Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
...Et puis la Mort

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page de Lanou
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2008 - 16:35    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

.


… Et puis la Mort





La mort, la tienne, la mienne
A son heure, d’où qu’elle vienne
Un rhume, une route, une guerre
Les os d’un cheval dans le désert
Ou quelque synonyme
La mort est anonyme
Il a fallu si peu pour qu’on n’en parle plus



La mort est masculine
Il arrive
Nulle part où se cacher
Plus de carcasse où se fermer les yeux

Effroyablement bienveillant
C’est terrifiant comme il est beau
Il a paré son large torse
D’un collier fait des têtes de tous mes amours

Comme pour dire « J’ai toujours été là
Sous toutes les formes que tu as aimées.
J’ai pansé tes chagrins avec des nouveaux horizons
J’ai mis le rire à tes désillusions »

Le sang de mes amours carmine
La pourpre de sa poitrine
Il est l’amour toujours nouveau
Toujours vivant, toujours plus beau

Crépuscule, nuit et jour enlacés
Implacable continuité
Soleil et Lune à son regard rayonnent
D’une paix qui ne dort jamais





Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Sep 2008 - 16:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:22    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #1 le: 07 Juin 2008 à 23:20: »
.

Bonsoir Lanou


Quel beau texte !








De la mort, généralemant on n'aime point en parler, ni l'évoquer.

Elle est une espèce d'empêcheuse de tourner en rond, elle fait ce qu'elle veut.
Elle peut nous surprendre comme nous laisser la voir arriver.

Elle se révèle parfois par cette espèce d'impression sourde,
indicible, révélée par une expression de peur,
comme la peur au ventre.

Elle peut nous effrayer...

Elle représente bien des choses,
biens des aspects de notre vie,
comme la mort de nos illusions.

Elle est perçue comme une fin de quelque chose,
comme du souffle de la vie de l'homme incarné sur terre.



La mort est l'intructeur de la vie.







Bien à vous : damejane.



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:22    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

Répondre #2 le: 08 Juin 2008 à 03:15: »
.


Salut à tous!

Yo, DameJane!

L'instructeur de Castaneda lui disait que sa mort était un excellent conseiller
et lui recommandait d'être attentif à ses conseils.
Il lui disait qu'elle se trouve à portée de la main...

Cela fait déjà quelques temps (très relativement parlant, bien sur!)
que j'ai demandé à ma mort de veiller sur moi, car il y a des choses
bien pires que mourir qui peuvent nous arriver,
des choses dont il faut quelques vies à se remettre...

Je lui ai aussi demandé de me prévenir de sa venue afin
que je la reçoive avec tous les égards possibles...

Que peuvent être les conseils de la Mort, les amis?

Autre poésie sur le sujet:




… TRANSFERT







Je flânais l’éternité, je ne cherchais rien
Je me suis égaré il y a déjà longtemps
Dans les rouages vicieux de l’espace temps
Pour distraire l’ennui de quelque dieu païen

C’était la saison des pluies , il pleuvait des chiens
J’étais là et ailleurs balloté par le vent
Quand je fus aspiré par l’accord dissonant
D’une nuit écorchée au jazz d’un musicien

Il était noir et son cri était pathétique
Je me cristallisai en un frisson lubrique
Dans son rein ; J’allai bientôt connaître ma mère

Je l’ai trouvée dans un cri de jouissance
Elle était belle d’amour, belle d’indécence
Et son cri avait le goût d’une orange amère





… APRES LA MORT





C’est un salon luxueux
Vêtu de plafonds en murs
De fastueuses tentures
Et de tapis chatouilleux

Est ce qu’on est aux cieux ?

Comme un chant de gloire à Dieu
Dans des hymnes de luxure
Les femmes allaient en cambrure
Dans l’arène de ces jeux

Est ce qu’on est en enfer ?

Au crépitement du feu
Tout se mêlait en murmures
Et brûlait en flammes pures
Dans une auréole gris bleu
Dans le coton vaporeux
De la fumée dans l’azur
Je ne suis pas encore sûr
Que l’enfer n’est pas aux cieux

Moi je n’ai jamais su où j’étais
Où j’allais ou bien d’où je venais
Mais je pensais que ça changerait
Quand j’arriverais au temps d’après
Après la mort

Les efforts de Lucifer
A faire des païens heureux
Au point qu’un damné bigleux
Demanderait vraiment sincère

Est ce qu’on est aux cieux ?

Même un chrétien en prière
Tombé souvent amoureux
Mû par un instinct curieux
Interrogerait Saint Pierre

Est ce qu’on est en enfer ?

La tolérance est dans l’air
C’est le bon goût du bon Dieu
D’être miséricordieux
Pour les péchés éphémères
Le bonheur dans la misère
La faute qui rend heureux
Pour se soulager un peu
C’est le paradis ou l’enfer ?

Moi je n’ai jamais su où j’étais
Où j’allais ou bien d’où je venais
Mais je pensais que ça changerait
Quand j’arriverais au temps d’après
Après la mort






Lanou


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:23    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #3 le: 28 Mai 2009 à 16:32: »
.


… MORTE,LA MORT !






Morte ! morte enfin la peur de la mort
Mortes les ambitions, morts les remords
Morts les « il faut » du désir qui contraint
Morts l’esclavage du bas ventre, des reins
De l’estomac, du foie, du lit douillet
De la belle auto, des gros billets

Le très tyrannique qu’en dira-t-on
Et son cortège de moches matons
L’incompréhension et toute sa clique
La bonne réputation despotique
Qui interdit les bonjours aux clochards
Tous morts ! Et je m’en mouche des mouchoirs !

J’en pleure à torrent des larmes de joie
Oh ! merci la mort ! merci mille fois !
Merci d’avoir mis fin à mon errance
Merci et pardon pour cette ignorance
Qui me rendait triste à chaque évasion
Que tu offrais à la grande prison

Morte enfin la peur de la mort ! Merci !
Quand je n’aurai plus rien à faire ici
Elle me prendra dans ses bras, doucement
Pour un ailleurs plus vaste, plus clément…
Ma confiance en la vie s’est affermie
J’ai perdu la mort d’en faire une amie

De toute cette mort là, je suis ivre !
Parce que la mort, pouvoir enfin vivre !





Lanou


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:24    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #4 le: 28 Mai 2009 à 16:39: »
.

.


… MOURIR UN PEU






On peut mourir un peu
Juste pour y voir plus clair
Dans le pouvoir de l’éclair
Qui tue les étés pluvieux

On peut mourir au passé
Sacrifier les souvenirs
A l’éternel devenir
L’univers à embrasser

Mourir juste aux apparences
Enfin se savoir rêver
Et se sentir élever
Dans le ciel des transparences

On peut tous mourir joyeux
Mourir, c’est avant renaître
C’est ouvrir une fenêtre
Sur un pays merveilleux

On peut mourir sans regret
Sans regarder en arrière
Et plonger dans la lumière
Au delà du grand secret


Il y a un art de mourir
comme il y a un art de vivre…





Lanou


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:25    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #5 le: 29 Mai 2009 à 09:03: »



voici une superbe prière indienne
sur la mort




'A ceux que j'aime...
et ceux qui m'aiment...''


Quand je ne serai plus là, relâchez-moi,
laissez-moi partir,
j'ai tellement de choses à faire et à voir
ne pleurez pas en pensant à moi,
Soyez reconnaissants pour les belles années,
je vous ai donné mon amitié,
vous pouvez seulement deviner
le bonheur que vous m'avez apporté.

Je vous remercie de l'amour que chacun m'avez démontré,
maintenant, il est temps de voyager seul.

Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous serons séparés pour quelques temps.

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur,
je ne suis pas loin, et la vie continue...
Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai,
même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là.
Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement
la d ouceur de l'amour que j'apporterai.

Et quand il sera temps pour vous de partir,
je serai là pour vous accueillir.

Absent de mon corps, présent avec Dieu.
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
je ne suis plus là, je ne dors pas,
je suis les milles vents qui soufflent,
je suis le scintillement des cristaux de neige,
je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
je suis la douce pluie d'automne,
je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
je suis l'étoile qui brille dans la nuit.

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
je ne suis pas là,
je ne suis pas mort
.





Salomé

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:25    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #6 le: 29 Mai 2009 à 09:10: »
.


Yooo!!!


Merci Salomé!!!

Ton texte est important. Une anecdote pour illustrer cela:

Un copain médium avait été "appelé" par une petite fille qui était morte noyée pour qu'il aille auprès de sa mère lui dire qu'elle allait bien, d'arrêter de la pleurer car ses larmes créaient un lien magnétique qui l'empêchait de "remonter".

C'était très impressionnant, à l'époque, car la personne a dessiné le plan du lieu de vie de sa mère en précisant à cet ami qu'elle s'adressait à lui parce que sa mère habitait tout près de chez sa soeur (à lui), chez qui il se rendait souvent.




Lanou


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:26    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #7 le: 29 Mai 2009 à 09:17: »
.


en voila un autre tiré de
la Bhagavad Gita








TU pleures sur ceux, sur lesquels il ne faut pas pleurer
et pourtant tu profères des paroles qui semblent sages.
Les sages ne pleurent ni sur les morts, ni sur les vivants.

En vérité, il n'a pas été de temps,
auquel je n'aie pas été ou toi,
ou ces princes des hommes
et jamais en vérité nous ne cesserons d'être.
DE même que l'habitant du corps passe,
tant qu'il est dans le corps,
par l'enfance, la jeunesse et la vieillesse,
de même il passe dans un autre corps.

O fils de Kuntî, les contacts de la matière,
donnant froid et chaud, plaisir et peine,
viennent et vont impermanents.
Supporte-les bravement ô Bhârata !

O chef des hommes , celui qu'ils ne tourmentent pas,
équilibré dans la peine et le plaisir,
ferme, est mûr pour l'immortalité.
L'IRRÉEL n'a pas d'existence, le réel ne cesse jamais d'exister.


Cette vérité finale a été perçue par ceux qui voient l'essence des choses.
SACHE que Cela dont la vie pénètre tout,
est impérissable et que personne ne peut détruire cet Unique Impérisable.


L'ETRE incarné est éternel, indestructible, infini,
mais ses corps sont temporaires.
Combats donc, ô Bharata.
CELUI qui croit qu'il peut tuer et celui qui croit qu'il peut être tué,
tous deux sont ignorants.
Il ne peut ni tuer, ni être tué.
IL ne nait ni ne meurt.


Ayant été, il ne peut plus cesser d'être.
Non-né, permanent, éternel, ancien, il n'est pas détruit,
quand le corps est tué.
L'Irréel apparait et disparait.
Le Réel ne cesse jamais d'Etre."





Salomé.

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:27    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #8 le: 04 Juin 2009 à 12:43: »



Bonjour Lanou, Salomé,

C'est avec du retard qu'il est répondu ici, à vos textes.
Ils ont chacun leur richesse et sont si complémentaires,
ils mériteraient relecture et méditation.
Le dernier, extrait de la Bhagavad Gita,
est d'un grande beauté par sa justesse..

Merci à vous deux pour ces merveilleux partages.



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:27    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #9 le: 06 Juin 2009 à 22:54: »

.



Bonsoir

et un grand merci Damejane pour cette belle mise en page




Salomé


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:28    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #10 le: 07 Juin 2009 à 08:00: »

.

 



 
- Tout est cadavre, sans la Vie insufflée par le niveau divin supérieur..
- Tout est obscurité sans la lumière d’en haut !  
 
en méditant sur la Conscience du "soi-Cadavre"..,  
on trouve le "non-attachement"..  
cela même qui facilite le sentier de retour ..  
de retour à la vie 
à la vie plus abondante..
 
(lamadelama Carnets 26.06.2003) 
 
 
 
 
 
- La vie est la mort, et la mort est la vie.. et comme naître nous a fait Mourir à la vraie Vie, mourir nous fera Naître encore à la vraie Vie .. [ lamadelama (nouvelles) ]  



 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 01:30    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #11 le: 08 Juin 2009 à 12:49: »


Dans « Le Petit Prince », Antoine de Saint-Exupéry dit :

« Le corps n'est qu'une écorce ; l'essentiel (l'Essence) est invisible pour les yeux ».
Le Petit Prince dit : « J'aurai l'air d'être mort, mais cela ne sera pas vrai ».


Salomé

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2009 - 10:56    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #12 le: 25 Juillet 2009 à 09:55: »


j'ai envie de partager avec vous ce beau et touchant texte
de Gabriel Garcia Marquez ,Prix Nobel de littérature (écrivain colombien )
C'est à l’âge de 77 ans , qu'atteint d’un cancer, il a envoyé cette lettre à ses amis.

(désolée mais je n'arrive pas a la mettre en page ,
merci de bien vouloir m'aider Damejane)

Salome





Lettre d’adieu à mes amis



Si pour un instant Dieu oubliait que je suis une marionnette en
chiffon et qu'il m'offrait un morceau de vie,
je profiterais de ce temps le plus possible.

Je m'habillerais simplement, me déshabillerais sous le soleil,
en laissant à nu non seulement mon corps, mais aussi mon âme.

Je prouverais aux hommes combien ils se trompent en pensant
qu'on ne tombe plus amoureux en vieillissant et qu'ils ne savent
pas qu'on vieillit lorsqu'on cesse de tomber amoureux.

Je donnerais des ailes à un enfant, mais je le laisserais apprendre à voler seul.

J'enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l'âge, mais avec l'oubli.

J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne,
sans savoir que le véritable bonheur réside dans la manière de l'escalader.


J'ai appris que quand un nouveau-né serre fort de son petit poing,
pour la première fois, la main de sa mère ou de son père ,
il la retient pour toujours.

J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre
de haut que pour l'aider à se lever.

Si je savais que je te vois dormir aujourd'hui pour la dernière fois,
je t'embrasserais très fort et je prierais Dieu pour pouvoir
être le gardien de ton âme.

Si je savais que ce sont les dernières minutes où je te vois,
je te dirais «je t'aime», sans présumer bêtement que tu le sais déjà.

Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre occasion
de faire bien des choses, mais si jamais je me trompe
et que je n'ai plus que ce jour, j'aimerais te dire combien je t'aime
et que je ne t'oublierai jamais.


Le lendemain n'est garanti à personne, qu'il soit jeune ou vieux.

Aujourd'hui peut être le dernier jour où tu vois ceux que tu aimes.

N'attends pas, fais-le aujourd'hui, car si demain ne vient pas,
tu regretteras sûrement de n'avoir pas pris le temps d'un sourire,
d'une caresse, d'un baiser, car tu étais trop occupé pour pouvoir faire plaisir.

Garde près de toi ceux que tu aimes, dis-leur combien tu as besoin d'eux,
aime-les et traite-les bien, prends le temps de leur dire "je regrette",
«pardonne-moi", "s'il te plaît", "merci", et tous les mots d'amour que tu connais.

Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes.

Demande à Dieu la force et la sagesse de les exprimer.

Montre à tes amis et aux êtres chers combien ils sont importants pour toi.


Gabriel Garcia Marquez



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2009 - 10:57    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #13 le: 25 Juillet 2009 à 18:33: »
.


Pour la mise en page, voilà qui est fait avec joie Salomé !

Ce texte est un bel exemple de force d'Amour,
d'une simplicité et d'une beauté qui invite
à se laisser imprégnier par la sagesse de ces mots
couchés sur une page, offerts en partage...
par Gabriel Garcia Marquez..

Merci, j'en ai aimé chaque lignes..


damejane.


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2009 - 10:57    Sujet du message: ...Et puis la Mort Répondre en citant

« Répondre #14 le: 26 Juillet 2009 à 09:03: »
.



merci damejane ,
que ferais je sans vous.... Smile))

c'est superbement bien mis en valeur

bon WE a tous.

Salomé



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:31    Sujet du message: ...Et puis la Mort

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page de Lanou Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky