Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
le choix de la "proportionnelle intégrale"..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> réfléchissez-y
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008 - 17:19    Sujet du message: le choix de la "proportionnelle intégrale".. Répondre en citant

Citation:

- d'après Odon Vallée in " petit lexique des idées fausses sur les religions " , p 160


]- (...) car la faute originelle de l'état d'Israël est le choix d'un système électoral fondé sur la proportionnelle intégrale. Ce système, qui ne dégage pas de majorité stable et favorise les extrémistes, était celui de la république de Weimar et conduisit Hitler au pouvoir en toute légalité.
- Il faudra peut-être le modifier..        Odon Vallée


- non, le vote dans un système même parfaitement démocratique ne conduit pas toujours au "bonheur" des nations.. tout dépend de qui "hérite" du pouvoir, et comment, par quel moyen ou stratagème ce pouvoir est par la suite utilisé, bref quelle "perversion" un système sain au départ aura permis.. par la faiblesse et la lâcheté des hommes.. il est si facile et si tentant de demeurer confortablement du bon "côté du manche".. dans une société dont le critère majeur est la réussite sociale, la "bonne place".. pour soi même, comme pour sa descendance..
- lorsque chacun ne rêve plus que d'une "bonne place à la cour..", le royaume est en péril..


Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama 
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008 - 17:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008 - 17:20    Sujet du message: le choix de la "proportionnelle intégrale".. Répondre en citant

Salut à tous!
Lamadelama, la question que pose ton sujet me tarabuste la cafetière depuis longtemps.
La démocratie, qu'est ce que c'est? existe t elle vraiment? L'égalité démocratique, qu'est ce que c'est? ...
Lors d'un vote, la voix d'une personne responsable de vies humaines au quotidien, tel un chirurgien par exemple, a le même poids que la voix du pilier d'abreuvoir qui vomit ses frustrations et ses haines sur les "têtes de turc" du moment. Est ce la une manifestation de l'égalité? Un "poids de vote" proportionnel à la lumière de la conscience et de la responsabilité, est ce une utopie de poète?
L'existence d'une vraie démocratie n'est possible que sans corruption du plan du libre arbitre, ce qui sonne paradoxal par la raison d'être même du libre arbitre...
Merci pour ces questions qu'il est important de nourrir même si - ou surtout car - ( selon la nature de chacun ) les réponses ne courent pas les rues ( comme les crs et les étudiants!)
Fraternel partage!
Lanou    
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008 - 17:21    Sujet du message: le choix de la "proportionnelle intégrale".. Répondre en citant

Citation:


Salut à tous!
Lamadelama, la question que pose ton sujet me tarabuste la cafetière depuis longtemps.
La démocratie, qu'est ce que c'est? existe t elle vraiment? L'égalité démocratique, qu'est ce que c'est? ...
Lors d'un vote, la voix d'une personne responsable de vies humaines au quotidien, tel un chirurgien par exemple, a le même poids que la voix du pilier d'abreuvoir qui vomit ses frustrations et ses haines sur les "têtes de turc" du moment. Est ce la une manifestation de l'égalité? Un "poids de vote" proportionnel à la lumière de la conscience et de la responsabilité, est ce une utopie de poète?
L'existence d'une vraie démocratie n'est possible que sans corruption du plan du libre arbitre, ce qui sonne paradoxal par la raison d'être même du libre arbitre...
Merci pour ces questions qu'il est important de nourrir même si - ou surtout car - ( selon la nature de chacun ) les réponses ne courent pas les rues ( comme les crs et les étudiants!)
Fraternel partage!
Lanou 
  


la question que pose ton sujet me tarabuste la cafetière depuis longtemps.
- là, je doute que nous soyions les seuls.. à qui çà "tarabuste la cafetière..", et aussi depuis longtemps..
La démocratie, qu'est ce que c'est? existe t elle vraiment? L'égalité démocratique, qu'est ce que c'est? ...
- les réponses "officielles" ne manquent pas, il suffit de taper le mot "démocratie" sur un (ou plusieurs..) moteur de recherche pour obtenir des tas de définitions, dont la plupart frôlent une définition conforme au 7e rayon.. etc..   
- quant à savoir si elle existe, oui, quand on en a bien voulu dans une nation, un groupe humain représentatif, ou bien elle reste sous forme d'idéal.. de projet.. de combat à mener.. bref tout dépend de l'état de civilisation auquel la nation ou etc. est parvenue !
- L'égalité démocratique, dépend elle aussi de l'état d'avancée de la société, et de l'état en un moment donné de l'histoire du rapport de forces entre ceux qui demeurent sincères dans leur exigeance de démocratie et ceux qui ont accepté, voire induit les multitudes de compromis dont souffrent tant la démocratie que la majorité qui souffre de son absence ou du travestissement de ce qui ne l'est pas en ("semblant" de démocratie..), bref la démocratie dépend des hommes qui la font.. ou prétendent la faire.
- Lors d'un vote, la voix d'une personne responsable de vies humaines au quotidien, tel un chirurgien par exemple, a le même poids que la voix du pilier d'abreuvoir qui vomit ses frustrations et ses haines sur les "têtes de turc" du moment. Est ce la une manifestation de l'égalité? Un "poids de vote" proportionnel à la lumière de la conscience et de la responsabilité, est ce une utopie de poète?
- Là, il y aurait long à dire sur la réelle valeur des êtres, le Karma et les Seigneurs du Karma existent pour rêgler cette différence entre réalité et apparence, le chirurgien peut parfaitement être un grossier profiteur et ne voir dans sa clientèle que le moyen de remplir ses comptes bancaires.. le pilier d'abreuvoir peut en être arrivé là à la suite des injustices que des "bons chrétiens" (ou musulmans, bouddhistes, etc.), tel que le bon "chirurgien".. par exemple lui auront fait subir ! d'ailleurs il est possible que (rédemption karmique aidant..), les descendants de l'ivrogne soient des sortes d' "Abbé Pierre", ou de "mères Thérésa".. ou que (aggravation karmique aidant..), ceux du chirurgien soient des politiciens prévaricateurs, des avocats véreux (..si si, çà existe !), ou des légistes félons et vendus aux plus offrants, bref des éléments de gène ou de trouble du fonctionnement démocratique dont tu parles.. (quand ce n'est pas carrément d'empêchement du dit fonctionnement..). Il est des "dictatures" qui pour être peu visibles n'en sont pas moins nuisibles à la société de leur temps et de leur nation.. Les "arrangements" auxquels parviennent les éléments corrompus et corrupteurs dans les sociétés même dites démocratiques, sont effarants.. Les "malins" nantis et ceux qui ne le sont pas encore se complètent et s'appuient, et s'assemblent aux grés des intérets qu'ils y trouvent.. Et toute position de pouvoir est enviable et l'objet de luttes, de corruptions, d'arrangements.. Même dans des domaines où le pouvoir n'apparaît pas comme motivation première, des potentiels cachés de pouvoir sont recelés dans les plis des apparences de dévouement, de bénévolat etc.. On voit poindre de-ci de-là les dénonciations de ce type de "travers" dans des secteurs intellectuels tels que les encyclopédies sur le net.. où, finalement il est quasi miraculeux que des articles "honnètes" puissent s'écrire sans détérioration majeure ou détournement de sens..
- une utopie de poète ? en quelque sorte oui.. mais pas de la faute du poète.. plutôt de l'insuffisance d'humanité ou d'humanisme.. de la part de l'humanité, l'échec de cet idéal merveilleux qu'était le communisme par la faute de ce si criant "mal" d'humanité au sein de l'humanité : oui, notre humanité est en mal d' humanité !
article en cours..
à suivre !

Lamadelama
 


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008 - 17:22    Sujet du message: le choix de la "proportionnelle intégrale".. Répondre en citant

      Je vous rejoins sur ce sujet très intéressant qu' est celui de la démocratie , le problème essentiel qui ne permet pas d' accèder à une démocratie où la nation détient réellement la souveraineté est avant tout un problème lié à  la population et à son nombre . En effet , la forme la plus idéaliste de la démocratie est la démocratie directe , en d' autres termes , le peuple participe aux décisions , la souveraineté est ici fractionnable , chaque citoyens détient une parcelle de la souverainté , les gouvernés sont eux même les gouvernants . Toutefois , cette théorie aussi intéressante soit elle rencontre un problème de taille , celui de la population et de son nombre , en effet consulter l' ensemble de la population se révele être impossible matériellement ici . Cette théorie demeurera ainsi limitée .
     L'histoire fournit quelques exemples de démocratie directe : la cité grecque est la figure de référence qui sous l'antiquité pratiquait à peu de différences prés ce type de régime. En effet au 5ème siècle av JC, le peuple, pour discuter les affaires publiques et pour voter la loi, se réunit régulièrement en assemblée : cette assemblée porte le nom d'ecclésia. L'ecclésia est l'assemblée du peuple. Sous son contrôle, un conseil prépare et exécute les décisions : ce conseil est la boulé. Les membres de ce conseil sont tirés au sort : le tirage au sort étant placé sous les hospices des dieux, le lien de dépendance entre le peuple et le conseil est appelé à disparaitre et donc la représentation.
      La démocratie reste à ce jour une curiosité historique autant qu'un procédé idyllique de gouvernement difficile à mettre en œuvre. Une seule question demeure , enfin pour ma part  , la démocratie est elle seulement réalisable dans notre société actuelle ?
Voyageur
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008 - 17:24    Sujet du message: le choix de la "proportionnelle intégrale".. Répondre en citant

Citation:

La démocratie reste à ce jour une curiosité historique autant qu'un procédé idyllique de gouvernement difficile à mettre en œuvre. Une seule question demeure, enfin pour ma part, la démocratie est-elle seulement réalisable dans notre société actuelle ?    . . Voyageur


Je crois que les nations dans le monde ont les modes de gouvernement qu'elles méritent.
Il y a des raisons Karmiques, mais cela ne justifie pas tout, et "Karma" n'est pas ce dont nous traitons ici.
Il y une raison de "race" sur son propre plan d'évolution spirituelle de masse, les usages, les coutumes, les anciennes formes, (comme les traditions en font partie), ainsi que l'évolution trés disproportionnée de la modernité industrielle ou non, le rapport est inégalitaire.
Dans certaines nations les vieux shémas sont abandonnés et d'autres qui s'accrochent aux traditions, (voire parfois au tribalisme), et autres effets de la surpopulation.. tout en utilisant l'apparence de la modernité dans ce qui peut être utile à certains gouvernants pour conserver le pouvoir.
La grande difficulté des peuples est d'apprendre à coopérer, (par le service), afin que chacun y trouve sa juste place quelque soit son domaine ou spécialisation dans ce qu'il sait le mieux faire.
L'inégalité et la "fracture sociale",  dans ses différences de niveaux, n'a jamais été aussi visisble qu'à notre époque.
Car la médiatisation a pris une accélération très importante, différents outils de communication en sont les vecteurs et précipitent ou accélèrent les différences des conditions humaines d'une nation comparativement à une autre.
La coloration des nations par le rayon d'influence qui correspond à chaque nation, (races), et influence par l'amorce de la nouvelle ère du "verseau" et le 7 ème rayon agissant, rayon de l'ordre et de la magie cérémonielle.
Toutes ces indications ne répondent pas forcément à votre questionnement mais vous donnent l'aspect global de la situation de l'humanité dans son évolution.
Alors qu'est-ce qui fait grandir une nation et pas une autre dans son mode de "régime", qu'est-ce qui fait que l'une est une nation à visée démocratique, qu'est-ce qui fait que l'autre fonctionne par la démocratie avec une liberté assez large d'expression, et qu'enfin une autre vit sous une dictature ou encore sous une forme de castes de hiérarchie tribale ou sous une forme de royauté aussi vaguement démocratique que vaguement dictatoriale? Apparences, apparences.. et influence des médias..
je crois que c'est la capacité  d'instruction des différents pays qui est inégale et cela est lié directement aux pouvoirs politiques en place. A cela s'ajoute les courants religieux, les sectes, l'extrémisme de certaines religions, le goût égoïste, (parfois surdimensionné), du pouvoir des hommes qui sont aux postes clés du fonctionnement d'un Etat.
La démocratie pour qu'elle ait une chance de "s'épanouir" a besoin au préalable que le terrain soit "balisé" et que les conditions soient réunies pour son avènement.
La démocratie pour qu'elle ait une chance d'être une voie juste, d'être une ligne médiane pour les différents peuples des différentes nations, pour qu'elle ait un sens d'équité, de justice et de liberté, doit être consciemment reconnue par ces mêmes nations comme étant la garantie de ces valeurs.
Il y a une notion essentielle à cela c'est celle de la conscience individuelle puis collective dans une nation qui fera que cette démocratie pourra ou pas s'installer, progresser et perdurer.
Si on reprend ce qui était frappé sur nos anciennes pièces de monnaie française, ces trois mots qui forment la synthèse et le voeu de nos frères Ainés, les Maîtres de la hiérarchie, qui sont :
Liberté
Égalité
Fraternité

c'est loin d'être une utopie, mais c'est un idéal de progrès tourné vers la Lumière de la conscience individuelle et collective.
Il ne faut pas oublier les rapports d'influence de modes de régime "de gouvernance" d'une nation à une autre, d'une nation envers une autre nation, qui soit élèvent la note de conscience collective, soit peut affaiblir cette même note de l' "idéal de démocratie".
Les rapports de l'aide, sous différentes formes, comme l'aide humanitaire et l'éducation faites par les grandes nations aux nations dans la difficulté, doivent être correctement utilisés afin de maintenir l'équilibre mondial.
Une démocratie se mérite par la volonté d'un changement profond et clairement reconnu puis intégré dans le coeur et/ou conscience de chaque être, en priorité ceux qui détiennent les clés du pouvoir mais ne peut se faire si le peuple n'est pas prêt au changement, au partage et s'il n'a pas pris conscience lui-même de son implication et de l'interdépendance qui unit tous les êtres sur terre y compris les différents règnes: végétal, animal, minéral, soit tous les règnes de la nature.
L'homme doit apprendre à raisonner en terme d'interdépendance, de justice, de tolérance, respect,
de bienveillance....., tous les aspects qui forment la Sainteté, Objet de "Lumière.." pour tous.

Bien à vous :damejane


"S'il y avait un peuple de dieux, il se gouvernerait démocratiquement. Un gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes."
(Jean-Jacques Rousseau / 1712-1778 / Du contrat social - livre III / 1762)


.
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008 - 17:25    Sujet du message: le choix de la "proportionnelle intégrale".. Répondre en citant

..liberté, égalité, fraternité..
EXTERIORISATION DE LA HIERARCHIE  -  (page 240 du texte français..)
LA SITUATION GENERALE SUR TERRE


en relation avec le désir-volonté; donc l'homme peut entrer en contact avec eux plus facilement. Le lieu dont Ils proviennent pour aider l'humanité est une certaine région de la Conscience divine, qui est ouverte à la perception de l'homme, s'il est suffisamment éclairé et altruiste. Vous pouvez voir, d'après cette remarque, à quel point l'emploi efficace de l'invocation dépend du niveau de développement spirituel atteint par celui qui recherche l'aide de la vraie prière et de la vraie invocation. Une chose que l'on devrait comprendre, en ce qui concerne toutes ces grandes Vies, c'est qu’elles abhorrent ce qui est communément appelé l' «adoration». L'adoration et l'impression d'effroi religieux, qui est l'un des aspects les plus élevés de la peur, n'est conforme à leur désir. De telles attitudes sont   d'origine émotionnelle et basées sur un sens de dualité, donc sur le sentiment. Ces Vies sont des incarnations du service, elles peuvent être atteintes par les vrais serviteurs. Gardez ceci à la pensée. A mesure que l'homme progresse sur le Sentier, il oublie l'adoration; il perd toute impression de peur, et l'adoration ne retient plus son attention. Toutes ces attitudes sont effacées par la réalisation d'un amour tout-puissant et ce qui s'ensuit, échange et tendance à accroître l'identification. Les Seigneurs de Libération peuvent donc être atteints par l'appel des serviteurs. Ils apparaîtront par le moyen de l'un d'entre eux, qui unifiera les énergies des Trois et créera les conditions devant entraîner une véritable liberté. Il ne nous appartient pas de dire comment Ils s'y prendront; la méthode la plus probable sera l'adombrement d'un homme, ou d'un groupe d'hommes, ce qui les inspirera pour susciter la victoire de la liberté.
Que le Cavalier sorte du Lieu Secret et, par sa venue, qu'il sauve. Viens, O Etre puissant.
Ici nous rencontrons une des plus vieilles traditions du monde et 269 de l'Orient ancien; elle a aussi sa contrepartie dans le Nouveau Testament, où l'on imagine Celui qui vient au secours du peuple, «monté sur un cheval blanc». En Occident, on a longtemps pensé en termes «d'Agneau mis à mort depuis la fondation du monde»; cette affirmation contient une profonde vérité astrologique. Elle se rapporte au grand tour du Zodiaque (période d'environ 25.000 ans), pendant lequel le soleil traverse tous les signes du Zodiaque. La période à laquelle il est fait allusion, commença dans le signe du Bélier. L'Orient, néanmoins, remonte encore plus loin, à une période antérieure et encore plus ancienne, perdue dans la nuit des temps, où le grand cycle mondial commençait dans le Sagittaire, l'Archer. Le symbole de ce signe (vers la fin du cycle) est quelquefois représenté par un archer, monté sur un cheval, et (au début du cycle) par un centaure moitié homme,  moitié cheval.  Ces  deux  symboles  se  rapportent  à l'apparition d'une révélation de la conscience de la divinité, révélation d'une grande Expression divine, par  le  moyen  d'un  Fils  de  Dieu : manifesté. Le point dont il faut se souvenir, c'est que ce Cavalier sur le cheval   blanc   n'est   pas   une  entité   ou  vie   extra-planétaire,   mais essentiellement quelqu'un comme nous — où l'humain et l'animal se combinent ainsi qu'en nous  tous,  mais  fondu  avec  la  divinité,  et inspiré d'en haut, informé par un Principe cosmique et divin, de même que le Christ était informé par l'Amour de Dieu et apporta à l'homme la révélation de l'amour. Le Cavalier est un être de notre humanité, qui   a   atteint   un  but  prédestiné  et   qui  —  par   pur   amour   et compréhension de l'homme — est demeuré pendant des âges dans le lieu secret de la révélation (ainsi appelé en ésotérisme), attendant que son heure revienne et qu'il puisse apparaître pour conduire son peuple à une victoire triomphale. Celui qui va venir est sur le Sentier des Sauveurs du Monde,  de même que  les  Vies  plus  puissantes,  les Seigneurs de Libération, sont sur le Sentier du service mondial. Ils sont issus du centre spirituel le plus élevé, ou la Volonté de Dieu est gardée pour être libérée ou révélée peu à peu si l'humanité peut atteindre le niveau exigé de réaction et de réceptivité compréhensive. Bien qu'ils puissent être atteints assez aisément, il faut que ce soit par 270   l'intention  de   masse   de   nombreuses   personnes,   au   mental convergent. Le Cavalier sur le cheval blanc peut être atteint par l'aspirant s'il peut élever sa conscience suffisamment haut. Ce cavalier surgit du centre où l'Amour de Dieu est tenu pour être distribué, à mesure que le centre humain, que nous appelons humanité, entre en harmonie avec le vrai amour, et peut s'identifier à tous les hommes, répondant librement et sans aucune inhibition à l'Amour divin, qui est sagesse, compréhension et activité habile et efficace.
Quand cette invocation sera utilisée correctement, énoncée par un nombre adéquat de personnes, ceux qui peuvent, dans une certaine mesure, employer la volonté illuminée parviendront peut-être à atteindre les Seigneurs de Libération et à obtenir comme résultat une intervention phénoménale. Ceux qui travaillent plus émotionnellement atteindront le Cavalier du Lieu secret; ils parviendront peut-être à le {faire apparaître pour conduire et sauver la masse des hommes. Y a-t-il assez d'individus, au mental suffisamment concentré et au cœur intensément attentif, pour atteindre ces deux centres où attendent Ceux qui peuvent aider actuellement? Voilà la question. Ceci surviendra, quand les trois centres — l'humanité, la Hiérarchie spirituelle de la planète et «le lieu où la Volonté de Dieu demeure
cachée» (appelé Shamballa dans les anciennes écritures) — seront alignés et en rapport les uns avec les autres.
 _
Du fait que l'humanité est si affaiblie par la douleur, la tension et la souffrance, il est probable qu'il ne sera pas considéré comme sage, que les Seigneurs de Libération entrent directement en contact avec
elle.
Plus probablement, Ils feront trois choses :
1. Soutenir et renforcer le Cavalier sur le cheval blanc, lorsqu'il répondra à la demande des hommes de partout, en déversant sur lui cette énergie dynamique qui incarne le premier aspect de la divinité, l'aspect volonté, l'expression du pouvoir. Ils lui permettront ainsi d'exécuter la volonté de Dieu de telle manière que l'humanité puisse 271 comprendre ce qui est en train de se faire. Le genre humain verra alors l'Amour qui anime la Volonté ou Pouvoir de Dieu. La vraie signification de la liberté sera alors révélée. Elle n'est pas encore comprise.
2. Déverser leur volonté-de-bien fortifiante dans le nouveau groupe des serviteurs du monde en tous pays, afin que son action puisse être simultanée, puissante et en harmonie avec les desseins du Cavalier venu du lieu secret.
3. Stimuler et intégrer, dans le mental de certains disciples avancés, un certain nombre d'idéaux nouveaux, qui doivent gouverner le processus de libération et trouver leur expression dans le nouvel âge. C'est ce qui fut fait, sur une échelle modérée, au moment de la Révolution française, quand les trois concepts majeurs furent exprimés par les mots Liberté, Egalité, Fraternité et présentés intellectuellement à l'humanité. Ils ont été temporairement abandonnés, ce qui en soi constitue un événement symbolique important. Cela devait arriver, car ces trois mots ne représentaient pas une vérité de fait, mais simplement un espoir et un concept académique; les événements des derniers mois les ont réduits à une farce. De sorte qu'ils furent délibérément retirés afin de mettre en lumière leur importance; ils seront plus tard restaurés et prendront alors une signification nouvelle et puissante dans l'esprit des hommes.

Ce sont les trois mots qui doivent gouverner le nouvel âge.
Certaines interprétations d'idéaux devront aussi disparaître, afin d'être  remplacées  par  de  meilleures.  Ceci  s'applique  même  à  la compréhension   qu'a   l'homme   des   trois   mots   que   nous   venons d'examiner. La «liberté», telle que les Seigneurs de la Libération peuvent  l'approuver,  est   en  réalité  une  reconnaissance  de  justes relations   humaines,   librement   adaptées,   volontairement   mises   en œuvre et motivées par un sens des responsabilités qui jouera le rôle de mur protecteur; ceci s'accomplira, non par des mesures de coercition, mais par l'interprétation correcte et la rapide appréciation que feront les masses, qui confondent jusqu'ici licence (liberté personnelle de faire ce que dicte la nature inférieure) et liberté d'âme et de conscience. Cependant cette  liberté  est  l'aspect  de  la volonté  divine  le  plus facile à saisir pour l'humanité. C'est en réalité la première révélation 272   faite à l'homme de la nature de la Volonté de Dieu et de la qualité de Shamballa. L'«égalité» est la compréhension particulière que révélera Celui qui va venir, basée sur le juste sens des proportions, le respect de  Soi correct, la  compréhension  des  lois  spirituelles  et cependant naturelles, lois de Renaissance et de Cause à Effet, et qui sera fondée, dans les siècles à venir, sur la reconnaissance de l'âge de l'expérience d'une âme et de son développement. Elle ne sera pas du tout fondée sur l'affirmation claironnante et véhémente que «tous les hommes  sont  égaux».   La  «fraternité»  est  quelque  chose   à   quoi l'humanité   apportera   sa   contribution   en   tant   qu'expression   du troisième aspect de la divinité; elle sera basée sur le contact correct et la réaction correcte au contact.
-Ainsi se développera progressivement le vrai thème de vie de l'humanité, qui est la fraternité, fondée sur l'origine divine (égalité) et conduisant à la libre et vraie expression de la divinité (liberté).
    Peut-être qu'en gardant ces pensées à l'esprit, la première stance de la nouvelle Invocation prendra plus d'importance et vous permettra d'invoquer intelligemment Ceux qui peuvent inspirer une action juste, portant ainsi secours, et suscitant l'apparition de Celui qui peut sauver la situation, en prenant la direction en chef avisé.
    Ce n'est pas à nous de dire quel niveau de conscience il empruntera. Il est possible qu'il n'apparaisse pas du tout sur le plan physique. Qui peut le dire? Mais on reconnaîtra le son de sa venue et le tonnerre des sabots de son cheval sera entendu (en termes symboliques). L'influence qu'il exercera et l'énergie venue des Seigneurs de Libération qu'il transmettra, seront inévitablement ressenties de manière puissante et provoqueront une réponse immédiate des hommes. Ceci se révélera être un fait indéniable. Que sa radiation s'étende et entoure ses disciples, luttant dans le conflit ? avec le mal, est de même certain. Cela leur permettra de faire l'effort suprême pour gagner la bataille de l'humanité. Qu'il doive arriver «par les airs» est une prophétie bien connue du Nouveau Testament, permettant ainsi «à tous les yeux de le voir». Ces mots ont davantage de sens aujourd'hui que lorsqu'ils furent écrits il y a presque deux mille ans, car ce conflit mondial est éminemment aérien. Les 273 étudiants et ceux qui utilisent cette Invocation feraient preuve de sagesse en s'en souvenant, car ils risqueraient de ne pas voir ou reconnaître le Sauveur lorsqu'il viendra, ce qui s'est déjà produit.
Nous en arrivons maintenant à la deuxième stance, avec ses allusions directes aux attitudes et aux reconnaissances humaines. Depuis des décennies j'ai cherché, en tant qu'instructeur spirituel et avec beaucoup d'autres, à éveiller tous les étudiants au fait de la Lumière, lumière dans le monde, lumière venant du plan du désir, (souvent appelé plan astral) lumière illuminant la science et la connaissance humaine, lumière de l'âme produisant, en temps voulu, la lumière dans la tête. Il vous a été soigneusement enseigné que l'utilisation correcte du mental dans la méditation et la réflexion conduisent à la relation correcte entre l'âme et la personnalité, et que la lumière de l'âme embrase ou nourrit alors la lumière dans la tête et l'homme atteint le stade de l'illumination. La seconde stance se rapporte à l'idée plus étendue de la relation de l'humanité (le règne des hommes), avec la Hiérarchie spirituelle (le royaume de Dieu). Quand ces deux règnes seront plus étroitement alignés et reliés, la lumière se fera parmi les fils des hommes dans leur ensemble, comme la lumière se fait chez l'aspirant. Cet événement très désirable peut être suscité par les personnes d'inclination spirituelle, les hommes de bonne volonté et les disciples mondiaux, dressés en une «intention de masse». Ceci signifie une concentration unanime et simultanée — chose encore rare aujourd'hui mais très nécessaire. Tant de gens sont animés par des rêves chimériques, l'espoir et la prière; tellement peu sont animés par l'intention. L'intention est la détermination immuable et inébranlable que la situation soit prise en main,, et que ce qui est nécessaire à la liberté du genre humain doive sûrement apparaître, car telle est l'intention mentale de beaucoup de personnes au mental concentré. Je voudrais que vous pensiez beaucoup à ces termes «intention de masse» et fassiez soigneusement la différence entre l'intention et le désir. Quand l'humanité aura rempli les conditions par un appel mental focalisé, basé sur une intention de masse 274 correctement formulée, alors les Forces spirituelles s'affirmeront.

Que la proclamation du Seigneur retentisse : La fin du malheur est venue.
La fin de la mauvaise situation du présent est donc une mesure de coopération; ici, sous ce rapport, apparaît le Seigneur de la Civilisation qui fait entendre et exécute, sur le plan physique, ce qu'ont décrété le Seigneur de Libération et le Cavalier venu du lieu secret. Il aide et rend possible, grâce à sa maîtrise, la précipitation sur terre et dans l'arène du combat, du pouvoir engendré par les Seigneurs de Libération, exprimé par Celui qui vient, et centré sur lui en tant que Représentant hiérarchique de l'Europe. Le travail du Maître R. a toujours été reconnu comme de nature particulière et concernant les problèmes de la civilisation, de même que le travail du Christ, le Maître de tous les Maîtres, concerne le développement spirituel de l'humanité, et que le travail du Manu concerne la science du gouvernement divin, la politique et la loi. Ainsi l'énergie affluente focalisée, venant en réponse à une invocation correcte, voit son potentiel atténué pour qu'il soit plus proche de l'humanité, et pour que les masses puissent répondre aux impulsions nouvelles.
Vous avez donc :
1.    Les Seigneurs de Libération atteints par les penseurs spirituels dont le mental est correctement focalisé.
2.   Le Cavalier sur le cheval blanc venu du lieu secret, atteint par ceux dont le cœur est correctement touché.
3.   Le Seigneur de la Civilisation, le Maître R., atteint par les deux premiers groupes et par tous ceux qui peuvent se dresser en une « intention de masse ».  

Du travail concerté de ces trois Entités — si l'appel de l'humanité parvient à les atteindre — découleront l'alignement et la relation correcte entre trois grands centres spirituels de la Planète, ce qui ne s'est encore jamais produit

Donc :
     1. Les Seigneurs de Libération recevront et transmettront à la Hiérarchie l'énergie du centre où la Volonté de Dieu est connue et favorisée.
     
     2. Le Cavalier recevra cette énergie, et agira afin de l'exprimer. Il recevra aussi l'énergie de motivation, issue du centre où s'exprime l'Amour de Dieu.
      3. Le Seigneur de la Civilisation stimulera et préparera le centre que nous appelons l'humanité, pour qu'elle reçoive correctement cette force de libération, stimulante et revitalisante.
Ainsi, Shamballa, la Hiérarchie et l'humanité seront consciemment reliés et en contact dynamique réciproque. La Volonté de Dieu, l'Amour de Dieu et l'Intelligence de Dieu fusionneront ainsi, sur terre, en relation avec les problèmes humains. En conséquence, des conditions seront réalisées et des énergies mises en mouvement, qui mettront fin à la domination du mal et à la guerre, par la victoire des Forces de Lumière, reconnues et aidées par la Hiérarchie.
Esotériquement, on donne le nom de «Force salvatrice» à cette synthèse des trois énergies suscitée par l'invocation, et à la réponse de certaines Puissances divines.
De sa nature exacte et des effets qu'on en attend, nous ne savons pratiquement rien. Elle n'a encore jamais été active sur le plan physique, quoiqu'elle le soit depuis quelque temps sur le plan mental. Bien que ce soit un amalgame des énergies des trois centres cités plus haut, c'est de manière primordiale l'énergie de la Volonté divine qui sera sa caractéristique éminente. Je vais vous donner ici une indication. De même que l'extériorisation de la loge matérialiste de sept hommes, dont j'ai parlé plus haut, est apparue et doit disparaître avant la future extériorisation de la loge des Vies spirituelles (apparition du royaume de Dieu sur terre) que nous appelons Hiérarchie planétaire, de même la volonté-de-pouvoir des forces d'agression est apparue sur terre et a cherché à dominer l'humanité.
Notez cet objectif. Cette volonté-de-pouvoir ne pourra être dissipée que lorsque l'aspect supérieur de cette même énergie aura libre cours parmi les fils des hommes. La Volonté spirituelle et divine, portée par 276 l'impulsion de l'amour altruiste, peut et doit être évoquée pour la destruction de la volonté-de-pouvoir égoïste et perverse, qui règne maintenant sur terre sous la direction des sept Allemands[3] servant de point focal.

La «force salvatrice» doit donc être répandue de tous côtés.

Pendant de longs siècles, les hommes ont prié selon les paroles de Paul: «Que l'amour de Dieu soit déversé dans notre cœur». Aujourd'hui, il est nécessaire que la large diffusion de la «force salvatrice» lui permette de s'emparer de notre mental, afin de dominer ce centre directeur qui actuellement incarne le salut nécessaire. Il faudra les efforts conjoints des trois points focaux d'expression divine de notre planète pour rendre la chose possible, mais c'est faisable.
Dans les dernières stances (qu'il n'est pas nécessaire de prendre phrase par phrase, car leur signification est suffisamment claire) sont mises en évidence les méthodes par lesquelles l'humanité peut jouer son rôle et prendre sa part en vue d'aider ceux qui coopèrent avec les Forces de Lumière, pour mettre fin à cette guerre planétaire.
Jetez les yeux un moment sur les quatre mots incarnant la pensée de ce que peuvent faire les hommes, pour que la mission de Celui qui vient, du Cavalier issu du lieu secret, porte ses fruits. Il nous est dit que la Lumière, l'Amour, le Pouvoir et la Mort doivent être invoqués, pour accomplir le dessein de Celui qui vient. Nous en arrivons là au thème pratique du rôle individuel de l'homme dans les méthodes de libération. Là, nous en venons à ce qui, dans l'humanité même, doit être suscité pour entraîner une coopération, une préparation, une compréhension correctes. Il y a quatre pouvoirs dans l'âme humaine, qu'il peut utiliser individuellement pour aider les Forces de Lumière, pouvoirs qu'il partage avec tous les hommes, à un degré plus ou moins grand, selon la puissance d'expression de l'âme.
Ces pouvoirs latents ne sont pas naturels dans le soi inférieur[1bis], mais seulement dans le Soi supérieur. Le soi inférieur ne reflète que des images déformées des énergies divines supérieures. Ceci est un point qu'il faut noter soigneusement. Je ne peux vous dire que peu de chose de la Lumière et de l'Amour. Pour les étudiants de l'ésotérisme, ces mots sont si familiers qu'ils finissent par perdre de leur signification; 277 seuls ceux qui peuvent marcher dans la lumière et dont la réaction majeure est l'amour de l'humanité comprendront la signification et la relation réciproque de ces quatre mots.

La lumière, grâce à laquelle on perçoit la vision nouvelle, est nécessaire à tous. Celle-ci ne sera probablement pas une intensification de quelque vision antérieure, quelle qu'en soit la spiritualité apparente, mais quelque chose d'entièrement nouveau, qui exigera toute votre lumière et toute votre sage pénétration pour que vous la reconnaissiez lorsqu'elle se présentera.


L'amour qui n'est ni émotion ni sentiment et n'y est pas relié (ce dernier n'étant qu'une distorsion de l'amour vrai), mais une ferme détermination de faire ce qui est préférable pour l'ensemble de l'humanité, ou pour le groupe (si le concept plus large vous dépasse), et de le faire quel qu'en soit le prix personnel et par le sacrifice le plus complet. Seuls, ceux qui aiment véritablement leurs semblables peuvent voir clair dans ces questions, saisir l'inévitabilité de ce qu'il faut faire pour mettre fin à l'actuelle domination de la terreur et instaurer ainsi le règne nouveau de la paix. La paix n'est pas le but de notre  race ou de notre temps, quoi qu'en pensent les hommes. Nous sommes dans un cycle d'accroissement régulier de l'activité, ayant pour but d'établir de justes relations humaines, mises en pratique intelligemment. Une telle activité et un tel changement ne s'accordent pas avec ce qu'on comprend habituellement par paix. La paix est en relation avec le côté émotionnel de la vie, elle était le but à atteindre à l’époque atlantéenne, où la paix était une grande question spirituelle. Mais la paix et l'amour de la paix peuvent être un soporifique mortel et c'est ce qu'ils sont actuellement. D'ordinaire la paix comporte une intention égoïste et les gens la désirent, car ils veulent être heureux. Le bonheur et la paix viendront quand il y aura de justes relations humaines. La paix et la guerre ne sont pas une vraie paire d'opposés. La paix et le changement, la paix et le mouvement sont les vrais opposés. La guerre n'est qu'un aspect du changement; ses racines sont profondément implantées dans la matière. La paix dont on discute et que l'on désire habituellement est une paix matérielle et, dans tous les cas, elle est reliée à la personnalité, qu'il s'agisse de la personnalité de l'individu ou de celle de l'humanité dans son ensemble. Donc, je ne traite pas de la paix, mais je m'occupe de l'amour, qui souvent jette le 278 trouble dans l'équilibre de la matière et des circonstances matérielles et peut, en conséquence, aller contre la prétendue paix.
     Le pouvoir a toujours été, au cours des âges, quelque chose d'intéressant pour les hommes aptes à réagir à l'aspect volonté, grâce à leur développement mental. Aujourd'hui, il commence à intéresser les masses et les types d'hommes médiocres; c'est pourquoi on en fait souvent mauvais usage et on le détourne vers des fins égoïstes. Le pouvoir que l'on doit évoquer ici dans l'âme humaine, en cette heure de nécessité, est l'aptitude à connaître le Plan et à travailler à sa poursuite, coopérant ainsi avec les forces qui s'appliquent à rétablir l'ordre sur terre et à mettre fin au cycle de perversité agressive dans lequel nous nous trouvons.
La question qui se pose est de savoir s'il est possible d'intervenir dans ce cycle, ou s'il doit forcément suivre le cours prévu. Je voudrais vous rappeler que la loi des cycles est la loi gouvernant l'apparition et la disparition de grandes énergies actives qui entrent et sortent de la manifestation, accomplissant le dessein de la divinité, et cependant limitées et handicapées par la qualité des formes qui reçoivent leur impact. Si une intervention est possible et se réalise, ce sera une «intervention dans le temps». Il est fait allusion à une telle intervention dans les écritures saintes, telles le Nouveau Testament, où il est prédit que «pour l'amour des élus, la durée sera abrégée». Le vrai sens, qui n'apparaît pas dans la traduction plutôt inadéquate que nous possédons, est «qu'à cause des élus, ou à cause de ceux qui savent et dont l'action est juste, le progrès du mal peut être arrêté». Ceci est encourageant et je recommande cette pensée à votre attention. Il existe un pouvoir que ces «élus» peuvent employer, en connaissant sa nature, préparatoire et altruiste.
Et la mort — à quoi cela se rapporte-t-il? Pas à la mort du corps ou forme, car elle est relativement sans importance, mais à la « faculté d'abandonner », qui en temps voulu devient la caractéristique du disciple consacré[1]. L'ère nouvelle arrive; les idéaux nouveaux, la civilisation nouvelle, les nouveaux modes de vie et d'éducation, de présentation religieuse, de gouvernement, se précipitent lentement, et 279 rien ne peut les arrêter. Ils peuvent, néanmoins, être retardés par les réactionnaires, les ultra-conservateurs et les esprits fermés, par ceux qui s'accrochent avec une détermination inflexible à leurs théories bien-aimées, à leurs rêves, à leurs visions, à leurs interprétations et à leur compréhension particulière et souvent étroite des idéaux proposés.. Ce sont eux qui peuvent retarder l'heure de la libération. Recherchons la clarté spirituelle, l'acceptation volontaire d'abandon de tout idéal ou de toute idée préc..nçue. Que le pouvoir de la mort s'étende sur toutes les tendances bien-aimées, les habitudes de pensée enracinées, sur tout effort pour conformer le monde à un modèle qui semble le meilleur à l'individu car, pour lui, le plus séduisant. On peut les abandonner en toute sécurité et ne pas craindre les conséquences, si la vie a pour motif un amour véritable et durable de l'humanité. A l'amour spirituel vrai tel que l'âme le connaît, on peut toujours confier pouvoir et opportunités; jamais il ne décevra cette confiance. Il alignera toute chose avec la vision de l'âme.

De nouveau, nous avons l'énergie des trois centres qui nous deviennent familiers; et nous les voyons réunis, en une relation triomphante et unifiée. Il devient ainsi apparent que ceux qui ont formulé cette Invocation, nouvelle et vitale, croyaient fermement à la faculté de l'humanité — sur ses propres niveaux de conscience — d'exprimer, dans une certaine mesure, les trois pouvoirs divins, Volonté, Amour et Activité. Il est demandé à Celui qui vient, d'aider à fondre ces trois aspects sur terre, leur permettant de s'exprimer sur le plan physique, unissant ainsi la puissance du règne humain à la puissance que lui-même apporte pour sauver l'humanité. C'est seulement lorsque l'humanité offrira tout ce qu'elle peut donner au service de ceux qui sont tristes, qui souffrent et sont opprimés, et quand elle travaillera activement et intelligemment à la libération, que cette complète coopération pourra être établie entre les puissances intérieures et extérieures, coopération si désespérément nécessaire à l'heure actuelle. A moins que, par exemple, ceux qui sont capables d'utiliser cette Invocation n'en accompagnent l'expression vocale de quelque forme précise de service sur le plan physique, aidant ainsi constructivement 280 les Forces de Lumière, leurs efforts se révéleront être négligea¬bles. Seule l'humanité peut précipiter les nouvelles énergies venant des Seigneurs de Libération et rendre possible leur activité sur terre. Seule l'humanité peut ouvrir la porte du plan physique au Cavalier venant du lieu secret. Les Puissances intérieures prodigieuses peuvent atteindre certains niveaux d'activité et de contact humains, tel que le plan mental; mais, pour descendre plus bas dans l'expression, le pouvoir et la manifestation extérieurs, elles dépendent du pouvoir d'attraction, puissant et magnétique, de l'homme lui-même.
La pensée qui sous-tend les mots «construire un grand mur de défense», pourrait s'exprimer simplement ainsi : jusqu'ici et pas plus loin. La limite de l'efficacité de l'expression du mal et du pouvoir des agresseurs aura été atteinte, si les disciples et les hommes de bonne volonté jouent maintenant véritablement le rôle qui est le leur.
Symboliquement, ils peuvent dresser un mur infranchissable de lumière spirituelle qui jettera l'ennemi de l'humanité dans la confusion la plus complète. Ce sera un mur d'énergie, vibrant, protecteur et en même temps si puissant qu'il repoussera ceux qui chercheront à le franchir pour poursuivre leurs objectifs mauvais et néfastes. Je parle par symboles, mais ce que je veux dire est clair.

Il vous faut saisir plus clairement un certain point, qui est à la fois encourageant et difficile à croire. Si les fils des hommes qui coopèrent actuellement avec les Forces de Lumière font preuve de ténacité, si l'on fait descendre l'«intention de masse» des hommes de bonne volonté du plan mental (où la plus grande partie de la bonne volonté, du désir, de la prière et de l'invocation est «gelée»), et qu'on la détourne du point focal facile qu'est la vie de souhaits pieux de l'aspirant, la bonne volonté devient active par l'expression et l'action tangible sur le plan physique, de sorte que le travail effectué au moyen de l'invocation et de la prière, auquel s'ajoute la nécessaire lutte pour le bien, est réalisé par ceux qui peuvent véritablement coordonner et intégrer les trois niveaux, et fonctionner ainsi comme un tout. Ce sera la fin de la domination de la matière pour tous les temps. Ces 281 conditions désirables peuvent sembler s'installer très lentement, du point de vue de la vision myope de l'homme et peut-être n'apparaîtront-elles même pas dans leur complète signification pour vous, dans cette vie; néanmoins, la bataille aura été gagnée. La matière et les intérêts matérialistes ne régneront plus sur la génération montante, comme sur les deux précédentes. Quand les forces d'agression, de convoitise et de cruauté seront repoussées, cela signifiera la conquête du désir égoïste par l'amour altruiste et le sacrifice. Telle est la récompense de ceux qui travaillent avec nous, s'ils désirent une récompense. La situation obtenue mettra en relation plus étroite l'humanité et la Hiérarchie spirituelle qui seront en rapport d'une manière jamais vue dans l'histoire. La défaite des oppresseurs et la libération des opprimés ne seront que les signes extérieurs et visibles d'un événement spirituel intérieur pour lequel tous les gens éclairés travaillent. Après une période d'adaptation, qui entraînera nécessairement ses difficultés particulières, il inaugurera un monde nouveau, avec tout le sens que cette phrase comporte.
J'ai placé devant vous une possibilité. Je voudrais répéter, comme je l'ai fait dans le passé, que c'est l'humanité qui détermine sa propre destinée. Les hommes ont transcendé le stade de l'enfance et ont atteint l'âge adulte, mais non la maturité. L'homme parvient à la maturité par l'expérience et la décision qu'il a lui-même engendrées. Depuis un certain temps, nous qui cherchons à le guider avons borné nos efforts à atteindre les gens intelligents, impressionnant les personnes d'inclination spirituelle, stimulant l'humanité dans le sens de l'action juste, sans empiéter sur l'expression croissante du libre arbitre. De sorte que l'issue est imprévisible, bien que nous puissions voir une certaine part d'inévitabilité dans les événements futurs. Mais l'homme est libre de choisir son chemin; une grande partie de la responsabilité de ce choix repose sur les épaules des plus instruits parmi la famille humaine et sur ceux qui sont parvenus à une certaine mesure de vision.
Avec ces pensées sur la nouvelle Invocation, je vais vous laisser mûrir ces idées au plus profond de votre conscience. Je voudrais vous demander d'employer la nouvelle Invocation fréquemment, avec une 282 intention dynamique et une vraie compréhension et de coopérer ainsi — par son emploi, votre amour de l'humanité et votre activité aux côtés des Forces de Lumière — avec ceux qui, sur les plans extérieur et intérieur, cherchent à repousser l'agression jusqu'au lieu d'où elle est venue, et à mettre fin au règne de la haine et de la peur.

SECTION III   :   LES FORCES QUI SOUTIENNENT L'EVOLUTION DE LA RACE HUMAINE    etc..


nota: les numéros en gras dans le texte existent sur l'original, et sont les nos des pages du txt anglais..
[1] : la faculté d'abandonner.. à "lâcher prise" sur ce qui était jusque là induement tenu, ou erronément tenu.. par ignorance des valeurs réelles de la vie.. ce genre de "lâcher prise", qui est l'une des choses les plus "saines" que puisse faire une entité incarnée, c'est le "distribue..", et suis moi.. Christique.. Parole de Puissance d'amour s'il en est.. qui peut aussi se traduire en : "donner de son essentiel"..
[2] :
[3] les sept Allemands, les 7 personnages, parallèles sombres et vils des 7 entités primordiales : Rayon1 Hitler, Rayon2 Von Ribentrop, Rayon3 Goebbels, Rayon4 Goering, Rayon5 Hess, Rayon6 Himler, Rayon7 Streicher.


[1bis]  (rappel : Ces pouvoirs latents ne sont pas naturels dans le soi inférieur[1bis], mais seulement dans le Soi supérieur. Le soi inférieur ne reflète que des images déformées des énergies divines supérieures.)  et voilà mis le doigt sur la cause essentielle des différends entre les différents types d'initiés fréquentant les sites de spiritualité.. entre ceux pour qui l'idéal d'accéder à la "lumière de l'âme", soit à être "éclairé" depuis le plan Bouddhique est encore un voeu pieu.. et les Maîtres incarnés (si, si, il en existe.. extériorisation de la hiérarchie oblige..), vous savez : ceux qui annoncent et préparent la venue du Seigneur Maïtreya, le Bouddha du futur des Bouddhistes, le Mahdi des musulmans, le Christ des Chrétiens.. etc.. dont votre serviteur suppose fortement une "venue" sous une forme collective "dans le coeur.." des membres de toute la hiérarchie..
- Pour les "simples" transfigurés.. qui entrent juste dans cette grande fraternité.. et donc n'ont pas encore le "coeur ouvert", l'action de la "descente" ou approche du Seigneur d'Amour aura un effet stimulant l'ouverture.. (ainsi qu'il en fut en son temps pour le Prophète de l'Islam (sur lui soit le salut..), ref: sourate 94. Il est arrivé plusieurs fois dans l'histoire des initiés du monde, qu'une aide à l'ouverture du coeur soit prodiguée par l'intermédiaire d'un Ange, d'un "Seigneur"  ou Chohan.. afin qu'un retard ne puisse s'imposer en regard du temps d'incarnation restant à la disposition de l'Adepte ou initié qui en est l'objet.. (ceci ne concernant évidemment pas la "réussite", fut elle spirituelle, de sa personnalité, mais le rôle que devra ou devrait occuper l'initié au sein du plan pour l'époque et le lieu de la terre), en ceci : prendre un exemple historique ( ici, celui de l'islam..), aide à mieux saisir cette particularité de "l'aide à l'ouverture" ! Pour autant,  nul ne peut être aidé que s'il est prêt.. et que seul un "voile" sépare encore l'initié de son ouverture, et permettez moi d'ajouter que le plus difficile reste à faire pour lui : rayonner la vérité à laquelle il a désormais accès.. cette "révélation" qui est en vue et vers et dans laquelle il devra marcher avec détermination, dans la compréhension des limitations de ceux auxquels il devra enseigner.. et de celles (parfois colossales..) du milieu, de l'époque et parfois de la société toute entière.. le problème majeur actuel étant le matérialisme qui imprègne tout le savoir, mais aussi le fanatisme (reste de 6e rayon..), des extrémistes se disant "religieux".. alors qu'ils ne sont plus que "fanatiques" faute de lien avec leur âme et le "haut", là où est l'esprit..
-  une religion mise "à plat" au niveau de la seule compréhension intellectuelle, et du "par coeur" sans le coeur.. ne vaut plus que ce que valent les hommes qui la portent en leur "coeur", et là où le coeur se ferme, la religion ne relie plus.. et fait honte à son "révélateur" historique !  mais le mal ne sait pas seul venir.. et la fidélité demeure dans les coeurs fidèles de ceux qui "crient en silence" vers le Dieu, notre père !
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:47    Sujet du message: le choix de la "proportionnelle intégrale"..

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> réfléchissez-y Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky