Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 16:14    Sujet du message: Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil Répondre en citant

Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil


Les laboratoires du monde (Le mot monde peut désigner :) entier s'acharnent à augmenter l'efficacité de la production d'hydrogène (Table complète - Table étendue) par électrolyse (Dans l'industrie chimique, l'électrolyse est une méthode de séparation d'éléments ou de composés chimiques liés...) de l'eau (L’eau (que l'on peut aussi appeler oxyde de dihydrogène, hydroxyde d'hydrogène ou acide hydroxyque) est un...) afin de diminuer la consommation d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la...) nécessaire à cette réaction.
L'objectif ultime est de parvenir à réaliser l'électrolyse avec un apport minimum d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par...) qui pourrait être produite à l'aide de cellules solaires. Des chercheurs australiens de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche),...)
Monash, du CSIRO et américains ont réussi, pour la première fois, à dissocier de l'eau en hydrogène et en oxygène en utilisant la lumière (La lumière désigne les ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des...) du soleil ((pourcentage en masse)), une faible quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre...) d'électricité et un composé manganésifère.
Un des facteurs limitant la production industrielle d'hydrogène est l'inefficacité des catalyseurs de la réaction, ou leur coût. Les organismes photosynthétiques étant les seuls systèmes naturels capables de photo-oxyder l'eau de façon efficace en utilisant la lumière visible (La lumière visible, appelée aussi spectre visible ou spectre optique est la partie du spectre électromagnétique qui est...), on essaye de concevoir des catalyseurs inspirés de leurs complexes catalytiques.
Les analyses par diffraction (La diffraction est le comportement des ondes lorsqu'elles rencontrent un obstacle qui ne leur est pas complètement...) des rayons X ont révélé qu'un de ces complexes catalytiques naturels comporte un noyau à configuration approximativement cubique, composé de quatre atomes de manganèse liés à un atome (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la...) de calcium et à des atomes d'oxygène.
Les catalyseurs synthétisés à partir de ce modèle structural se sont jusqu'à présent tous avérés inactifs. Le nouveau catalyseur (En chimie, un catalyseur est une substance qui augmente la vitesse d'une réaction chimique ; il participe à la...) stable utilise des noyaux de manganèse de type "cubanes" [Mn4O4L6], développés il y a quelques années par un des chercheurs, comprenant des cubes [Mn4O4]n+ liés à un diaryle phosphinate de formule (p-R-C6H4)2PO2- (avec R=H, alkyle, ou Ome). Les chercheurs ont montré qu'une anode (L'anode est l'électrode où a lieu une réaction électrochimique d'oxydation (menant à la production d'électrons) par...) recouverte d'une membrane perfluorosulfonée Nafion imprégnée avec ce catalyseur électro-oxyde l'eau à des potentiels électriques compris entre 0,8 et 1,2 V (vs Ag/AgCl), en présence d'énergie lumineuse. Une fois lié aux parois des pores du conducteur protonique Nafion, le catalyseur s'est avéré être stable.
Les tests ont montré que le catalyseur était encore actif après trois jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux...) de production continue d'oxygène et d'hydrogène.
La prochaine étape consistera bien sûr à réaliser l'électrolyse sans autre apport d'énergie que celle du soleil. 
Source: BE Australie numéro 59 (8/09/2008) - Ambassade de France en Australie / ADIT http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/55856.htm 
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5785 
http://terresacree.org 

Il y a parfois de bonnes nouvelles, en tout cas, encourageantes....

Manorah

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Dim 24 Mai 2009 - 20:35; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 16:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 16:15    Sujet du message: Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil Répondre en citant

Bonjour à tous et à toutes,
en effet Manorah il y a des nouvelles encourageantes car le problème dans cette production d'hydrogène (moteur à eau par exemple) et autres affaires de catalyse c'est que pour dissocier 1 L d'eau, il faut dépenser la même énergie que celle qui est restituer... D'où le paradoxe et la nécessité d'utiliser l'énergie solaire (gratuite) ou lumineuse pour catalyser l'eau.
Dans un article de Nexus n°57 (juillet-août 2008), "moteur à eau à l'horizon" une application positive de cette technologie :
"Utopiatech propose dès aujourd'hui la première machine H2 (dihydrogène) poids-lourd surunitaire au monde capable de synthétiser la charge de 5 à 40 m3/h de gaz hybride hydrogène, au sein d'un moteur, à partir d'une eau de robinet, tout en prélevant sur la batterie que 35 à 80 ampères."
Un autre exemple dans le N°58 de Nexus dans l'article "moteur à eau et jus de cerveau", on peut lire qu'en 1974, Jean Chambrin et Jack Jopin présentent un moteur en fonctionnement avec 50% d'eau et 50% d'essence. Ces deux ingénieurs pensent même à l'époque atteindre le rendement de 95% d'eau... Mais nous n'avons pas eu de nouvelles !
Jean-Marc Moreau, à l'heure actuelle, "est en passe de parvenir à l'impossible : faire fonctionner un moteur à explosion avec 100% d'eau distillée après électrolyse non conventionnelle."
Enfin, un dernier exemple me vient en tête, celle d'une chercheuse indienne en chimie organique (Vu sur Arté), elle arrivait à "recycler" les sacs plastiques pour faire fonctionner une moto de 125 cm3 (en remplaçant l'essence).
Néanmoins dans toutes ces nouvelles applications écologiques de l'énergie, le roi est le soleil... La particule nommée prana par les ésotéristes pourrait bien nous surprendre dans ce cadre de recherche puisqu'il s'agit d'une énergie que l'homme, la femme assimile par la rate. D'ailleurs, Leadbeater nomme le prana et ses particules par les "globules de vitalité". Je nourrie un espoir : si l'on pouvait récupérer l'énergie du prana (par exemple ou tout autre énergie, "la puissance du telesme (table d'émeraude) est entière si elle est convertie en terre"...), avec le minimum de moyens technologiques (donc d'argent), notre dépendance énergétique aux grands groupes financiers se terminerai pour aboutir à un rééquilibrage des richesses aux bénéfices du plus grand nombre.
Toujours dans cette optique d'autonomie énergétique, je pense à la "fusion froide" qui permettrai la formation de noyaux atomiques dans des conditions de températures ordinaires et non avec plusieurs millions de degrés comme pour le projet ITER.
La technologie actuelle est en charge d'apporter des solutions pour l'humanité. Souhaitons-le car c'est bien sur le plan physique, le plan de l'expérience que l'homme et la femme doivent résoudre les problèmes de pauvreté, d'écologie,..., de "mieux vivre ensemble" à la hauteur de l'aspiration dirigée vers l'âme de chacun.
Sinbuck.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 16:16    Sujet du message: Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil Répondre en citant

Bonjour,
Désolé mais le dernier article sur la fabrication de l'hydrogène par le seul soleil était illisible pour une raison que j'ignore.
La version correcte est publiée surhttp://terresacree.org/hydrogenesolaire.htm
La voici : Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil 

Les laboratoires du monde entier s'acharnent à augmenter l'efficacité de la production d'hydrogène par électrolyse de l'eau afin de diminuer la consommation d'énergie nécessaire à cette réaction. L'objectif ultime est de parvenir à réaliser l'électrolyse avec un apport minimum d'électricité qui pourrait être produite à l'aide de cellules solaires.
Des chercheurs australiens de l'Université Monash, du CSIRO et américains ont réussi, pour la première fois, à dissocier de l'eau en hydrogène et en oxygène en utilisant la lumière du soleil, une faible quantité d'électricité et un composé manganésifère. Un des facteurs limitant la production industrielle d'hydrogène est l'inefficacité des catalyseurs de la réaction, ou leur coût. Les organismes photosynthétiques étant les seuls systèmes naturels capables de photo-oxyder l'eau de façon efficace en utilisant la lumière visible, on essaye de concevoir des catalyseurs inspirés de leurs complexes catalytiques.
Les analyses par diffraction des rayons X ont révélé qu'un de ces complexes catalytiques naturels comporte un noyau à configuration approximativement cubique, composé de quatre atomes de manganèse liés à un atome de calcium et à des atomes d'oxygène.
Les catalyseurs synthétisés à partir de ce modèle structural se sont jusqu'à présent tous avérés inactifs.
Le nouveau catalyseur stable utilise des noyaux de manganèse de type "cubanes" [Mn4O4L6], développés il y a quelques années par un des chercheurs, comprenant des cubes [Mn4O4]n+ liés à un diaryle phosphinate de formule (p-R-C6H4)2PO2- (avec R=H, alkyle, ou Ome).Les chercheurs ont montré qu'une anode recouverte d'une membrane perfluorosulfonée Nafion imprégnée avec ce catalyseur électro-oxyde l'eau à des potentiels électriques compris entre 0,8 et 1,2 V (vs Ag/AgCl), en présence d'énergie lumineuse.
Une fois lié aux parois des pores du conducteur protonique Nafion, le catalyseur s'est avéré être stable. Les tests ont montré que le catalyseur était encore actif après trois jours de production continue d'oxygène et d'hydrogène.
La prochaine étape consistera bien sûr à réaliser l'électrolyse sans autre apport d'énergie que celle du soleil. 
Source: BE Australie numéro 59 (8/09/2008) - Ambassade de France en Australie / ADIT 

 
http://www.bulletins-electroniques.com 
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5785

.

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 16:17    Sujet du message: Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil Répondre en citant

Merci manorah pour ces éclairages

Citation:
Toujours dans cette optique d'autonomie énergétique, je pense à la "fusion froide" qui permettrai la formation de noyaux atomiques dans des conditions de températures ordinaires et non avec plusieurs millions de degrés comme pour le projet ITER.
SINBUCK

N'étant pas de formation scientifique, je vous remercie de nous avoir expliqué de façon claire et accessible à tous, ces nouvelles formes expérimentales énergétiques pour nous faciliter la compréhension des options de solutions possibles à apporter à l'humanité, afin de réduire la pauvreté, la faim, enfin :les différents problèmes qui sont générés par l'humanité.
La fusion froide semble être une bonne piste à suivre.

bien à vous : damejane.

.
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2009 - 20:38    Sujet du message: Le gouvernement américain abandonne la voiture à hydrogène‏ Répondre en citant

« Répondre #4 le: 15 Mai 2009 à 20:32: »

.

Grosse déception :
Le gouvernement américain abandonne
la voiture à hydrogène‏



De : Terre sacrée
(vivant12@wanadoo.fr)
Envoyé : ven. 15/05/09 03:03
À : damejane57



Grosse déception du jour Le gouvernement américain
abandonne la voiture à hydrogène


Les temps sont à la restriction.


L’administration Obama vient de mettre au rebut le plan “pile à combustible” initié par le Président George W. Bush en 2003.

Le département américain de l’énergie et son secrétaire général, Steven Chu, préfèrent favoriser le développement d’énergies qui sont davantage prometteuses dans les 10 à 20 prochaines années, ce qui n’est pas le cas de l’hydrogène. Les 1,2 milliards de dollars prévus pour le “plan hydrogène” est donc compromis. Néanmoins, Le Président Obama prévoit de dépenser 68,2 millions de dollars dans la recherche sur la pile à combustible, ce qui devrait permettre d’économiser 100 millions de dollars par an.


Malgré les détracteurs, notons que Honda est à l’heure actuelle le seul constructeur à parvenir à commercialiser un véhicule de tourisme fonctionnant avec une pile à combustible, la FCX Clarity… un exemple pour les autres constructeurs?

Reste une question: que va faire le Président Obama de ses 100 millions de dollars d’argent de poche annuel?

Joe Sources:
- The New York Times
- The Motor Report http://intelcar.blogspot.com/2009/05/le-gouvernement-americain-abandonne-la…



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2009 - 20:39    Sujet du message: USA - Le mythe de "l'économie hydrogène" s'effondre Répondre en citant

« Répondre #5 le: 16 Mai 2009 à 18:00: »

USA - Le mythe de "l'économie hydrogène" s'effondre


Avoir un Prix Nobel de physique
(Dr. Stephen Chu, photo ci-contre) à la tête du département à l'énergie américain (avant de prendre ses fonctions au sein du gouvernement Obama, il dirigeait un grand laboratoire de recherche au Berkeley National Lab, Californie), cela a vraiment du bon, cela évite de développer des filières qui sont pour des raisons intrinsèques des impasses. L'administration Obama, qui base ses décisions sur la science, a décidé de revoir complètement la réglementation en matière d'agrocarburants.


Mais elle a également décidé de diviser par trois le budget de recherche sur l'hydrogène, et le budget restant servira a financer un programme de recherche sur les piles à combustibles (pas seulement à hydrogène mais aussi à méthanol etc.) pour des applications non-automobiles (stockage de l'énergie solaire ou éolienne, etc.). Le budget "voiture à hydrogène" est à présent inexistant.

C'est à Georg Bush, qui n'a jamais rien compris aux enjeux énergétiques et qui n'a toujours fait qu'obéir à des groupes d'intérêts, que l'on doit le mythe de l'"économie hydrogène". C'est une filière vraiment absurde pour alimenter en énergie les voitures. Elle conduit à consommer 3 fois plus d'énergie qu'avec la filière électricité-batteries, ce qui conduit à tripler les impacts environnementaux. De nombreux journalistes, qui ont le niveau de Georg Bush sur le plan scientifique (ce n'est pas du mépris mais un simple constat ; lire par exemple : Les blogs de science luttent contre la pauvreté des médias ), qui n'ont jamais réfléchi sérieusement à la question et s'arrêtent au "c'est propre car cela ne rejette que de l'eau", continuent encore aujourd'hui d'entretenir l'illusion dans la presse. La voiture à hydrogène existe et fonctionne, bien entendu, là n'est pas le problème.

Si nous voulons construire un sytème énergétique vraiment durable, il nous faut baser les décisions politiques sur la science, pas sur des lubies. Cela fait vraiment profondément plaisir de voir que la première puissance de la planète est à présent dirigée par des personnes qui pensent et qui ont le sens des responsabilités. Dr Stephen Chu : "Nous nous attachons à mettre en oeuvre des solutions - pas seulement des papiers scientifiques mais des solutions - mais cela nécessite d'avoir des connaissances scientifiques de base".

Avec l'administration Bush, c'était la loi des lobbies et des lubies d'ignorants.
Avec l'administration de Barack Obama, et avec Stephen Chu, c'est la loi de la science, de la rigueur, de l'intelligence et de la responsabilité. Le message envoyé à l'industrie et aux investisseurs est très clair : l'Amérique a fait le choix de développer les solutions pertinentes d'un point de vue scientifique et économique, et ce choix n'est pas effectué sur la base de chercher à plaire, ou non, à tel ou tel lobby (l'hydrogène est bien vu des compagnies pétrolières car il constitue un sous-produit des filières du pétrole et du gaz fossile) ou à tel ou tel vendeur d'illusion.


Le Gouvernement Obama met le paquet, et c'est parfaitement fondé sur le plan techno-scientifique et économique, sur les véhicules 100% électriques, sur les véhicules électriques a extension d'autonomie et sur les technologies permettant une production électrique décarbonée (éolien, solaire etc.). Bref, les budget de l'US DoE sont à présent concentrés sur le développement des technologies les plus prometteuses, tant d'un point de vue technologique qu'économique.



Joseph Romm, ex-fonctionnaire de l'US DoE et auteur du livre The Hype About Hydrogen se réjouit de la décision responsable de Stephen Chu : “Voilà des années que je me bats pour que le Département à l'Energie réduise le budget Hydrogène qui est hyper-gonflé et qu'il redirige les fonds vers le développement des technologies propres qui ont un réel potentiel pour bénéficier significativement aux américains dans le court-terme". [ For years now, I have been urging the Department of Energy to slash the bloated hydrogen budget and redirect the funds toward clean energy technology development and deployment programs that could actually achieve significant benefits for the American public in the foreseeable future. Well, finally, we have somebody running the Department of Energy [Chu] who gets how unproductive this whole effort has proven to be.” ]


l'article est signé "Olivier" sur le site :



lien source => http://www.electron-economy.org/categorie-10192045.html

que nous vous invitons à visiter..



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:33    Sujet du message: Produire de l'hydrogène avec pour seule énergie le soleil

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky