Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les OGM en Europe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 22:57    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

[SOS-planète]   

 




Gentech-news 181De : Terre sacree
(vivant12@wanadoo.fr)
Envoyé :sam. 30/08/08 18:42
À : damejane
 


Gentech-news 181  181.1   Seehofer : Les pays de l’UE doivent régler eux-mêmes la culture des plantes OGMLe ministre fédéral allemand de l‘agriculture Horst Seehofer veut s’engager à Bruxelles pour qu’à l’avenir, les pays membres de l’UE règlent eux-mêmes la culture des plantes génétiquement modifiées. Certains pays doivent avoir le droit d’interdire la culture des OGM.

(Transgen.de, 4.8.08)  181.2  
L’Organisation polonaise des Petits Paysans demande un moratoire de 10 ans au sein de l’UEL’Organisation polonaise des Petits Paysans ICPPC lance un appel en faveur d’un moratoire de 10 ans sur la culture des plantes transgéniques en Pologne et dans l’UE. Ce moratoire demande de soutenir et de favoriser les projets de recherche et de développement en matière d’agriculture biologique et conventionnelle.

(ICPPC 2008)  181.3   Angleterre : plus d’un tiers de l’expérimentation animale sur des animaux transgéniques.
En Angleterre, le nombre d’expériences pratiquées sur des animaux a augmenté de 6%, passant à 3,2 millions, au cours de l’année 2007. Plus d’un tiers d’entre elles ont concerné des expériences sur des animaux génétiquement modifiés. (Daily Mail, 21.7.08)  181.4   Prince Charles : le génie génétique en agriculture est un désastreLe Prince Charles met en garde contre la dépendance à l’égard des entreprises géantes agro-alimentaires, qui se terminera par "un désastre absolu".
(Spiegel Online, 3.8.08)  181.5   USA :
variétés de soja pour accroître la productivité
– sans transfert de gèneEn juillet 2008, la multinationale semencière Pioneer Hi-Bred a annoncé, une nouvelle génération d’espèces de soja. Grâce à elles, les récoltes devraient augmenter de 40% au cours des 10 prochaines années. Les variétés ont été mises au point sans recours à la transgenèse, mais plutôt en s’appuyant sur la sélection assistée par marqueurs.

 (DesMoinesRegister.com, 11.7.08)
 Vous pouvez consulter les références et les articles de fond correspondants sur la rubrique "Gen-Lex-News français" de notre site :
http://www.blauen-institut.ch.
Le bulletin est rédigé par Florianne Koechlin du Blauen Institut
(en collaboration avec le Groupe suisse de travail sur le génie génétique GTG)




 

 .
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 22:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:00    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

Communiqué de presse, 4 mars 2008La CPE et COAG demandent un moratoire européen sur la culture d'OGM

La Coordination Paysanne Européenne (CPE) et la COAG appellent à un moratoire européen sur toutes les cultures transgéniques dès cette année. Suite à la décision du gouvernement français d'activer la clause de sauvegarde sur la culture du maïs transgénique MON 810 et à l'opposition d'un nombre croissant de gouvernements européens à la culture d'OGM, un moratoire est possible en 2008. L'Union Européenne doit maintenant prendre une décision claire.
Les paysans et les consommateurs européens sont très majoritairement opposés à l'utilisation des OGM dans l'agriculture et l'alimentation. Les OGM sont utilisés par les grandes firmes pour privatiser les semences au détriment de la souveraineté alimentaire des peuples et des communautés rurales dans le monde entier. Leur but est de contrôler l'accès des populations à l'alimentation. De plus en plus d'études scientifiques prouvent que les OGM sont dangereux pour la santé et l'environnement et que, en contaminant les autres cultures, ils mettent en péril la diversité même de la flore: Il n'y a pas de co-existence possible entre une agriculture avec OGM et une agriculture libre d'OGM.
Le discours selon lequel les consommateurs pourraient choisir, grâce à l'étiquetage, de manger ou non des aliments transgéniques est trompeur, puisque dès lors que des OGM sont semés sur certaines parcelles, la contamination est inévitable. Les institutions européennes ont adopté un seuil de 0,9% en dessous duquel les consommateurs ne sont pas informés que les aliments contiennent des OGM, y compris pour les produits issus de l'agriculture biologique. A moins d'une interdiction totale des tous les OGM en Europe, nous serons donc tous condamnés à trouver des OGM dans nos champs et nos
assiettes.
Il est urgent de stopper la contamination. Il est urgent que l'UE décrète le moratoire!

Contacts:
CPE: René Louail, 0033 672848792
COAG: Andoni Garcia, 0034 636 451 569
International Operational Secretariat
La Via Campesina - International Secretariat:
Jln. Mampang Prapatan XIV No. 5 Jakarta Selatan, Jakarta 12790  Indonesia
Phone : +62-21-7991890, Fax : +62-21-7993426
E-mail: viacampesina@viacampesina.org, Website: http://www.viacampesina.org

 
manorah                      
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:04    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

SOS-planète  

Après la France, la Roumanie dit non au mais OGM 


De : Terre sacree (vivant12@wanadoo.fr)
Envoyé :ven. 28/03/08 01:47
À : damejane
 


 


Après la France, la Roumanie dit non au maïs OGM    Echo Nature:


Le magazine d'information environnementale.
Avec 3 millions d’hectares de maïs cultivés chaque année, la Roumanie est le premier producteur de maïs de l’Union européenne (UE). Après avoir testé, avant de l’abandonner, le soja transgénique, le pays avait ouvert ses portes au maïs MON 810 de Monsanto.  En 2007, si 300 hectares avaient été encore semés en MON 810, la saison 2008 s’annonce à 100 % sans OGM, Attila Korodi, le Ministre de l’Environnement et du développement durable ayant déclaré aujourd’hui être "… en possession d’études montrant que les OGM ne sont pas sûrs pour la santé humaine et l’environnement…
Nous avons donc mis en place un comité des biotechnologies qui va travailler à partir de ces études et rendre un avis scientifique (vers le 15 avril, N.D.L.R.)". En attendant, le ministre, qui s’exprimait au cours d’une réunion organisée par Greenpeace sur les aliments bio roumains, a demandé aux agriculteurs de ne pas semer de maïs MON 810, considérant qu’il y a "… trop de questions pour laisser cultiver des OGM en Roumanie sans rien faire".  Greenpeace se félicite évidemment de cette annonce, Arnaud Apoteker considérant que "Avec des moratoires en France et en Roumanie, ce sont les principaux producteurs de maïs européens qui refusent les OGM.

Ils envoient ainsi un message fort au reste du monde et à la Commission européenne sur les risques que cette technologie comporte".  Alors que la Roumanie est le 7e pays de l’UE à interdire les OGM, après la France, la Hongrie, l’Italie, l’Autriche, la Grèce et la Pologne, l’Espagne, seul pays où les OGM demeurent cultivés à grande échelle, se trouve de plus en plus isolée sur la scène européenne. Néanmoins, rappelons qu'au niveau mondial les OGM ont encore progressé en 2007. 





 





 


bien à vous : damejane
 
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:05    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

.


 



DU NOUVEAU ! 

LE DEBAT DES OGM A L'ASSEMBLEE NATIONALE : une lumière dans la nuit.
 

A l’assemblée nationale en fin de soirée hier (3 avril), les députés socialistes, verts, communistes mais aussi certains élus UMP ont voté un amendement prévoyant que « l’utilisation des OGM ne peut se faire qu’en respectant non seulement l’environnement et la santé publique mais aussi les structures agricoles, les écosystèmes régionaux et les filières commerciales qualifiées sans organisme génétiquement modifié ».

Pour Greenpeace, cet amendement, voté dans le cadre de la discussion sur l’article Ier (principes généraux encadrant le recours aux organismes génétiquement modifiés) du projet de loi constitue une avancée intéressante.

« Les députés ont-ils enfin décidé d’écouter les citoyens et de se préoccuper du sort de l’agriculture française ? s’interroge Arnaud Apoteker. Il s’agit en tout cas d’une bonne surprise, d’abord parce que cet amendement constitue une base juridique pour exclure les OGM de certaines zones du territoire, notamment dans les zones d’appellation contrôlée (AOC). Placé ainsi dans les principes généraux du projet de loi, il devrait permettre de le rééquilibrer un peu dans le sens de la protection du sans OGM. Il est par ailleurs rassurant de constater que certains élus UMP, notamment issus de zones ou l’agriculture de qualité joue un rôle important, sont plus que sceptiques sur l’intérêt des cultures d’OGM. »

Greenpeace appelle maintenant l’ensemble des députés a faire preuve de la même responsabilité en continuant à amender en profondeur ce texte afin notamment de le rendre notamment plus proche de l’esprit de la directive européenne 2001/18 dont il est supposé être une traduction.

Greenpeace s’étonne et s’inquiète par ailleurs des déclarations du député UMP Christian Jacob : « Il y a eu un peu de confusion. Ce n’est pas bien méchant sur le fond. Ce n’est pas un drame outre mesure et l’on va corriger cela. »



Source/auteur : GreenpeaceMis en ligne le vendredi 4 avril 2008, par jesusparis
 

LIEN SOURCE DE CET ARTICLE : 

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=13899 


 



bien à vous : DameJane
 
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:07    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

.

(SOS-planète) 

Les députés posent des limites aux cultures http://i45.servimg.com/u/f45/11/95/40/97/bar0610.gifOGM 


De : Terre sacree
(vivant12@wanadoo.fr)
Envoyé :ven. 04/04/08 22:56
À : damejane57
 


 



Les députés posent des limites aux cultures OGM [ 04/04/08  ]  


Comment garantir aux acheteurs d'un produit de qualité (Bio, Label rouge, indication géographique protégée) qu'il ne contient pas d'organismes génétiquement modifiés ? La discussion du premier article du projet de loi sur les OGM a permis aux députés de l'opposition d'obtenir du gouvernement une concession importante. Adopté avec le soutien des élus socialistes, communistes, Verts, mais aussi de quatre élus de la majorité, un premier amendement prévoit que les plantes en question ne peuvent être cultivées « que dans le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées sans OGM et en toute transparence ».

Un deuxième amendement, voté à l'initiative de François Grosdidier (UMP), et soutenu par le gouver- nement, ajoute que la culture doit se faire « sans que cela nuise à l'intégrité de l'environnement et à la spécificité des cultures traditionnelles et de qualité ». Le texte initial ne stipulait que « dans le respect de l'environnement et de la santé publique ». Les membres de la commission des Affaires économiques et le rapporteur Antoine Herth avaient jusqu'à présent refusé de telles allégations, les estimant contraires aux textes communautaires que la France doit transposer.

Bruxelles ne permet pas de désigner une fraction de territoire « non OGM », à partir du moment où la semence a été homologuée. Mais poser comme principe le respect des filières donnera plus de force aux plaignants en cas de contamination. Et contraindra les assureurs à en tenir compte lorsqu'ils accepteront de couvrir ce risque. Au-delà des questions de contamination des cultures voisines, associer OGM et produits alimentaires traditionnels est complexe.

En octobre, la révélation que des producteurs de foie gras du Gers utilisaient du maïs OGM pour engraisser leurs animaux a provoqué un scandale : « Le fournisseur, les producteurs et les éleveurs qui utilisent ces maïs sont de véritables apprentis sorciers, égoïstes dans leur comportement car ils prennent le risque de fragiliser toute une filière », avait déclaré Philippe Martin, président du Conseil général du Gers. Contestation larvée Sentant monter la contestation des producteurs bio, mais aussi des agriculteurs de montagne, le rapporteur a prévu un amendement à l'article 3, qui doit être discuté aujourd'hui, visant à permettre à l'Institut national de l'origine et de la qualité (Inao) de proposer aux autorités des mesures restrictives. Un amendement jugé insuffisant par certains députés. Reste à définir ce qu'est un produit sans OGM. Les directives européennes prévoient un étiquetage des produits de culture contenant des OGM à partir d'un seuil de 0,9 %.

 Mais les professionnels du bio préférent le seuil de détection technique en dessous de 0,1 %. En effet, ils perdent leur appellation en cas de contamination à 0,8 %. Comme ce fut le cas pour deux agriculteurs des Deux-Sèvres, qui viennent de porter plainte contre l'Etat devant le tribunal administratif de Poitiers. Leur champ bio aurait été contaminé par du maïs OGM situé à plus de 25 km.



JULIE CHAUVEAU 
http://www.lesechos.fr:80/info/agro/4710578.htm

 


bien à vous : DameJane 

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:09    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

.

Projet de loi OGM : finissons en avec l’imposture de la coexistence !
 
  

Les députés doivent achever de débattre aujourd’hui du projet de loi sur les OGM avant un vote solennel demain. Bilan a mi parcours.

France Nature Environnement se félicite de ce que les députés présents en séance aient placé les conclusions du Grenelle de l’environnement au centre de leurs débats. Cela a permis l’amélioration de la rédaction de l’article 1er grâce aux amendements Chassaigne et Grosdidier.

Toutefois, pour Lylian Le Goff : « L’entreprise de rééquilibrage d’un texte malmené au Sénat s’avère difficile car les pro OGM soutiennent tout et son contraire ! Non il n’est pas possible de militer à la fois pour la coexistence et pour le droit à la contamination ! Oui, il faut interdire cette contamination sur tout le territoire et pas que dans des sanctuaires ! »

A l’ «actif » du texte dans son état actuel de discussion :

Le Gouvernement devra établir un plan de relance de la production de protéines végétales alternatif aux cultures d’organismes génétiquement modifiés afin de garantir l’indépendance alimentaire de la France (article 1er A).

Les organismes génétiquement modifiés ne peuvent être cultivés, commercialisés ou utilisés que dans le respect de l’environnement et de la santé publique, des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production et commerciales qualifiées “sans organismes génétiquement modifiés”, et en toute transparence (article 1er – amendement du député Chassaigne).

La liberté de consommer et de produire avec ou sans organisme génétiquement modifié, sans que cela nuise à l’intégrité de l’environnement et à la spécificité des cultures traditionnelles et de qualité, est garantie dans le respect des principes de précaution, de prévention, d’information, de participation et de responsabilité inscrits dans la Charte de l’environnement de 2004 et dans le respect des dispositions communautaires (article 1er – amendement du député Grosdidier)

L’avis exprimé par le Haut conseil des biotechnologies comprendra l’avis du comité scientifique ainsi que les recommandations du comité éthique, économique et social et des éventuelles « positions divergentes exprimées (article 2)

Le Haut conseil des biotechnologies peut se réunir en séance plénière des deux comités à la demande du Président ou de la moitié de ses membres (article 2)

Le comité scientifique du Haut conseil des biotechnologies est composé de personnalités désignées, après appel à candidatures, notamment auprès des organismes publics de recherche (article 2),

Les associations de défense de l’environnement seront bien présentes dans le comité éthique, économique et social du Haut conseil des biotechnologies (article 2).

La création d’un registre national permettant la localisation à la parcelle des champs d’OGM est confirmée (article 6).

Un comité de biovigilance distinct du Haut conseil et notamment composé d’éco toxicologues sera créé (article 6)

Au « passif » du texte dans son état actuel de discussion

Le chapitre 2 du projet de loi fait toujours référence à la « coexistence » entre cultures OGM et non OGM,

Le comité éthique, économique et social du Haut conseil ne peut émettre d’avis mais de simples recommandations.

La liste des informations non confidentielles est renvoyée au décret.

Enfin, France Nature Environnement est très réservée sur le contenu de l’article 3A lequel précise désormais : « Les parcs nationaux et les parcs naturels régionaux peuvent, avec l’accord unanime des exploitants agricoles concernés, exclure la culture d’organismes génétiquement modifiés sur tout ou partie de leur territoire, sous réserve que cette possibilité soit prévue par leur charte ».

Dans les faits, cette procédure spécifique aux OGM rendra difficile l’inscription de dispositions sur ces cultures dans les chartes des Parcs.

Pour Lylian Le Goff : « En décourageant la culture d’OGM dans les parcs nationaux et les Parcs naturels régionaux, les députés ont admis l’impossibilité d’une coexistence entre OGM et non OGM. Toutefois, ils ne sont pas allés jusqu'au bout de leur logique : pourquoi décourager les cultures OGM dans les seuls PNR et Parcs nationaux et pas sur tout le territoire ? De plus, si la coexistence est impossible, pourquoi ce terme est il encore inscrit dans la loi ? FNE souhaite que tous les articles de la loi soient cohérents avec les principes de l’article 1er dont la rédaction a été intelligemment modifiée par les amendements Chassaigne et Grosdidier : la culture d’OGM ne doit pas être possible tant que ne sera pas rapportée la preuve de leur absence d’impact pour l’environnement et l’agriculture traditionnelle et de qualité ».

Arnaud Gossement ajoute : « La discussion du projet de loi bute sur trois problèmes. Primo, cette discussion s’inscrit dans un cadre juridique fixé par la directive 2001/18 dont on perçoit les limites puisque cette dernière n’avait pas tiré toutes les conséquences de l’impossible coexistence entre OGM et non OGM. La présidence française de l’Union européenne doit être l’occasion d’une révision de cette directive. Deuzio, les pro OGM tentent d’imposer deux choses contradictoires : faire coexister des cultures tout en acceptant une contamination « limitée ». Tertio, à force de compromis, les députés prennent le risque d’un texte compliqué : le fonctionnement du futur Haut conseil en est la preuve ».

France Nature Environnement espère que les députés définiront maintenant un système de responsabilité étendu et protecteur de l’environnement et de la santé publique.

Arnaud Gossement souligne : « Si les assureurs ne souhaitent pas assurer le risque OGM pourquoi est ce à la collectivité, c’est à dire aux victimes éventuelles de le faire ? »

Source : France Nature Environnement

Manorah      


 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:12    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

.
 
(SOS-planète) 

Gentech-news 174
De : Terre sacree 
 
Envoyé :mer. 16/04/08 18:40
À :damejane 
 


 
Gentech-news 174 

1.   Suède : les semences OGM restées au sol peuvent germerpendant 10  ans.
Il y a 10 ans, du colza transgénique avait été semé dans unchamp  expérimental. Depuis, tous les ans, des chercheurs avaient 
régulièrement arrosé le champ de poison, procédé à son
déchaumage et  arraché chaque plant de colza ayant survécu. A leur grand
étonnement,  10 ans après l´ensemencement, ils trouvèrent encore des
plants de  colza OGM dans ce champ. Ce qui signifie: les semences de
colza  transgéniques peuvent encore germer dans le sol pendant 10ans - il 
semblerait qu´il soit impossible de libérer les champs de leur  présence. (Nature, 2.4.08)



2.   Inde : la contestation contre l´agrotechnique croît.
L´Etat indien oriental d´Orissa interdit les plantestransgéniques sur  son territoire. Dans celui de l´Andhra Pradesh, les
dirigeants de  l´ensemble des grandes organisations paysannes exigent que
leur état  devienne hors OGM. De grosses manifestations anti-OGM se sont 
déroulées dans huit autres districts. (The Statesman, 8.4.08)


3.   La Roumanie interdit le maïs OGM de Monsanto :
La Roumanie interdit la culture du maïs OGM MON 810, ceci endépit du  fait que l´UE lui ait donné le feu vert. Au préalable, la
France, la  Hongrie, l´Italie, l´Autriche, la Grèce et la Pologne
avaient interdit  la culture du MON 810. (GI, 27.3.08)


4.   Angleterre : embryon homme-vache

Des chercheurs anglais ont réussi à créer des embryonshybrides à  partir d´ADN humaine et d´ovules de vaches. Les embryons ont
été  détruits 3 jours plus tard. Cet acte a soulevé de vives
protestations  de la part des cercles religieux: il constitue une »attaque 
monstrueuse contre les droits de l´homme, la dignité humaine
et le  genre humain«. (taz, 3.4.08)

5.   Europe : agriculture bio en plein boom

Les surfaces consacrées à l´agriculture biologique ontdoublé en  Europe depuis 1998. A l´heure actuelle, ces exploitations
représentent  6,1 millions d´hectares de cultures biologiques.
L´Italiearrive en  tête avec la plus grande surface agricole biologique, suivie
de  l´Allemagne et de l´Espagne. (Forbes, 12.6.07)



Vous pouvez consulter les références et les articles de fond  correspondants sur la rubrique "Gen-Lex-News français" de
notre site http://www.blauen-institut.ch
.
Le bulletin est rédigé par Florianne Koechlin du Blauen Institut
(en  collaboration avec le Groupe suisse de travail sur le géniegénétique  GTG).




 



Bien à vous : DameJane
 
.
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:16    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

.


Le projet loi OGM est rejeté   


 


2008-05-13  PARIS (Source vérifiée) Le projet de loi controversé sur les OGM a été rejeté mardi par l'Assemblée nationale, après l'adoption surprise, à une voix près (136 contre 135) d'une motion de procédure PCF défendue par André Chassaigne, ce qui entraîne automatiquement la fin de l'examen du texte.

Contre toute attente, la question préalable, deuxième motion défendue par la gauche, a été adoptée par l'Assemblée lors d'un scrutin public. Sur 273 votants et 271 suffrages exprimés, la motion a obtenu 136 voix contre 135. "Le texte est rejeté. Prochaine séance mercredi après-midi", a déclaré dans un large sourire la présidente de séance, Catherine Génisson (PS).

Dès l'annonce du rejet du texte, des clameurs se sont fait entendre aux abords du Palais-Bourbon où manifestaient des anti-OGM. Le dernier texte en date rejeté par l'Assemblée via une motion de procédure remonte à celui sur le PACS. Greenpeace s'est déclaré "heureux" que le projet de loi sur les OGM ait été rejeté, estimant qu'il était une "porte ouverte à la contamination génétique".

C'était un projet de loi qui ne garantissait pas la perennité des choix sans OGM: de ce point de vue, on ne peut qu'être heureux qu'il ait été rejeté", a déclaré à l'AFP Arnaud Apoteker, de Greenpeace. "Ce texte ne définissait pas ce qu'est le sans OGM: c'était la porte ouverte à une contamination génétique.

Nous sommes contents qu'une loi de légalisation de la contamination génétique n'ait pas été adoptée", a-t-il commenté. "Nous n'avons plus de projet de loi: il faut en réécrire un autre", a-t-il ajouté. "Nous aurions préféré une vraie loi de protection" des consommateurs et des producteurs, "il faut espérer que l'ouvrage va être remis sur le métier", a-t-il ajouté.


Le projet de loi controversé sur les OGM a été rejeté mardi par l'Assemblée nationale, après l'adoption surprise à une voix près (136 contre 135) d'une motion de procédure PCF défendue par André Chassaigne, ce qui entraîne automatiquement la fin de l'examen du texte. 


 

http://terresacree.org 


 


 
manorah
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:18    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

Merci Manorah 


 
Citation:
 Nous sommes contents qu'une loi de légalisation de la contamination génétique n'ait pas été adoptée", a-t-il commenté.
"Nous n'avons plus de projet de loi:
il faut en réécrire un autre", a-t-il ajouté.
 "Nous aurions préféré une vraie loi de protection"
des consommateurs et des producteurs,
 "il faut espérer que l'ouvrage va être remis sur le métier",
a-t-il ajouté.



A suivre donc, il serait souhaitable que
pour  la prochaine foi,   
le nouveau texte sera rédigé  
et entendu de la bonne oreille !!: 
A savoir, une vraie loie de protection 
contre les OGM. 
C'est là toute la difficulté car rien n'est encore acquis. 
 
 
damejane 
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:20    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

Le Parlement a finalement accouché, dans la douleur, du projet de loi OGM 


 



2008-05-22 PARIS (source vérifiée)  
Le Parlement a accordé jeudi, par un ultime vote du Sénat, son feu vert définitif au projet de loi très controversé sur les OGM, qui transpose une directive européenne de 2001 et reconnaît "la liberté de consommer et de produire avec ou sans OGM" en France. Déjà entériné mardi par les députés, le texte issu de la Commission mixte paritaire (Sénat/Assemblée) a été adopté par les sénateurs par 183 contre 42, le groupe PS ayant décidé de ne pas prendre part au scrutin.
Les sénateurs UMP, rejoints par une partie des élus centristes et des radicaux du RDSE ont voté pour, PCF et Verts ont voté contre ce texte qui a connu un parcours parlementaire mouvementé. "Merci pour ce vote, merci à tous", a déclaré la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, visiblement soulagée de voir enfin s'achever l'éprouvant examen du projet de loi.
Ce vote "met un terme à dix années d'esquives et de non-dits", a affirmé le ministre d'Etat, Jean-Louis Borloo.
Issu du Grenelle de l'environnement, le texte vise à clarifier les conditions de mise en culture de plantes transgéniques et de leur coexistence avec les productions conventionnelles, dans le respect d'une directive de 2001, que la France aura attendu six ans pour transcrire en droit national.
Il compte parmi ses dispositions les règles en matière de "coexistence" des cultures, la création d'un Haut conseil des biotechnologies et l'institution d'un "délit de fauchage", passible de deux ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.
Il a fallu un peu plus d'une heure jeudi pour parvenir au vote définitif du texte, au terme d'un débat serein, bien loin de l'ambiance survoltée mardi dans l'hémicycle du Palais-Bourbon. A l'ouverture des travaux, une soixantaine de militants anti-OGM ont manifesté à proximité du Palais du Luxembourg.
Défendu par le gouvernement comme un texte "équilibré", "respectueux" des principes du Grenelle, il est perçu à gauche comme un "arrêt de mort" du Grenelle, puisqu'il reconnaît "la liberté de consommer et de produire avec ou sans OGM".
Le sujet divise jusqu'au sein même de la majorité et les bancs de droite étaient souvent dégarnis lors des navettes. Peu de textes auront connu un parcours aussi chaotique que celui sur les OGM, parfois qualifié de "texte maudit". Crise gouvernementale autour des propos de Mme Kosciusko-Morizet, rejet surprise du texte, en deuxième lecture à l'Assemblée, après le vote d'une motion PCF, motion référendaire, vifs incidents de séance...

Si la page parlementaire se tourne jeudi, le débat est loin d'être clos. Les députés PS, PCF et Verts ont annoncé un recours, dès vendredi, auprès du Conseil constitutionnel pour faire censurer ce texte, tandis que le collectif anti-OGM promet la poursuite du "combat citoyen".


"Pour qu'une loi soit respectée, faut-il encore qu'elle soit respectable", a affirmé le leader altermondialiste José Bové, laissant entendre que "le délit de fauchage" ne suffirait pas pour empêcher de nouvelles "opérations commando".
De son côté, l'association Greenpeace a annoncé jeudi qu'elle restait "mobilisée" et attendait désormais des "décrets d'application le plus précautionneux possible" afin de "limiter les dégâts".

La Confédération paysanne, fer de lance de la lutte anti-OGM, a jugé que la loi définitivement adoptée jeudi par le Parlement était "non-conforme aux engagements du Grenelle" de l'Environnement, dénonçant de "graves lacunes de ce texte dont les paysans seront victimes". "L'absence de définition claire du "sans OGM" sera la source de contentieux multiples et les critères de responsabilités choisis ne garantissent aucunement une réparation véritablement à la hauteur des préjudices multiples auxquels sont et seront confrontés les producteurs et les transformations en aval", a expliqué la Confédération paysanne. 

 http://terresacree.org  


 
 



manorah 


Dans la douleur en effet...
On peut se réjouir , quelque part, qu'une loi aie vu le jour sur ce sujet,  
car c'était plutôt inimaginable, il ya encore peu de temps. 
Néanmoins, c'est une loi frileuse, qui à mon sens  
n'a pas un poids véritable face à ce problème d'envergure. 
 
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2008 - 23:21    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

.

Merci Manorah,   
 
 
Oui, c'est un premier pas, cette loi qui a vu le jour, mais c'est un désastre pour l'avenir de l'agriculture biologique et toute l'agriculture sainement faite, sans compter les effets pervers sur la santé, qui seront évidemment démontrés et connus bien trop tardivement.Cette loi va à l'encontre des accords de Grenelle ! Quelle indignité à la face du peuple français, lequel pour une grande majorité, ne veut pas de culture OGM sur son sol et n'a pas envie d'en manger.La catastrophe écologique va pointer le bout de son nez à commencer par les abeilles de chez nous qui vont continuer à mourir, à coup de pesticides; on sait aujourd'hui que la mise en culture OGM n'est pas contrôlable et qu'elle contaminera d'autres cultures saines.Un peu partout dans le monde, une brèche menant à la famine est en train de se faire, elle va plutôt s'accélérer et entraînera une forme d'esclavage dont seule une société (que je ne nommerais pas) qui détient le monopole des graines OGM, taxera et à empochera le produit du dur Labeur des travailleurs soumis à sa botte comme des esclaves, qui paieront un droit de cultiver, ce qui est une forme de "rackett" officiel fondé sur le brevet d'invention de l'OGM.

Les paysans se retrouveront de plus en plus endettés et au final perdront tout ce qu'ils possèdent, ce qui est en train de se faire déjà dans certains pays, (en Inde, les paysans paient déjà, chez lesquels on a vu les suicides grimper en flèche..), quant aux USA, où les paysans sont surveillés, contrôlés, dénoncés.. auprès de la dite société productrice d'OGM.. ambiance déjà très "big brother", non ?

Ceux qui croient que les dévas de la nature vont rester sagement assis sur leurs nuages colorés se mettent le doigt dans l'oeil, même si, il leur est demandé de coopérer avec les hommes,




les dévas feront ce qu'ils ont a faire : préserver la vie !    
    
et les hommes en paieront le prix fort par des bouleversements à l'échelle planétaire pour permettre les réajustements de l'équilibre de la terre . Cela se fera avec la coopération des hommes ou sans, et là c'est à l'humanité de réagir par une vraie prise de conscience des valeurs de la vie, et pas une de ces soi-disant prises de concience en forme de prise de tête intello, mais une prise de conscience réelle cette fois : par le coeur !Bon je reconnais que je n'y vais pas avec le dos de la cuiller, mais: agrr ! Dans tous les cas, le prix à payer, (et à payer par tous), pour la faute de l'égocentrisme et de l'avidité, en termes de pouvoir et d'argent.. de quelques "rupins" de l'agroalimentaire et de la chimie, je gagerai que quand le désespoir des victimes du système sera à son comble, le blindage des limousines de luxe de ces messieurs deviendra insuffisant, après tout, les marchands d'armes vendront toujours au plus offrant.. et les marchands de lance roquettes et de mortiers, doivent gagner leur vie eux aussi.. les frais de protection rapprochée vont sûrement pas mal augmenter.. ces années-ci !




 




bien à vous : damejane   
.


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008 - 12:32    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

Salut à tous!

DameJane dixit:
Citation:
"Ceux qui croient que les dévas de la nature vont rester sagement assis sur leurs nuages colorés se mettent le doigt dans l'oeil, même si, il leur est demandé de coopérer avec les hommes, les dévas feront ce qu'ils ont a faire : préserver la vie ! 

et les hommes en paieront le prix fort par des bouleversements à l'échelle planétaire pour permettre les réajustements de l'équilibre de la terre . Cela se fera avec la coopération des hommes ou sans, et là c'est à l'humanité de réagir par une vraie prise de conscience des valeurs de la vie, et pas une de ces soi-disant prises de concience en forme de prise de tête intello, mais une prise de conscience réelle cette fois : par le coeur !"



Oui, DameJane! Il ne s'agit plus de ces gargarismes intellectuels autour de tasses de thé (objets qui, sans aucun doute, ont entendu le plus de choses sensées de la part de monsieur et madame tout-le-monde!). C'est une guerre qui s'annonce, n'en déplaise à ces "pacifistes" qui pensent que leur confort chéri peut être préservé par le prétexte.
La lâcheté de tant des humains sera, elle aussi, balayée car c'est un comportement indigne face à de tels crimes contre la Nature.

"Le mensonge sera craché du monde" (Dialogues avec l'Ange)

Fraternel partage de la colère!   (ça alors!!!)

Lanou



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 21:33    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

La progéniture des rates nourries aux OGM

.


La progéniture des rates nourries aux OGM

LIEN SOURCE :



[SOS-planete] La progéniture des rates nourries aux OGM
De : Terre sacrée (vivant12@wanadoo.fr)
Envoyé :mer. 07/11/07 23:15




Une étude indépendante Russe publiée en 2006 montrait que la progéniture des rates nourries aux OGM était gravement affectée Common Dreams, par Geoffrey Lean, le 8 janvier 2006 Le taux de mortalité des nouveaux nés chez les rats est six fois plus élevé quand la mère a été nourrie avec un régime de soja modifié.


De nouvelles recherches suggèrent que les femmes qui mangent des aliments génétiquement modifiés pendant la grossesse risquent de mettre en danger leurs bébés à naître.
L'étude, réalisée par une chercheuse à l'Académie des Sciences de Russie, a constaté que plus de la moitié de la progéniture des rates nourries au soja modifié est morte dans les trois premières semaines de vie, six fois plus nombreuse que celle née de mères ayant une alimentation normale. Elle était aussi six fois plus nombreuse à avoir un poids gravement insuffisant.


La recherche, qui est en cours de préparation pour publication, n'est que l'une d'un groupe d'études récentes qui ont relancé la peur que l'alimentation génétiquement modifiée endommage la santé humaine.

Une recherche italienne a constaté que le soja modifié affectait le foie et le pancréas des souris.
L'Australie a dû abandonner une tentative d'une durée de dix ans pour développer des pois modifiés quand l'étude a révélé qu'ils provoquaient des dommages aux poumons.


Et en mai dernier, ce journal-ci révélait un rapport secret du géant de la biotechnologie Monsanto, qui montrait que les rats nourris avec un régime alimentaire riche en OGM de maïs avaient les reins plus petits et un nombre plus grand de globules sanguins -- ce qui suggère de possibles dommages au système immunitaire --, que ceux qui mangeaient de manière similaire de la nourritureconventionnelle.


L'Organisation de la Nourriture et de l'Agriculture des Nations Unies tenait un atelier sur la sécurité des aliments génétiquement modifiés à son siège de Rome à la fin de l'année dernière. L'atelier s'adressait aux scientifiques dont les recherches suscitaient de l'inquiétude sur les dangers de santé. Mais l'Organisation Mondiale du Commerce est attendue le mois prochain en soutien d'une tentative de l'administration Bush pour forcer les pays européens à accepter les aliments génétiquement modifiés [c'était en 2006, NDT].


La recherche russes menace d'avoir un effet explosif sur l'opinion publique déjà hostile. Effectuée par la Dr Irina Ermakova, à l'Institut Supérieur de l'Activité Nerveuse et de Neurophysiologie de l'Académie des Sciences Russe, c'est certainement la première à examiner les effets des aliments génétiquement modifiés sur la progéniture à naître.
La scientifique a rajouté de la farine de haricots de soja génétiquement modifiés -- produits par Monsanto pour résister à son pesticide Roundup -- à la nourriture des femelles, commençant deux semaines avant la conception, continuant pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement.


D'autres rates ont reçu du soja naturel, et un troisième groupe n'a pas du tout reçu de soja. Elle a trouvé que 36% des jeunes des rates nourries au soja modifié avaient un poids gravement insuffisant, comparés aux 6% de la progéniture des autres groupes. Plus alarmant encore, un atterrant 55,6% de ceux nés des mères aurégime OGM ont péri trois semaines après la naissance, comparés aux 9% de la progéniture de celles nourries au soja naturel, et aux 6,8% des jeunes de celles nourries sans soja.
« La morphologie et la biochimie des structures des rats sont très semblables à celles des hommes, ce qui rend les résultats très inquiétants, » a déclaré la DrErmakova. « Cela indique un risque pour les mères et leurs bébés. »

Les écologistes disent que bien que les résultats sont préliminaires, ils sont potentiellement si graves qu'ils doivent être poursuivis. L'Académie de Médecine Environnementale US a demandé à l'Institut de la Santé US de sponsoriser immédiatement un examen indépendant de contrôle de longue durée.


Le soja de Monsanto est largement consommés par les étasuniens. Il y a peu ou aucune récolte OGM dans les aliments britanniques, bien qu'on en importe pour nourrir les animaux d'élevage pour la viande.

Tony Coombes, directeur des affaires générales de Monsanto au Royaume-Uni, a déclaré: « Le poids écrasant des preuves publiées, soumises à un comité de relecture, des études scientifiques menées indépendamment, démontrent que le soja Roundup Ready peut être consommé sans danger par les rats, ainsi que par toutes les autres espèces animales étudiées . »

Ce que l'expérience a trouvé. Les scientifiques russes ont rajouté de la farine de soja GM à l'alimentation des rates, deux semaines avant l'accouplement, et ont continué cette alimentation pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement. D'autres rates ont reçu du soja naturel ou pas du tout de soja. Six fois plus de la progéniture des rates nourries au soja avait une grave insuffisance pondérale par rapport à celle née des rates nourries avec un régime normal. En trois semaines, 55,6% des jeunes des mère nourries au soja modifié étaient morts,contre 9% de la progéniture de celles nourris au soja conventionnel.



Original : http://www.commondreams.org/headlines06/0108-01.htm

Traduction :
de Pétrus Lombard pour Alter Info

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 21:34    Sujet du message: Les OGM en Europe Répondre en citant

OGM OU VERITE ?

Il n'est pas grave que les OGM soient dangereux, ce qui serait grave, c'est que ça se sache.

"pourrait signer santomont" ;D

Ce serait trop beau si la dangerosité des OGM étaint si aisément démontrable, nos grands "chefs" trouveront bien à nous persuader de "circuler", qu'il n'y a rien à voir, ainsi qu'il fut dit pour l'amiante, et disent toujours.. pour l'aspartame pour lequel les scientifiques ont deux discours..

VOIR AUSSI LE SUJET SUR L'ASPARTAME SUR ANTAHKARANA forum:
http://antahkarana.forumzen.com/sante-soins-holistiques-f14/lamere-verite-s…


bien à vous : damejane et Lamadelama

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:10    Sujet du message: Les OGM en Europe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky