Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Chante, Chante ta misère !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Damejane -> l'éditorial de damejane
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2008 - 12:25    Sujet du message: Chante, Chante ta misère ! Répondre en citant


Chante, Chante ta misère !
------------ rap singer -----------
mardi 6 février 2007, par damejane

(REFRAIN) -Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
 Toi qui vit en France dans l’opulence,
 Que fais-tu caché derrière ta porte ?

 Toi la France qui a deux visages,
 Mère de la nation,
 Flamme de l’Europe,
 Phare de la liberté,
 Phare de l’égalité,
 Phare de la fraternité,
 Tu représentais l’espoir d’une
 Terre d’accueil aux yeux du monde.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?

 Toi la douce France,
 Tu es aussi la nation
 Des pauvres gens.
 Quand tu te regardes
 Dans le miroir,
 En femme tricolore,
 De ton bleu,
 Tu te sens affreuse.
 De ton blanc,
 Tu ne vois que souffrance.
 Il ne reste que le rouge.
 Et la colère coule
 Le long de tes veines.
 Ton peuple souffre.
 Tu as perdu le sens de l’amour.
 Tu as l’air sourde
 Aux appels au secours.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?

 Tu n’a plus le goût de donner.
 Tu es à bout, tu penses trop aux sous.
 Tu donnes l’air indifférente
 A la misère des pauvres gens.
 Des hommes et des femmes
 connaissent la peur du chômeur
 Qui inonde comme un fleuve
 Tous les frères et les sœurs
 Quelque soit leur couleur.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?

 Toi la France,
 Tu enfantes
 Des enfants qui
 Perdent leur cœur
 Pour ton malheur !

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Toi la France,
 En ton sein, écoutes
 La nation des pauvres.
 Toi la France,
 Autrefois reine de beauté,
 Adulée pour ta générosité,
 Entends-tu ceux
 Qui pleurent sur le
 Labeur et la sueur,
 Tous ces travailleurs
 Rageurs de ne pouvoir gagner
 Suffisamment leur beurre,
 Dont la rancoeur
 Devient le cuir des tanneurs,
 Des râleurs,
 Des tagueurs,
 Le chant des rappeurs.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Tu tolères que
 Des garçons utilisent des bombes incendiaires
 Qui sans raison,
 Brûleront les camions d’un patron,
 Ou avec des bâtons, casseront la voiture de leurs voisins
 Qui ne possédaient presque rien.
 Tu n’as pas su voir leur désespoir et leur rage.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
- De plus en plus souvent on entend par les médias que :
 Des femmes sont battues au coin de tes rues,
 Dans les coins sombres de tes maisons.
 De temps en temps, on nous rappelle que des femmes et
 des jeunes filles sont violées et brûlées.
 Ou bien qu’elles sont bafouées et prostituées .
 Elles sont mises sur le trottoir, comme on va à l’abattoir,
 Traitées comme des animaux, vendus à la boucherie du sexe,
 Organisé par des tortionnaires experts en la matière.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-A ces jeux pervers du mal, déformant la beauté de l’amour,
 Ils obligent ces femmes, souvent encore des enfants,
 à céder au sordide par la force des muscles.
 Ils les avilissent sans vergogne, sans remords,
 Comme des marchandises que l’on exploite
 A des fins commerciales.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
- Dans les lycées, et les collèges,
 Les jeunes filles, ont les visages gris
 De l’uniformité des habits prescrits
 Imposé par le modisme culturisé des cités.
 Elles sont détournés de la beauté et de la féminité.
 Au sein de tes écoles poisseuses et irrespectueuses,
 De la pluralité et des différences,
 Il n’y plus cette élégance
 Ni cette noblesse qu’est le partage.
 Des jeunes pensent au suicide
 Par dépit d’être incompris.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Comme si tes enfants n’avaient pas droit a une bonne cantine,
 A des lieux d’aisance décents et propres,
 A la sécurité et au bien-être.
 Ils sont, là aussi, victime du fonctionnarisme,
 De l’absentéisme et du défaitisme.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-De fraternité, il ne reste que clans et tribus.
 Au lieu d’égalité pour tous,
 Il ne reste que tout pour vous les riches
 Et les miettes, quand il en reste, pour les pauvres.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Toi la France, je te dénonce !
 Tu baisses les bras !
 Ta liberté, tu l ’as bafouée,
 En adolescente terrible et terrorisante,
 Tes gouvernants se gargarisent d’ expressions fracassantes :
 La France d’en haut et la France d’en bas.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Parce que les riches ne sont jamais assez riches,
 Combien d’hommes et de femmes n’ont plus de logis.
 Combien d’hommes et de femmes n’ont plus de quoi vivre.
 Combien de femmes vivent seules avec leurs enfants,
 avec trop peu d’argent, devenant des mendiants.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Et ta France d’en haut
 Qui regarde de son perchoir,
 Reste froide à leur supplique
 Qu’enfin, tu appliques au moins la justice.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Jean Valjean et Cosette sont de retour !
 Regardes les sans détour,
 Ils vivent dans les cours sans abris ou dans les tours !
 Dans les tournantes,
 L’innocence par la violence
 Devient tourmente et déchéance.
 Dans les cités certains violeurs, casseurs et dealers
 sont mis à l’honneur, alors que c’est l’horreur.
 On ne voit plus les jeunes
 Sous leurs bonnes couleurs.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
- Ces petits anges sans savoir
 Ce qu’est l’enfance caressante,
 Sans l’amour bienveillant,
 Sans reconnaissance de leur existence,
 Par la société qui ne leur donnera pas de métier,
 Perdent leur innocence,
 Leur croyance en des jours meilleurs,
 Dans les instances de la violence.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Toi la France des dirigeants
 Tu es en train d’enfanter
 Les démons de la différence,
 Par inconscience et indifférence,
 Méfie toi France,
 Que ton peuple ne se retourne contre toi
 Et ne te demande des comptes !
 Car alors, tu en paieras le prix fort !
 La misère te ronge, elle gronde,
 Elle peut te faire la guerre.

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Toi qui a connu le siècle des lumières
 Tu vas entrer dans le siècle de la misère
 Si tu laisses faire.
 Prends garde à toi.
 Tu perds chaque jour un peu de ta Lumière !

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
-Alors debout,
 Réveilles-toi,
 Ressaisis-toi,
 Lèves ta bannière
 Et clames haut et fort :
 Que liberté, égalité, fraternité,
 Eveillent tous les cœurs de mes enfants !

 Sing, sing, la misère
 Chantent les enfants du pays
 Ami les entends tu ?
 Ami, les vois-tu ?
 Toi qui vis en France dans l’opulence,
 Ne restes plus caché derrière ta porte,
 Toi qui vit en France dans l’opulence,
 Que fais-tu caché derrière ta porte ?
-Deviens Citoyenne,
 Deviens Citoyen !
 Citoyen !
 Citoyen !

Si.. Toi, .... C I T O Y E N DU CŒUR  !

Votre dévouée : ©damejane




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Dim 22 Jan 2012 - 19:58; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Sep 2008 - 12:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 22 Jan 2012 - 19:45    Sujet du message: Chante, Chante ta misère ! Répondre en citant

.



Un SDF s'exprime.. écoutez le attentivement.



Un SDF s'exprime.. écoutez le attentivement... par achblog



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:50    Sujet du message: Chante, Chante ta misère !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Damejane -> l'éditorial de damejane Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky