Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les Techniques de Fusion et de Dualité (suite texte 4)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 15:38    Sujet du message: Les Techniques de Fusion et de Dualité (suite texte 4) Répondre en citant

Les Techniques de Fusion et de Dualité (suite texte 4)
b. Les Techniques de Fusion et de Dualité

(Traité sur les sept rayons: Psychologie Esotérique, volume 2,  AAB et DK )


( SUITE  texte 4 )


Le disciple du troisième rayon, utilisant la Technique de Fusion, découvre que : [15@389]

1. Cette technique appelle un plein fonctionnement de la faculté divine de création. Il apparaîtra à ce point combien est important le motif, car il détermine la ligne d'activité de l'homme et établit dans ses activités la différence entre ce qui est appelé (par les ésotéristes) la magie blanche et  la magie noire. Cela indique, n'est-ce pas, mon frère, l'extraordinaire travail et le triomphe de la Grande Loge Blanche.

2. Le "fiat" qui commença cette activité créatrice, dans la mesure où cela concerne l'homme, a été, d'une façon bien inadéquate, décrit par les mots suivants : "Que la terre produise en abondance", inaugurant ainsi l'âge de la créativité. Cette fécondité créatrice s'est tournée résolument, au cours des quelques milliers d'années passées, en la création d'effets dont les idées sont la cause, et qui produisent dans les limites de création du mental humain :
a. Ce qui est utile et contribue à la civilisation présente de l'homme.
b. Ce qui est beau, développant ainsi la conscience esthétique, le sens de la couleur et la reconnaissance de l'usage de formes symboliques destinées à exprimer qualité et intention.
3. Le résultat de l'usage fait par le disciple de cette technique est de provoquer une vitalité croissante et un influx dynamique de vie spirituelle, dans les expériences faites sur le plan physique. Le disciple devient "inspiré" par le feu de l'amour, et cela appelle le "service de création" en tant qu'expression de cet amour.
4. Le pouvoir qui l'inspire et qui le rend dynamique et créateur dans son milieu, provient de même de l'aspect volonté [15@390] de la Monade, mettant le mental supérieur en activité sur le niveau mental supérieur, qui représente celui où les idées créatrices de Dieu émergent en une forme pour être reconnues par la conscience humaine.

5. La voie d'approche ou d'écoulement se présente ainsi :
a. De l'aspect volonté de la vie monadique au niveau de conscience et d'énergie que nous appelons le mental supérieur.
b. Du mental supérieur aux pétales de la connaissance du lotus égoïque.
c. De ces tourbillons de force vers le mental concret ou inférieur, ce avec quoi l'homme ordinaire intelligent travaille d'une façon usuelle, vers le centre de la gorge, et de là immédiatement vers le centre sacral (le centre du plan physique de création ou de reproduction).
De là, l'influx est de nouveau élevé au centre de la gorge où l'impulsion physique de création est transmuée en une création artistique ou littéraire, sous une forme ou sous une autre, et, plus tard, encore en un pouvoir de créer des groupes ou des organisations qui exprimeront quelque idée ou quelque pensée émanant du Mental de Dieu, et qui requièrent une manifestation immédiate sur la terre.
Le résultat de cet influx de hautes et suprêmes énergies est que les processus mis en mouvement par la Technique d'Intégration se trouvent complétés. Les rayons de l'homme inférieur sont soudés ou fusionnés avec le Rayon de la Personnalité. Ceci même est mêlé plus tard au rayon égoïque, permettant à cette Identité spirituelle, que nous reconnaissons comme se trouvant derrière l'homme phénoménal, de travailler à la fois par le moyen de ces rayons, amenant ainsi une correspondance avec ce groupement au sein de l'expression divine que nous appelons les rayons majeurs et mineurs. Les rayons de la triple nature inférieure forment alors une seule voie par laquelle l'âme, et plus tard l'énergie de l'esprit, peut entrer en contact avec le plus grand Tout en manifestation [15@391] sur le plan physique, astral et mental.
Lorsque les Techniques d'Intégration et de Fusion ont accompli le travail qu'elles devaient faire, cette Identité spirituelle peut travailler au service de l'humanité et coopérer avec le Plan dans les trois mondes d'entreprise humaine et dans les cinq états de conscience humaine et super-humaine. Ceci conduit le disciple à la période où la troisième initiation peut être prise ; alors, des forces encore plus élevées peuvent être mises en jeu et la Technique de Dualité peut être envisagée, conquise et utilisée.
Vous comprendrez que je ne peux pas vous donner les règles de cette Technique, puisqu'elles représentent une partie des secrets voilés de l'initiation. Bien que l'accent soit mis sur la dualité, c'est une dualité qui produit simplification, fusion et synthèse. L'homme est alors considéré comme une dualité d'esprit et de matière, et non comme la triplicité bien connue d'esprit, âme et corps.

Considérons pour un instant la Technique de Fusion :
Les mots-clés des trois techniques sont les suivants :

Premier    Rayon   ----->   Unité     isolée.
Deuxième Rayon   ----->   Raison   inclusive.
Troisième Rayon  ----->    Attributs présentés
.


La première chose qu'entreprend le disciple cherchant à utiliser ces Techniques est d'arriver à une compréhension (pratique, expérimentale et subjective) de la phrase appropriée de son rayon. Laissez-moi paraphraser ou expliquer chacune d'elles, forcément d'une manière insuffisante étant donné le manque de compréhension et l'évolution limitée du disciple moyen, mais de façon cependant à fournir des suggestions à votre esprit.

L'unité Isolée est le stade de conscience qui voit le tout comme un et qui se considère, non pas théoriquement mais comme un fait réel, comme identifié avec ce tout. C'est un tout qui est "isolé" dans la conscience de l'homme, et non pas l'homme lui-même qui se considère comme isolé. Le mot [15@392] "isolé" se réfère à cet organisme complet et organisé dont l'homme peut sentir et savoir qu'il est lui-même une partie. Le mot "unité" exprime le rapport existant entre lui et le tout. Il est donc évident que ce tout constitue quelque chose qui est progressivement saisi. Afin de permettre la compréhension progressive, les grandes expansions de conscience appelées initiations ont été temporairement aménagées en tant que processus d'accélération. Cette progression d' "isolations dans l'unité" réalisée, peut débuter par le groupe du disciple, ou son milieu ou sa nation. Par l'utilisation correcte de la compréhension, elle finira par lui permettre d'isoler l'ensemble du schéma divin, ou de la structure vivante, et de s'identifier avec lui d'une manière active et efficace.

La méditation sur ce thème produira :

1. Une nette illumination du mental, car alors celui-ci se trouvera uni avec le Mental Universel, et toutes les voies de Dieu et tous les plans de Dieu lui deviendront révélés.

2. L'imagination créatrice qui sera puissamment évoquée en réponse à cette révélation ; les moyens et les méthodes de coopération seront développés d'une manière sensible ; le disciple deviendra un coopérateur créateur et non pas seulement un serviteur obéissant du Plan.

3. Une vie inspirée par le désir de servir l'humanité et de coopérer avec les Gardiens du Plan. Ceci amènera la pleine force de la vie de l'âme, produisant temporairement un violent conflit entre le rayon de la personnalité et celui de l'âme, mais produisant aussi une subordination persistante de l'inférieur au supérieur, du mineur au majeur.

Je ne saurais appeler trop vivement votre attention sur le fait que je ne traite pas ici du service normal et de la coopération que s'impose lui-même l'aspirant, coopération basée sur une théorie et une détermination de prouver que la théorie, le plan, le service sont des faits évolutifs, mais que je [15@393] traite de cette illumination spontanée, de cette créativité, de cette inspiration qui sont les résultats de l'emploi de la Technique de Fusion par l'âme, par l'âme et non pas par le disciple aspirant et luttant. Une indication se trouve cachée ici quant à la réelle signification. En conséquence, nous traitons ici du stade de développement où, en contemplation profonde, l'homme fusionne consciemment avec l'âme et où l'âme, méditant, décide, planifie et travaille. L'homme fonctionne comme l'âme et a remporté un succès net et marqué dans son effort de vivre comme une âme, consciemment sur le plan physique.
Cette technique particulière de méditation implique l'utilisation du centre de la tête, requiert la capacité de focaliser la conscience dans la forme de l'âme, corps spirituel, et, en même temps, de conserver la conscience de l'âme, la conscience mentale et la conscience du cerveau ; tâche peu facile pour le néophyte, et quelque chose qui se trouve loin dans l'avenir pour la majorité des étudiants qui lisent ces mots. Cette condition a été décrite comme "la réflexion la plus intense de l'homme, isolé en Dieu, Qui est la négation de l'isolement et cependant le Tout qui se tient à part des autres "Tout".
Lorsque cet état de conscience a été atteint (et Patanjali y fait allusion dans le dernier livre des Sutras), le disciple devient invincible sur le plan physique, car il est complètement unifié et relié à tous les attributs et il est uni avec le Tout, non pas simplement subjectivement et inconsciemment (ainsi que le sont tous les êtres humains) mais en pleine conscience et compréhension éveillées. La raison inclusive, thème de la méditation initiatique pour le disciple du second rayon, produit la divine et inhérente capacité qui permet de saisir méticuleusement et entièrement les détails du Tout perçu. Il m'est extrêmement difficile d'expliquer cette vaste étendue, pourtant détaillée, ou cette reconnaissance universelle, et il vous est extrêmement difficile de les comprendre. Le second rayon a [15@394] été appelé le Rayon de la Connaissance Détaillée, et dans les cas où ce terme a été employé, le débutant a nécessairement mis l'accent sur le mot "détail". Il pourrait plutôt être appelé le Rayon de l'Unité Détaillée ou le Rayon du Divin Modèle ou de la beauté dans les rapports. Il implique, de la part du disciple, un très haut point de compréhension synthétique.

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 15:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky