Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Bouddhisme,
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 15:49    Sujet du message: Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse Répondre en citant

Maha Prajna Paramita Hridaya Sutra
Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse


Adapté par le Ven. Shi Chuan Guang 



 



Note: Le présent texte a été adapté de la traduction anglaise procurée par Edward Conze, qui fut l'un des meilleurs
connaisseurs du Bouddhisme Mahayana.
Comme tous les Soutras, celui-ci commence par une formule
sacramentelle qui comporte l’indication du lieu où il a été
prononcé et l 'énumération des personnes présentes .
Le lieu est Rajagaha, sur le Mont Gridhrakuta.
Tandis que le Bouddha, à l'écart de la foule des assistants,
est absorbé en Samadhi, se déroule le monologue
du Boddhisatva Avalokiteshvara.
Avalokiteshvara répond à la demande que lui
a adressée Saripoutra: Comment un homme
ou une femme de bonne volonté peut-il
ou peut-elle se livrer à l'étude de
la profonde Prajna-Paramita ?
S'agissant ici de fournir une version de ce
Soutra apte à être récitée et possiblement rythmée,
il a paru licite de passer outre à la partie liminaire,
conventionnellement descriptive, et d'aller directement
à la partie principale, le discours du Boddhisatva.
Si l'on veut dire ce texte, il est recommandé
de pratiquer la scansion à quatre temps
en vue de quoi il a été écrit.   


[ Om Namo Bhagavatyai Aryaprajnàpàramitàyai ] 
 

Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svaha !
En présence du Bouddha,
Répondant à Saripoutra,
Ainsi, parla le Grand Boddhisatva
Avalokiteshvara.
Celui qui veut s'abîmer dans le tréfonds
de la Prajna-Paramita,
D'abord, qu'il rejette la pensée de lui-même!
Qu'il s'interroge: Qu'est-ce qu'une personne?
Qui est Personne?
Est ce un être durable?
Ou ce troupeau d'éléments
Assemblés
Qui ne font que passer,
Nommes les Cinq Skandhas:
Forme, Sensation, Perception, Discrimination, Conscience ?
Tous vides, vides d'eux-mêmes, vides de substance propre.
La Forme est la Vacuité,
Vacuité n'est autre que la Forme,
La Forme n'est autre que Vacuité.
Au rien du Vide loge la Sensation.
Et la Sensation n'est que Vide.
Au rien du Vide loge la Perception.
Et la Perception n'est aussi que le Vide.
Au rien du Vide loge la Discrimination.
Et la Discrimination n'est aussi que le Vide.
Au rien du Vide habite la Conscience.
Et la Conscience n'est encore que Vide.
Ainsi, Saripoutra,
Toutes choses n'ont de nature
Que le Vide;
Ne commencent
Ni ne finissent,
Ni viciées Ni pures,
Ni parfaites Ni imparfaites.
Du Vide ne naissent
Ni Forme,
Ni Sensation,
Ni Perception,
Ni Discrimination,
Ni la Conscience.
Dans le Vide, point d’oeil, point d'oreille, point de nez,
Point de langue, point de toucher,
Point de pensée.
Point de regard, point de son, point de sentir, point de goût,
Point de mental, point d'objet, point de savoir, point d'ignorance.
Point de défaite des objets, point de limite au savoir,
Et point de fin à l'ignorance.
Rien ne sont les Quatre Nobles Vérités:
Point de Souffrance,
Et point de Cause à la Souffrance;
Point de Noble Sentier vers la fin de la Souffrance.
Il N'est point de déclin et point de mort,
Point d'abolition du déclin et de la mort;
Point davantage de Connaissance du Nirvana;
Ni d'atteinte du Nirvana,
Ni d'exil à jamais du Nirvana,
Car le Nirvana est Immensité sans Chose possible.
Si le Soi personnel était Chose durable,
Le Nirvana lui serait hors d'atteinte.
Le Nirvana lui est promis
Parce qu'il N'advient,
Ne dure et Ne se compose
Que d'éléments transitoires.
La Plus Haute Sagesse,
Aussi longtemps que tu la rechercheras,
Tu demeureras au pays de la conscience.
Frayer la Voie qui ouvre au Nirvana,
C'est aller par delà ta conscience.
Par le plus Haut Samadhi
Qui outrepasse la pensée,
Tu iras
Au-delà de la Discrimination et du Savoir,
Au-delà de ce qui change,
Au-delà de toute crainte.
Alors sera le Nirvana.
Fais face à tout cela et reçois humblement
Ce qu'à présent je te livre.
C'est la grande perfection de la Prajna-Partamita.
Tous les Bouddhas des Quatre Temps,
Au Plus Haut Samadhi
Ont été, Sont et Seront Eveillés
Par la Prajna-Paramita.
Ainsi, Saripoutra, Chacun doit-il s'efforcer
par la Prajna-Paramita,
La Vérité est au delà,
Insurpassable;
La Vérité qui met fin à toute Souffrance,
Vérité à jamais!
Prajna-Paramita,
Vérité au-delà,
Qui franchit le tumulte océanique
De la Vie et de la Mort!
Vérité qui sauve et qui conduit au delà,
A la Rive de l'Eveil.
Accueille, Reçois et Entends le Mantra,
le Grand, le Mystérieux Mantra :

Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svaha !
En allé, en allé vers l'Autre Rive!
Outrepasse là-bas sur l'Autre Rive!
Prajna-Paramita!
Il en est ainsi!
Et qu'il en soit ainsi !  





 



 



[ Om Namo Bhagavatyai Aryaprajnàpàramitàyai ] 
 

 
Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama 
 
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 14 Mar 2011 - 15:41; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 15:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 6 Jan 2011 - 16:23    Sujet du message: Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse Répondre en citant

.
voire aussi l'article suivant de Lamadelama, placé dans la rubrique de "note de lamadelama" :
http://sur-le-sentier.leforum.eu/t1722-Prajnaparamita-Sutra-du-Coeur.htm#p5…


Prajñāpāramitā : Sūtra du Cœur..



NB: le présent article est tiré entièrement de Sūtra du Cœur in Wikipédia, mais pas copié en son entier, notre but ici n'étant pas de faire oeuvre d'érudition, mais bien de partir du Sûtra afin d'échanger sur l'idée et la possibilité de l'éveil, ses moyens et les écrits historiques concernant les chercheurs sur la voie ici en l’occurrence "Bouddhiste" de l'éveil.. Nous tenons pour différents éveils (ou plutôt : stades de l'éveil..), passant par différents niveaux d'initiation, s'atteignant de manière progressive.. Jusqu'au stade de l'éveil ultime : base[1] de la conscience fixée sur le plus haut sous-plan du plan Bouddhique (ou "Spirituel", dit aussi "Intuitionnel"..), là où s'accomplit tout accédant à la parfaite Bouddhéité.. redevenant ce que tout être était à son origine, enrichi de son passage par l'expérience de la vie dans la forme et donc devenant ainsi un Bouddha, ou "éveillé".. [lamadelama]




Prajñāpāramitā : Sūtra du Cœur..




Sūtra du Cœur en écriture Siddham, BNF



voir => http://fr.wikipedia.org/wiki/Sūtra_du_Cœur#Traduction_du_Sūtra



(Transcription dans le système de romanisation de la bibliothèque nationale de Calcutta)

prajñāpāramitāhṛdayasūtram
oṃ namo bhagavatyai āryaprajñāpāramitāyai
āryāvalokiteśvaro bodhisattvo gambhīrāṃ prajñāpāramitācaryāṃ
caramāṇo vyavalokayati sma :
pañca skandhās tāṃś ca svabhāvaśūnyān paśyati sma.

iha śariputra rūpaṃ śūnyatā śūnyataiva rūpaṃ,
rūpān na pṛthak śūnyatā śūnyatāyā na pṛthag rūpaṃ,
yad rūpaṃ sā śūnyatā yā śūnyatā tad rūpam;
evam eva vedanā saṃjñā saṃskāra vijñānam.

iha śariputra sarvā dharmāḥ śūnyatā lakṣaṇā,
anutpannā aniruddhā amalā avimalā anūnā aparipūrṇāḥ.

tasmācchāriputra śūnyatāyāṃ na rūpaṃ na vedanā
na saṃjñā na saṃskārā na vijñānaṃ ;
na caksuḥ śrotra ghrāṇa jihvā kāya manāṃsi ;
na rūpa śabda gandha rasa spraṣṭavya dharmāḥ ;
na cakṣurdhātur yāvam na manovijñānadhatūḥ ;

nāvidyā nāvidyākṣayo yavām na jarāmaraṇaṃ
na jarāmaraṇakṣayo ;
na duḥkha samudaya nirodha mārgā,
na jñānaṃ, na prāptir na aprāptiḥ.

tasmācchāriputra aprāptitvād bodhisattvasya
prajñāpāramitām āśritya viharaty acittāvaraṇaḥ ;
cittāvaraṇanāstitvād atrasto viparyāsātikrānto niṣṭhā nirvāṇaḥ.

tryadhvavyavasthitāḥ sarvā buddhāḥ prajñāpāramitām
āśrityānuttarāṃ samyaksambodhim abhisambuddhāḥ.

tasmāj jñātavyam: prajñāpāramitā mahā mantro
mahā vidyā mantro ‘nuttara mantro ‘samasama mantraḥ,
sarva duḥkha praśmanaḥ, satyam amithyatvāt.

prajñāpāramitāyām ukto mantraḥ. tadyathā:
gate gate pāragate pārasaṃgate bodhi svāhā.

iti prajñāpāramitā hṛdayaṃ samāptam.





Sūtra du Cœur de la Perfection de Connaissance Transcendante
(traduction de l’Anagārika Prajñānanda, 1981)

Hommage à la Sublime, Noble Perfection de Connaissance Transcendante (Prajñā) !
Le Noble Bodhisattva Avalokiteśvara se mouvait dans le cours profond de la Perfection de Connaissance Transcendante ; il regarda attentivement et vit cinq agrégats d’existence, vides dans leur nature propre.


Voici Sāriputra, forme est vacuité (sūnyatā) et vacuité est forme ; forme n’est autre que vacuité, vacuité n’est autre que forme ; là où il y a forme, il y a vacuité, là où il y a vacuité, il y a forme ; ainsi en est-il des sensations, des notions, des facteurs d’existence et de la connaissance discriminative.


Voici Sāriputra, tous les phénomènes (dharma : phénomènes conditionnés et inconditionnés) ont pour caractéristique la vacuité ; ils sont sans naissance, sans annihilation, sans souillures et sans pureté, sans déficience et sans plénitude.


C’est pourquoi, Sāriputra, dans la vacuité, il n’y a ni forme, ni sensation, ni notion, ni facteur d’existence ni connaissance discriminative ; ni œil, ni oreille, ni langue, ni corps, ni mental ; ni formes, ni sons, ni odeurs, ni goûts, ni objets tangibles, ni objets mentaux ; ni élément de la vue jusqu’à ni élément de la connaissance mentale ; ni absence de Vue, ni cessation de l’absence de Vue jusqu’à ni déclin et mort, ni cessation du déclin et mort ; ni souffrance, ni origine, ni extinction, ni Sentier ; ni connaissance, ni obtention, ni absence d’obtention.


C’est pourquoi, Sāriputra, le Bodhisattva, par sa qualité de « sans obtention », prenant appui sur la Perfection de Connaissance Transcendante, demeure, la psyché libre d’obstruction. N’ayant pas d’obstructions de la psyché, il est sans crainte, il a surmonté les méprises et il atteint finalement l’Eveil (nirvāna).
Tous les Eveillés (Buddha) qui se tiennent dans les trois périodes de temps, prenant appui sur la Perfection de Connaissance Transcendante, se sont pleinement éveillés du parfait et complet Eveil.


C’est pourquoi on doit connaître la Perfection de Connaissance Transcendante comme le grand mantra, le mantra de grande Vue, le mantra ultime, le mantra sans égal, celui qui soulage de toute douleur, essentiel, sans erreur. Par la Perfection de Connaissance Transcendante ce mantra a été proclamé ainsi :

« Aller, aller, aller au-delà, aller complètement au-delà, Eveil (Bodhi), svāhā »*.

Telle est la conclusion du Cœur de la Perfection de Connaissance Transcendante.




« gate gate pāragate pārasaṃgate bodhi svāhā »*.

« Aller, aller, aller au-delà, aller complètement au-delà, Eveil (Bodhi), svāhā »*.



nota[1], base de la conscience, où (Atmān ou l'âme) se fixe et à partir de laquelle elle prend son envol vers les plans d'existence supérieurs et de plus en plus divins.. on pourrait aussi dire : la base de l'ascension vers l'esprit..





Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 29 Oct 2011 - 23:23    Sujet du message: Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse Répondre en citant

.


Sagesses Bouddhistes - Le Sutra du Cœur

Sagesses bouddhistes
Émission du 16 Janvier 2011
"Le Sutra du Cœur ou Hannya Shingyô"
Documentaire réalisé par Bénédicte Niogret


http://www.dailymotion.com/video/xglct6_sagesses-bouddhistes-le-sutra-du-co…


Sagesses Bouddhistes - Le Sutra du Coeur par vchristophe

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mer 28 Nov 2012 - 03:21    Sujet du message: Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse Répondre en citant

.


Sagesses Bouddhistes - Le Sutra du Coeur


http://youtu.be/nzioMDYzsgI




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
vénérable Shinjin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2016
Messages: 1
Localisation: Suisse
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 30 Sep 2016 - 19:12    Sujet du message: Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse Répondre en citant

voici un lien sur mon site www.bouddha.ch

www.bouddha.ch/MPPS.HTM qui vous donnera différentes versions du Mâha Prajna Paramita Soutra
alors bonne lecture à tous/toutes
_________________
site du bouddhisme du Bouddha selon l'esprit ordinaire avec humour


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lamadelama
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: ici
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Oct 2016 - 10:24    Sujet du message: Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse Répondre en citant

Posté le: Aujourd’hui à 09:00    Sujet du message: avec humour, vénérable Shinjin..

avec humour, vénérable Shinjin, nous dirons que nous (Damejane et Lamadelama), ne sommes ni spécifiquement Bouddhistes ni spécifiquement d'aucune religion particulière, que nous attendons beaucoup de la religion future que viendra enseigner Maïtreya, le Bouddha du futur. Nous apprécions la Théosophie, du moins en ses aspects non sectaires, et  tenons pour acquis le fait que la vérité a été présentée aux hommes en de multiples époques et en de multiples lieux, souvent par la même entité divine se présentant sous divers noms donnant lieu à diverses "légendes" religieuses, ayant marqué et leur époque et leur lieu de propagation terrestre, ainsi que les peuples y ayant vécu.
Chacune des religions a insisté davantage sur les aspects propres à ses peuples et dans les termes particuliers à ceux-ci. Le bodhisattva Maïtreya est le messie (Mashiah), le Christ.. tout autant qu'il a été, ou pu être le dieu "serpent à plume" Quetzalcoatl, que l'on ne s'attarde pas ici aux apparences de "personnalités", il a avait beau temps que ces êtres de stature quasi divine n'étaient plus des "personnalités" et que leurs Atmans avaient rejoint et avaient fusionné avec leur (le) Brahman, et le niveau angélique, voire plus qu'angélique, ainsi que des "plus que prophètes" .. ou parfois avatars, qu'ils étaient déjà. Le Bouddha Maïtreya, car c'est ce qu'il est déjà intérieurement et depuis fort longtemps a à l'époque laissé la préséance à Cakyamuni, (le bouddha des Cakyas) car il devait en être ainsi selon les schémas du divin. Ce sera à son tour dans cet "ici et maintenant" futur de devenir Le Bouddha de son temps. Il n'y a aucune impatience à avoir, l'aspect divin en chaque être humain étant présent de toute éternité, seule la réalisation fait encore défaut à la majorité des humains. Maïtreya viendra parfaire ce qui sera à connaître pour réaliser mieux que par le passé l'aspect divin en chacun, il n'y aura plus besoin ni de temples ni de dogmes, mais de lumière intérieure afin de réaliser au plus près et au mieux ce que nous sommes dans les mondes de la réalité. Il a dit sous sa forme de christ adombrant Jésus que nous, chaque être humain, nous sommes des "dieux". L'enseignement futur de Maïtreya viendra mieux préciser cela afin de guider avec plus de sûreté encore sur le sentier qui mène à la réalité.

_________________
la fleur aux sept couleurs est la clé des 7 rayons..


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:47    Sujet du message: Sūtra du Cœur de l'Infinie Sagesse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Bouddhisme, Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky