Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les petites notes de Lamadelama

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> enseignements de Lamadelama
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 20:42    Sujet du message: Les petites notes de Lamadelama Répondre en citant

- Ma Ananda Moyi..- Ma Ananda Moyi ne se rattache à aucune doctrine, et ne donne aucun enseignement systématique, tout en recommandant volontiers l'un ou l'autre selon les besoins qu'elle perçoit chez l'interlocuteur.- Elle rejoint Ramakrishna en ce sens qu'elle explique que tous les enseignements de tous les maîtres authentiques sont exacts et valables pour ceux à qui ils sont destinés. Le fait qu'ils puissent paraître contradictoires ne retire à aucun d'eux la valeur qui lui est propre en tant que l'un des chemins..





Lamadelama  
  

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Jeu 11 Sep 2008 - 20:45; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 20:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 20:44    Sujet du message: Co-Créateurs du Temps Présent Répondre en citant

.

Co-Créateurs du Temps Présent..


- Tout le présent se trouve à un stade de sa construction, tout le passé est en cours de destruction, (ou, plus exactement, les éléments demeurant du passé, se trouvent à un stade de leur destruction..), Tout le présent continue à détruire le passé, à construire ce qui, du passé, demeure, et peut ou pourra, se perpétuer dans le futur..
- Combien dure le présent ?
- Comme le temps est un construct du mental, il peut être répondu : ce que dure la conscience du présent, chez l’être "conscient" qui l’observe ! (chez les êtres concients qui l’observent..)
- Cette observation est subjective et objective, instrumentalisée ou "nue" (telle que..), motivée ou gratuite, cumulative ou spéculative..
- "méditer" consite-t-il à observer le présent, ou au contraire à sortir de l’observation du présent ?
- on sait que "méditer" c’est se tenir ou demeurer "hors du temps" !
- "entrer" dans la méditation est "sortir" de l'enchaînement du temps !
- le Maître en incarnation ne "médite" plus, plus formellement.. il est lui même à l'état naturel :  "méditation"..  et sa vie "ordinaire" est hors du temps.. elle est en totalité dans l'éternité de l'instant !
- donc en relation avec la notion de "temps", le fait de méditer pour celles et ceux qui méditent :  c’est, en un premier temps se livrer à la "perception" et s'il le faut, à l'observation du "présent actuel", puis à celle d’un "présent éternel".. qui permet l’accès à cet "hors du temps" qui est "présence au Soi", qui lui, vit dans cette "éternité" hors le temps mental humain !
- Nous parlions d’ "êtres conscients".. or qui sont et surtout combien sont les "êtres conscients", dans quel degré de conscience, et dans quelle mesure leur "observation" joue-t-elle sur la construction du présent ?
- La mémorisation est acquisition (de l’extérieur vers l’intérieur..), alors que la parole, l’expression est restitution (de l’intérieur vers l’extérieur..), ce changement de sens des énergies de vie.. explique la cessation de la mémorisation, et donc de ce qui venant du présent éternel, était mémorisé, et donc vient l’oubli de l’éternel.. il ne reste en l’homme que le présent, l’actuel.. la transcendance, qui toujours est devant nous, est laissée en arrière et seule la descendance demeure, dans ce "chevauchement" de l'instant, avec la seule et limitée présence de ce qui est parvenu à descendre dans la forme des trois mondes..
- Seuls donc ceux qui sont descendus dans la forme des trois mondes.. et sont conscients de leur "incarnation", (de leur "in carnacio est", leur actuelle "êtreté" dans la forme dense..), participent de la construction du "Présent" qui est fait de l’assemblage mental de quantités quasi infinies de moments de temps accolés en un ensemble qui est globalement le "temps présent"..
- Acquérir, accueillir "cela qui est..", celle qui est : la "conscience" de soi ! - est donc la condition pour devenir co-créateur du temps présent !

lamadelama




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 20:48    Sujet du message: De la mémoire Répondre en citant






De la mémoire,
 Rien ne peut s’inscrire en lieu et place de ce qui existe, donc toute chose existante prend la place d’un "vide".
- C’est la "réalité" mémorielle existant dans l’aura d’un être qui est reflétée à la surface et dans le "vide" intra cellulaire des cellules du cerveau.
- Cette réalité est-elle même le résultat du reflet des perceptions visuelles sonores etc... sur l’aura, par l’écriture, le marquage, le retentissement, enfin le "reflet"..
- Tout cela, cet "infiniment grand..", là est emmagasiné dans le vide "spacial" à l’intérieur des atomes du cerveau concernés. Mais aussi et c’est en cela que c’est important :  dans les "Annales Akashiques" qui sont l’équivalent énergétique de ces "annales" des cellules du cerveau.
- On peut donc dire que les "Annales Akashiques" individuelles humaines sont stockées dans l’infiniment petit comme dans cet "infiniment grand" planétaire, à l’intérieur du cercle planétaire infranchissable : l’aura du Logos !

lamadelama

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 20:50    Sujet du message: de l'âme.. Répondre en citant

.

de l'âme.. 



 



-  Nous sommes Divins..- Nous ne devons pas nous focaliser sur nos "limites"..
- Il n'y a pas de "prédestination", mais écoute et observation attentive
de ce qui est "moi" ou "nous" :  le "soi" de la part de l'Univers/Dieu..
- Le Dieu / univers  (le Dieu : l'esprit.. l'Univers : le Corps..) vivant..
qui se met et est à notre disposition, à nous en tant que
  co-créateurs.. mouvant les énergies universelles en tant qu'esprit
  agissant - à travers et par la forme, par l'intermédiaire (qu'est l'âme..),
entre lui et le "soi" tout en bas dans le monde dense..

- Si d'ici-bas c'est à travers cette âme (ou Christ, âme de l'univers..
le principe "fils"..), que vous agissez sur le monde, alors c'est l'esprit ou
- SOI - divin, que vous êtes en dernière analyse..
qui agit dans l'univers !
 



 


Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama   
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 20:53    Sujet du message: relativité du temps, et "souvenir de l’expérience illuminée".. Répondre en citant


Relativité du temps, et  
"souvenir de l’expérience illuminée".. 

à tous,  

j'extrais de mes "brouillons pour Shanti Forum" en date du jeudi 4 octobre 2007, par lamadelama le passage suivant :


1/1000e de seconde de Brahmâ = 1 siècle de vie de l’humanité terrestre = 100 années terrestres1/100 000e de seconde de Brahmâ = 1 année de vie de l’humanité terrestre = 1 année terrestre = 360 jours
1/36 000 000e de seconde de Brahmâ = 1 jour de vie de l’humanité terrestre = 1 jour terrestre = 24 heures
0. 000 000 001 1574 seconde de Brahmâ = 1 heure terrestre
ou 1,1574 milliardième de secondes de Brahmâ = 1 heure terrestre



- cette infime portion partagée de la conscience de Brahmâ = 1 heure terrestre de "SAMADHI" en la conscience du divin.. pour le "voyant" illuminé, le "saint" ou le "yogi" en extase.. le maître en incarnation des degrés > au 3e degré.. dans sa conscience "cosmique", ou conscience du "feu", du feu de "la lumière qui est dans la lumière".. soit en sa conscience de "fils" de Dieu.. car toute extase sainte est conscience partagée avec la divinité.. un reste de notre divinité innée..

- un léger et vague aperçu de cela peut être reflété à la conscience du méditant qui par l’élévation volontaire de sa "note" (ou par l’effet d’une "grâce" dûment méritée..), peut frôler l’extase, et parfois s’y maintenir un temps suffisant, une partie égale à plusieurs 1/6e de "x" (où " x " = au moins 1 heure "terrestre"..), soit au moins plusieurs dizaines de mn.. pour que l’illumination venue des plans supérieurs (nirvanique..), demeure le temps d’impressionner la mémoire (kama-manasique..) de façon assez significative pour permettre : 


le souvenir de l’expérience illuminée.. 

- la relativité du temps humain et du temps divin joue en permanence dans la relation entre l'homme et le dieu, dont on peut penser que selon de degré de divinité dont il s'agit (auquel on s'adresse, auquel on "pense", on songe ou dont on rêve.. que ce soit par la prière, l'adoration, la méditation, la contemplation ou l'une ou l'autre des formes de Samadhi), on ne se trouvera pas à la même échelle de "relativité" !  Il est logique de penser que le temps divin de notre propre logos terrestre et de son représentant (son avatar), sont plus à notre portée que l'un ou l'autre des dieux galactiques (la conscience divine d'une galaxie..), elle même relativement petite à l'échelle temporelle d'un Parabrahman..

- l'effort spirituel, le temps consacré à la tension concentrée en le divin, cet effort est toujours récompensé, car même si ce temps relatif est infime, la différence de proportion entre le dieu et l'aspirant en cours d'effort est si immense, que même la partie infime de quelque chose de spirituellement infini sera toujours plus grand que la conscience illuminée du méditant (pour ne prendre que cet exemple là.. le plus mesuré et "prudent", de tous les efforts possibles de cette tension tournée vers le divin..), mais l'exemple de l'extatique eut été plus "parlant" et significatif encore.. humainement parlant.. bien sûr.

nb :  les "supports" denses donnés ici ne le sont que par commodité comparative et ne représentent pas des "corps" de dieux existants au sens strict du terme.. mais des échelles de grandeurs possibles et très approximatives.. mais utiles dans ces propos autour de la relativité du temps divin..

à suivre si quelque intérêt est manifesté pour ce sujet.. qui n'est jamais après tout que le rapport avec
la nature temporelle de l'illumination..


lien avec l'article in wikipédia : ==> relativité du temps divin
(qui relève entièrement de HPB et AAB pour la partie "kalpa", et de votre serviteur,
pour la partie par lui appelée "relativité du temps divin"..)




Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama 

 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:50    Sujet du message: Les petites notes de Lamadelama

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> enseignements de Lamadelama Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky