Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les chakras, tableau

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 15:44    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

LES CHAKRAS

Nota :


Il est placé ici ce tableau pour répondre à la demande par mp de nos membres.
Il ne prétend pas répondre à toutes les questions mais il donnera une bonne entrée en matière.




Chers lecteurs :
Ce tableau peut être reproduit et ou diffusé,
à condition que le contenu ne soit pas modifié 
et /ou détourné de son sens, enfin,
que l'auteur soit également mentionné.
Nous partageons ces informations en toute transparence.
Merci de faire de même, si vous les diffusez,
en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source.



notas: le centre frontal est constitué de deux ensembles de 48 pétales chacun..

de couleur lunaire à gauche, solaire à droite : pour les hommes..

de couleur solaire à gauche, lunaire à droite : pour les femmes..

- ce centre était le plus développé possible et donc l'idéal de l'initiation,
voici environ 20000 ans à une époque encore glorieuse pour l'empire Atlante..
à l'époque où furent donnés les contes de fées à l'humanité par les initiés,
ce qui était la forme d'accès d'alors à l'inconscient.. rappelez vous celui
de la robe couleur de lune et de la robe couleur de soleil
dans "peau d'âne" .. lamadelama



bien à vous damejane


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Dim 18 Jan 2009 - 15:55; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 15:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 26 Oct 2008 - 16:49    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

.
« Répondre #1 le: 2008-10-14, 01:28 »
.

Citation extraite du livre
" L'Etat de Disciple Dans Le Nouvel Âge "

volume I, par DK et AAB


(propos de DK sur les chakras) :



""Les centres, tels qu'utilisés par le disciple dans les progrès de son
développement, dépendent dans une large mesure du genre de rayon, mais je
n'ai pas l'intention de m'étendre sur le sujet des centres dans ces instructions ; je
le ferai assez longuement dans la dernière partie du Traité sur les Sept Rayons.
Je voudrais cependant que soit bien claire l'idée que le Maître n'utilise
jamais les centres d'un disciple comme agents de distribution de la force.

En dernière analyse, les centres sont, lorsqu'ils fonctionnent correctement, des
réservoirs de force et des distributeurs d'énergie, colorés par une qualité
particulière, une certaine note, une certaine vibration et une certaine puissance.
Au cours des derniers stades du Sentier du Discipulat, les centres sont
entièrement dominés par l'âme, par la voie du centre de la tête.

Il faut cependant se souvenir qu'après la quatrième initiation,
et après la disparition du corps causal, il n'y a aucun aspect
de la forme ou aucun véhicule, qui puisse garder prisonnier le disciple
ou le limiter d'une façon quelconque.

Après la troisième initiation, les centres inférieurs n'ont plus aucun contrôle sur le
mécanisme extérieur de réponse ; du point de vue de l'entraînement occulte
[5@762] le plus élevé et lorsque le disciple est dans l'Ashram même, les
centres sont considérés comme de simples canaux pour l'énergie.
Jusqu'au moment de la troisième initiation, ils prennent une importance
temporaire dans le processus d'entraînement, parce que c'est par eux
que le disciple apprend la nature de l'énergie, ce qui la différencie de la force
et des méthodes de distribution.
Celles-ci étant l'un des derniers stades du processus d'entraînement.""


bien à vous : damejane.

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Dim 18 Jan 2009 - 16:03; édité 1 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:02    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

.
« Répondre #2 le: 2009-01-15, 18:54 »




Un ouvrage important traitant de la

question des chakras, à lire ou à relire :



LES CHAKRAS

CENTRES DE FORCE DANS L'HOMME

par C. W. LEADBEATER




http://telechargements.girolle.org/lcw/chakras.pdf



noté dans le livre : Nos illustrations montrent les chakras tels
que les perçoit le clairvoyant assez évolué et intelligent qui, jusqu'à un certain point,
les a déjà rendus actifs. Bien entendu, nos couleurs ne sont pas assez lumineuses ;
aucune couleur terrestre ne le serait. Au moins les dessins donneront-ils une certaine
idée de l'apparence présentée [17] par ces roues de lumière. Ce qui précède aura fait
comprendre au lecteur que, suivant les personnes, les centres varient en grandeur, en
éclat, et que, chez une même personne, quelques-uns peuvent être beaucoup plus
développés que les autres. Les dessins sont de grandeur naturelle, sauf pour le
Sahasrâra ou chakra coronal, que nous avons dû agrandir pour montrer les détails
étonnants qu'il présente. S'agit-il d'un homme possédant à un très haut point les
qualités qui s'expriment par un certain centre, ce centre est non seulement très
développé mais encore particulièrement lumineux ; il projette des rayons brillants
comme de l'or. Nous en trouvons un exemple dans la représentation de l'aura
de M. Stainton Moseyn
, précipitée par Mme Blavatsky, et conservée dans
la salle du sanctuaire, au quartier général d'Adyar.




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:05    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #3 le: 2009-01-16, 11:54 »

EXTRAITS DU TRAITÉ SUR LES 7 RAYONS (Vol. IV, A.A.B)
LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE
(pages 144 et suivantes..)

Le centre coronal :

D. Les sept centres majeursIl est tout indiqué de faire ici une pause afin de considérer la nature des centres eux-mêmes
et de résumer quelque peu l'enseignement déjà donné dans mes autres livres, de manière à
présenter une image claire du corps d'énergie qui sert de base au véhicule physique dense.
Il y a de nombreux foyers de force à l'intérieur de ce corps, mais nous ne nous occuperons
que des sept foyers majeurs qui contrôlent tous les autres dans une plus ou moins
grande mesure.
De cette manière, nous ne nous embrouillerons pas. Nous allons étudier les cinq centres
qui se situent le long de la colonne vertébrale et les deux centres céphaliques.

1. Le Centre Coronal. Il est situé au sommet même de la tête.
On l'appelle souvent "le lotus aux mille pétales" ou Brahmarandra.

a. Il correspond au soleil spirituel central. [17@145]

b. Il est mis en activité fonctionnelle après la troisième initiation.
Il est l'organe distributeur de l'énergie monadique, ou aspect volonté de la divinité.

c. Il est relié à la triple personnalité par l'antahkarana 32 que les
disciples et initiés sont en passe de construire et qui n'atteint sa pleine utilité
qu'après la destruction du corps causal lors de la quatrième initiation.

d. Il est le centre équivalent à Shamballa 33 dans le corps physique, et l'agent du Père, ou premier aspect divin.

e. Il enregistre les desseins, correspond au "feu électrique" du système solaire,
et sa qualité est dynamique.

f. Son extériorisation physique dense est la glande pinéale, sise dans la tête.
Celle-ci reste active durant le bas âge et jusqu'à ce que la volonté d'être se soit
suffisamment manifestée pour que la personne en voie d'incarnation soit fermement
ancrée dans son corps physique. Aux stades finaux de l'expression divine chez l'homme,
elle redevient active et utile en tant qu'agent manifestant sur terre l'énergie
de volonté de l'Etre accompli.

g. Il est l'organe de synthèse, parce qu'après la troisième initiation et avant la
destruction du corps causal, il rassemble en lui-même les énergies des trois aspects
de la vie manifestée. En ce qui concerne l'homme, cela signifie les énergies de la Triade
Spirituelle, du triple lotus égoïque, et de la triple personnalité, reconstituant ainsi le 9
de l'initiation. Les énergies [17@146] ainsi synchronisées et focalisées dans la tête,
autour d'elle, et au-dessus d'elle, ont une

notes de bas de page :32 Encore un terme sanscrit sans équivalent dans les langues occidentales.
Il s'agit d'un lien entre les corps inférieurs et supérieurs.
33 Le centre planétaire où la volonté de Dieu est connue.








grande beauté et un rayonnement étendu, plus une efficacité dynamique.
Elles servent à établir un lien entre l'initié et toutes les parties de la vie planétaire, le Grand Conseil à Shamballa, et le
Seigneur du Monde, l'Initiateur final – le tout par l'intermédiaire du Bouddha et de l'un des trois Bouddhas d'Activité.
Dans un sens des plus particuliers, le Bouddha relie l'initié au deuxième aspect
de la divinité – celui de l'amour – et donc à la Hiérarchie. Les Bouddhas d'Activité le relient au troisième
aspect de la divinité, celui de l'intelligence active. Ainsi l'énergie de la volonté, de la conscience,
et de la faculté créatrice se joignent en lui, et assurent la synthèse des aspects divins.

h. Le lotus aux mille pétales est le seul des sept centres qui, à l'époque où la libération est parachevée,
conserve la position d'un lotus inversé. La tige de ce lotus (en réalité l'antahkarana) s'élève jusque dans le
"septième ciel", reliant ainsi l'initié avec le premier centre planétaire majeur, Shamballa.
Tous les autres centres commencent par être inversés, avec tous les pétales tournés vers la partie inférieure
de l'épine dorsale. Au cours de l'évolution, ils déploient progressivement leurs pétales et ensuite se tournent
lentement vers le haut, "vers le sommet du sceptre" comme dit l'Ancien Commentaire. L'information ci-dessus
a peu de valeur, sauf dans la mesure où elle présente une vérité, complète un tableau, et donne à celui qui
étudie une idée de ce qui constitue essentiellement un agent distributeur de l'énergie-volonté de la Divinité.



le centre coronal 
dessin "précipité" par H.P.B  (madame Blavatsky) 


Sinbuck  


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 19 Jan 2009 - 16:25; édité 2 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:14    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #4 le: 2009-01-16, 11:57 »

EXTRAITS DU TRAITÉ SUR LES 7 RAYONS (Vol. IV, A.A.B)
LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE
(pages 144 et suivantes..)

Le centre ajna :

C'est le centre situé entre les sourcils. On le trouve dans la région de la tête, juste au-dessus des deux yeux, où il « agit comme un écran pour la beauté radieuse et la gloire de l'homme spirituel ».  [17@147]
Il correspond au soleil physique. Il est l'expression de la personnalité intégrée et utilisable

- tout d'abord comme un disciple et finalement comme un initié. C'est la vrai persona ou le vrai masque.
Le centre frontal est l'organe distributeur de l'énergie du troisième aspect - l'énergie de l'intelligence active.
Il est relié à la personnalité par le fil de vie créateur. Il a donc une connexion étroite avec le centre laryngé
(le centre de l'activité créatrice), exactement comme le centre coronal est relié au centre coccygien produit
la manifestation de la volonté ou du dessein divins. Quand les forces des centres frontal et laryngé se combinent,
elles produisent la plus haute manifestation du « feu par friction », exactement comme les énergies
combinées des centres coronal et coccygien produisent le « feu électrique » que nous appelons le feu
de kundalini quand il s'exprime pleinement.
Le centre coronal relie la monade et la personnalité. Le centre frontal relie à la personnalité la Triade spirituelle,
expression de la monade dans les mondes sans formes. Ici intervient l'enseignement concernant la place
qu'occupe les yeux dans le développement de l'expression consciente qui fait progresser de manière créatrice
le dessein divin.
Le centre frontal (ajna) enregistre ou centralise l'intention de créer. Il n'est pas l'organe créateur dans le même
sens que le centre laryngé, mais il incorpore l'idée motivante de l'activité créatrice, et l'acte
[17@149] subséquent de création produit finalement la forme idéale requise par l'idée.




L'extériorisation dense du centre frontal est le corps pituitaire. Les deux lobes de cette glande correspondent
aux deux pétales multiples du centre frontal éthérique. Il exprime l'imagination et le désir sous leurs deux formes
les plus élevées, et ils sont les facteurs dynamiques de toute création
Le centre frontal est bien l'organe de l'idéalisme. Chose curieuse, il est étroitement relié au sixième rayon, juste
comme le centre coronal est essentiellement relié au premier rayon. Le sixième rayon a des liens particuliers avec
le troisième rayon et le troisième aspect de la divinité, ainsi qu'avec le deuxième rayon et le deuxième aspect.
Il fusionne, ancre, et exprime, chose que je n'avais pas encore soulignée. Le centre frontal est le point de la tête
où se symbolise la nature dualiste de la manifestation dans les trois mondes. Il combine les énergies créatrices
du larynx et les énergies sublimées du désir, qui exprime le véritable amour du cœur.
Le centre frontal n'ayant en réalité que deux pétales n'est pas un vrai lotus dans le même sens que les autres centres.
Ces deux pétales sont composés de 96 pétales secondaires ou unités de force (48+48=96) mais qui n'épousent pas la
forme de fleurs des autres lotus. Ils s'étale vers la gauche et la droite de la tête comme les ailes d'un avion. Il symbolise
le sentier de la main gauche et le sentier de la main droite, le chemin matérialiste et le chemin spirituel. Ils constituent
donc symboliquement les deux bras de la croix sur laquelle l'homme est crucifié - deux courants d'énergie ou de lumière
placés en travers du courant de vie qui descend de la monade vers le centre coccygien en passant par le centre coronal.



 


le centre frontal 
dessin "précipité" par H.P.B  (madame Blavatsky) 
 

Sinbuck   

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 19 Jan 2009 - 16:26; édité 3 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:21    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #5 le: 2009-01-16, 12:00 »

EXTRAITS DU TRAITÉ SUR LES 7 RAYONS (Vol. IV, A.A.B)
LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE
(pages 144 et suivantes..)


Le centre laryngé : [17@151]

Ce centre éthérique se trouve à l'arrière du cou. Il s'étend en hauteur jusque dans la moelle allongée, englobe la glande carotide, et descend en direction des omoplates. Chez la moyenne des hommes, c'est un centre extrêmement puissant et bien développé. Sous ce rapport, les remarques suivantes sont intéressantes:Le centre laryngé est relié à la première initiation et développe une grande activité quand ce point d'expérience est atteint, ce qui est le cas dans le monde actuel pour la grande majorité des aspirants et des disciples en période d'épreuve. L'humanité l'appelle une initiation parce qu'à l'époque lémurienne c'était vraiment la première initiation, impliquant le contrôle complet du corps physique. Pour les âmes ayant atteint le point d'évolution ci-dessus, le centre laryngé est l'organe distributeur de l'énergie créatrice, de l'énergie du troisième aspect. A des stades différents sur le sentier, voici les centres qui sont reliés au troisième rayon ou aspect et en sont l'expression majeure.

1.Le centre sacré pour les hommes peu évolués et moyens
2.Le centre laryngé pour les disciples stagiaires et pour les aspirants
3.Le centre frontal pour les disciples et les initiés

(nb: Ajna se fond dans les centres de la tête après le 5e degré et "disparaît" de la conscience du maître.. qui au 7e degré n'en perçoit plus ni sensation ni "vibration")[1].



Ici encore on trouve une grande triplicité d'énergie contenant aujourd'hui un vaste potentiel parce que la conscience et le développement humains ont atteint de telles hauteurs pour exprimer le troisième aspect de la divinité, celui de l'intelligence active.

Le centre laryngé est relié à la personnalité par le fil créateur, à l'âme par le fil de conscience, et à la monade par la sutratma ou fil de vie. Il n'est relié à aucun des aspects divins par l'antahkarana, parce que ce fil relie directement la monade à la personnalité en finissant par être indépendant à l'âme, et qu'il se borne à ancrer dans la tête l'expression monadique de la vie, dans le centre coronal. Alors une conscience directe est établie entre la monade et la personnalité, et une grande dualité prend naissance. La vie, la conscience, et la forme sont alors toutes trois focalisées créativement et activement dans la tête, et leur activité est dirigé depuis la tête via les deux centres de la tête. Le centre frontal ne déclenche son activité créatrice qu'après la construction de l'antahkarana. Aux stades précédents, c'est le centre laryngé qui est l'agent créateur, et dans la période tout à fait initiale, c'est le centre sacré. Toutefois, il faut se rappeler une chose intéressante au sujet de la construction de l'antahkarana. Celle-ci ne devient authentiquement possible qu'après le moment où la vie créatrice de l'aspirant a passé du centre sacré au centre laryngé et qu'elle est devenue un état de fait exprimé dans la pratique. L'antahkarana, « pont » de liaison, est symbolisé par le cou lui-même, qui relie la tête, seule et isolée, au torse composé de deux parties, l'une située au-dessus du diaphragme et l'autre au-dessous. Le torse lui-même symbolise l'âme et la personnalité unies, mêlées, et fondues en un seul organisme. Quant à la tête, elle symbolise ce que Patanjali décrit comme l'état « d'unité isolée ».

Le centre laryngé est celui par lequel l'aspect intelligence de l'humanité se concentre créativement. Il est donc le centre par où se répand l'énergie créatrice du grand centre planétaire qu'on appelle l'Humanité. Les trois centres planétaires majeurs sont Shamballa, la Hiérarchie, et l'Humanité, représentant respectivement les énergies du premier rayon (volonté, pouvoir et dessein), du deuxième rayon (amour-sagesse) et du troisième rayon (intelligence active).
Quand la perfection aura été atteinte, l'énergie de Shamballa affluera par le centre coronal, les énergies de la Hiérarchie par le centre cardiaque, et l'énergie de l'Humanité par le centre laryngé, tandis que le centre frontal fonctionnera comme agent de toutes les trois. L'humanité entrera alors dans une nouvelle phase d'activité. Elle abordera une nouvelle tâche, celle de relier les trois règnes super-humains aux trois règnes subhumains et d'établir ainsi les nouveaux cieux et la nouvelle terre.
L'humanité aura ainsi atteint l'apogée de son but évolutionnaire sur cette Terre.

Le centre laryngé est spécifiquement l'organe de la PAROLE créatrice. Il enregistre l'intention ou le dessein créateur de l'âme, qui lui est transmis par le flux d'énergie du centre frontal. La fusion ainsi réalisée des deux énergies conduit à une activité créatrice d'un certain type. Elle est l'homologie supérieure de la faculté créatrice du centre sacré. Dans ce centre, les énergies positive et négative sont incorporées dans les organismes séparés mâle et femelle. Elles sont mises en rapport dans un acte de création entrepris consciemment, bien que jusqu'ici sans dessein bien défini.

L'extériorisation physique dense du centre laryngé est la glande thyroïde, que l'on considère aujourd'hui comme suprêmement importante pour la bonne santé de la moyenne des hommes. Elle a pour fonction de veiller à la santé et d’assurer l’équilibre du corps sous certains aspects importants de la nature physique. Elle symbolise le troisième aspect, intelligence et substance imprégnée de pensée. En réalité, elle est reliée au Saint-Esprit, ou troisième aspect divin en cours de manifestation et, comme dit la Bible, « couvrant de son ombre » la Mère, la Vierge Marie. Les parathyroïdes symbolisent Marie et Joseph et leur relation avec le Saint Esprit qui les surpasse en éclat. En fin de compte, on découvrira une relation étroite et précise entre la glande thyroïde et la glande pinéale, ainsi qu’entre les parathyroïdes et les deux lobes du corps pituitaire. On réunira ainsi en un seul système composite la totalité des zones de la gorge et de la tête.

De même que la tête symbolise la nature essentiellement dualiste de Dieu manifesté, de même le centre laryngé symbolise la triple nature de l’expression divine. La relation entre les deux centres coronal et frontal et leurs deux reflets physiques denses laisse apparaître la nature dualiste fusionnée et amalgamée dans la tête. Quant aux trois grandes énergies qui sont mises en jeu lors de l’activité créatrice divine, elles sont unifiées dans l’action par la pleine expression répandue par le centre laryngé au moyen du mécanisme de la parole et des deux poumons. On trouve dans cette relation la Vie ou le Souffle, la Parole ou l’Âme, et le centre laryngé de substance en activité.

Aux stades initiaux de l’évolution, le lotus laryngé est inversé. Ses pétales s’étendent vers les épaules et incluent tout ou partie des poumons. Au cours du cycle de la vie de l’âme, il se retourne lentement. Ses pétales s’étendent alors vers les deux oreilles et incluent la moelle allongée et la glande carotide. La relation entre cette dernière et la glande thyroïde est plus étroite qu’avec les deux autres glandes endocrines de la tête.






nota[1] tout "pouvoir" abandonné par l'initié est remplacé en son temps par une faculté plus élevée.. et humainement parlant :
plus impersonnelle et plus "divine".. car ... L'HOMME DEVIENT CE QU'IL EST !




 




le centre laryngé 
dessin "précipité" par H.P.B  (madame Blavatsky)    
 
 
 
 
 
Sinbuck    

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Mer 9 Jan 2013 - 22:15; édité 12 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:22    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #6 le: 2009-01-16, 12:01 »





EXTRAITS DU TRAITE DES 7 RAYONS (Vol. IV, A.A.B)  
( LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE )
page [17@156] et suivantes..


Le centre cardiaque :

Il est situé entre les omoplates. En ce jour et à cette époque, c'est à ce centre que Ceux Qui sont responsables du développement de la conscience humaine portent le plus d'attention. L'humanité est arrivée maintenant à un point de conscience collective et de réactions collectives d'une nature profondément spirituelle.

a) Le centre cardiaque correspond au « Cœur du Soleil », donc à la source spirituelle de lumière et d'amour.
b) Il est amené à l'état d'activité fonctionnelle après le « deuxième initiation », qui marque l'achèvement du processus par lequel l'âme prend le contrôle de la nature émotionnelle dont la qualité dominante est le désir. Alors les désirs personnels du moi inférieur ont été transmués en amour. Le centre cardiaque est l'organe distributeur de l'énergie hiérarchique, qui se répand [17@157] par l'âme dans les centres cardiaques de tous les aspirants, disciples, et initiés. De la sorte, cette énergie devient disponible et produit deux résultats:

1.Le régénération de l'humanité par l'amour
2.La solidité des rapports entre une humanité qui se développe rapidement et la Hiérarchie. De la sorte, une relation et un contact étroits sont établis entre deux grands centres planétaires, la Hiérarchie et l'Humanité

Comme dit la Bible « l'amour de Dieu est répandu de tous côtés » dans le cœur humain, et pouvoir transformateur, magnétique, et irradiant est indispensable à la reconstruction du monde et à l'établissement du nouvel ordre mondial. Tous les disciples sont actuellement invités à méditer et à réfléchir sur le développement du centre cardiaque et sur les relations intelligentes entre le genre humain et la Hiérarchie, avec la réponse consécutive de l'homme à l'énergie de l'amour, car « selon la manière dont un homme pense dans son cœur, tel il est ».

Penser dans le cœur ne devient vraiment possible que si les facultés mentales ont été adéquatement développées et ont atteint un stade assez élevé d'épanouissement. On confond souvent sentir dans le cœur et penser dans le cœur. La capacité de penser dans le cœur résulte de la transmutation des désirs en amour pendant que l'on s'active à élever les forces du plexus solaire jusqu'au centre cardiaque. Il existe un aspect supérieur du centre cardiaque sous forme d'un lotus à 12 pétales situé au centre même du lotus à 1000 pétales. Quand on pense dans le cœur, c'est l'un des signes que ce lotus à 12 pétales a atteint un point de réelle activité. La pensée résultant de la justesse de sentiments se substitue alors à la sensibilité personnelle. Elle fournit aussi les premiers faibles symptômes d'un état d'existence caractéristique de la monade, état qu'on ne saurait appeler conscience dans le sens habituel du terme.

(...)

d) C'est donc par l'intermédiaire du centre cardiaque dans le corps physique que travaille la Hiérarchie. Ce centre est aussi l'agent de l'âme. En employant ici le mot « âme », je me réfère non seulement à l'âme individuelle de l'homme, mais aussi à l'âme du Logos planétaire. Toutes deux résultent de l'union de l'esprit et de la matière, de l'aspect Paternel et de l'aspect Maternel. Ceci est un grand mystère que l'initiation seule peut révéler.

e) Le centre cardiaque enregistre l'énergie de l'amour. Lorsque l'antahkarana est définitivement construite les trois aspects de la Triade Spirituelle trouvent [17@159] chacun un point d'attache
dans le mécanisme éthérique des initiés fonctionnant sur le plan physique. Les initiés sont alors un amalgame d'âme et de personnalité grâce auquel la vie de la monade peut affluer dans sa plénitude.

1. Le centre coronal devient le point de contact pour la volonté spirituelle, Atma.
2. Le centre cardiaque devient l'agent de l'amour spirituel, Bouddhi.
3. Le centre laryngé devient l'expression de la pensée universelle, Manas.

Au cours du travail de l'initié, alors qu'il met en oeuvre le dessein divin conformément au Plan, c'est le centre frontal (ajna) qui devient l'agent directeur ou distributeur des énergies fusionnées de l'homme divin.

f) Le centre cardiaque a pour extériorisation physique dense le thymus, glande dont on sait actuellement peu de chose, mais au sujet de laquelle on apprendra beaucoup à mesure que les chercheurs accepteront les hypothèses offertes par la science ésotérique, qu'ils expérimenteront avec elles, que le centre cardiaque se développera, et que le thymus aura retrouvé une activité fonctionnelle adulte, ce qui n'est pas actuellement le cas. La nature de sa sécrétion n'est pas encore établie, et l'on connaît mieux les effets de cette glande sous l'angle psychologique que sous l'angle physique. La psychologie moderne alliée à la médecine reconnaît que l'hyperactivité de cette glande produit des sujets irresponsables et amoraux. [17@160]A mesure que la race des hommes apprendra la responsabilité, on verra apparaître les premiers symptômes de concordance avec l'âme, de décentralisation de la personnalité, et de conscience collective. Parallèlement à ce développement, on découvrira que le thymus aura pris son rythme d'activité correct. A présent le déséquilibre du système endrocrinien s'oppose à ce que la glande du thymus fonctionne chez l'adulte en toute sécurité et plénitude. Il existe encore une relation inconnue entre la glande pinéale et le thymus, ainsi qu'entre ces deux glandes et le centre coccygien. Lorsque l'activité de la Triade spirituelle se manifestera par l'intermédiaire de la personnalité, les trois centres coronal, cardiaque et coccygien ainsi que leur extériorisation fonctionneront synthétiquement, gouvernant et dirigeant l'homme tout entier. A mesure que la glande pinéale retrouvera son plein fonctionnement, ce qui n'est pas actuellement le cas chez l'homme adulte, la divine volonté de bien se fera sentir et le dessein divin entrera en action. De même lorsque le thymus deviendra actif chez les adultes, la bonne volonté apparaîtra et le plan divin commencera à prendre corps. Tel est le premier pas vers l'amour, les justes relations humaines, et la paix. Cette bonne volonté fait déjà ressentir sa présence dans le monde contemporain. Cela dénote l'entrée en activité du centre cardiaque et prouve que le centre cardiaque céphalique commence à s'épanouir par suite de l'activité croissante du centre cardiaque situé le long de l'épine dorsale.

g) Le centre cardiaque est l'organe de fusion, de même que le centre coronal est l'organe de synthèse. A mesure que son centre cardiaque devient actif, l'aspirant individuel est attiré vers une relation de plus en plus étroite avec son âme.



 


le centre cardiaque
dessin "précipité" par H.P.B  (madame Blavatsky) 
 


Sinbuck   
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 19 Jan 2009 - 16:28; édité 3 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:26    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #7 le: 2009-01-16, 12:03 »

EXTRAITS DU TRAITE DES 7 RAYONS (Vol. IV, A.A.B)  ( LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE  )
page [17@169] et suivantes..

Le centre du plexus solaire :

  Il est situé le long de la colonne vertébrale, bien en-dessous des omoplates, et il est extrêmement actif. Il fut amené à un haut degré de développement à l'époque des Atlantes. Le plexus solaire est relié d'une manière particulière au centre cardiaque et au centre frontal. Ils forment actuellement dans le corps humain un intéressant triangle d'énergies auquel la Hiérarchie prête la plus grande attention. Dans la mesure où l'aspirant est en contact avec son âme, un flux d'énergie de l'âme descend par le centre frontal vers le centre cardiaque avec les trois résultats suivants:
a) Une stimulation du centre cardiaque.
b) Une réaction en retour du centre cardiaque qui évoque une stimulation du centre frontal et aboutit finalement à faire reconnaître la conscience collective par la personnalité.
c) L'évocation du centre cardiaque par la tête.

  Tout ceci est facilité par le développement avancé du plexus solaire chez l'aspirant, le plexus ayant son propre effet sur le cœur et un effet avec réciprocité sur l'ajna. En conséquence, il y a deux triangles important à considérer:


 

(...)a) Le plexus solaire est un reflet du "Cœur du Soleil" dans la personnalité, comme d'ailleurs le centre cardiaque. Il est le facteur central dans la vie de la personnalité pour tous les humains n'ayant pas atteint le stade de « disciple à l'épreuve ». A ce stade, l'organe de la pensée commence nettement à fonctionner, si faiblement que ce soit. Le plexus solaire est - si j'ose dire - l'exutoire du corps astral vers le monde extérieur et la voie par laquelle s'écoule l'énergie émotionnelle. Il est l'organe du désir. Il prend une importance suprême dans la vie de la moyenne des hommes, et l'aptitude à le contrôler constitue une conquête vitale pour l'aspirant. Il faut que le désir soit transmué en aspiration.

b) Le fonctionnement du plexus solaire dans sa plénitude est intervenu à l'époque Atlante, pendant la période où la deuxième grande race humaine se développait. Les centres inférieurs ne sont
pas aussi spécifiquement reliés aux initiations que les centres situés au-dessus du diaphragme, car ce sont des centres de personnalité, et il faut qu'ils soient complètement sous le contrôle de l'âme [17@171] au moment où l'on prend des initiations d'un certain degré.
c) Le plexus solaire est la grande chambre de compensation pour toutes les énergies situées au-dessous du diaphragme, celles des trois centres majeurs et des centres mineurs déjà énumérés au
début de la deuxième section du présent chapitre, page anglaise 72. La relation du plexus solaire avec le plan astral est aiguë (pour employer un terme spécial mais infiniment expressif). Ce centre est le récepteur de toutes les réactions émotionnelles et des impulsions et énergies des désirs. L'humanité devenant aujourd'hui active au sens collectif, et plus inclusive que jamais dans l'histoire, la situation comporte des difficultés aiguës et extrêmes. Par le truchement du plexus solaire individuel et aussi
collectif, l'humanité est soumise à une pression presque insoutenable. Telles sont les épreuves de l'initiation ! Je n'ai pas l'intention d'étudier ici le processus d'attirance des énergies inférieures, leur mode de centralisation dans le plexus solaire, leur transmutation sur place, et leur raffinage jusqu'au point où il
devient possible de les transférer au centre cardiaque. Ces questions se rapportent en grande partie à l'entraînement donné aux disciples acceptés, avant la deuxième initiation. Le sujet est trop complexe pour être discuté ici, et par ailleurs, il comporte certains dangers spéciaux pour ceux qui ne sont pas prêts à subir le processus. Toutefois, moyennant un effort vivant, celui ci se déroule presque automatiquement. Le plexus solaire est donc le plus séparatif des centres, à l'exception du centre frontal dans le cas des hommes qui suivent le sentier de la main gauche. En effet, il se trouve à mi-chemin entre les centres cardiaque et laryngé – au-dessus du diaphragme – et les centres sacré et coccygien – au dessous du diaphragme. Cette considération revêt une importance majeure.
d) Le plexus solaire est, dans le véhicule éthérique, le centre par lequel l'humanité (ordinaire, non-illuminé) vit, se meut, et a son existence. L'humanité est conditionnée par ses désirs, bons désirs, désirs égoïstes, mauvais désirs, désirs spirituels. Le plexus solaire est le centre par lequel s'écoulent la plupart des énergies qui rendent un homme progressif parce qu'il est ambitieux, égoïste parce qu'il attache de l'importance à ses propres désirs, et fluidique parce qu'il est polarisé astralement. Par ce centre, la « brillante lumière engendrée en Atlantide » se déverse, et le contact s'établit avec la lumière astrale. C'est donc le centre par lequel opèrent la plupart des médiums et des clairvoyants. Plus tard ces spécialistes apprendront à travailler en tant qu'intermédiaires, en usant consciemment et intelligemment de leurs pouvoirs. Ils possèderont une perception claire qui remplacera la clairvoyance, et seront alors polarisés dans le centre frontal. Le centre solaire se révèle fort perturbateur dans le corps; il est la cause majeure de la plupart des maux d'estomac et des troubles hépatiques. Chez la moyenne des hommes, toutes la zone immédiatement au dessous du diaphragme vit dans un tourbillon constant. Cela tient à des causes à la fois individuelles et collectives.   




le centre abdominal  (plexus "solaire")
dessin "précipité" par H.P.B  (madame Blavatsky) 



Sinbuck   

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 7 Jan 2013 - 05:22; édité 2 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:35    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #8 le: 2009-01-16, 12:06 »

EXTRAITS DU TRAITE DES 7 RAYONS (Vol. IV, A.A.B)  ( LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE  )
page [17@176] et suivantes..

Le centre sacré :

Le Centre Sacré est situé dans la partie inférieure de la région lombaire et il est extrêmement puissant, puisqu'il contrôle la vie sexuelle. Chose intéressante, il faut que ce centre reste toujours puissant jusqu'à ce que les deux tiers de l'humanité aient pris une initiation. En effet, il faut que les processus de génération se poursuivent et se maintiennent actifs pour fournir des corps aux âmes qui s'incarnent. Mais au fur et à mesure des progrès de la race, le centre sacré passera sous contrôle et ses activités seront soumises à l'emprise de la raison. Elles résulteront de connaissances, d'aperçus intérieurs et de contacts supérieurs et subtils, au lieu de résulter de désirs illimités et incontrôlés selon la coutume actuelle.  (...)
a) Le centre sacré est homologue du soleil physique, source de vitalité et agent apporteur de vie sur notre planète.

b) Le symbolisme du centre sacré se rattache primordialement à la période de gestation antérieure à la naissance. Si l'on comprend bien sa nature, on peut retracer et extrapoler toute l'histoire de la conception et de la construction des formes, soit pour la forme physique d'un être humain, soit pour la forme d'une idée, d'une organisation batie autour d'une vérité centrale, soit pour la forme d'une planète ou d'un système solaire. Le centre sacré est peut-être par-dessus tout le centre par lequel il faudra que les forces d'IMPERSONNALITE finissent par s'exprimer, et que le problème total du dualisme soit résolu. Il faudra que cette solution et cette interprétation du symbole émanent du domaine de la pensée, afin que la réaction physique soit contrôlée et que l'homme s'occupe de desseins et non de désirs. Méditez cela. Lorsqu'on le comprendra de cette manière, nous approcherons du point où un grand transfert pourra s'effectuer dans le centre supérieur de création, le centre laryngé.
c) Le centre sacré est donc étroitement relié à la matière, et il existe un flux d'énergie entre trois points de la partie inférieure du torse humain:
1. La rate (ou le centre éthérique homologue à la rate physique), l'organe récepteur du prana, ou de la vitalité physique provenant du soleil.
2. Le centre sacré, l'agent qui prédispose à la génération physique. 
3. Le centre coccygien qui (jusqu'à ce que l'aspect volonté soit éveillé chez l'homme) nourrit toutes les parties de la structure humaine en leur distribuant le principe donneur de vie, la volonté-de-vivre.
Ces trois centres créent un grand triangle de force se rapportant à la matière, à la substance, à la construction des formes, à la création, à la vitalité, et au maintien en forme. Ce triangle est le reflet d'un triangle bien supérieur composé comme suit:
1. Le centre laryngé, correspondant au centre sacré.
2. Le corps pituitaire, correspondant au centre de la rate
3. La glande pinéale, correspondant au centre coccygien
La relation entre ces deux triangles permet de découvrir le mystère de l'instinct de conservation, de la survie des corps après la mort, et du principe d'immortalité. Ce dernier est enraciné dans l'âme, et entre en jeu lorsque les instincts de conservation et de survie ont cessé d'exercer leur souveraineté. Ceci constitue une triplicité d'idées qui demande à être étudiée avec le plus grand soin et qui - si j'ose dire - donne la clé du mouvement spiritualiste.
d) En dernière analyse, le centre sacré est, lui aussi, relié au centre frontal. L'ensemble de ces deux centres crée une dualité fonctionnelle produisant cette qualité subtile que nous appelons personnalité. Il y a un vaste domaine ouvert aux recherches dans le domain de la personnalité en tant qu'ensemble intégré, et dans celui de la qualité de la personnalité, la qualité étant l'arome, l'influence, l'effet et la radiation de la personnalité.  (...)

e) Le centre sacré enregistre l'énergie du troisième aspect de la divinité, de même que le plexus solaire enregistre celle du deuxième, et que le centre coccygien exprime l'énergie du premier. Là encore, les centres inférieurs reflètent les centres laryngé, cardiaque et coronal, et complètent ainsi dans l'homme la manifestation inférieure et supérieure de la divine Trinité. Le centre sacré fut amené à sa pleine activité fonctionnelle dans l'ancienne Lémurie, siège de la première race-mère humaine. Son énergie est celle du Saint-Esprit dominant par son influence la substance vierge.  (...)

f) L'extériorisation physique dense du centre sacré se trouve dans les gonades, les organes humains de génération considérés comme un unité fondamentale, bien qu'ils soient temporairement séparés dans l'expression dualiste actuelle de l'être humain. Il faut se rappeler que cette séparation entretient une puissante tendance à la fusion, et c'est ce pressant besoin d'amalgamation que nous appelons sexe. En réalité, le sexe est l'instinct qui pousse à l'unité, et tout d'abord à une unité physique. Il est aussi le principe inné (quoique fort incompris) du mysticisme, nom que nous donnons au besoin de s'unir au divin. Comme dans tous les domaines abordés par les hommes non-évolués, nous avons perverti et déformé une idée divine et prostitué un besoin immatériel en des désirs matériels. Nous avons inversé la direction de l'énergie sacrée, d'où le développement excessif de la nature et des fonctions animales dans la moyenne de l'humanité.
  [17@180]



le chakra à six pétales (en fait ici celui de la rate, mais le
principe demeure le même pour le centre sexuel..)
dessin "précipité" par H.P.B  (madame Blavatsky) 


Sinbuck 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 19 Jan 2009 - 16:21; édité 1 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:36    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #9 le: 2009-01-16, 12:23 »
EXTRAITS DU TRAITE DES 7 RAYONS (Vol. IV, A.A.B) LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE  
page [17@181] et suivantes..

Le centre coccygien :

Le centre coccygien est le point où, sous l’effet de la loi d’évolution, l’esprit et la matière se rencontrent, et où la vie est reliée à la forme. Il existe un point unique consommant la fusion complète. Le centre solaire synthétise les centres situés au-dessous du diagramme. Le centre frontal synthétise certains centres inférieurs et d’autres supérieurs au diaphragme. Le centre coccygien synthétise les six centres. Le centre coronal, le lotus céphalique aux mille pétales, synthétise les sept centres.

[17@203]   Le centre coccygien est l'agent d'une fonction unique. Il est la source de vie qui alimente la substance du corps, ses tissus physiques, et tous les matériaux non inclus dans les organes précités. Chez l'homme parfait, le centre coronal, qui est le plus élevé, et le centre coccygien représentent la grande dualité de l'esprit et de la matière et assurent en parfaite harmonie la direction totale du véhicule de l'âme. En tout dernier ressort, l'aspect spirituel de l'être humain s'exprimera parfaitement par la monade reliée à la personnalité grâce à une troisième grande fusion majeure. L'homme physique deviendra sensible à l'action de la monade via le centre coronal et à celle de la personnalité animée spirituellement via le centre coccygien. Ces deux centres se trouveront alors en rapport intime pour exprimer dans sa plénitude la spiritualité de la nature humaine.
 
 
 
Représentation de Barbara Ann Brennan dans "Guérir par la lumière"
(Très bon livre...) 
 
 
le centre coccygien  (chakra "basal")
dessin "précipité" par H.P.B  (madame Blavatsky) 



Sinbuck 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 19 Jan 2009 - 16:23; édité 1 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2009 - 16:38    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #10 le: 2009-01-16, 20:18 »


à tous,
il y a aussi ce site de lecture et/ou téléchargement

=> LA GUÉRISON ÉSOTÉRIQUE



- comme ce livre est le n° 17 de la liste des oeuvres d'AAB, les textes cités par l'ami Sinbuck sont à partir de la page 145, pour le centre coronal..  (les ref "incrustés" dans le texte sont donc [17@145] et suite.. jusqu'à.. la page 181 et suivantes pour le centre basal (coccygien).

- suite à échange de mp avec Sinbuck, il proposait de supprimer ses textes et de les remplacer par un simple lien, mais je pense que tout le monde n'aura pas la "pratique" ou l'habitude des livres de AAB et que les citations telles qu'il les a mises sont bien pratiques en tout état de cause, puisque juste limitées au thème du fil de discussion..  on les laissera donc et nous réagirons aux commentaires à partir de ces textes là. Ce qui n'empèche pas de "déborder" éventuellement un peu du texte en utilisant le lien et donc le bouquin complet, sauf à demander de rester à peu près dans le thème abordé sur ce fil de discussion par Sinbuck : les chakras ! merci donc de vous (nous) en tenir aux (chakras) ces centres de force dans l'être humain !
- je me contenterai donc d'indiquer sur chaque post les références de pages, bonne lecture et surtout bons commentaires, car il s'agit, c'est inutile de le dire, d'un thème important.. longuement traité par DK, et aussi : assez bien connu des initiés et maîtres de tous degrés et par eux :  expérimenté sur tout l'éventail des plans, énergies et états de conscience !
ci-après : le schéma de la page 129 (du texte français) :

sur ce schéma il convient de lire que le centre Âjñâ est solaire à droite pour les hommes (et lunaire du côté gauche du front..) et qu'il en va bien sûr inversement pour les femmes..
nota : après le 7e degré, les centres Frontal (Âjñâ "आज्ञा") et Coronal (Sahasrâra "सहस्रार") sont entièrement fusionnés et
citation : [17@175] (...)  3. Le transfert du centre frontal vers le centre coronal, signifiant que toutes les énergies de la totalité du corps éthérique sont complètement unifiées dans un foyer central de distribution – sous le contrôle direct de la Triade Spirituelle.


EN CONCLUSION (s'il est possible de "conclure"..) :  Finalement, quand l'homme sera, selon une expression ésotérique paradoxale, "devenu ce qu'il est", les centres de commandement seront :
1. Le centre coronal dit Brahmarandra (ou Sahasrâra "सहस्रार") .
2. Le centre cardiaque, (Anâhata अनाहत).
3. Le centre coccygien, à la base de l'épine dorsale, (Mûlâdhâra : मूलाधार).   [17@47]

- le "ressuscité" du 7e degré vit et oeuvre à partir, essentiellement et préférentiellement de ces trois centres.. tous ses chakras sont devenus pleinement actifs et ces trois là, expriment les trois rayons primordiaux, la tête : le premier rayon (de Shiva), le coeur le second rayon (de Vishnou), et le centre basal le troisième rayon (de Brahma). précisons que Krishna équivaut au Christ, fils de Dieu, et est l'expression du second rayon d'amour dans l'univers, celui qui préserve l'unité de ce qui est.. que Brahma est équivalent à la Vierge des Chrétiens.. et que Shiva équivaudrait à Jéhovah (Iahvé)..  sa puissance produisant le souffle qui meut l'univers et le propulse en avant et vers l'avenir, le temps étant vu ici comme "énergie" et donc énergie créée..
- ceci étant dit, le ressuscité actuel doit se contenter d'un corps de la 5e race, (celui reçu de ses parents..)  et est soumis aux limitations physiologiques des corps de la 5e race..
- précisons enfin que s'il pouvait exister un être incarné capable de manifester les pouvoirs (et donc les énergies..)  d'un "accompli" sur le 1er rayon, en la période actuelle de la terre et de la présente humanité, celle-ci ne le supporterait tout simplement pas.. et un état de catastrophe s'ensuivrait à la fois pour l'espèce et pour la planète.. rappelons que lors de Wésak, le bouddha n'effectue qu'une simple approche de la terre et que le bain terrestre dans Ses énergies, pendant une minute, suffit à "recharger" en énergies supérieures, la terre entière pour une année complète. Aussi est-ce la raison pour laquelle la 7e initiation est prise sur le second rayon : afin de permettre une diffusion à l'horizontale de ses énergies reçues lors et par la suite de cette initiation, rappelons enfin que la 7e race sera en incarnation en tant que telle dans environ un million d'années et que la tere sera alors planète sacrée depuis "belle lurette". Les conditions seront alors réunies pour que les 3e degré (au minimum) que seront les humains de la 7e race (naturellement hermaphrodite) aient parmi eux une proportion importante d'initiés du 7e degré..

[color=green]nota : ce qui est le cas du Chohan après la 7e initiation.. mais n'est pas forcément "perçu" par le citoyen moyen.. l'initié perçoit généralement jusqu'à deux degrés au dessus de son propre degré.. plus haut il convient qu'il fasse appel à la faculté "à peine aurez vous demandé j'aurais répondu" qui est une faculté de l'esprit (monade), et n'apparaît très progressivement qu'après la transfiguration, et se développe véritablement dès l'ouverture du coeur.. quand le contact monadique est devenu effectif. 



[color=#336666]Shalom, Salam, Shanti, . .  lamadelama  ལམདེལམ
[center]



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2009 - 16:25    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #11 le: Hier à 11:00 »

Chakras éveillés en fonction des Degrés initiatiques atteints :


- J'ai reproduit ci-dessous, à l'identique pour ce site, le tableau que j'avais établi
pour l'encyclopédie Wikipédia ==> Initiation (Théosophie)





De manière similaire, même si cette nomenclature ne fait pas autorité chez les Théosophes partisans d'Helena Blavatsky et d'Alice Bailey, une correspondance peut tout de même être établie selon différents auteurs théosophes.. et puis un tableau n'est qu'un aide mémoire et n'a d'utilité qu'intellectuellement, l'accès aux centres est énergétique d'abord.. et est correlé à l'initiation, laquelle ne dépend que de l' "âge" autrement dit de l'expérience de l'âme, laquelle est toujours l'intermédiaire entre l'esprit et la personnalité sise dans la forme incarnée.. autrement dit la compréhension des énergies dans les centres, qui sont ==> celles des rayons .. ne pourra utilement être acquise qu'à travers l'expérience et l'usage que l'initié aura pu en faire à travers le service et dans la durée.. des incarnations successives.



nota, le n° du Chakra, ce numéro est ici doublé afin de le lire : 1er chiffre : lecture de haut en bas, 2e chiffre : de bas en haut.. - le chakra central (le centre "Cardiaque"..) se lit bien entendu dans un ordre identique quel que soit le sens - .




Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ

[center]



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 23:07    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #12 le: 03 Avril 2009 à 23:15: »

.

LES CHAKRAS,
LEURS CARACTERISTIQUES, ASSOCIATIONS ET ...


fichier pdf

http://www.solilai.fr/gifs/chakras.pdf


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 23:08    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #13 le: 04 Avril 2009 à 12:11: »

Sinbuck,


- je me suis permi, en relisant l'ensemble du fil de discussion "les chakras, et ayant éprouvé l'opportunité de préciser quelque peu les choses entre le centre coronal et la 7e initiation, (et les rayons 1 et 2..) d'ajouter le nota[1] (dont le texte figure ci-dessous), au texte de => ton post concernant ce Chakra..



nota[1], coronal : mais ouvert ou "éveillé" et en pleine activité à partir de la 7e initiation.. le Chohan est ainsi mis en contact par ce centre avec les énergies de l'univers.. donc celles des logoï planétaires et solaires, et du soleil "Sirius".. (ses "pères").. par l'identification énergétique, et l'accès au "feu solaire". Il est compréhensible que l'expression complète d'un 7e est impossible dans les conditions terrrestres actuelles, aucun corps de la 7e race n'étant disponible (en tant que tel), et ceux de la 5e race commençante actuellement ne pouvant réellement supporter ce type de "feu" interne.. Le chakra coronal ne peut donc exprimer ou "extérioriser" qu'une relativement petite partie des énergies affluentes, ce qui ne va pas sans poser beaucoup de problèmes énergétiques (de "surcharge"..) à l'initié.. dans le cadre de l'usage de son centre supérieur !

- Ceci est dit pour que le lecteur n'aille pas s'imaginer quelque "position privilégiée" (assis sur un nuage rose, et entouré de petits angelots jouant de la lyre..), dès lors que ce centre est ouvert, et l'initiation prise (sur le 2e rayon.. ce qui n'est pas sans indication d'importance !). Rappelons aussi que la 7e (résurrection) étant "l'accomplissement de la transfiguration..", le centre Ajna est "absorbé" dans le centre de la tête et n'a plus d'expression, plus de sensation de ce centre donc.. les "pouvoirs" propres à Ajna sont fusionnés dans ceux du coronal, et le plus petit est fusionné au plus grand ! (exposer le jeu de la circulation énergétique entre ces deux centres et à l'intérieur des pétales.. nécessiterait un ou plusieurs livres..), il suffira donc de dire que l'énergie disparaît dans cette "absorption", pour réapparaître énormément amplifiée.. et enrichie de "possibilités" ! (c'est tout à fait sciemment que Nous n'avons pas dit : de "pouvoirs".. Oh, frères! ).


- Le centre coronal est "point de contact" pour le 1er rayon, et les énergies d'Atma. (lamadelama)





Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ





.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mer 4 Nov 2009 - 00:44    Sujet du message: Les chakras, tableau Répondre en citant

« Répondre #14 le: 25 Octobre 2009 à 20:57: »

.


Hindouism
Swami Vivekananda
les chakras


http://www.calameo.com/read/000042995a043c7094b5a




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:29    Sujet du message: Les chakras, tableau

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky