Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Noir, souffrance intérieure..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Damejane -> l'éditorial de damejane
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2008 - 12:10    Sujet du message: Noir, souffrance intérieure.. Répondre en citant

Noir, souffrance intérieure
mercredi 1er novembre 2006, par damejane


 Nos frères noirs (ou ceux qui œuvrent du côté obscure, il ne s'agit pas là de couleur de peau bien entendu), savent utiliser l’énergie puisée de la terre. Ils aiment onduler comme des serpents, cherchent à entretenir le mirage comme la mer de l’illusion, ainsi que tout ce qui pourra flatter leur monstrueux ego.
 Ils se nourrissent comme des vampires de la misère d’autrui. Ils aiment manipuler, l’argent, le pouvoir, le sexe en terme de puissance, peuvent s’associer avec d’autres frères si cela peut les servir, et, enfin s’entredéchirer comme des charognards, ou des larves qu’ils sont aussi, c’est selon. Ils pratiquent le ricanement.

 Ils ont eux aussi des niveaux de "puissance", allant de l’apprenti qui pourra se faire les dents en faisant des petites "vacheries" aux autres, à celui qui a une plus grande expérience dans l’art et la manière de faire le mal. Ce qu’ils font, en général de façon déguisée, bien cachés sous des airs souvent très "propres sur eux", ils useront de la langue acérée du serpent, susurrant des modes de pensées flatteuses et pleines de sous-entendus, d’attaques pernicieuses. Ils tourneront autour du pot pour mieux trouver la faille chez les autres, qui peuvent être aussi bien "moi" que "vous" tous, la cible choisie dépendant de l’intérêt qu’ils y trouveront.
 Tout cela, sans en avoir l’air, afin de détourner ou récupérer un de nos frères qui est sur le sentier lumineux du service à l’humanité : cela fera un de moins qui l’empêchera de faire ses affaires florissantes.
 Nos frères noirs sont légion sur cette planète, ils n’ont quasiment plus d’âme (pour les plus "avancés") parce qu’ils s’en coupent progressivement, jusqu’à s’en couper totalement dans les cas les plus graves mais heureusement rares. Ils ne supportent pas d’écouter leur conscience car elle est trop lumineuse à leur gré, éclairée par l’âme. C’est une des raisons "énergétiques" qui fait qu’ils n’aiment pas être en présence des frères "blancs".
 Ils ont choisi le chemin inversé, le plus facile, ils redescendent vers le bas, tournant le dos à la lumière de Celui Dont Rien Ne Peut Etre Dit.
 Pourtant ils sont eux aussi les enfants du Père. Grâce à LUI le libre arbitre a été donné à l’homme, qui demeure libre de choisir son propre sentier. Beaucoup d’entre eux ne savent pas, dans leurs actions quotidiennes, qu’ils font le mal à des degrés divers, ni ne s’en préoccupent guère, leur particularité étant l’égocentrisme, et la satisfaction, si possible immédiate, de tous leurs désirs.
 Nos frères noirs à leur manière, et par la négative, font avancer l’humanité par le fait qu’ils obligent à la prise de conscience de ce qui est juste ou pas, soit : du bien et du mal.
 Mais rien ne s’oppose à ce que nos frères noirs retrouvent le chemin de l’amour lumineux, de la voie du cœur. Et remettent leurs pas (en fils prodigues qu’ils sont, plus encore que tous les autres), sur le sentier qui ramène vers la maison du Père (qu’on le nomme "DIEU", ou "ALLAH"). Le chemin n’est pas définitivement fermé pour eux, et ils doivent savoir qu’ils peuvent à tout moment le prendre (ou le reprendre), s’ils adoptent une attitude intérieure de profonde humilité et sincérité.
 De ce qui précède ressort le libre arbitre qui permet d’osciller, de se recentrer, dans une vie. D’où, ce qui en découle : une loi de causes à effets, liée à l’interdépendance, qui est une autre loi.

Chaque action appelant réaction, dans le temps et dans l’espace, qu’elle soit bonne ou mauvaise dépend de l’intention initiale, des possibilités "karmiques", des interactions "secondes", lesquelles dépendent du "collectif".. et de l’âge du capitaine (soit : l’âge de l’âme.. en Français "Cap" : la tête, ce qui dirige..), soit : son expérience. [1]

 Un frère noir qui prend conscience de cela en l’intégrant dans son "cœur", décidant de faire le bien, le peut , mais doit s’attendre à souffrir le "martyr". Il devra abandonner la facilité, toutes les valeurs qui jusque-là, flattaient son ego. Il fera l’expérience du sacrifice (et cela au sens le plus strict du terme), car il doit faire le deuil de ce qu’il était avant.

 C’est en faisant tout le "bien possible" autour de lui, (tant sur le plan physique, qu’en paroles, en pensées, ou en action) qu’il pourra acquérir des "mérites" sous le regard des grands êtres, dont il aura alors religieusement "connaissance" : ( CHRIST, BOUDDHA, DIEU, ALLAH... [2] ).  
Alors, à force de courage, de volonté de bien, il découvrira peu à peu la joie de servir l’humanité.

 
car :
LE MAL NE SAIT PAS SEUL VENIR.. [3]


Notes
[1] cette phrase est rajoutée par "Lamadelama"
[2] il fut un temps très ancien, où les (habitants de l’ "Atlantide") appelaient Dieu : le " principe directeur ".
[3] Ruteboeuf.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Sep 2008 - 12:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Damejane -> l'éditorial de damejane Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky