Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
"L'ascension intérieure"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2008 - 23:34    Sujet du message: "L'ascension intérieure" Répondre en citant

    La vie est un chemin de montagne » disent les Maîtres spirituels esséniens. La quête spirituelle nécessite un effort soutenu, une endurance et un dépassement de soi que l’on retrouve dans l’ascension des montagnes.

    Du Machu Pichu au Kilimanjaro, du Kaïlash au Sinaï, dans le monde entier, des montagnes sacrées nous parlent de cette irrésistible envie d’élévation que ressentent les hommes depuis la nuit des temps. Mais au-delà des religions et des croyances, l’ascension est un processus intérieur de transformation vers le divin. Et l’homme a le devoir de préserver ces lieux sacrés en effectuant lui-même cette ascension intérieure… La montagne est le lieu le plus élevé de la terre. Les hauts sommets sont souvent inaccessibles. L’homme courageux et déterminé peut y monter sans jamais y rester bien longtemps. C’est là le domaine des Dieux.


    Les hommes sont faits pour vivre dans la vallée verdoyante, dans les bras aimants de leur Mère la Terre. Aller vers le Ciel-Père demande une préparation et c’est toujours un acte héroïque pour l’homme. Lorsque l’on souffre, lorsque l’on est malheureux, pensons au sommet de la montagne et élevons-nous vers les hauteurs. Si l’homme souffre, c’est qu’il a séparé le haut du bas, la montagne de la vallée, le Père de la Mère. Celui qui ne vit que dans la vallée souffrira. En honorant les grands Maîtres de sagesse, nous offrons notre respect à l’esprit du Père qui équilibre la Mère. Car ce sont les grands Maîtres qui ont gravi le sommet de la montagne pour rapporter les paroles de la Lumière qui équilibrent et consolent. En les méditant, en les faisant vivre en nous, nous équilibrons tous les mondes et toutes les régions de notre vie. La montagne et la vallée sont l’équilibre du monde. Regarde en toi : la tête est le sommet, le cœur est au milieu, et le ventre est la vallée. Lorsque tu souffres c’est que tu es descendu trop bas. Tu dois t’élever vers les hautes régions, reprendre de l’altitude, afin de communier avec l’esprit. Il fera naître en toi la Lumière d’intelligence qui éclaire et équilibre ton cœur et ton ventre. Alors le bonheur revient dans la vallée, dans ta vie quotidienne, car tu as eu la lucidité de mettre chaque chose à sa place.


    Toutes les situations de ta vie ont une raison d’être et une solution harmonieuse. Sache que la solution est toujours là. Si tu ne la vois pas, c’est que tu n’es plus relié à l’esprit de la montagne. Alors, calme-toi, prends du temps pour te relier et pour recevoir la bénédiction qui vient d’en-haut. Là où règne l’esprit, là est le sommet équilibrant toutes les activités de la vie. Nous, les Esséniens, nous considérons les Maîtres de notre peuple comme les grands arbres qui font vivre l’esprit de Dieu parmi les hommes1, ou comme les grandes montagnes d’où coule l’eau pure, un escalier qu’il faut gravir pour approcher l’esprit des hauteurs. Dans les Traditions des peuples, il est souvent question de grands initiés, de saints, de Maîtres qui gravissent eux-mêmes la montagne de Dieu. C’est pour montrer le secret de la transmission de la sagesse et de la Tradition de la Lumière. Ce secret est celui du Graal, c’est-à-dire du calice pur apte à recevoir l’esprit du Père et à le manifester. C’est le secret d’Isis et de la Vierge Marie. Dans la Sagesse essénienne, il existe plusieurs enseignements et pratiques pour se relier à la Tradition des Maîtres, à leur corps de Lumière. Escalader une montagne et parvenir à son sommet, c’est exactement comme s’approcher d’un Maître vivant et appliquer son enseignement. L’enseignement est universel, il n’a rien à voir avec un Maître en particulier. Le Maître n’est qu’un calice, une montagne, un moyen.


    Une montagne sacrée incarne toutes les montagnes sacrées lorsqu’elle devient vivante par la présence d’un être éveillé, d’un regard conscient. Tel est le vrai secret de la montagne sacrée du Sinaï, du Tabor, de la Fonta Blanca, du Moussala, du Soularac, de l’Altaï, de l’Olympe, du Kaïlash, d’Uluru ou du Shasta… La présence d’une montagne sacrée dans une région est une bénédiction pour l’ensemble de ses habitants. Il est important d’avoir des endroits sacrés. Ce sont des lieux vivants emplis de grands êtres qui nous amènent les grandes pensées préservant notre vie. Oui, avoir quelque chose de sacré à côté de soi - que ce soit une montagne, un arbre ou une forêt - cela change la vie. Mais l’homme a une responsabilité : celle de la conscience. La façon dont il s’approche des choses les préserve ou les détruit. On doit s’approcher d’un endroit sacré différemment d’un lieu profane. C’est un endroit où l’on ne fait pas ce que l’on veut. C’est un endroit que l’on ne doit jamais polluer, un endroit de vigilance, un endroit pour ce qui est beau, grand, noble. L’art du sacré est un art de vivre. Cela consiste par exemple à se promener sur une montagne, à s’émerveiller devant sa beauté. Nos pensées, notre attitude sont alors emplies de respect. Par le regard que l’on porte sur elle, cette montagne garde une empreinte sacrée. Nous devons comprendre qu’il existe des choses qui nous dépassent. Pour cela il faut essayer de s’ouvrir à ce que l’on ne connaît pas, à tout ce qui est plus grand que soi, à tout ce qui nous vivifie, qui nous structure, qui nous donne de la force.



Olivier Manitara 
 
 
 


Sérena  
 
.  

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Sep 2008 - 23:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2008 - 23:36    Sujet du message: "L'ascension intérieure" Répondre en citant

Merci Séréna, 

Pour ce texte de Olivier Manitara 
IL m'a fait penser aux paroles d' un thérapeute qui un jour, m'a dit ceci : "lorsque je touche un corps, ce sont TOUS les corps que je touche, c'est le Corps Universel, et non celui de monsieur X ou madame Y."
On nous parle beaucoup de l'Ascension, de 2012...de la fin de ce monde, mais l'Ascension est de façon évidente d'abord intérieure ...Et j'aime beaucoup ce passage de kessani et Kriss Iwen,court extrait de leur ouvrage : "L'Eveil du Coeur".
...il y a comme un souffle qui stimule l’humanité, qui aide ceux qui sont déjà engagés dans le travail du cœur, et qui insuffle de plus en plus aux gens l’intuition que l’amour est la seule énergie motrice capable d’assurer le développement et l’évolution de l’âme. Ce souffle, c’est celui de l’Esprit, et il tend au fil du temps vers un langage neuf, nu des conditionnements religieux et spiritualistes. Peut-être que le cheminement de l’humanité vers l’ouverture du cœur est assez chaotique et paraît relativement incertain, mais malgré les impasses et les sinuosités, les gens apprennent tant bien que mal à développer l’étincelle de l’amour qui se trouve dans leur cœur. Une bonne partie de l’humanité est en marche vers l’ouverture du cœur, et chaque jour qui passe nous rapproche du moment exceptionnel d’une effusion planétaire de l’Esprit-Saint. L’ascension intérieure collective est inscrite dans l’agenda de notre cœur, et dans ce mystérieux agenda, les dates ne se concrétisent qu’en fonction de notre volonté d’aimer. Nous n’avons pas à attendre, nous avons à réaliser.
Kessani et Chris Iwen



""Sans cette ouverture du coeur, rien de possible, n'est-ce-pas Lamadelama ?
Et le Chemin est bien celui de la Montagne à gravir...""


Dans la Lumière 
 


Manorah 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2008 - 23:39    Sujet du message: "L'ascension intérieure" Répondre en citant

Citation:
Sans cette ouverture du coeur, rien de possible, n'est-ce-pas Lamadelama ? Et le Chemin est bien celui de la Montagne à gravir...

Dans la Lumière


Manorah




Manorah,Aussi bien l' "ascension" de la "montagne" intérieure de la "transfiguration", qui est le fait d'avoir pu "élever la note" jusqu'au point où le rayonnement interne s'extériorise et illumine la personnalité d'une lumière Christique.. On peut dire que le soi est illuminé par le Soi, le divin en soi ou Christ en nous  en état de GLOIRE transfigurante des énergies et forces de l'homme, la femme, dans sa forme de personnalité, je ne crois pas que le phénomène puisse se produire sans que l'initié nouvellement tranfiguré en ait conscience.. quoique l'état énergétique exceptionnel puisse provoquer l'oubli en réponse des mécanismes d'adaptation à la vie ordinaire, et si tel est le cas, alors l'oubli s'installe de ce qui a été l'instant de "gloire" de la personnalité dans cette incarnation là.. seul l'être intérieur, le Soi, non soumis au temps humain, garde le "savoir-souvenir" de l'initiation..



- Voilà entr'autres raisons au moins l'une de celles qui amènent la hiérarchie à n'accorder sa confiance qu'à des transfigurés confirmés, c'est à dire se sachant et se comportant comme tels.. et donc à fortiori à ceux qui ayant vécu la transfiguration au cours d'une vie précédente, sont dans le cas d'une récapitulation initiatique, et s'imposent plus aisément et spontanément à la reconnaissance hiérarchique..
- Disons que le cap indispensable serait à l'heure actuelle de l'histoire du genre humain au regard des mondes supérieurs, le cap du 3e degré et donc de la transfiguration, de préférence avec le souvenir conscient de cet état Christique atteint..


- pour le reste ce serait, avec la 4e étape, de l'ouverture du coeur et le fait d'atteindre par la crucifixion ou renonciation, l'état d'Arhat, la confirmation certaine de la sortie spirituelle du règne humain, mais dans l'acceptation de demeurer et de servir, la garantie d'un service totalement aimant et désinterressé, aucun Arhat, (appelé "vénérable" en extrême orient..) n'exige de se faire rétribuer pour la guérison, l'enseignement, ni pour l'assistance à un plus grand initié que lui (ipso-facto : un maître de l'un des trois degrés supérieurs..), l'adepte qu'il ou elle est devenu(e) sert pour servir.. et sa justification est le bien de tous les êtres, ce qui implique que le champ de service est élargi au monde entier et à tous les rêgnes et milieux, avec une préférence pour le service aux plus nécessiteux, mais la nécessité réelle peut se trouver parfois là où on ne l'attendait guère.. hors l'apparence formelle immédiate !


- sans l'ouverture du coeur, soit !  mais il y a des opportunités de service même par le coeur dès lors que le coeur est reconnu pour ce qu'il est.. autant dans sa nécessité, que dans son "utilité" vibratoire dans le fait d'agir dans le cadre du service au monde et à nos frères, quels qu'ils soient et de quelqu'espèce qu'ils soient, le fait de servir induit et déclenche les énergies nécessaires à assurer ce service dès lors qu'il y a prise de conscience du fait de servir et du besoin à combler par et dans ce service ! 


- mais tout initié, dès lors qu'il a mis le premier pied sur le sentier de l'initiation, (du retour..) se trouve dans une ouverture du coeur qui pour partielle qu'elle soit n'en demeure pas moins effective et agissante en terme d'amour donné et transmis, que ce soit sous la forme guérissante ou d'une aide globale face aux besoins du monde, mais ce "possible" qui est offert par la vie une à tout coeur effectivement et définitivement ouvert à l'initiation (de la crucifixion - renonciation..), confirmé par la récapitulation initiatique, est agissant au sens propre et spirituel du terme. Tout Arhat est à mi-chemin sur le sentier, étant au quatrième degré il a dépassé trois degrés avant d'être ce qu'il est, et il lui reste trois degrés avant d'être à l'accomplissement du sentier humain, les progrès encore à faire sont d'ordre "divins" et ce sont les stages de Bodhisattva et de Bouddha, et ils sont hors du sentier lui même..

 



Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama  

 









_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2008 - 23:41    Sujet du message: "L'ascension intérieure" Répondre en citant

Merci Lamadelama
Pour cette belle et intéressante réponse que je vais relire encore pour bien l'intégrer... Car pour plagier un de nos amis, hihi parfois je suis "larguée"...
Belle soirée à tous
manorah

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:46    Sujet du message: "L'ascension intérieure"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky