Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Crains ton Dieu
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Christianisme,
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 00:58    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #15 le: 21 Novembre 2008 à 12:58: »

.

Citation:
je pense que vous n'avez pas saisi le sens de ma réflexion à ce sujet.

il ne s'agit d'avoir peur, il ne s'agit pas d'être craintif, il s'agit juste de savoir que Dieu nous dépasse tous, et que nos décisions sont bien peu de choses face aux siennes.
le libre arbitre est avant une expérience qui laisse de la latitude a l'âme humaine, qui lui donne le choix d'accepter ou non d'être dans la volonté de Dieu, sortir de sa volonté est possible, mais il faut en payer le prix.
vraiment il ne s'agit pas d'avoir peur, au contraire, il faut être courageux et avancer avec foi, mais ne pas perdre de vue qu'être juste est une affaire de constance, et donc il faut craindre la chute, pour ne pas chuter (encore une fois cela ne veut pas dire avoir peur, juste rester prudent).
lors de l'initiation de la crucifixion, les forces en présence sont inimaginablement violentes, et comme Jésus a son époque nous prenons sur nous tous les péchés, craindre ce moment permet de le préparer, de s'affranchir de la peur de souffrir pour dépasser cette souffrance.
la vie n'est pas que rose, oui Dieu est amour, oui sa substance est amour, mais certains courants d'amour sont extrêmement violents, parfois la tempête fait rage, et il vaut mieux craindre la tempête et préparer son navire plutôt que d'imaginer que la traversée de l'atlantique est une balade dans les caraïbes.
bref, le mot craindre vous fait peur je le sens, alors enlevez la peur et percevez la crainte comme une sage mesure pour bien s'équilibrer contre vents et marées
quand au jugement de Dieu, il est essentiel, j'ai souvent entendu dire qu'il fallait enlever le jugement, mais celui ci permet l'objectivité, permet d'être juste et de le rester, et être juste est nécessaire à l'avancée sur le chemin
lolivier


Bonjour à tous


Il sera répondu ici, et volontairement de façon "impersonnelle", de cette manière il sera permi à tous de puiser librement ce dont il est "possible" de s'imprégner.
Encore une fois, on confond le regard de la "personnalité", qui est toute émotionnelle, aimant l'astralisme à des degrés divers, selon son l'état de son évolution spirituelle, avec le regard de l'âme. C'est bien là tout le danger, le piège, auquel tout aspirant ou disciple peut "royalement" accorder foi.
L'ego joue bien des tours, cela est dû au mental "boosté" par la surbrillance des connaissances livresques sur la spiritualité ou encore, cela peut être dû à une ou des expérience(s) vécue(s) intensément comme des Flashs, mais c'est aussi dû au fait de n'avoir pas passé par le stade de la Maîtrise émotionnelle (le 2e degré initiatique..).
Il faut être, au moins, un initié du troisième degré, (transfiguration) pour saisir et s'imprégner pleinement de cette nuance importante, puisque c'est dès ce stade que l'on commence à s'aligner réellement et en temps réel avec le Divin, avec notre âme, qui commence à s'exprimer et à prendre toute sa place de façon graduelle dans le "cœur" de l'homme (donc en préparation de l'initation suivante.. : l'ouverture..)
L'âme Vit, elle ne connaît pas la crainte puisqu'elles est l'expression de la source et elle est le moyen  par lequel l'éveil est possible, grâce au germe Christique placé dans le coeur de chaque homme.
L'homme conscient ou la femme consciente vivant par l'alignement sans coupures, vit dans l'inspiration et le souffle, commence à vivre cela par l'ouverture du coeur qui peut commencer à s'ouvrir de plus en plus. La personnalité étant, plus, devenue une apparence.
L'expression : être du monde mais pas du monde prend là tout son sens.
Cela sous tend que les choix de vivre en Sainteté ont déjà été opérés, laissant le champ libre à l'âme d'évoluer vers les cieux, et d'entamer le retour à la Source : La Maison du Père, celui qui n'a pas de nom, ou bien d'innombrables celui don rien ne peut être dit. L'homme incarné, au 4ème degré (ouverture du coeur), est devenu un guerrier de Lumière par le service et sait faire face aux forces de l'ombre. Il est le gardien et le veilleur de ses frères, ainsi que de tous les règnes vivants.
La crainte dont vous parlez Lolivier n'a plus d'existence, elle passe du mirage à l'illusion à la dissolution par l'évolution de la conscience d'un transfiguré.

Citation:
vraiment il ne s'agit pas d'avoir peur, au contraire, il faut être courageux et avancer avec foi, mais ne pas perdre de vue qu'être juste est une affaire de constance, et donc il faut craindre la chute, pour ne pas chuter (encore une fois cela ne veut pas dire avoir peur, juste rester prudent).

Lorsque nous sommes prêt, que nous avons expérimenté notre lot d'épreuves que la Vie nous offre pour nous enseigner et nous entraîner, nous devenons un jour capable de faire face.  Les épreuves nous rendent humains. Il s'agit plus ici de volonté, de persévérance, de foi et de choix, (même si l'on en a fait de mauvais, ils sont utiles), que de crainte, (la crainte est un terme émotionnel, se vit émotionnellement), la foi est un bouclier, et si elle est assez "ardente" : elle est une barrière de feu, une "bannière" de feu.
Citation:
le libre arbitre est avant une expérience qui laisse de la latitude a l'âme humaine, qui lui donne le choix d'accepter ou non d'être dans la volonté de Dieu, sortir de sa volonté est possible, mais il faut en payer le prix.

C'est un prix à payer d'un point de vue de la personnalité pas de celui de l'âme, au contraire c'est une grande richesse. Le libre arbitre, effectivement est un choix, qui nous enseigne la voie de la liberté intérieure..
Citation:
la vie n'est pas que rose, oui Dieu est amour, oui sa substance est amour, mais certains courants d'amour sont extrêmement violents, parfois la tempête fait rage, et il vaut mieux craindre la tempête et préparer son navire plutôt que d'imaginer que la traversée de l'atlantique est une balade dans les caraïbes.

Tiens bon la barre et tiens bon le vent hissez haut, santillano, 18 nœuds 400 tonneaux, je suis fier d'y être matelot ! (dit la chanson). Nous en revenons encore ici à la maîtrise émotionnelle, ce qui veut dire aussi apprendre à s'observer, à prendre de la distance,  à avoir le cœur vaillant et développer l'intelligence de ce dernier. C'est apprendre à être attentif et vigilant, comme apprendre à veiller que la flamme ne s'éteigne pas. Trouver un juste milieu en toute chose.

Le fait de craindre place l'être hors de l'instant présent surtout si on la laisse envahir l'être, ce qui le bloquera ou le fera stagner dans son évolution spirituelle .
Effectivement les seigneurs du Karma veillent au grain, cela n'empêche pas d'acquérir des mérites, bien au contraire, c'est par le service que l'on évolue le mieux, (de mon point de vue et de bien d'autres, comme de celui des Maîtres ou plus encore des "grands Êtres", Bodhisattvas, Bouddhas, Anges et dès maintenant aussi : Dévas majeurs..).
La crainte est aussi une forme de doute...
L'aspirant, tout comme le disciple sur le début du sentier,  vit effectivement une forme de crainte, car il est lui est difficile de percer les voiles, de dissoudre le mirage à l'illusion au mirage...Car il développe une volonté puissante de faire le bien, tout en cherchant le juste équilibre, sur le fil du rasoir, des forces qu'il rencontre. Il peut donc se poser la question, à tout instant, qui il sert vraiment, a-t'il pris la bonne décision, agit il réellement par le service.
(c'est là toute l'histoire de mener sa barque au "bon port".. lol).
 Lorsque l'on devient conscient de l'état de l'Êtreté on engage automatiquement sa responsabilité (karmique) vis à vis de la Vie Une, ce qui implique des réajustements en perpétuelle adaptation, par l'effort ainsi que l'accueil de ce qui nous est donné par le ciel, la Lumière Divine en Soi.

Merci à Lolivier et à tous pour ce partage finalement interressant, malgré le "malentendu" de départ..


Bien à vous : damejane.


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 00:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:00    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #16 le: 21 Novembre 2008 à 13:23: »




à tous,
pour autant : et en cela en accord avec C.W Leadbeater..


j'affirme le fait
qu'il est indigne de l'être humain,
et plus encore du disciple
tout aussi bien de "craindre dieu"
que d'implorer Christ
d'avoir "pitié de nous" !
j'ai dit !

lamadelama



Shalom, Salam, Shanti, . .  lamadelama




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:01    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #17 le: 21 Novembre 2008 à 14:40: »


merci damejane d'inclure une dose de relativisme dans cette idée au combien puissante...

il est vrai que la crainte est une méthode d'un ancien temps, que la pensée actuelle est plus positiviste, et je suis fort heureux qu'il en soit ainsi, n'en doutez pas!

Lolivier

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:01    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #18 le: 21 Novembre 2008 à 22:19:


Merci infiniment Lamadelama,

Pour ces mots très forts, que je ressens moi-même depuis fort longtemps, comme une Evidence !

Dans la Lumière

Manorah

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:03    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #19 le: 22 Novembre 2008 à 11:14: »

Me revient les propos de Juan Matus, rapportés par Castaneda:

"Si les découvertes sont appréhendées au travers de l'effet émotionnel qu'elles provoquent, elles ne valent rien".

La sensation de "crainte" (cette drôle de "crainte sans peur"), témoigne en effet que la maîtrise émotionnelle n'est pas acquise mais déjà suffisamment canalisée pour être justement orientée, ce qui constitue une étape qui mérite d'être reconnue.Puis dépassée! c'est cela qui importe!

En cela, Lamadelama, je trouve ton propos très "strike", bien que je reconnais bien la nécessité pour notre humanité d'une meilleure polarisation mentale. "On ne peut pas demander à un cheval de faire un gâteau...", ce qui ne fait pas de ce "cheval" un être indigne...

Les humains dont la conscience est encore très polarisée émotionnellement ont des comportements en adéquation avec leur point d'évolution... C'est pénible pour ceux qui en sont sortis, certes. Tout doit être fait pour aider une meilleure polarisation mentale, assurément.

Fraternell partage!

Lanou


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:05    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #20 le: 22 Novembre 2008 à 14:31: »

.

 




Bonjour à tous,

Yoo ! Lanou mon frère !
Bien que je sois globalement en accord avec l'ensemble de vos propos,
je suis aussi en plein accord avec ce qu'a écrit Lamadelama :

""j'affirme le fait
qu'il est indigne de l'être humain,
et plus encore du disciple
tout aussi bien de "craindre dieu"
que d'implorer Christ
d'avoir "pitié de nous"

j'ai dit !

lamadelama!""
 


 



Citation:
""Lamadelama, je trouve ton propos très "strike", bien que je reconnais bien la nécessité pour notre humanité d'une meilleure polarisation mentale. "On ne peut pas demander à un cheval de faire un gâteau...", ce qui ne fait pas de ce "cheval" un être indigne... "" Lanou


Effectivement, on ne peut pas demander à un cheval de faire un gâteau ! hi hi lol
Certaines vérités peuvent ébranler la conscience, elles sont dites pour réveiller ou éveillerà des aspect de reconnaissances de vérité bien plus noble, autrement dit, elles ont le mérite de tenter de tirer vers le haut l'humanité qui a tendance à rester cantonnée dans ses mirages et ses illusions.

"Dieu" ou celui qui EST n'étant pas une personne, tout comme le Christ qui est un principe Divin n'est pas une "personne"; de la source au moyen : il y a le germe Christique en tous et pour tous dans tous les coeurs. Ce germe christique mène à la conscience Christique, la conscience Christique mène à la Conscience Divine.

Pour rappel, bien trop d'hommes sur cette terre ont parlé au nom de Dieu soit par fanatisme, soit par avidité de pouvoir ou même les deux, souvent le tout au nom d'une religion et ont commis les pires crimes, viols, tueries,etc...




- derrière le masque d'une prétendue "sainteté religieuse", et c'est contre cela aussi et surtout que les êtres un tant soit peu "éclairés" refusent avec la dernière énergie la facilité de la crainte du dieu.. qui était rappelons le : l'essentiel des cultes pré-Abrahamiques.. dont les véritables divinités étaient en fait des dévas involutifs demeurés là et ne survivant qu'à partir des énergies psychiques de leurs "adorateurs" obligés, tenus par la crainte, c'est de là que vient le "crains ton Dieu" que les églises actuelles ont conservé, et qui s'ajoutant à la prévarication qui est toujours d'actualité.. (sans parler de quelques autres petits "travers" tels que la pédophilie d'une partie trop importante de la prêtrise scélérate" qui ont moins cours il est vrai, mais ce n'est pas dû à la droiture fondamentale des gens d'église.. mais plus sûrement : à la crainte du gendarme..). Alors que l'on m'accorde le "luxe" de continuer à penser que l'émotionnel dans lequel se complaît l'humanité, intellectuels y compris, devrait s'inspirer de "plus haut".. et entreprendre la remontée initiatique sans laquelle il n'y aurait qu'erzatz de salut.. Chacun demeure responsable de ce qu'il choisit de penser, de ce qu'il choisit de croire, et de sa propre "ascension" initiatique, ou de sa "chute" dans les miasmes de la pensée kama-manasique de masse, à l'heure où les forces de la nature inférieure ont toute apparence de victoire, où les êtres engagés sur le sentier sont suspectés de sectarisme, (et souvent même : plus que suspectés !..), il est bon de savoir au moins en forme d'idéal, fut-il lointain, où l'on veut aller et donc : vers quoi se diriger ! Ceci dit, que la nostalgie de l'état émotionnel bien humain se fasse sentir est compréhensible à bien des titres.. - Que la nostalgie plus fondamentale encore, des états pré-Adamiques et pré-humains : angéliques.. soit moteur de la volonté de retour, est ici mon voeu le plus "strict" le plus formel et le plus "humain" finalement.. au sens "divin" du mot !



J'ai dit ! (L2L)  




Ici, nous sommes sur un site qui estun espace d'échange spirituel dont les webmasters sont
consciemment engagés dans leurs responsabilité
dans ce qui est écrit sur la question.

Alors, oui, ce qu'affirme Lamadelama est juste à énoncer par
la Lumière du Christ qui Veille en Lui, comme en nous tous à des degrés divers...

Alors oui, je respecte cette parole de vérité !

J'ai dit !
 


 



PS : il serait bon aussi de lire, ou de relire.. la réponse de Sinbuck, qui est un éclairage complémentaire fort juste ! - c'est ci-après..... :


Bonjour, certes, la crainte de Dieu est une tendance psychologique, mais elle est "antique" et elle sert à orienter les masses sur le bon chemin de l'adoration et du sentiment exacerbé/stimulé par l'énergie astrale du développement de la conscience humaine. Depuis que le Dieu de l'orage "Baal" inquiète les hommes et les femmes sur Terre, la crainte de Dieu est une base des fondements de l'ancien testament. Puis Christ adombre Jésus pour montrer au monde que Dieu est Amour; Vient ensuite l'ère scientifique qui explique l'univers, le déchiffre et commente maintenant la création du monde. L'ère technologique maintenant qui sombre dans les désastres financiers des spéculations monétaires.

La conscience humaine, au point moyen et actuel de son développement intrinsèque n'a plus besoin de "béquilles" appuyées sur la crainte de Dieu pour marcher droit dans sa tête, dans son coeur et dans sa sphère de liberté pour se permettre quelques travers. L'expérience est à ce prix, la liberté s'acquière par un libre arbitre nourri à la petite cuillère de la bouillie personnelle que l'on cuisine en soi. La crainte de Dieu délocalise le débat d'auto-régulation de soi; c'est toute la différence entre l'immanence et la transcendance qui distingue la théologie orientale de l'occidentale. ...

Sinbuck




Bien à vous : damejane. 
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:07    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #21 le: 23 Novembre 2008 à 15:35: »

 à tous, 
- frères et soeurs de (plus ou moins..) longue date.. (hi, hi !),  



 



- et dans la problématique de ce fil de discussion, ce texte de DK in : "le mirage, problème mondial"..
 
citation :  Le problème du Mirage se pose lorsque l'illusion mentale est intensifiée par le désir. Ce que les théosophes appellent "Kama-manas" produit le mirage. C'est l'illusion sur le plan astral. [10@22]Le problème de Maya est en réalité le même que le précédent, avec en plus l'intense activité produite quand le mirage et l'illusion se manifestent sur les niveaux éthériques. C'est le gâchis vital, émotionnel, incontrôlé par le mental (oui, frère de longue date, j'ai bien dit le "gâchis" dans lequel la majorité des êtres humains semblent encore vivre.
Le Gardien du Seuil est illusion-mirage-maya tels que saisis par le cerveau physique et reconnus comme devant être surmontés. C'est cette forme-pensée déroutante à laquelle le disciple est confronté lorsqu'il cherche à pénétrer à travers le mirage accumulé au cours des âges et à trouver sa vraie demeure dans le lieu de lumière.
Ce qui précède est forcément une généralisation ; c'est aussi le résultat de l'activité du mental analytique, mais cela sert cependant à formuler une partie du problème et à transmettre à votre mental une forme-pensée déterminée de ce que nous examinerons plus loin en détail.
Quant aux causes de cette situation mondiale, que puis-je vous dire qui aurait un sens pour vous ? La cause remonte à très loin, dans la conscience des "Dieux imparfaits". Cette phrase a-t-elle une signification pour vous ? J'ai peur qu'elle n'en ait que peu. Il nous faut descendre dans le domaine des choses plus pratiques et traiter seulement cette question dans ses rapports avec l'humanité.
Nous traiterons brièvement plus loin de l'illusion planétaire, mais le problème actuel de l'homme et la contribution effective du disciple à sa solution est la dissipation du mirage dans lequel l'humanité est plongée et qui, au cours de l'Age du Verseau, sera amené à disparaître, lié qu'il est à la vie astrale de la
race humaine. Le point sur lequel je voudrais attirer ici votre attention est que c'est dans la méditation et par la technique de la maîtrise mentale que les vrais penseurs commenceront à débarrasser le monde de l'illusion. D'où l'intérêt croissant pour la méditation à mesure qu'on se rend compte du poids du mirage mondial, et d'où aussi la nécessité vitale qu'il y a à comprendre correctement le chemin menant à la maîtrise mentale. [10@23]

- dois-je ajouter qu'à la légitime question, bien "humaine" (de la justesse de la crainte du dieu..), tout disciple sur le sentier se doit (ou plutôt se devrait..) de :
répondre "ardemment" par la négative..                 
 
- et cela : pour les raisons tenant à l'indignité de la complaisance dans l'ancienne formulation "divine" religieuse, largement dépassée, même par les églises actuelles et depuis maintenant pas loin d'un siècle et que des éléments attardés dans leur conception erronée du divin s'efforcent encore d'entretenir autant par la force de l'habitude, que par incompréhension (un niveau mental "bas de plafond" selon l'expression si parlante de M..), et aussi peut-être ? par quelque intérêt de "caste" (sacerdotale) mal compris.. 
quelle divinité voudrait s'imposer aux hommes par la crainte qu'elle inspirerait ?
 

- à part un déva involutif ? .. - et il n'y a pas besoin d'une "puissance" dévique si immense que cela.. pour s'imposer astralement à l'humanité, à cela : quelques démonstrations "terrifiantes" suffisent.. comme elles suffisaient autrefois, une part importante des démonstrations de "pouvoir" divin relatées dans l'ancien testament ne sont autres que des actes de "magie" dévique de ce genre (involutive), n'oublions pas que la création du monde et donc la "précipitation" des énergies en forces puis en matières densifiées continue toujours, le monde se crée en permanence, et donc les dévas créent par la précipitation et la densification des forces ! Miracles divins ?  NON : opérations de création naturelle ! 
 
- Ce Dieu n'existe pas, en tout cas : Ce Dieu-là  n'existe pas.. pas sous la forme d'une entité terrible, jalouse et qui "se la pèterait.." en s'imposant à des tribus d'humains terrifiés, dans le but de se repaître de leurs énergies éthériques et astrales, (peut-être un peu mentales également..), en tout cas : .. pas beau .. pas bon .. pas vrai .. ce "dieu" là..  et l'humanité actuelle n'en n'a plus aucun besoin !



 


Shalom, Salam, Shanti, . .  lamadelama  



 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:09    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #22 le: 23 Novembre 2008 à 21:12: »


Bonsoir à tous , je me permets d' apporter mon avis à ce sujet à partir de ma connaissance restreinte de la vie : Si Dieu voulait être craint des hommes, avec le mal que nous voyons actuellement sur Terre notamment toute cette cruauté semée, Dieu aurait déjà sanctionné les hommes devant être sanctionnés.
Pourtant , les hommes cruels ont toujours place sur Terre et agissent sans se soucier d' une quelconque punition. En voyant la situation planétaire, nous devrions, comme cité dans d'autres sujets, pencher pour un libre-arbitre accordé à l'homme qui en définitive, de par ses mauvaises actions se sanctionnera toujours plus durement que par un Dieu qui voudrait être craint, car l'homme a le choix.
Il façonne son existence, et en ce moment même s'auto-sanctionne et plonge sa vie dans un semblant d' existence inadéquate à sa nature, spirituelle avant tout.
Qu' en pensez vous ?
A bientôt Smile
Voyageur

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:11    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #23 le: 24 Novembre 2008 à 19:38: »



Bonsoir Voyageur,
C'est effectivement une observation pleine de bon sens, que je partage.

A Lolivier,

Citation:
merci damejane d'inclure une dose de relativisme dans cette idée au combien puissante...
il est vrai que la crainte est une méthode d'un ancien temps, que la pensée actuelle est plus positiviste, et je suis fort heureux qu'il en soit ainsi, n'en doutez pas!
lolivier

Je n'en doute pas et vous remercie pour cette belle dose de positivisme.
Assurément, bien à vous : damejane.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:12    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #24 le: 24 Novembre 2008 à 23:50:


Yooo!!!
Je suis tout joyeux de tout ce qui s'exprime et vous en remercie tous grandement.
A titre personnel, je ne craint aucunement Dieu et Lui confie même ce que je suis de plus "minable", épaules maigres and co ... car c'est de Lui que vient tout aide, via Ses canaux.
Ce que j'exprime de la vision qui m'a été donné témoigne de l'inévitabilité pour moi de l'impact que cela a eu sur mon corps émotionnel et que j'ai traduit (incorrectement, comme je l'ai dit) par "crainte sans peur".
Cette inévitabilité d'un impact qui "secoue" peut être traduit (certes incorrectement!) par "crainte". Un terme plus approprié mérite sans doute d'être trouvé!
Certes, L2L, j'adhère complètement à ta vision, cependant, nous ne sommes qu'au début du 21ème siècle et les gens (dont moi) sont encore ce qu'ils sont c'est pourquoi il me semble judicieux d'accompagner les réactions émotionnelles pour aider à les diriger et digérer car elles ne peuvent être niées quand elles sont présentes, si pénible cela puisse être quand ces états ont été laissés en arrière par "l'accompagnant".
La notion de peur associée à Dieu est indigne. Cependant, afin que soit reconnu l'importance de "l'impact de l'Esprit" sur le corps émotionnel en transformation (surtout en ce moment!) une terminologie pesée serait bienvenu pour accompagner le processus.
Fraternel partage!
Lanou 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:13    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #25 le: 25 Novembre 2008 à 10:04: »


Ô lanou,


Citation : il Bellissimo messaggio con cui il caro Woytila si presentò ...le 'bellissime' message avec lequel le cher Woytila se présenta ...
‘Non abbiate paura! Aprite, anzi, spalancate le porte a Cristo ...
'N'ayez pas peur ! Ouvrez toutes grandes les portes au Christ" ...
(16/10/1978. Karol Józef Wojtyla) ...

- la tâche de tout disciple en cette période clé de l'histoire de l'humanité, n'est certes pas de répandre ni d'entretenir la crainte, et la faute de l'église du passé est déjà largement et heureusement "rattrapée" par la déclaration majeure d'un pape majeur[1] de son histoire millénaire..  Un pape "inspiré" comme peut l'être tout disciple initié, ce qui était le cas de "il caro karol".. "saint" (santo) donc, ainsi qu'on disait tout au long de l'histoire Catholique, laquelle n'a cannonisé que les siens et surtout pas ceux qui n'étaient pas ou guère "conformes", enfin.. la fin des "religions émotionnelles.." est proche, synchronisée à la fin du présent cycle de 6e rayon, et l'influence du "rayon de Jésus" sera supplantée par celle de "7e rayon de St germain.." et la déformation tout "émotionnelle" du Christianisme sera compensée par la meilleure conformation à l'Amour du 2e rayon, tel qu'initié par Christ agissant en tant que Principe Cosmique d'Amour en plus de son rôle de "fils" du dieu vivant[2], vivant en lui, par lui, à travers lui !

- mais l'église (ecclesia) n'est qu'une assemblée ou communauté (une "Sangha  संघ" - chez les Bouddhistes..) humaine limitée aux limitations de ses membres.. et "limitation" s'interprête comme absence d'initiation ou initiation relative de ses membres, alors, le conseil pressant du pape s'inscrivait dans la conscience qu'il avait de la relativement faible compréhension spirituelle des Chrétiens du 20e siècle, malgré toute les théologies et les médiatisations des cuktes.. époque "moderne" oblige. Il savait bien, lui qui avait passé ce stade de l'emprisonnement émotionnel, à quel point le message d'amour de Christ était "filtré" par l'émotionnel de masse, si aisément manipulé et déformé par les "penseurs" intellectuels du temps.. N'avait-on pas vu les plus habiles "intellos" du siècle tels Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir se perdre dans des mirages/illusions sociales perdus.. la chute du mur de berlin a répondu en quelque sorte à la question de Joseph Staline (Иосиф Сталин) au sujet du nombre des "divisions" du pape.. Bien sûr que ces divisions là n'étaient armées que de leurs espérances, mais les premiers Communistes comme les premiers Chrétiens.. n'étaient-ils pas mus par l'espérance en des lendemains meilleurs ?

- Sur ce point, Christ parlant par la bouche du Maître Jésus s'est montré d'une clarté sans appel : J'ai dit : vous êtes des dieux.. et non pas vous êtes dieu, ni : vous êtes le dieu, etc.. le principe divin est en l'homme fut-il le pêcheur le plus récalcitrant, l'adorateur de diables le plus endurci, car :
"le principe est plus que l'homme.." 
- oui, Lanoo, l'erreur est humaine, mais.. Christ en l'homme est tellement plus que toutes ses personnalités incarnées au long des siècles et millénaires réunies, et si l'homme "perd son âme" car c'est bien à cela que réfère le "crains ton dieu" des temps anciens.. cette perte n'est qu'une apparence de perte dans son champ magnétique émotionnel (son astral..) affaibli par une identification erronée à ses "non-principes" corporels inférieurs.. non, il est un fait affirmé que l'homme est dieu et que ses principes divins sont "indestructibles" et immortels, et tant qu'il ne l'aura pas compris jusqu'au fond de ses cellules, il devra rester le fragile et peureux petit être douloureux et mortel qu'il croit être.. par auto-empoisonnement mental.. Celui à qui le message papal s'adressait, et s'adresse toujours.. en cela : le message est plus "actuel" que jamais, au sens noble du mot : mis en actes ! Que l'absence de peur soit : actes de courage !

Ô frères : 

que la force d'amour soit avec vous! 

que votre amour soit plein de courage.. et que votre courage soit plein d'amour !
 

ne craignez pas :  aimez ! 

je forme le voeu..: 

recevez et rayonnez la puissance de l'amour !
 

nota[1] lien ==> Karol Wojtyla
nota[2], "fils" du dieu vivant : le principe "fils" signifie principe émané, l'expression "oint" signifiant imprégné, teinté.. huilé et donc de la même nature exprimée du principe divin.. soit : la "personne" divine en la "personne" Christique.. s'agissant bien sûr de "principes" et non de personnalités telles qu'on entendrait pour des humains, quoiqu'au sens supérieur du terme, encore à ce jour si peu compris..  - "homme" signifie : "dieu" ! -




 


Shalom, Salam, Shanti, . .  lamadelama  
 

 
               
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:15    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #26 le: 25 Novembre 2008 à 10:12: »


La nuit qui porte conseil m'a amené d'autres considérations sur le sujet, je vous les partage:
" G. - Qu'est-ce que la damnation éternelle?
      - Épouvantail. A vous, je peux le dire.
Mais malheur à ceux... (geste vers le bas)
qui ne croient plus que cela existe
et qui auraient cependant besoin de la peur.
Ils ne craignent rien.
Pourtant la peur serait pour eux un appui.
LA DAMNATION ÉTERNELLE,
C'EST QU'ILS NE SAVENT PAS QU'ILS Y SONT,
ET QU'ILS N'ONT PAS PEUR.
(...)
Je déclare la lutte,
pour qu'ils apprennent à avoir peur de nouveau.
Il n'y a pas de peur en eux, et c'est cela la damnation.
(...)
Ils ont peur de la bombe et non de SA main
qui s'abat sûrement.
Je parle de la peur. La peur est grain de foi.
Les peuples encore jeunes ont peur.
De quoi ont-ils peur? de l'inconnu.
Qu'est-ce que l'inconnu? -Ce qui les dépasse.
Votre loi est la joie-
non la peur, car le grain a déjà germé,
et lorsqu'il a germé il disparaît et la peur cesse.
Mais eux, il faut qu'ils aient peur.
Notre lutte n'est pas l'ancienne lutte.
Il faut annoncer le Nouveau, l'Inconnu.
Peur pour les débutants - joie pour les élus.
(...)
N'oublie pas que ce qui te vivifie
réduirait les autres en cendres!
(...) "
"Dialogues avec l'Ange" (entretien 25 avec Gitta)
Il m'est également venu une pensée concernant la phase mystique du Sentier que DK nomme "la phase du dévot", qu'Il décrit comme pénible pour les "accompagnants"...
Puissions nous avoir service efficace relativement à cette lutte dont parle l'entretien avec l'Ange!
Merci encore pour l'ardeur et l'amour de vos propos sur le sujet, cela fait vraiment chaud au coeur.
Fraternel partage!
Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:15    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #27 le: 25 Novembre 2008 à 12:13: »




Ô lanou,
- la "phase du dévôt", est oh combien pénible pour les "accompagnants"... on ne peut que confirmer, oui, si l'on peut concevoir que de nouveaux "accompagnants" autres qu'angéliques tout en l'étant aussi (humains et anges à  la fois : car "présents" sur les plans des hommes comme sur ceux des anges.. mais doublement sensibles en cela en leur conscience humaine comme angélique.. ce qui complique à la fois la perception et la sensibilité.. (sensibles à la sensiblerie, hi hi !), pénible jusqu'à la sensation physique de malaise (et/ou) de douleur quand le dévôt est en "crise" de dévôt.. dans une phase aigüe de sa dévotion, sentimentalisme et émotionnalité, la "colère" du disciple dévôt meurtrit et peut être même "meurtrière".. du maître Chohan s'il est en incarnation, qui peut "entendre" entende ceci.. la cause de cette paradoxale "fragilité" ? .... : on ne peut aimer et haîr dans le même "lien" entre Maître et disciple.. le choix est fait par le Maître (idem, structurellement.. pour l'ange), et il ne peut revenir sans danger pour le disciple sur cet amour inconditionnel.. Inconditionnel au sens large.. puisqu'intégré au reste du monde des hommes et à tous les êtres.. et non limité à une personnalité !
 
- il s'agit bien aussi des "difficultés des liens au Maître" dont on parla voici quelques années sur le site des 7rayons.com, avec Amilius, dont deux "pages" sur les cinq existantes ont été mises => ici sur "SHANTI".. <=
- est elle "craintive", cette dévotion ou cette émotion face à la dureté ou l'injustice apparentes de sa vie .. qu'il confond avec la vie sans admettre que son univers n'est pas l'univers, mais une création de son mental temporaire comme est temporaire sa vie incarnée, et  il rayonne sa sensiblerie comme son bien naturel et compréhensible mal-être sur tout ce qui l'approche.. sur tous ceux qui l'approchent, et les plus "sensibles" dotés de vraies sensibilités initiatiques et hiérarchiques se heurtent, sont heurtés par les émissions de noirceurs émotionnelles, les émotions conçues et ressenties comme "justes révoltes" par le dévôt dont on parle ici, dont DK parlait et dont parle l'ange depuis sa hauteur noblement et justement sacrifiée au contact avec Gitta (réfléchir au hazard de la ressemblance avec "Gitâ" : le chant divin..), dont toute le texte expose le problème de l'initié en passe de sa maîtrise émotionnelle, précisément ! . . .


Shalom, Salam, Shanti, . .  lamadelama


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2009 - 01:16    Sujet du message: Crains ton Dieu Répondre en citant

« Répondre #28 le: 25 Novembre 2008 à 14:58: »



Yo, Lamadelama!
Tout à fait en accord avec toi. Merci pour la clarté de l'exposé de ce parfois si pénible aspect.
tu dis "- il s'agit bien aussi des "difficultés des liens au Maître" (...) ".
Je pense que les problèmes soulevés par "crains ton Dieu" sont le plus pénibles quand la reconnaissance du lien au Maître n'a pas encore eu lieu, sur le Sentier de probation.
Il me semble (mais là je m'avance peut-être) qu'il est juste que cette phase pénible d'accompagnement soit assumée autant que possible par des disciples aînés du "dévot" plutôt que par le Maître afin, d'une part, que l'écart évolutif étant moindre les risques de la stimulation soit réduits et l'interaction moins "brutale", d'autre part, afin de libérer le Maître et Lui permettre d'aller à des occupations d'une autre importance (bien qu'on peut dire que tout est important) et surtout d'un autre niveau.
Je m'éloigne peut-être du sujet?!... (c'est peut être le signe que, vu mon équipement actuel, j'en ai fait le tour pour l'instant?)
Fraternel partage!
M'est venu également que nous avons à transformer la dévotion en dévouement...
(ajouté le 26/11/2008)

Lanou


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:15    Sujet du message: Crains ton Dieu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Christianisme, Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky