Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE..
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> Commentaires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 19 Sep 2008 - 17:35    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

 
l’héritage d’H.P.B
 
LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE  
 
 
Où l’étudiant doit-il commencer ?  
 



Durant les dernières années de Madame Blavatsky, se réunit autour d’elle à Londres, un groupe de membres sincères de la Société Théosophique qui, appliqués sérieusement à l’étude de La Doctrine Secrète, la questionnaient et la pressaient afin d’obtenir de plus amples éclaircissements sur l’enseignement.  

Heureusement pour nous, une grande partie de cette instruction orale fut notée et publiée par la suite dans "Entretiens sur la Doctrine Secrète" , maintenant formant la deuxième moitié du Volume X des Collected Writings. En plus de ceci, il y a une collection de notes, petite mais inestimable, écrites à cette époque par un membre du groupe, le Commandant Robert Bowen, qui virent le jour une quarantaine d’années [9] plus tard grâce à son fils, le Capitaine P.G. Bowen. Tout d’abord publiées en 1932 dans Theosophy in Ireland, ces notes ont depuis été publiées séparément dans un opuscule appelé : "Comment étudier la Théosophie" selon Madame Blavatsky, elles sont reproduites ici en Appendice A.


C’est de ces notes que nous apprenons non seulement la manière par laquelle, selon elle, on doit aborder l’étude, l’attitude et les espérances qu’on doit y apporter, mais en plus, l’ordre dans lequel les énoncés essentiels doivent être pris avant de s’embarquer dans le travail tout entier. De plus, elle place devant l’étudiant les idées de base qu’il doit garder en permanence à l’esprit. Sa présentation de ces idées, et les sections du travail sur lesquelles elle attire tout spécialement l’attention, forment la plus grande partie de cet ouvrage. 



.: voici donc :. 



[71] APPENDICE A  



.: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE :. 


Notes prises par le Commandant Robert Bowen en 1891, moins de trois semaines avant la mort de Madame Blavatsky.

H.P.B. a été spécialement intéressante pendant la semaine écoulée, sur le sujet de La Doctrine Secrète. Je ferais mieux d’essayer de trier tout cela et de le mettre en sécurité sur le papier, tandis que je l’ai bien présent à l’esprit. Comme elle l’a dit elle-même, cela pourra être utile dans trente ou quarante ans.

Tout d’abord donc, La Doctrine Secrète n’est qu’un tout petit fragment de la Doctrine Esotérique connue des membres supérieurs des Fraternités Occultes. Elle renferme, dit-elle, juste autant qu’en pourra recevoir le Monde dans le siècle qui vient.

Cela souleva une question – qu’elle expliqua de la façon suivante :

"Le Monde" signifie l’Homme vivant dans la Nature Personnelle. Ce "Monde" trouvera dans les deux volumes de La Doctrine Secrète tout ce que peut saisir sa compréhension la plus grande, mais rien de plus. Mais cela ne veut pas dire que le Disciple qui ne vit pas dans le "Monde" ne peut pas trouver dans ce livre plus que ce que le "Monde" y trouve. Toute forme, si imparfaite qu’elle soit, contient, cachée en elle, l’image de son "créateur". De même, l’oeuvre d’un auteur, si obscure qu’elle soit, contient l’image cachée du savoir de cet auteur. Je déduis de ce propos que La Doctrine Secrète doit contenir tout ce que sait H.P.B. elle-même, et beaucoup plus encore, puisqu’une grande partie de cet ouvrage provient d’hommes dont le savoir est extrêmement plus étendu que le sien.

En outre, elle veut dire sans aucun doute qu’un autre peut fort bien trouver dans La Doctrine Secrète une connaissance qu’elle ne possède pas elle-même.

C’est une idée stimulante que de penser que je peux moi-même trouver dans les mots d’H.P.B. une connaissance dont elle est elle-même inconsciente. Elle s’est beaucoup étendue sur cette idée.

X dit par la suite : "H.P.B. doit perdre sa poigne" ; voulant, je pense, dire par là sa confiance en son propre savoir. Mais je crois que Y et Z, et moi-même aussi, voyons mieux ce qu’elle veut dire. Elle nous dit, sans aucun doute, qu’il ne faut pas nous cramponner à elle comme [73] autorité finale, ni à personne d’autre, mais dépendre entièrement de nos propres perceptions qui s’accroissent.

[Remarque faite plus tard sur ce qui précède : J’avais raison. Je lui ai posé directement la question : elle a hoché la tête en souriant. C’est une chose appréciable d’obtenir son sourire approbateur ! (Signé : Robert Bowen).]

Enfin, nous nous sommes arrangés pour qu’H.P.B. nous dise comment étudier correctement La Doctrine Secrète. Je l’écris pendant que c’est encore tout frais dans mon esprit.

Lire La Doctrine Secrète page par page, comme on lit n’importe quel autre livre (dit-elle) n’amènera que confusion.


La première chose à faire, même si cela demande des années, c’est de : - saisir quelque chose des "Trois Propositions Fondamentales" données dans la Préface.- Faites suivre cette étude de la Récapitulation
– ( les points numérotés dans le Résumé du Vol. I (1ère partie) –

Puis prenez les Notes préliminaires (Vol. II)

et la Conclusion (Vol. II) 7.





H.P.B. semble avoir des idées bien précises sur l’importance de l’enseignement (dans la Conclusion) concernant les temps de la venue des Races et Sous-Races. Elle affirme, plus simplement que d’ordinaire, qu’il n’existe en réalité rien de tel qu’une future "venue" de races. "Il n’y a ni VENUE, ni DISPARITION, mais éternel DEVENIR", dit-elle.


La Quatrième Race-Racine est encore vivante. Et aussi la Troisième, la Seconde et la Première, – c’est-à-dire que leurs manifestations sur notre plan de substance actuel sont présentes. Je pense savoir ce qu’elle veut dire, mais c’est au-delà de mes pouvoirs de l’exprimer en mots. De même la Sixième Sous-Race est ici, et la Sixième Race-Racine, et la Septième, et même des êtres des RONDES à venir. Après tout, c’est compréhensible. Les Disciples, les Frères et les Adeptes ne peuvent être des gens de la banale Cinquième Sous-Race, car la race est un état d’évolution. [74]


Mais elle ne laisse aucun doute que, en ce qui concerne l’humanité dans son ensemble, des centaines d’années (dans le temps et l’espace) nous séparent même de la Sixième Sous-Race. Il m’a semblé qu’H.P.B. montrait une certaine anxiété dans son insistance sur ce point. Elle faisait allusion à des "dangers et des illusions" venant de l’idée que la Nouvelle Race avait débuté d’une manière définitive dans le monde. D’après elle, la durée d’une Sous-Race pour l’humanité dans son ensemble coïncide avec celle de l’Année Sidérale (le cercle décrit par l’axe de la terre – environ 25 000 ans). Cela renvoie bien loin la nouvelle race[1].

Nous avons eu une remarquable session sur l’étude de la Doctrine Secrète pendant les trois dernières semaines. Il me faut trier mes notes et les mettre en sûreté par écrit avant que je ne les perde.


Elle a beaucoup parlé encore sur le "PRINCIPE FONDAMENTAL". Elle dit : "Si on s’imagine obtenir de la Doctrine Secrète un tableau satisfaisant de la constitution de l’Univers, on ne retirera que confusion de l’étude de ce livre. Il n’est pas destiné à donner un tel verdict définitif sur l’existence,



mais À CONDUIRE VERS LA VÉRITÉ. 

Elle (HPB, quelques semaines avant sa désincarnation..) a répété à plusieurs reprises cette expression.

C’est pire qu’inutile d’aller vers ceux qu’on imagine être des étudiants avancés, dit-elle, et de leur demander de nous donner une "interprétation" de la Doctrine Secrète. Ils ne peuvent le faire. S’ils essaient, tout ce qu’ils donnent sont des exposés exotériques morcelés et desséchés qui ne ressemblent pas à la VERITE, même de loin.

Accepter une telle interprétation revient à s’accrocher à des idées rigides, alors que la VERITE est au-delà de toute idée qu’on peut formuler ou exprimer.

Les interprétations exotériques sont toutes très bonnes, et elle ne les condamne pas tant qu’elles sont prises comme des poteaux indicateurs pour commençants, et ne sont pas acceptées par eux comme étant quelque chose de plus. Beaucoup de personnes qui sont dans la Société Théosophique, ou qui y seront dans le futur, sont naturellement incapables, potentiellement, d’aller au-delà d’une conception exotérique commune.

Mais il y en a, et il y en aura d’autres [75] qui en sont capables, et c’est pour ces dernières qu’elle indique la vraie façon suivante de prendre contact avec la Doctrine Secrète.

Venez à la Doctrine Secrète, dit-elle, sans aucun espoir d’en tirer la Vérité finale de l’existence, ou avec toute autre idée que celle de voir jusqu’où elle peut conduire VERS la Vérité. Voyez dans l’étude un moyen d’exercer et de développer le mental jamais touché par d’autres études.

Observez les règles suivantes :

Quoi qu’on puisse étudier dans la Doctrine Secrète, que le mental prenne fermement, comme base de son idéation, les idées suivantes :


A. L’UNITE FONDAMENTALE DE TOUTE EXISTENCE. Cette unité est une chose tout à fait différente de la notion commune de l’unité – comme lorsqu’on dit qu’une nation ou une armée est unie ; ou que cette planète est unie à telle autre par des lignes de force magnétique ou quelque chose de semblable. Ce n’est pas cela l’enseignement. C’est que l’existence est UNE CHOSE, et non un assemblage de choses reliées entre elles.







    parce que surgirait aussitôt la question de COMPARAISON entre lui et la partie séparée. La comparaison est incompatible avec l’idée d’absolu. Il est donc clair que cette EXISTENCE UNE fondamentale, ou Etre Absolu, doit être la RÉALITÉ en toute forme qui est.

    J’ai dit que, bien que ce soit clair pour moi, je ne pensais pas que beaucoup, dans les Branches, le comprendraient.

    "La Théosophie", dit-elle, "est pour ceux qui peuvent penser, ou pour ceux qui peuvent s’amener à penser, non pour les paresseux mentaux". H.P.B. est devenue très douce [76] récemment. "Crâne épais" était le nom qu’elle employait pour l’étudiant moyen.

    L’Atome, l’Homme, le Dieu, dit-elle, sont chacun séparément, aussi bien que tous collectivement, l’Être Absolu dans leur dernière analyse, c’est leur INDIVIDUALITÉ RÉELLE.

    C’est cette idée qu’il faut constamment garder à l’arrière-plan du mental pour en former la base de toute conception qui surgit de l’étude de la Doctrine Secrète.

    Dès qu’on l’oublie (et rien n’est plus aisé lorsqu’on est aux prises avec un des nombreux aspects compliqués de la Philosophie Ésotérique), l’idée de SÉPARATION survient et l’étude perd sa valeur.
    B. La seconde idée qu’il faut saisir fermement est qu’ IL N’Y A PAS DE MATIÈRE MORTE.


      [li] [/li]



    C. La troisième idée de base à garder est que l’Homme est le MICROCOSME.
    L’étant, alors toutes les Hiérarchies des Cieux existent en lui.

    Mais il n’y a en vérité ni Macrocosme ni Microcosme, mais UNE EXISTENCE.

    Grand et petit ne sont tels que vus par une conscience limitée.


    D. La quatrième et dernière idée de base à conserver est celle exprimée dans le Grand Axiome Hermétique.
    En vérité elle résume et synthétise toutes les autres.

    L’Extérieur est comme l’Intérieur, le Petit est comme le Grand ; ce qui est en bas est comme ce qui est en haut il n’y a qu’UNE VIE ET QU’UNE LOI ; et celui qui la met en oeuvre est UN.

    Rien n’est Intérieur, rien n’est Extérieur ; rien n’est Grand, rien n’est Petit ; rien n’est Haut, rien n’est Bas dans l’ Économie Divine.

    Quoi qu’on prenne comme étude dans la Doctrine Secrète, i1 faut le rattacher à ces idées de base. [77]


    Je suggérai que c’est une espèce d’exercice mental qui doit être extrêmement fatigant.

    H.P.B. sourit et approuva de la tête.

    On ne doit pas être stupide, dit-elle, et prendre le chemin de l’asile d’aliénés en essayant d’en faire trop au début. Le cerveau est l’instrument de la conscience de veille, et tout tableau mental qui se forme entraîne un changement et une destruction d’atomes cérébraux. L’activité intellectuelle ordinaire passe par des chemins battus dans le cerveau et ne le contraint pas à de soudains ajustements et destructions de sa substance. Mais cette nouvelle espèce d’effort mental entraîne une chose très différente. Elle trace de "nouveaux sentiers cérébraux" et produit l’arrangement en un ordre différent des petites vies cérébrales.

    Si on le fait sans jugement, cela peut occasionner un sérieux dommage physique dans le cerveau.

    Ce mode de pensée, dit-elle, est ce que les Indiens appellent Jnâna Yoga.
    Quand on fait des progrès en Jnâna Yoga, on voit surgir des conceptions que, quoiqu’on en soit conscient, l’on ne peut ni exprimer, ni même formuler en une image mentale quelconque. A mesure que le temps passe, ces conceptions prennent la forme d’images mentales. C’est un moment où il faut être sur ses gardes et ne pas se laisser abuser en croyant que la merveilleuse image nouvellement trouvée doit représenter la réalité. Il n’en est rien.

    En continuant à travailler, on s’aperçoit que l’image qu’on admirait devient terne et non satisfaisante, pour finalement s’évanouir ou être rejetée.

    C’est alors un nouveau point dangereux, parce que pendant un temps on est laissé dans le vide sans aucune conception pour se soutenir, et on peut bien être tenté de revivifier l’image rejetée, faute d’une meilleure à quoi s’accrocher. Cependant le véritable étudiant continuera à travailler sans être troublé et de nouvelles lueurs informes viendront bientôt, qui avec le temps, donneront naissance à une image plus grande et plus belle que la précédente. Mais l’élève saura maintenant qu’aucun tableau ne représentera jamais la VÉRITÉ.

    Cette dernière image splendide se ternira et s’évanouira comme les autres et ainsi le processus continue, jusqu’à ce qu’enfin le mental et ses images soient transcendés, [78] et que l’étudiant pénètre pour y vivre dans le Monde SANS FORME, mais dont toutes les formes sont des reflets rétrécis.

    Le véritable étudiant de La Doctrine Secrète est un Jnâna Yogin, et ce Sentier de Yoga est le Véritable Sentier pour l’étudiant occidental. C’est pour lui fournir des poteaux indicateurs sur ce Sentier que La Doctrine Secrète a été écrite.

    [Note ultérieure : J’ai relu à H.P.B. ce compte rendu de son enseignement et lui ai demandé si je l’avais bien comprise. Elle m’a traité de stupide "Crâne épais" et m’a dit que j’étais bien niais de m’imaginer que quoi que ce soit puisse jamais être mis correctement en mots.

    Mais elle sourit et approuva quand même de la tête, et me dit que vraiment je l’avais mieux compris qu’on ne l’avait jamais fait, et mieux qu’elle ne l’aurait fait elle-même].

    Je me demande pourquoi j’écris tout cela. On devrait le transmettre au monde, mais je suis trop vieux pour le faire jamais. Je me sens tellement un enfant par rapport à H.P.B., quoique j’aie, en années concrètes, vingt ans de plus qu’elle.

    Elle a beaucoup changé depuis que je l’ai rencontrée voici deux ans. C’est merveilleux de voir comment elle fait face à une cruelle maladie. A quelqu’un qui ne saurait rien et ne croirait à rien, H.P.B. donnerait la conviction qu’il est quelque chose en dehors et au-delà du corps et du cerveau. Je sens, spécialement depuis ces derniers entretiens avec elle, alors qu’elle est devenue tellement impotente corporellement, que nous recevons des enseignements provenant d’une sphère différente et plus haute. Il nous semble sentir et SAVOIR ce qu’elle dit plutôt que l’entendre avec nos oreilles de chair. X a fait absolument la même remarque, la nuit dernière. 19 avril 1891.

    Robert Bowen, C.M.D.R.R.N.

    nota 7 Ces références se rapportent à l’édition anglaise de La Doctrine Secrète en trois volumes, dont le premier correspond aux tomes I et II de l’édition française, le deuxième aux tomes III et IV, et le troisième aux tomes V et VI (N. de l’Ed.).
    .


    nota [1], la durée temporelle est plutôt (selon HPB.. in DS1) de l'ordre de plusieurs millions d'années, entre les races, et de l'ordre d'une ou plusieurs "grande" révolution cosmique, (ou "année sidérale"..) soit 24960 années pour les durées des sous-races.. de chaque race.. [lamadelama]



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Sam 14 Mar 2009 - 12:51; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Sep 2008 - 17:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 19 Sep 2008 - 17:36    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

Bonsoir Lamadelama


[b]Et merci pour ce texte de la Doctrine Secrète et de son étude,dont la portée me semble en effet très grande.
Il y a quelque chose qui m'interpelle grandement : les quatre points A, B, C et D  me sont étrangment familiers, B et C surtout. Ce qui ne veut pas dire, bien sûr et hélas, que je les ai totalement intégrés !!! Disons simplement qu'ils résonnent en moi profondément comme une EVIDENCE, celle dont parle Lanza del vasto, cette Evidence que l'on ne peut expliquer avec des mots, mais qui est aussi vivante que la Vie elle-même.
 Je souhaiterais, si cela est possible, avoir aussi quelques éclaircissements sur ce que l'on peut entendre ici par "race", "sous-race", "race-racine"...
Belle et lumineuse soirée à tous.



[color=teal]manorah

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:44    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #2 le: 06 Mars 2009 à 13:48:


Bonjour,
J'ai survolé le texte et les points clés, et ça m'a semblé hermétique et mystique... forcément pour "LA DOCTRINE SECRÈTE" c'est secret et ça ressemble à un jeu d'énigme où il faut trouver la doctrine...
Je trouve ça pertinent et profond cependant, mais qui peut s'y retrouver ? est-ce un exercice philosophique pour remettre toutes les choses en questions ? Est-ce une expérience mentale pour théoriser l'univers ?
En bref comment fait on pour s'y retrouver et donc ne pas se perdre ?
Car ce n'est que le prologue et ça va déjà très loin. Et je ne suis pas sûr que ce soit discutable.
Je propose une discussion sur les bases pour les débutant comme moi, car je ne suis pas homme à tout avaler.
Voilà ma vision de base :
1 - L'univers est composé de 4 choses absolues
La matière (l'ensemble des formes)
Le nirvana (l'incomposé, ce qui compose l'ensemble des formes)
Les conceptions mentales (l'ensemble des idées et de l'imaginaire infini)
La conscience (l'ensemble des points de vue des êtres vivants)
2 - Dieu est l'ensemble des consciences, c'est une conscience absolue en dehors de la matière.
Il est un et multiple, car c'est un être surnaturel éternel.
Il est pur esprit, car c'est la conscience même de manière impersonnelle.
Il transcende la réalité du monde, car il n'existe pas pour le monde matériel.
Il EST, car son avatar personnel est le créateur personnel des choses.
3 - Jésus est son fils unique.
Car c'est le premier ange créé, les autres sont procréés par Jésus chef des anges.
Il représente son père dans le monde matériel.
Il deviendra roi du royaume de Dieu pour le monde matériel.
4 - Dieu explique les choses personnelles, Bouddha explique les choses impersonnelles de la MÊME réalité.
Car Dieu est une question de foi, Bouddha est une question de réflexion.
---
Alors comment mettre tout ça en accord ou en place parmi vos affirmations, si tant est que certaines soient vraies et d'autres fausses ?
C'est vous qui voulez tout regrouper et classer, tout unifier et expliquer, moi j'apporte juste mon grain de sel.
Si tant est que je ne passe pas pour l'hérétique d'un autre ?

Coeur de loi

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:45    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #3 le: 07 Mars 2009 à 22:26: »
Yo! Coeur de Loi!
Cit. ""Si on s’imagine obtenir de la Doctrine Secrète un tableau satisfaisant de la constitution de l’Univers, on ne retirera que confusion de l’étude de ce livre. Il n’est pas destiné à donner un tel verdict définitif sur l’existence,
mais  À CONDUIRE VERS LA VÉRITÉ. 
Elle (HPB, quelques semaines avant sa désincarnation..) a répété à plusieurs reprises cette expression.""
Voilà des paroles qui méritent que nous les laissions résonner dans toute leur plénitude, tant que faire se peut, de les laisser agir dans le silence posé, afin de clarifier ce qui constitue nos visions de base.
N'étant pas encore des êtres dont la conscience embrasse la réalité cosmique du Monde spirituel, nous pouvons avec justesse supposer que des éléments constituant cette "vision de base", (car nous en avons tous une), sont des postulats non vérifiés. La question se pose donc de définir clairement, chacun pour soi, ce qui, dans notre "vision de base" est une croyance, une conviction, une connaissance vérifiable et vérifiée (sachant que l'expérience spirituelle de "vérification" n'est pas forcément transmissible)... C'est une démarche de clarification de soi à soi très nécessaire car tout au long de l'histoire de l'Humanité, il est observable que les voies de croyance se sont opposées aux voies de connaissance. Définir pour nous-même ce qui relève en nous de l'une ou de l'autre est salutaire.
Coeur de Loi, tu dis:

Citation:
"En bref comment fait on pour s'y retrouver et donc ne pas se perdre ?
Car ce n'est que le prologue et ça va déjà très loin. Et je ne suis pas sûr que ce soit discutable.
Je propose une discussion sur les bases pour les débutant comme moi, car je ne suis pas homme à tout avaler."
"Alors comment mettre tout ça en accord ou en place parmi vos affirmations, si tant est que certaines soient vraies et d'autres fausses ?"






De ta vision de base, ce qui, de toi à toi est discutable ou pas peut, peut-être, être clarifié de manière à préciser pour toi-même ce que tu cherches avec meilleure exactitude d'orientation.
 "On ne peut retrouver que ce qu'on a perdu" dit l'Ange.
La question ("comment mettre tout ça en accord...") que tu poses est à toi même posée en premier lieu et cela est très bien car il n'y a que tes réponses qui pourront te satisfaire, à mon sens. Tout ce qui arrivera ne sera que des indications à construire ta réponse.
Certains construisent leur réponse avec des croyances qu'ils n'ont pas vérifié, d'autres avec des forêts de points d'interrogation, d'autres au travers d'expériences douloureuses, merveilleuses insolites... Certains considèrent les constructions de leur intellect comme des expériences indiscutables, certains se trompent sincèrement, certains ne sont pas prêts à se remettre en cause et se font des réponses de "celui qui à tout compris", d'autres n'assument pas d'entendre ... Ce que nourrit nos questions et nos réponses est notre responsabilité. Aux fruits on reconnaît l'arbre.
Puisse ce qu'a transmis Madame Blavatsky éclairer ton chemin, si tu y cherches la lumière.
Fraternellement,
Lanou



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:46    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #4 le: 08 Mars 2009 à 14:57: »


D'accord j'ai bien compris, merci Lanou.
Tout ceci est pour inciter et nourrir la réflexion dans le but de chercher personnellement des réponses et progresser vers la vérité par soi-même.
Je vais m'y appliquer aussi.
"qui cherche, trouve"
Mes respect et mes amitiés à tous sur la voie.

Coeur de loi

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:47    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #5 le: 08 Mars 2009 à 23:34: »


Salut Coeur de Loi,
A toutes et à tous,
Lorsque madame Blavatsky a été investie de sa mission à savoir faire connaitre la théosophie, son choix quand à la dénomination de son livre était restreint.
Il faut se remettre en tête que c'était fin du 19 ème siècle, que c'était un enseignement nouveau pour le "grand public" et que la "Doctrine Secrète" n'était finalement inconnue que par celui-ci et non par les initiés de tous bords.
Donc l'appeler Doctrine secrète n'a rien d'impertinent, au contraire dirions-nous, puisque, répétons, cet enseignement était inconnu.
Nous pensons que pour juger d'un enseignement, quelques lignes, ou quelques paragraphes ne peuvent suffire au vu de l'importance du message apporté.
Prenons un exemple: le christianisme, en admettant, que cela soit clair, qu'il y ait eu un enseignement pour la masse humaine, à savoir la Bible telle que nous la connaissons, et un enseignement hermétique que le Christ transmis à ses disciples, mais caché sous couvert de symbolismes que nous ne pourrons retrouver dans la Bible que lorsque nous comprendrons et admettrons ces deux systèmes de transmissions, alors nous aurons un aperçu de l'infini message que le Christ et les autres Avatars Divins nous ont transmis, à savoir l'Amour Divin.
Tu dis ceci:
-"2 - Dieu est l'ensemble des consciences, c'est une conscience absolue en dehors de la matière."

Comment Le Créateur de toutes choses peut-il être en dehors de Sa création?
T'es-tu posé la question?
Avec de la réflexion tu pourras y répondre lorsque ton coeur te parlera et te dira certains secrets.
NOUS SOMMES une partie de la Création, donc quelque part NOUS SOMMES une infime partie de Celui-ci.
Il n'y a nulle aberration, nul orgueil dans ce fait, c'est logique.
Tu dis aussi ceci:
-"3 - Jésus est son fils unique."
Et nous que sommes-nous?
NOUS SOMMES tous des Enfants du Très-Haut car NOUS SOMMES nés de Lui, comme dit au-dessus une infime partie.
Il n'y a nulle incompatibilité entre être une création et être un enfant, ce sont juste des termes différents, mais qui au final signifient la même chose.
Je finirais par ton dernier paragraphe si tu le permets:
-"Alors comment mettre tout ça en accord ou en place parmi vos affirmations, si tant est que certaines soient vraies et d'autres fausses ?
C'est vous qui voulez tout regrouper et classer, tout unifier et expliquer, moi j'apporte juste mon grain de sel."
Nul ne prétend détenir la Vérité.
Celui qui te dira : -"je dis la vérité", concernant la spiritualité prise dans un ensemble de valeur, de celui-là tu devras te méfier, car nul sur ce site te diras: -"j'ai raison".
Personne ne regroupe, classe, nous suivons l'enseignement, nous nous trompons souvent, nous revenons sur nos pas fréquemment et jamais nous ne sommes rassasiés du partage que tout un chacun essaie, à son humble niveau, d'apporter à autrui.
Apporter ton grain de sel nous oblige à être plus précis dans nos dires, plus attentifs dans nos mots, en un mot nous sublimer et pour cela nous t'en remercions.
Fraternellement.
Amilius

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:48    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #6 le: 09 Mars 2009 à 11:09: »


Yo, Amilius!
Salut à tous!

Amilius, je te remercie pour ces paroles qui m'ont particulièrement touchées :
"nous suivons l'enseignement, nous nous trompons souvent, nous revenons sur nos pas fréquemment et jamais nous ne sommes rassasiés du partage que tout un chacun essaie, à son humble niveau, d'apporter à autrui.
Apporter ton grain de sel nous oblige à être plus précis dans nos dires, plus attentifs dans nos mots, en un mot nous sublimer et pour cela nous t'en remercions."
Tes questions à Coeur de Loi sont pertinentes. J'avoue que moi aussi je me suis demandé comment l'Unique, le UN, pouvait être hors de la matière dans ses différentes densités. Pour ma part, je le perçois au centre même du moindre atome, il me semble si naturel que le Créateur soit au centre de toute Création puisque c'est une émanation de LUI.
Je partage également ton point de vue sur la notion de "fils unique", cependant cela peut également exprimer que chacun est unique et que c'est en assumant (après l'avoir identifié et cultivé) ce que nous sommes d'unique que nous démontrons être devenus des "digneS fils uniqueS du Père", ce qui est une formulation certes paradoxales. (Ce qui ne me gène pas plus que ça, bien au contraire, puisque le paradoxe est l'expression de l'union des contraires dans un monde duel).
Coeur de Loi, il y a d'autres expressions de ta vision de base qui me posent question, mais si nous développons cela ici, je crains de nous amener hors sujet. Par contre, si tu veux bien, pourrais-tu formuler selon tes termes ce que tu saisis des "Trois propositions fondamentales"? (si l'abord de l'étude de la Doctrine Secrète t'intéresse, bien sûr).
Fraternel partage!
Lanou


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:49    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #7 le: 09 Mars 2009 à 12:33: »


Bonjour Amilius et Lanou
Vos remarques pour défendre la théosophie sont interessante car elles donnent les limites de cette discipline, qui comme vous le dites, elle donne plus à chercher et à creuser, que de certitudes à vérifier.
Et Amilius conclut en disant qu'ici nul ne dit qu'il a raison ou qu'il est dans le vrai.
Lanou reconnait le paradoxe, et dit que cela ne le gène pas plus que ça.
Moi je ne juge pas votre démarche et cet enseignement. Je comprends juste pourquoi c'est difficile de se mettre d'accord et de se comprendre.
"Il n’y a ni VENUE, ni DISPARITION, mais éternel DEVENIR".
Ça me rappelle la loi en physique :
"Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme"
Je pense que la bonne philosophie peut faire parvenir à la sagesse fondamentale et par la suite répondre aux questions personnelles.
Mais après on arrive à la sagesse au delà des mots, et on ne peut plus en parler.
J'avoue que je ne veux pas me lancer dans une nouvelle discipline alors que le Christiannisme et le Bouddhisme m'apportent beaucoup de choses à méditer, mais je ne suis pas contre les questions ponctuelles pour discuter.
1 - Un voiture ne peut pas se créer elle-même,
un bébé ne peut pas naitre lui-même,
Dieu a dit : "faisons l'homme à notre image"
2 - Jésus était un ange avant d'aller sur terre.
C'est Dieu ou tes parents qui t'on mis au monde ?
C'est tes parents avec l'aide de Dieu, c'est pourquoi tu a été procrée, par intermédaire.
Jésus à été crée par Dieu sans intermédaire au ciel, et sur terre il n'avait pas de père humain.
3 - Je pense que la théosophie est une sorte de philosophie qui a pour ambition de réunir toutes les sagesses pour trouver l'unité en tout chose.
C'est louable et difficile, il faut faire toujours attention de ne pas se perdre.
Bon courage.
Coeur de Loi


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:50    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #8 le: 09 Mars 2009 à 13:45: »


Salut Coeur de Loi,
A toutes et à tous,
Je te cite:
[quote author=Cœur de Loi link=topic=692.msg3466#msg3466 date=1236598387]
Bonjour Amilius et Lanou
Vos remarques pour défendre la théosophie sont interessante car elles donnent les limites de cette discipline, qui comme vous le dîtes, elle donne plus à chercher et à creuser, que de certitudes à vérifier.
Coeur de Loi
[/quote]

Comment peux-tu définir des limites à un enseignement que tu ne connais pas?
Fort heureusement qu'elle donne à chercher et à creuser, sinon où serait la joie et le bonheur de trouver?
Faut-il que l'on nous donne la becquée et que nous soyons insatisfait intellectuellement et spirituellement en recevant gratuitement sans participation aucune?
D'ailleurs dans le bouddhisme, me semble-t-il, il faut aussi chercher et comprendre non?
Pourquoi en serait-il autrement avec un autre enseignement?

Je te cite à nouveau:

[quote author=Cœur de Loi link=topic=692.msg3466#msg3466 date=1236598387]
2 - Jésus était un ange avant d'aller sur terre.
C'est Dieu ou tes parents qui ton mis au monde ?
C'est tes parents avec l'aide de Dieu, c'est pourquoi tu a été procrée, par intermédaire.
Jésus à été crée par Dieu sans intermedaire au ciel, et sur terre il n'avait pas de père humain.
[/quote]


Pourrais-tu citer les sources de ce que tu dis s'il te plaît?
Il serait intéressant de savoir qui a pu transmettre ce genre d'enseignement.
Prenons les choses à l'envers si tu le permets :
-Dieu, enfin appelle le comme tu voudras, ne peut créer que sur la base de Lois et de Plans Divins, car il ne peut exister d'univers sans lois et plans, sommes-nous d'accord?
Comme il n'existe pas de maison ou d'immeuble qui, au préalable, soit issu d'un plan d'architecte, avec les lois que le monde physique nous impose non?
Donc Dieu, ne peut aller contre Ses propres Lois en faisant ou défaisant selon Son propre désir, car ce serait là Lui prêter des émotions humaines, chose dont Il est dépourvu n'étant pas, par nature, humain.
C'est comme si nous n'appliquions pas les lois humaines, ce serait, de suite admets-le, l'anarchie, a fortiori si Dieu allait à l'encontre de Ses Lois il ne serait pas le Démiurge que nous connaissons, mais son opposé.
Donc comment Dieu peut-il passer outre Ses propres Lois et faire un enfant à une humaine?
Je te cite une nouvelle fois:

[quote author=Cœur de Loi link=topic=692.msg3466#msg3466 date=1236598387]
3 - Je pense que la théosophie est une sorte de philosophie qui a pour ambition de réunir toutes les sagesses pour trouver l'unité en tout chose.
C'est louable et difficile, il faut faire toujours attention de ne pas se perdre.
[/quote]
[color=navy]
Penser c'est bien, apprendre c'est mieux !
Mon ami, encore une fois tu juges sans connaitre, tu extrapoles sur ce que tu ne peux, (ou veux), définir comme un enseignement, n'ayant pas les bases nécessaires pour partager ton ressenti.
C'est comme si nous échangions sur le Bouddhisme, ce serait une erreur de ma part ne connaissant que superficiellement cette philosophie, comme toi tu ne connais, (à peine pardonne-moi ma franchise), la Théosophie.
Il n'y a nulle ambition à vouloir réunir toutes les philosophies, tous les enseignements, puisque tous sont issus d'une même et unique source !!
Qu'importe que nous soyons chrétiens, bouddhistes, musulmans, ce qui l'est c'est d'admettre que nous sommes tous issus d'un même Père-Mère Universel et nos différences ne le sont que parce que notre personnalité, notre mental, nous y soumet!!

Mais quelle différence y-a-t-il entre entre un Chrétien et un Musulman ou un Bouddhiste et un Shivaiste?
Aucune, nous sommes des êtres humains avant tout, cherchant GRÂCE aux différents enseignements qui nous sont donnés afin que nous puissions évoluer selon nos propres possibilités.

Fraternellement.

Amilius  

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:51    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #9 le: 09 Mars 2009 à 15:01: »

Yooo!
Paisible échange, les amis!
Chacun trouve dans l'Enseignement ce dont il a besoin en tel ou tel moment. Si Coeur de Loi y trouve que "la théosophie est une sorte de philosophie qui a pour ambition de réunir toutes les sagesses pour trouver l'unité en tout chose", c'est une découverte intéressante qui lui sera fort utile s'il éprouve le besoin de l'approfondir. Quand il aura  besoin de compréhension formulés par d'autres formes que celles qui lui conviennent actuellement (qui méritent d'être reconnues et révérées), il ira chercher ici ou là suivant les belles découvertes qui arrivent immanquablement à tout chercheur sincère sur le Sentier, et c'est une chance de notre époque que tant de formes de l'Enseignement Unique nous soient disponibles. Je ne trouve là nulle matière à opposition à la synthèse qui en dernière analyse créera l'unité englobant toute la diversité. Vers cela nous allons, car c'est le mouvement de l'évolution, chacun son pas, à sa manière. Ce qui compte, c'est qu'on ne dise pas qu'on se baigne quand on se lave les pieds...
 
Il est un temps pour donner soif et un temps pour donner à boire. Il y a une loi pour l'eau et une loi pour l'assoiffé.
Je ne défends pas plus la théosophie qu'une autre forme de l'Enseignement Unique, nommée "la Règle" par certaines Traditions, la "Tradition Primordiale" par d'autres, la Sagesse sans âge par d'autres encore... L'adage à nous rappelé par Damejane "Il n'y a pas de religion supérieure à la Vérité"[1] est tout à fait valable.
De plus, quelle que soit la ou les forme(s) par nous choisie(s) (Bouddhisme, Christianisme, Théosophie, ou autres...), nous interprétons avec nos limitations.
 A mon sens, certains aspects de cet Enseignement Unique nous est accessible plus facilement par certaines formes et d'autres aspects, par d'autres formes. Quand il nous est nécessaire d'appréhender la réalité par d'autres formes, l'Ange de notre vie, notre Âme, notre Soi... (les terminologies mérites détachement, non?) nous le fait savoir clairement, si nous cheminons sincèrement.
Ma formulation de l'utilité du paradoxe semble ne pas t'avoir convaincu, Coeur de Loi. C'est un sujet que nous avons approfondi par ailleurs sur le site, si ça t'intéresse.
Je rappelais aussi que le présent fil de discussion ne consiste pas à discuter la vision personnelle de Coeur de Loi mais à étudier par le partage la Doctrine Secrète. Merci de l'entendre!    ( hm!hm! hi!hi!...)
Fraternel partage!
Lanou

nota[1], < "« Satyān nāsti paro dharmah  »>         
- (de Satyan – ce qui Est réellement, la vérité ; nasti, forme négative composée de na -- non, et asti – est (être) ; paro – le plus élevé ; et Dharmah – forme nominative de Dharma – la Loi sacrée ou Canon Bouddhique) fut adoptée par la Société Théosophique. Cette sentence fut traduite par : « Il n’y a pas de religion supérieure à la Vérité »…
 


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:51    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #10 le: 09 Mars 2009 à 16:43: »


Salut Lanou,
A toutes et à tous,
Loin de moi l'idée d'imposer mes idées, ou de critiquer, bref de rabaisser Coeur de Loi, mais j'exprime mon point de vue qui est de ne pas juger avant de connaitre tout simplement.
Maintenant si c'est l'impression que je donne j'en suis navré car telle n'est pas ma volonté.
Fraternellement.

Amilius

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:53    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #11 le: 09 Mars 2009 à 18:06: »

Yo, Amilius, hermano !

Je n'ai aucune critique à te faire, assurément pas! Je te présente mes excuses si ma formulation t'as froissé de quelque façon.

Je donne un point de vue sincère et respecte le tien comme celui de Coeur de Loi, et nous invite à nous pas nous éloigner du sujet du fil de discussion. (ça fait le troisième message que je pose qui est hors sujet et concerne ce rappel! hm!hm! (bis repetita!)... hi!hi!)

Vite, j'y retourne (re hi!hi!)

Concernant la nécessité du paradoxe (spéciale dédicace pour Coeur de Loi! lol!), nous pouvons lire ceci (dans ce qui nous est donné ci-dessus):

" * Fondamentalement, il y a UN ÊTRE.
* L’ETRE a deux aspects, l’un positif, l’autre négatif.
* Le positif est l’Esprit ou la CONSCIENCE.
* Le négatif est la SUBSTANCE, l’objet de la conscience.
* Cet Être est l’Absolu dans sa manifestation primaire.
* Étant absolu, il n’y a rien en dehors de lui.
* Il est TOUT-ÊTRE.
* Il est indivisible, sans quoi il ne serait pas absolu.
* Si une partie pouvait en être séparée, ce qui resterait ne pourrait être absolu,"

Dans la descente, le Un devient Deux et dans la remontée (là où nous en sommes) le multiple devient Un (par l'équilibre des contraires). L'art du paradoxe (oui, je le considère comme un art, auquel nous gagnons tous à nous exercer) consiste à formuler cet équilibre.
Coeur de Loi, tu dis d'ailleurs, dans ta "vision de base": "Il est un et multiple". Comment s'exprime la manifestation de cela?

Il ne m'est cependant pas étonnant de retrouver des points similaires entre ta vision et celle de la Doctrine Secrète puisque l'Enseignement Unique est Un sur toute notre planète!...

Fraternité paisible!

Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:54    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #12 le: 09 Mars 2009 à 18:51: »

Yo brother,

No problem.
Sérieusement j'ai compris ton message mais je pensais que le mien était trop "agressif" envers Coeur de Loi d'où ma réponse.
Il n'y a aucun problème entre nous.....ne t'inquiètes pas.
Mais je pense sincèrement que l'on ne peut critiquer ce que l'on ne connait pas, je sais je me répète, mais c'est fondamental dans une recherche spirituelle et dans une démarche honnête lors d'un échange d'idées.

Fraternellement.

Amilius

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:54    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #13 le: 09 Mars 2009 à 20:36: »
Bonsoir à tous,

Un tout petit grain de sel dans cette discussion ...

Pour Coeur de Loi,
La Doctrine Secrète et son Etude ne semble pas un Chemin facile, et parfois je ne comprends pas tout. Mais quel bonheur d'apprendre ! D'autant qu'elle rejoint sur le fond, nombre d'autres enseignements .(dixit lanou)

Il y a vraisemblablement beaucoup d'enseignements de qualité actuellement dispensés et qui peuvent ou non convenir, selon la sensibilité de chacun. Nous avons donc le choix. Donc comme le dit parfaitement Amilius, est il judicieux de critiquer ou de railler ce que l'on ne connait pas, ou peu ?

Damejane et Lamadelama apportent de façon bienveillante sur ce forum, une approche aussi éclairée qu'approfondie de cette doctrine et je les en remercie chaleureusement.
Je souhaite que nous puissions tous partager nos réflexions, nos acquis comme nos lacunes,afin de nous aider mutuellement et d'avancer ensemble vers l'Amour et la Sagesse.

Merci à tous!

Dans la Lumière,

Manorah

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2009 - 01:55    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE.. Répondre en citant

« Répondre #14 le: 09 Mars 2009 à 20:53: »
.

Ceci est un acte de modération :


Après ces quelques disgressions,
qui d'ailleurs sont forts louables,
je vous demande à tous
de vous recentrer
sur le sujet d'origine :

LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE..


Bien à vous, cordialement dans la paix
Shanti, Shanti, Shanti Om ! mes frères !



damejane.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:37    Sujet du message: LA DOCTRINE SECRÈTE ET SON ÉTUDE..

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> Commentaires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky