains rapports internes - et pourtant publics - dénonçant la prostitution forcée d’enfants d’Afrique ou d’autres contrées par de hauts fonctionnaires internationaux et des Casques bleus en échange de nourriture ; pourquoi des fonctionnaires internationaux, gens de qualité, cultivés et de terrain ont préféré partir en perdant tous leurs droits quitte à se retrouver au chômage avant de se suicider comme certains y ont été conduits par harcèlement. Car je découvre alors que le bilan de l’ONU n’est pas seulement catastrophique au niveau mondial - le revenu par habitant est aujourd’hui plus bas dans 80 pays qu’il y a dix ans...  - mais également sinistre en interne : le droit du travail est réduit à sa plus simple expression, l’emploi d’une précarité insoupçonnée, la justice inique, la répression syndicale importante, le harcèlement psychologique, sexuel et le mobbing très répandus, l’esclavage pratiqué dans plusieurs missions diplomatiques à l’abri de leurs murs. La situation est telle qu’une enquête interne menée par l’Organisation internationale du travail dans trente-deux organisations du système des Nations unies révèle que "près de la moitié (47%) des membres du personnel des Nations unies sont préoccupés par la violence interne..." ! Nous voilà bien loin des belles images proprettes des conférences de presse policées du Secrétaire général de l’ONU et des longues embrassades d’ambassadeurs devant les photographes diffusées par les médias...





voilà pour le texte..
donc, la question est : quid de cette ONU ?
Un premier commentaire "à chaud" :
 — des hauts fonctionnaires "proxénètes" ?
 — on serait donc si mal payé à l’ONU ?
 il pourrait même y en avoir 47 % d'honnêtes ! ce qui ne serait à tout prendre, pas si mal, mais il est vrai que çà dépend depuis où, et à partir de quels critères on effectue la comparaison..
— avec une république bananière ?
— avec une des nombreuses "mafias" du monde ?
— avec la défunte CCCP[2] ?
— avec l’ONU ? (la vraie)..


Ps : au "bon vieux temps", nos bons rois "Louis", ou autres.. n’étaient peut-être pas si mauvais bougres, après tout ! rien à voir ? ... hé ! ... pas si sûr ! 
<><><><><><>.........

Un second commentaire 12 juin 07 (par lamadelama) :
- à la question que posait l'auteur de l'article : Les conditions sont-elles réunies pour que l’ONU disparaisse tout comme l’ancienne Société Des Nations disparut dans le déluge de feu et de sang de la montée de l'hitlérisme ?
- je dirais (en simple commentaire provisoire), que les conditions paraissent se réunir.. et que le déluge de feu et de sang, qui devrait surtout concerner le moyen orient, et qui d'évidence est déjà passablement en cours.. pourrait bien préfigurer la fin annoncée d'un organisme qui, quoique émotionnellement parlant est toujours en mesure de donner le change, tout comme les églises du monde donnent elles aussi encore le change, mais pour assez peu de temps semble-t-il..
- il en va des prédictions à peu près toujours de la même manière.. elles se vérifient après coup ! et tous les curieux disent : ah oui c'était écrit, sans trop réfléchir à ces multiples sortes de prédictions différentes qui ont été faites sous l'influence de la multiplicité des points de vue concernant cet avenir, ce qu'oublient ou ignorent les teneurs de prophéties, et qui est le plus important  :  la "capacité créatrice" de l'être humain, et ce qui en découle : son aptitude à influer sur les événements, à les changer, ou à changer leur orientation..

[1] - O.I..: Organismes Internationaux.
[color=orangered][2]
[color=purple]- CCCP ? .. : (  URSS ? = Союз Советских Социалистических Республик = 
" Union des Républiques Socialistes Soviétiques " )


[color=maroon]P.-S.
__Auteur : Jean-Loup Izambert ___ Date de saisie : 09/09/2004 ___ Genre : Politique ___ Éditeur : Serpent à Plumes, Paris ___ Prix : 16.00 € / 104.95 F ___ ISBN : 2-268-05183-8 ___


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 00:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 00:56    Sujet du message: Faut-il brûler l’ONU ? Répondre en citant

Salut Lamadelama,
Salut à toutes et à tous,
Je ne suis pas pour brûler l'ONU mais pour l'éradiquer du vocabulaire et de tous les dictionnaires de France et de Navarre.
Cette institution est corrompue comme il n'est pas possible, alors que son but premier était tout le contraire de ce qu'elle est devenue:
-à la botte des puissants de ce monde.
Si la Société des Nations était réelle, elle n'accepterait pas le problème au Darfour, l'invasion et le pillage de l'Irak par les gouvernements déviants des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de tous les petits pays qui se croient à "l'abri" parce qu'ils lèchent les bottes de ces super-puissances.
Mais je ne m'emporte pas, Karma veille, et ceux qui se sont vendus pour quelques millions de dollars le paieront tôt ou tard.
Pour en revenir a l'ONUlle, je crois qu'il faut une nouvelle institution qui ne se laisserait corrompre et dominer par aucun pays.
Mais là c'est du domaine, actuellement, de l'utopie.
Il faudrait aussi arrêter l'hypocrisie en intrônisant un fonctionnaire d'un "petit pays" à la tête de ce genre d'institution, car il s'agit plus d'une pantalonade que d'une réelle mise en avant de ces "petits pays".
Un pays, une voix, voila ce qu'il faudrait dans cette nouvelle Fraternité des Nations, aucun pays, quel qu'il soit, ne doit être considéré comme sous-développé, aucun pays mis au banc des Nations parce que la politique de celui-ci n'entre pas dans le "cadre" bien-pensant des démocraties occidentales.
Et puis, par-delà de cette nouvelle institution, il faudrait aider réellement au développement du continent africain et du sous-continent asiatique.
En finir avec la main-d'oeuvre bon marché de ces pays, où les enfants, les femmes et les hommes sont les nouveaux esclaves des grandes firmes occidentales.
N'avons-nous pas honte de voir en Bolivie des enfants descendre dans les mines pour en extraire les matières premières que nous, pays soit-disant civilisés allons en faire profit?
N'avons-nous pas honte de voir ces femmes travaillant de l'aube à la tombée de la nuit pour nous fabriquer nos belles chaussures de sport?
En finir avec les ventes d'armes qui ne font qu'attiser les conflits entre pays, entre religions et même dans des guerres civiles où des frères pourraient se combattre.
Arrêter avec cette hypocrisie qui dit que si nous ne fabriquons pas d'armes cela engendrera du chômage......
Donc pour faire vivre quelques milliers d'hommes, des millions doivent mourir dans des conflits??
Ai-je compris, pour une fois du premier coup??
Alors alléluia, tout va mal dans ce monde qui ne tourne plus rond parfois!!!
Une nouvelle Fraternité doit naître de tous ces égarements de la nature humaine guerrière et opportuniste.
Mais ce n'est que le point de vue d'un petit gardien de banlieue.
Fraternellement.

Amilius
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 00:57    Sujet du message: Faut-il brûler l’ONU ? Répondre en citant

Salut à tous!


Ce sujet, longtemps laissé "en repos", me touche particulièrement ce matin... Des organismes humanitaires viennent de se réunir pour envisager des solutions... (autre que mettre le feu à l'ONU bien que le feu purifie, peut-être par égard pour le réchauffement planétaire? )
Je vois l'ONU comme un lieu où des forces énormes sont en conflit, avec l'incroyable pression, les frustrations et coups bas vécus par ceux qui y sont avec le coeur sincère (si, si, il y en a) et qui se battent jusqu'à bout de force, bien souvent pour le "moins pire", le meilleur relevant encore de l'utopie irréaliste.


Quoi d'étonnant que l'on y retrouve tous les ingrédients qui constituent l'activité humaine, avec ses mesquineries? Il s'y trouve tellement d'humains... Là où la Lumière agit, les forces contraires sont également présentes et harcellent... Ainsi en est-il sur notre planète qui n'est pas encore sacrée. Pourquoi en serait il autrement à l'ONU? Mesurons nous seulement l'ampleur des attaques de l'ombre à laquelle la Lumière qui y est présente a à faire face, au sein même de ses murs?...


Que l'expression de la synthèse planétaire en soit là est inconfortable pour notre idéalisme qui croit que les humains d'aujourd'hui sont bien protégés par "papa-ONU", sans même qu'aucun quidam ne se demande vraiment comment est financé l'activité de cet organisme, ni quels combats diplomatiques et rapports de forces s'y perpétuent sans arrêt...

Certes, l'insatisfaction est le moteur de l'amélioration, mais considérer que l'existence d'un organisme de synthèse mondiale défendant le Droit de l'Homme mérite qu'on médite pour y apporter Lumière, Amour et Puissance plutôt que mépris rayant le nom ONU des dicos et destruction, à mon avis. Avec la paradoxale espérance que le Rayon 1, le Destructeur Divin, y apporte Son soutien en Christ...

"L'oeuf à moitié à terme paraît pourri (...)" (Dialogues avec l'Ange)
Si on détruit l'ONU à cause de ses limitations et imperfections, quel rempart reste t il? Est il sage de détruire le rempart car la protection qu'il offre est encore trop imparfaite? Qu'avons nous comme meilleure solution matérialisable à court terme? ( les visions idéalistes si belles soient elles ne répondent pas à l'urgence à court terme)

Fraternel partage!

Lanou
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 00:58    Sujet du message: Faut-il brûler l’ONU ? Répondre en citant

.



Bonjour à tous et à toutes!


Peut-être faut-il que l'ONU
renaisse de ses cendres
pour en être que : plus efficace.





Bien à vous : DameJane.



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 00:59    Sujet du message: Faut-il brûler l’ONU ? Répondre en citant

.

Une crise vraiment significative y est nécessaire, assurément!

Mais ne peut elle venir de l'intérieur?

Les forces de lumière qui y sont présentes n'y sont elles pas assez ardentes pour engendrer les nécessaires (ô combien!) réajustements et désinfections? ...

Fraternel partage!

Lanou
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 00:59    Sujet du message: Faut-il brûler l’ONU ? Répondre en citant

.



Effectivement, le mal ne sait pas seul venir,
l'entrée du 7ème rayon d'influence commence déjà
à laisser entrevoir bien des remises en ordre partout
dans le monde, l'ONU ne devrait pas y échapper.

Nous n'en voyons pas pour l'instant les changements
bénéfiques, mais patience...




.Bien à vous : damejane.


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:27    Sujet du message: Faut-il brûler l’ONU ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky