Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
tension, crise, risques de l'irritation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> réfléchissez-y
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:05    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

.
" L'intensité, ou le travail effectué d'un point de tension apporte la révélation; il est alors possible pour un disciple d'apprendre en un court laps de temps ce qui, autrement, lui prendrait des mois et même des années d'étude. La tension, correctement focalisée, est le grand pouvoir de libération. (...)La tension correcte est d'abord amenée par une orientation correcte; cela nécessite un juste sens des valeurs et une immunité à l'égard des préoccupations mineures qui produisent une extension au lieu d'une tension. (...)Il serait important que vous recherchiez où se trouvent vos "extensions" et ensuite que vous vous retiriez à l'intérieur de vous même, au point de tension d'où vous pouvez consciemment et efficacement diriger l'énergie de votre âme. Vous avez là le véritable travail ésotérique. (...) "
 DK (5-734/5p.836)
" Les moments d'apogée (crises) ont leur importance; il n'est généralement pas bon que le disciple recherche une expression qui soit uniforme... Cette méthode est bonne pour l'aspirant qui travaille à la maîtrise de son corps émotionnel et à l'équilibre astral. Mais elle n'est pas bonne pour le disciple consacré dont le chemin doit comporter, comme celui du Christ, des expériences vécues dans les vallées et sur les sommets montagneux, ainsi que l'expérience de la caverne avec son sentiment d'isolement et sa période d'introspection...
(...)
Ne provoquez pas ces crises vous même. (...)
Toutes les périodes de tension ne constituent que des préparations en vue de faire encore d'avantages de travail, avec une efficacité et une rapidité accrues.
(...)
Vous vivez tous à la veille d'évènements nouveaux, d'opportunités accrues, de nouvelles complications et de crises nettement spirituelles... Nous croissons par les moments de crises qui se présentent. Faites face à ces moments avec détachement, avec une consécration intérieure profonde, et avec une compréhension illuminée; ne vous écartez pas de votre objectif essentiel qui est de servir la race des hommes, le Plan et Nous. Tel est l'appel que j'adresse à mes disciples. (...)
Un disciple produit lui-même ses propres crises (par l'intensification de la présence de l'âme) et lorsqu'une vie est exempte de crises (...) cela signifie que son travail est tel qu'il n'influence nullement son milieu et ceux auxquels il est associé dans la vie; cette vie par conséquent est sans valeur. Quant à vous,  il est nécessaire que vous restiez dans un centre de calme, mais que ce soit le calme obtenu en dominant le tumulte et non pas le calme des eaux stagnantes.
(...)
Les crises peuvent être subjectives ou objectives (...)
N'esquivez pas ces crises, si dures et si difficiles qu'elles puissent vous apparaître. (...)"
DK (16-477p.424

" L'irritation est extrêmement courante en ces jour de tension nerveuse; elle met nettement le progrès en danger et retarde l'avancement du disciple sur le Chemin. (...)
L'irritation engendre un poison qui se localise dans la région de l'estomac et du plexus solaire. L'irritation est pour ainsi dire une maladie du plexus solaire et elle est contagieuse de manière presque inquiétante. Ainsi donc, surveillez vous avec soin et souvenez vous que dans la mesure où vous pouvez vivre dans la tête et dans le coeur, vous pouvez éliminer cette maladie de la "mise en danger" et aider à transférer les forces du plexus solaire dans le centre du coeur."
DK (10-151/2p.105

En ces temps, ces propos et la réflexion et méditation les concernant nous seront de grande utilité...

Fraternel partage!
Lanou    



notas :

http://shanti2208.free.fr/Forum/index.php?topic=75.msg101#msg101] lien des titres d' AAB et Dk



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:06    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

Merci Lamadelama pour le référencement!
Suite du recueil des propos de DK:
" Dans la vie de tout desciple, particulièrement de celui qui se prépare à des grande expension de conscience, survient immanquablement une période de crise. Pendant cette crise, des décisions sont prises, volontairement ou non, à la suite desquels le disciple passe par une période de tension. Sa décision prise, il distingue plus clairement la prochaine étape à franchir, et cette vision influence son orientation vers l'avenir. Ayant accompli ce qu'il devait, au cours de cette période de tensio, surgit ce que nous pourrions appeler une période de libération. C'est, à la fois, une émergence hors d'un champ d'éxpérience et une émergence dans un nouveau champ.
(...)
Les crises évoquent la confiance lorsqu'elles sont surmontées et provoquent une vision grandement élargie. Elles engendrent la compassion et la compréhension, car la souffrance et le conflit intérieur qu'elles ont engendrées ne sont jamais oubliés, car ils font appel aux ressources du coeur. Elles libèrent la lumière de la sagesse au centre même du champ de la connaissance et par là le monde est enrichi."
(16-44 p.424)

Tous ces propos mis en relation avec la notion d'initiation de groupe sont des indications précieuses concernant notre époque.
Vos commentaires et réflexions sont bienvenus!

Fraternel partage!
Lanou
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:07    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

.
Bonsoir à tous et à toutes !


L'irritation est l'écueil le plus difficile à éliminer pour tous les disciples.
Il leur faut rester vigilant quand à leur sensibilité, laquelle s'accroit au fur et à mesure des paliers franchis par les degrés initiatiques, ce qui à un certain stade d'avancée sur le sentier, l'irritation peut avoir des conséquences redoutables sur les 3 corps, d'un point de vue énergétique.
Il est recommandé de s’entraîner au plus tôt et de ne pas se laisser prendre au piège de l’irritation afin que, plus tard, cet état d’irritation, qui pourrait être mal contrôlé, ne soit pas un lourd handicap pour le travail de service et les liens au groupe.

Nota: ne pas confondre ici l'émotionnel avec la notion de sensibilité !



Bien à vous : damejane.

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:07    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

color=beige].[/color]
Merci DameJane!
Il peut être utile de rappeler ce qui génère les risques d'irritabilité. L'intensification du flux énergétique, la "vie plus abondante", la présence croissante de l'énergie de l'âme, "chauffe" les gaines du tissu éthérique, comme un fil électrique soumis à un ampérage de plus en plus fort. Il est nécessaire "d'installer un rayon froid" (ne dit-on pas garder son sang froid?), afin que cette irritation (au sens premier) dû au frottement de l'énergie sur les gaines qui se "dilatent", les nerfs dont la conductivité n'est pas encore la supraconductivité et dont le matériau est changé graduellement soit géré au mieux.
L'utilisation de la valériane est recommandée par l'Agni Yoga, car elle n'éteint pas les feux mais les rééquilibre. Elle s'avère être une aide précieuse dans les moments d'intensification, de tension...
Fraternel partage!
Lanou

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:08    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

.

Oui, DameJane et Lanou,

l'irritation est de tous les écueils inhérents au discipulat,
celui qui perdure le plus longtemps dans l'incarnation
jusqu'aux rangs de Maîtres, même les plus élevés
,

 (ceux de Choans, pron : ko' an.. le mot étant d'origine chinoise, des : 6e degré de la décision, là où l'initié fait le choix de son sentier.. et 7e degré.. de la résurrection), qui fait dépasser le niveau monadique et fait ou re-fait de l'initié un "nouveau" fils de Dieu.. enrîchi d'un incalculable nombre d'incarnations dans tous les rêgnes espèces.. et états multiples de concience.. jusqu'à la conscience de "fils" qui était l'état le plus "intime" de l'être, celui que l'on appelle "Christique", mais qui peut être simplement vue comme la conscience universelle.. ou l'état d'être de Cela Qui Est  :  ( comme le dit DK (14 p 285) :   le "principe" Christ <= " l'univers sensible conscient "..).

ps : oui, nous reprécisons bien : le "principe" Christ =   ( " l'univers sensible conscient "..),  ou :  " la  concience sensible de l'univers "..
ref 'AAB_DK' (14@285)
nb 1:

nb 2: on aurait pu tout aussi bien dire le "principe" Vishnu, ou le "principe divin" en l'homme..



Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama

[color=beige].

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:09    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

Salut à tous, bonne compagnie!
J'aimerai que nous approfondissions ensemble la notion de crise, car, comme le dit DK, sans crise, nul progrès.
Les crises doivent être bien comprises comme étant des crêtes énergétiques, amenant l'alternative d'un durcissement ou d'une libération, l'opportunité de la révélation, de la vision...
"Grande opportunité, grand danger; grand danger, grande opportunité". En cela notre époque de crise si  marquée et globale mérite toute notre attention.
De quelle manière pouvons nous participer à cette crise constructivement et à quoi nous exposons nous en cette démarche?
Quels sont les éléments à considérer en tant que groupe et dans l'interaction groupe-unités?
Quelles sont les implications de groupe d'une telle situation? 

Il semble bien que ces questions (et d'autres, bien sur!) réclament notre attention à court terme.
Vos commentaires sont bienvenus!
Fraternel partage!
Lanou
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:10    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

Citation:

Salut à tous, bonne compagnie!
J'aimerai que nous approfondissions ensemble la notion de crise, car, comme le dit DK, sans crise, nul progrès.
Les crises doivent être bien comprises comme étant des crêtes énergétiques, amenant l'alternative d'un durcissement ou d'une libération, l'opportunité de la révélation, de la vision...
"Grande opportunité, grand danger; grand danger, grande opportunité". En cela notre époque de crise si  marquée et globale mérite toute notre attention.
De quelle manière pouvons nous participer à cette crise constructivement et à quoi nous exposons nous en cette démarche?
Quels sont les éléments à considérer en tant que groupe et dans l'interaction groupe-unités?
Quelles sont les implications de groupe d'une telle situation? 
Il semble bien que ces questions (et d'autres, bien sur!) réclament notre attention à court terme.
Vos commentaires sont bienvenus!
Fraternel partage!
Lanou



Salut Lanou,

A toutes et à tous,

Je viens d'avoir une pensée comparative:
-si une crise est un moment d'intense durcissement et de libération, cela ne vous fait-il pas penser à certains animaux qui se forgent une carapace pour mieux en sortir plus beau et mieux "aboutis"?
Tel le papillon dans sa chrysalide??

Le problème auquel nous sommes soumis est celui de l'incompréhension des évènements qui, vagues après vagues, viennent frapper le rivage de notre "petite" personne.
Peut-être est-ce pour cela que l'extériorisation de la Hiérarchie c'est accélérée?

Ce qui était hermétique doit devenir éxotérique, mais pour cela les livres ne sont pas assez explicites, d'où la venue d'Adeptes de tous niveaux sur Terre.
Et ce que nous pouvons effectuer comme travail préparatoire est (je parle en connaissance de cause pour m'être plus d'une fois fourvoyé, houps) d'aider au mieux ces Mahatmas en leur titanesque tâche.
Quand aux crises elles-mêmes, soit nous acceptons de n'être que cela, soit nous effectuons un travail de longue haleine afin de nous en débarasser (là encore, re-houps), tout comme écrit dans le Kybalion avec le Principe de Polarité, amenons cette irritation vers son opposé, le calme du vent de l'esprit.

Voilà ce que j'ai à partager.

Fraternellement.
Amilius
.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:11    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

.


Amilius, Lanou,


- permettez moi de ne répondre que partiellement à vos posts..


Je viens d'avoir une pensée comparative:
-si une crise est un moment d'intense durcissement et de libération


- oui ,elle est toujours liée à la résolution d'un conflit en harmonie.. elle est un combat qui permet de trouver l'apaisement, elle est toujours "guerre" qui débouche sur une "paix".. jusqu'au prochain conflit de personnalité.. ainsi va-t-on de crise en crise, aussi est-ce pourquoi il faut parler de "crises" (au pluriel) !

De quelle manière pouvons nous participer à cette crise constructivement et à quoi nous exposons nous en cette démarche?

- en ne refusant pas de regarder en face ce qu'il advient de notre vie dans ces moments de crise, et c'est en cela que la psychanalyse (entr'autres thérapies..), ne résoud rien pour le disciple, et ne fait que repousser à plus tard ou, pire à une autre vie, donc ultérieure (suis-je assez clair, Ô mes frères ?), en effet : résoudre par une technique d'analyse mentale ce qui dépasse le mental.. rend impossible un réel dépassement par le soi, de ce qui est son "positionnement" d'âme.. sachant que depuis très longtemps l'être est individualisé.. et que les crises préparent la sortie des limitations de la personnalité.. et l'acccès, dès le 3e degré (1er degré hiérarchique) par la transfiguration.. au 4e monde, le 1er des "mondes" véritablement spirituel, nous parlons bien là du plan Bouddhique !

- au passage je vous prie d'excuser, Amilius et Lanou, mon "rabachage", je me rend bien compte vous avoir déjà dit de semblables choses, mais vous savez qu'à travers vos questions c'est aussi et même "surtout" à ceux qui n'avaient pas osé les poser, ces questions, que je réponds.. merci donc pour votre indulgence !

Peut-être est-ce pour cela que l'extériorisation de la Hiérarchie s'est accélérée?

- oui, mais surtout elle a l'air de s'être accélérée, parce qu'elle accusait un retard, et qu'elle est en voie de le rattraper.. et que l'urgence des temps est patente ! mais ce sera un futur sujet.. à propos je serais heureux de voir des réponses à => l'offre de fils de discussion !

Cit : Le problème auquel nous sommes soumis est celui de l'incompréhension des évènements qui, vagues après vagues, viennent frapper le rivage de notre "petite" personne.

- Il est bien normal, tant qu'on n'a pas dépassé le plan causal, que les causes restent cachées.. sinon l'initation serait inutile, elle a son utilité première précisément dans le fait de se relier à l'âme et au monde des causes.. par simples contacts épisodiques au début du processus, à des contacts constants dès la transfiguration (ou 3e degré) accomplie.. là les causes apparaissent en temps réel, (mais Ôh frères, cela ne rend pas les contacts "horizontaux" plus faciles pour autant..)

l'irritation est de tous les écueils inhérents au discipulat,
celui qui perdure le plus longtemps dans l'incarnation
jusqu'aux rangs de Maîtres, même les plus élevés,


=> il s'agit bien là aussi de l'irritation de la personnalité incarnée..
laquelle est formidablement amplifiée par l'afflux des énergies venant des plans avec lesquels le maître est en lien quasi constant.. et . . . lequel lien est quasi constamment inconscient au niveau "personnel", ce qui amène à dire combien il est difficile de décrire "l'impersonnalité" des maîtres en s'adressant à la personnalité de disciples, surtout à ceux qui (la majorité, n'est-ce pas ?), n'ont pas récapitulé la 3e ( la transfiguration..), soit le 1er degré hiérarchique..


- en parlant ce midi de ce post en cours, avec DJ, je réalise aussi à quel point l'imagination des disciples (en dessous du 3e degré) est forcément limitée aux lectures des textes de DK (et conditionnée par leur compréhension..), que tous n'ont d'ailleurs pas forcément lu, que d'autres disposent de la formation au discipulat délivrée par l'école Arcane et s'en trouvent avantagés en ce qui concerne la compréhension du phénomène initiatique (ainsi que de celui des rayons.. ou "psychologie ésotérique"..), et il me revient qu'à une époque à laquelle je cherchais à entendre ce que pouvaient être l'âme, le monde causal et le lien par l'antahkarana.. (entr'autes importantes et "grandes" questions..) , un livre m'avait non moins grandement apporté :

"le corps causal", de A E POWELL, chez ADYAR


- que nous recommandons vivement, et si vous pouviez commencer par les livres précédents du même auteur.. le double éthérique, le corps astral, le corps mental.. ils sont littéralement préparatoires.. à l'entendement des enseignements sur le corps causal..



- rappelons :

=========================================================================
- que l'initié du 9e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 1e sous plan du plan Bouddhique..
- que l'initié du 8e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 2e sous plan du plan Bouddhique..
----------------------------------------------------------------------------------------------
- que l'initié du 7e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 3e sous plan du plan Bouddhique..
- que l'initié du 6e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 4e sous plan du plan Bouddhique..
- que l'initié du 5e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 5e sous plan du plan Bouddhique..
- que l'initié du 4e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 6e sous plan du plan Bouddhique..
- que l'initié du 3e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 7e sous plan du plan Bouddhique..
=========================================================================
- que l'initié du 2e degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 1er sous plan du mental.. [1]
- que l'initié du 1er degré a son âme "posée" ou "basée" sur le 2e sous plan du mental.. ou "causal".
----------------------------------------------------------------------------------------------
- que le non initié a son âme "posée" ou "basée" sur le 3e sous plan du mental.. ou "causal".
=========================================================================


[1] : ou le sous-plan "causal" le plus élevé.


Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:17    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

Salut Lamadelama,
A toutes et à tous,

Il y a une question qui me taraude l'esprit depuis quelques jours et qui me permettrait de rebondir sur ce que tu viens de dire.

Il y a une démarcation nette entre occultiste et mystique sommes-nous d'accord?
L'un intellectualise plus que l'autre, en parlant de l'occultiste, tandis que le second "ressent" plus les choses par son Âme, ou plus communément par son coeur, et là il s'agit, bien entendu, du mystique.

Ce qui ne signifie pas que l'un n'arrive pas à ressentir et l'autre n'arrive pas à intellectualiser, mais chacun son cheminement.

A partir de là, tout ce que tu dis sur la psychologie est-il encore valable?

Ce ne sont justes que quelques pensées et je voulais connaître ton avis et celui des différents intervenants du site.(pour ceux qui auraient envie de répondre bien entendu!)

Fraternellement.
Amilius

.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:18    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

.

Bonsoir Amilius


Citation:
A partir de là, tout ce que tu dis sur la psychologie est-il encore valable?
Amilius



Que faut-il comprendre par votre question?


Qu'avez-vous saisi des données exposées par lamadelama sur la psychologie ésotérique?

A partir de vos réponses, il sera peut-être plus facile de vous répondre, personnellement, je ne saisis pas le sens de votre question, ce qu'elle remet en cause..


Mais voyez-vous, je ne sais pas tout... et je ne devine pas tout, cela va viendre mais il faut attendre encore quelques semaines ! lol^^

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:19    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

Yo, Amilius!

De ce que j'en comprends, l'occultisme est effectivement une voie "de la tête", alors que le mysticisme est une voie du coeur. En cela la voie de l'occultiste est plus dangereuse s'il vient à manquer de coeur, mais présente l'avantage d'être plus mentale dont de ne pas s'exposer aux égarements du sentimentalisme et autres "astralités" et leurs... désastres!

Cependant, l'occultiste a à développer la voie du coeur et le mystique, faire "marcher sa tête". Pour utiliser une autre image, nous avons tous à construire le pont de la tête au coeur et du coeur à la tête (c'est le même!) afin que notre amour soit plus intelligent et notre intelligence plus imprégnée par l'amour. Autant dire que les risques d'une intelligence qui manque d'amour ou d'un amour qui manque d'intelligence sont différents, mais qu'à priori, l'amour qui manque d'intelligence fait moins de dégâts!

Cela, non seulement n'exclus en rien les considérations de la psychologie ésotérique, mais celle-ci en tient, bien évidemment, compte.

En espérant avoir participé constructivement à ton questionnement,

Fraternellement,

Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:21    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

Salut DameJane, Lanou,
A toutes et à tous,

Houps, effectivement DameJane, ma question était plus "vague"........
Ce que j'en comprends c'est que c'est aussi complexe que la psychologie purement humaine, d'autant plus que j'ai un parti-pris (je ne m'en cacherais jamais) envers les psychiatres et psychologues.

Bravo Lanou tu as capté une "partie" de ce que je voulais exprimer.

Je vais réitérer ma question:
-est-ce que le fait d'être plus intellectuel, pour un occultiste, dans son approche de la spiritualité est plus "facile" psychologiquement donc, que d'être un mystique plongé parfois dans un sorte de dévotion à caractère religieux?
Le cheminement détermine-t-il l'état psychologique de l'individu?
Un occultiste peut-il ressentir les méfaits, ou bienfaits, psychologiques d'un mystique et vice-versa?

Fraternellement.

Amilius
.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008 - 01:22    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation Répondre en citant

Bonjour Amilius,



Par avance, il sera donné ici une réponse d'ordre générale et plutôt impersonnelle.




Citation:

Je vais réitérer ma question:
-est-ce que le fait d'être plus intellectuel, pour un occultiste, dans son approche de la spiritualité est plus "facile" psychologiquement donc, que d'être un mystique plongé parfois dans un sorte de dévotion à caractère religieux?
Le cheminement détermine-t-il l'état psychologique de l'individu?
Un occultiste peut-il ressentir les méfaits, ou bienfaits, psychologiques d'un mystique et vice-versa?
Amilius



""est-ce que le fait d'être plus intellectuel, pour un occultiste, dans son approche de la spiritualité est plus "facile" psychologiquement donc, que d'être un mystique plongé parfois dans un sorte de dévotion à caractère religieux?""

C'est la voie du milieu, celle du JUSTE milieu qu'il est bien plus sage de suivre celle du cœur.

"Un occultiste peut-il ressentir les méfaits, ou bienfaits, psychologiques d'un mystique et vice-versa?"

Un hommme avec l'esprit ouvert, sachant écouter son coeur, sait percevoir et reconnaître les méfaits ou les bienfaits de tout homme. L'occultiste et le mystique sont-ils si différents dans leurs aspiration de lumière sur leur chemin de recherche spirituel ?
Lamadelama dit que l'occultiste d'une vie sera le mystique d'une autre vie suivante et vice versa..
Eh, l'ami, pas l'oculiste!! lol^^


Pourquoi la voie du coeur?

- parce que c'est l'âme qui prend les commandes, le mental se fait imprégner graduellement par les énergies de l'âme, par une descente de feu (agni) due à l'alignement, les énergies qui viennent de plus haut suivent le parcours des loi divines, logos, monade, âme ==> cœur de l'homme.

Au risque de me répéter, le cœur est le décodeur universel, il est à la croisée des énergies (verticales, donc descendantes), et diffractées à l'horizontale, le cœur est le grand transformateur du feu agni, il permet l' adaptation harmonique et vibratoire de la note qui sera suffisamment élevée de l'homme, et ouvrira par la suite la voie aux initiations[1].


Donc, la compréhension de la psychologie ésotérique est un des attributs de ce que l'âme procure à l'homme (ou la femme) à son niveau d'ouverture de conscience[2]. imprégnée par l'âme, une compréhension et des perspectives naturelles de soins et ou de guérison. La compassion en fait partie.


"Le cheminement détermine-t-il l'état psychologique de l'individu?"

OUI, il se détermine par l'effort de volonté, d'humilité, de persévérance et de l'envie réelle de servir l'humanité. La joie en fait partie, comme les épreuves que les disciples chercheront à surmonter, à les vivre sans les affronter, la nuance est d'importance.


Enfin:

L'objectif premier de tous les précurseur de la psychologie, comme de la psychiatrie, chercheurs en sciences humaines, tels que Jung, Freud, Dolto, a été le service, et c'est par des étincelles d'inspirations que leurs efforts dans la recherche a pu progresser.

De nos jours, nous en sommes à la phase d'extériorisation, et ne reste caché que ce qui est voilé à l'entendement des hommes qui ne sont pas encore sur le sentier.

Les initiés, et principalement à partir de la troisième initiation, la transfiguration (l’Anagamin), sont en mesure de saisir et de travailler sur le sentier de la psychologie ésotérique s'ils choisissent cette voie de service, en tout cas ils ont la capacité d'en saisir l'essence, comme, encore mieux, les schémas à partir de la quatrième initiation, la renonciation (l'Arhat).

Ce qu'il ne faut pas perdre de vue c'est tout le travail en amont qui aura été fait par les précurseurs, sur la question de la psychologie, un travail de défrichage pour permettre aux graines de la connaissance de germer, cela commence à pointer le bout de son nez grâce aux initiés qui auront choisi ce champ de service.

Ces derniers servent de pont, de lien si vous préférez avec les hommes qui sont encore dans une forme d’ hibernage mental parfois trop intellectuel et ou égoïste, encore inconscient, pour la majorité, de la valeur de la Vie, le service sera leur seule voie, la seule issue utile.







Pour conclure :



Il n'y a pas d'ésotérisme supérieur à la vérité
Il n'y a pas d'occultisme supérieur à la vérité
Il n'y a pas de mysticisme supérieur à la vérié
Il n'y a pas de concepts philosophiques supérieurs à la vérité.

Il n'y a pas de religion supérieure à la vérité.

et la vérité vaut bien d'y consacrer sa vie :








-
VITAM INPENDERE VERO -
- une vie consacrée à la vérité -



[1] : ou : voie des énergies.
[2], la conscience : elle est l'élément psychique le plus adaptable et mobile de l'être.. la personnalité fixe sa conscience sur le plan de son choix en fonction des besoins du moment. Elle garde pourtant une partie d'elle même en permanence sur tous les plans d'existence, mais son degré de "vigilance" sur ces plans est variable, parfois anesthésiée sur tout un plan, et hypervigilante sur un autre.. en fonction de ce qui est nécessaire à la survie, à la précision d'un travail, à la distraction, ou au service, bref: à ce qui est en cours.. (lamadelama)





votre dévouée, . . . . damejane



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:50    Sujet du message: tension, crise, risques de l'irritation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> réfléchissez-y Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky