Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
à propos de la théosophie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 14:08    Sujet du message: à propos de la théosophie Répondre en citant

enseignement Théosophique        
  
L'enseignement développé sur se site est :        
basé sur la THEOSOPHIE        
et ses auteurs :         


Héléna Pétrovna BLAVATSKY,         
  
Héléna ROERICH,        
                
Alice BAILEY,        
  
      l’enseignement hiérarchique                 
  
 a sa continuité dans        
       la 3e phase actuelle                 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Mar 16 Oct 2012 - 14:14; édité 10 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 14:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008 - 15:29    Sujet du message: à propos de la théosophie Répondre en citant

.

à propos de la "clé de la théosophie"..  


 



Citation 

EXTRAITE DU LIVRE : 

LA CLÉ DE LA THÉOSOPHIE(textes théosophiques)
Auteure:
H.P. Blavastky
(texte original de Londres 1889)
The key to Theosophy
augmenté du Glossaire de l'édition de 1890.
 


 



La signification du nom. 


Question____On parle souvent de la Théosophie et de ses doctrines comme d'une religion à la mode. Est-ce une religion ?  
Le THÉOSOPHE__non il n'en n'est rien. La Théosophie est la Connaissance ou Science Divine.


Question____Quel est le vrai sens du terme ? 
Le THÉOSOPHE__"Sagesse Divine" (du grec Théosophia) ou la sagesse des dieux, comme du grec (théogonia) signifie la généalogie des dieux. En grec le mot "Théos" veut dire un dieu, l'un des êtres divins, certainement pas "Dieu" au sens qu'on donne aujourd'hui à ce mot. Par conséquent ce n'est pas "Sagesse de Dieu" qu'il faut dire, ainsi que le traduisent certains, mais Sagesse Divine, telle que celle que possèdent les dieux. Le terme remonte à bien des milliers d'années.


Question____Quelle est l'origine du nom ?  

Le THEOSOPHE__Il nous vient de philosophes d'Alexandrie qui se sont appelés amants de la vérité, ou philalèthes, du grec (phil-) "qui aime" et du grec (alèthéia) "vérité". Le mot Théosophie date du troisième siècle de notre ère et fit son apparition avec Ammonios Saccas et ses disciples qui fondèrent le système des théosophes électriques.(1).


Question____Quel était le but de ce système ? 

Le THEOSOPHE__Avant tout d'inculquer certaines grandes vérités morales à ses disciples et à tous ceux qui étaient "amants de la vérité". D'où la devise adoptée par la Société Théosophique : "Il n'y  a pas de religions au dessus de la vérité" .(2) Le but principal des fondateurs de l' École Théosophique Électrique était l'un des trois buts de la Société Théosophique, son successeur moderne : réconcilier toutes les religions, sectes et nations dans un système éthique commun, basé sur des vérités éternelles.


Question____Comment pouvez-vous démontrer que ce n'est pas là un rêve impossible, et que toutes les religions du monde sont effectivement basées sur une seule et même vérité ? 

Le THÉOSOPHE__Nous le démontrons par l'analyse et l'étude comparée de ces religions. La "Religion-Sagesse" était Une dans l'antiquité, et l'identité de toutes les philosophies religieuses primitives nous ont prouvé par les doctrines identiques enseignées aux Initiés au cours des MYSTÈRES, institution autrefois universelement répandue. "Tous les anciens cultes révèlent l'existence d'une seule théosophie qui leur était antérieure. La clé qui en ouvre un, doit les ouvrir tous, ou ce n'est pas la vraie clé". (A. Wilder, op.cit.)

--------------
Notes (du texte originel) 1 & 2 :
note (1) Ils ont aussi été appelés des analogistes. Comme l'explique le prof. Alexander Wilder (membre de la Société Théosophique) dans son "Eclectic Philosophy"*, on a désigné ainsi ces philosophes par suite de leur coutume d'interpréter tous les contes et légendes sacrés, aussi bien que les mythes et mystères, d'après une règle ou un principe d'analogie et de correspondance, de sorte que les événements relatés comme s'étant passés dans le monde extérieur étaient considérés comme représentant des opérations et des expériences de l'âme humaine.
On les a appelés aussi néo-platoniciens. Bien qu'on situe ordinairement la théosophie ou le système théosophique Éclectique au troisième siècle, il faut en faire remonter l'origine à une époque beaucoup plus reculée s'il faut en croire Diogène Laërce qui attribue le système à un prêtre égyptien Pot-Amon qui vécu au commencement de la dysnastie des Ptolémées. Le même auteur nous dit que le nom est copte et signifie un être consacré à Amon, Dieu de la Sagesse. Le mot Théosophie est l'équivalent du sanskrit Brahma Vidyâ, connaissance divine.
*La "Philosophie Éclectique", texte inclus dans New Platonism and Alchimy, Albany, N.Y. : Weed, Parsons and company, 1869. (N.d.T.)

note (2) La Théosophie Éclectique comprenait trois aspects :


1° la croyance en une Divinité_ ou essence infinie_absolue, inconcevable et suprême, racine de toute la nature, et de tout ce qui est, visible et invisible.
2° La croyance à la nature immortelle et éternelle de l'homme car celle-ci, étant un rayon issu de l'Âme Universelle, était considérée nécessairement comme d'essence identique à sa source.
3° La théurgie, ou "opération divine", ou production d'une oeuvre de dieux, d'après les mots théos "dieu" et "acte" ou "oeuvre". Le terme est très ancien, mais appartenant au vocabulaire des MYSTÈRES, il n'était pas d'usage courant. Selon une croyance mystique__prouvée en pratique par les adeptes et les prêtres initiés__L'homme pouvait, en se rendant aussi pur que les êtres incorporels, c'est à dire en retournant à la pureté de sa nature originelle, amener les dieux à lui communiquer des Mystères divins, et même à se les rendre parfois visibles, soit subjectivement, soit objectivement.

C'était l'aspect transcendant de ce qu'on appelle maintenant le "spiritisme" ; mais la foule n'ayant pas compris la théurgie et en n'ayant pas compris la théurgie et en ayant abusé, certains en vinrent même à la tenir pour de la nécromancie, et elle fut presque partout interdite. La magie cérémonielle de certains cabalistes modernes n'est qu'un écho travesti de la théurgie de Jamblique. La Théosophie moderne évite et rejette ces deux sortes de magie et de "nécromancie" qu'elle considère comme très dangereuses.
La théurgie divine authentique exige une pureté et une sainteté de vie presque surhumaines ; sinon elle dégénère en médiumnité ou en magie noire. Les premiers disciples d' Ammonios Saccas ( qui fut appelé théodidaktos "instruit par la divinité") tels Plotin et son successeur Porphyre, rejetèrent d'abord la théurgie, mais ils furent finalement amenés à l'admettre grâce à Jamblique qui écrivit un livre à cet effet ( connu sous le titre De  Mysteriis) qu'il présenta sous le nom de son propre maître, un fameux prêtre égyptien, Abammon.

Ammonios Saccas était né de parents chrétiens, mais comme la spiritualité dogmatique du christianisme l'avait rebuté dès son enfance, il devint néo-platonicien et on a dit de lui, comme de Jacob Boehme, et d'autres grands voyants et mystiques, que la sagesse divine lui avait été révélée en songe et par des visions. D'où son surnom de théodidaktos. Il résolut de réconcilier tous les systèmes religieux et, en démontrant l'identité de leur origine, d'établir une seule croyance universelle basée sur l'éthique. Sa vie fut si irréprochable et si pure, son savoir si profond et si vaste, que plusieurs Pères de l'Église furent secrètement ses disciples. Clément d'Alexandrie parle de lui avec une haute considération.


Plotin, le "saint Jean" d' Ammonios, homme de la plus haute probité et de la plus profonde érudition, fut aussi universellement respecté et estimé. A l'âge de trente neuf ans, il accompagna l'empereur romain Gordien et son armée en Orient, afin d'être instruit par les sages de la Bactriane et de l'Inde. Il fonda une École de philosophie à Rome. Son disciple Porphyre, Juif héllénisé dont le vrai nom était Malchus (Malek), rassembla toutes les oeuvres de son maître ; il fut lui-même un auteur célèbre et donna une interprétation allégorique de certaines parties des oeuvres d'Homère. Le système de méditation  en usage chez les philalèthes fut l'extase, système qui s'apparente à la pratique indienne du yoga. Tout ce que l'on connaît de cette École
Éclectique est dû à Origène, Longin et Plotin, disciples directs d'Ammonios. (Voir A. Wilder, op. cit).


FIN DE CITATION. 


 

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:47    Sujet du message: à propos de la théosophie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky