Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
* La Mort et l'au-delà *

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 11 Mar 2013 - 16:24    Sujet du message: * La Mort et l'au-delà * Répondre en citant

.



* La Mort et l'au-delà *

Annie Besant
 




Ceux qui ont lu "Les sept Principes de l'homme" savent que le double éthérique est le véhicule de Prâna, le principe de vie, ou vitalité.


C'est par le double éthérique que Prâna, comme nous l'avons dit plus haut, contrôle et coordonne les vies inférieures, et c'est lorsque le double éthérique a quitté le corps, et que le dernier lien fragile qui l'unissait à ce dernier est brisé, que la "Mort" en prend triomphalement possession.


Ce procédé de retrait a été observé et décrit d'une manière définitive par plusieurs clairvoyants. André Jackson Davis, "le voyant de Poughkeepsie", raconte les observations qu'il a faites sur cette fuite du corps éthérique et décrit comment il a vu le fil magnétique ne se rompre que trente-six heures après la mort apparente.



D'autres ont décrit, dans les mêmes termes, comment ils ont vu un léger brouillard violet s'élever du cadavre, se condenser graduellement, prendre une forme exactement semblable à celle de la personne qui venait d'expirer, et rester liée à cette personne par un fil étincelant.


La rupture de ce fil signifie que le dernier lien magnétique entre le corps physique et les autres principes de la constitution humaine est brisé. L'homme s'est dépouillé de son corps.


Délivré de la chair, il est désincarné ; six principes lui restent encore, qui forment sa constitution, après que le septième, ou corps dense, ait été abandonné comme un vêtement usé.


On pourrait dire, en effet, que la mort dévêt l'homme peu à peu ; que sa partie immortelle se dépouille de ses formes extérieures, l'une après l'autre, comme le serpent se débarrasse de sa peau, comme le papillon sort de sa chrysalide, et que, passant ainsi d'un état à l'autre, il atteint un degré de conscience plus élevé.



De plus, c'est un fait bien constaté que, même pendant la vie terrestre, on peut abandonner le corps physique et passer soit dans le véhicule appelé corps du désir, corps kâmique ou Astral, soit dans le corps plus éthéré encore de la Pensée, tout en conservant une pleine conscience; de sorte que l'homme peut se familiariser avec l'état de désincarnation, et chasser la terreur qui entoure l'inconnu.


Il peut, pendant qu'il est dans l'un ou l'autre de ces véhicules, se reconnaître comme être pensant, et se prouver ainsi, à sa propre satisfaction, que la "vie" ne dépend pas de ses fonctions à travers le corps physique.



Pourquoi un homme, parvenu à quitter ainsi à volonté ses corps inférieurs et ayant constaté que ce fait amenait, non l'annihilation de sa conscience personnelle, mais une liberté et une intensité de vie infiniment plus grandes, pourquoi cet homme devrait-il craindre la rupture définitive de ses chaînes, et la libération finale de son Ego immortel de la prison de la chair ?


Ce point de vue de la vie humaine fait partie essentielle de la philosophie ésotérique. L'homme est primitivement un être divin, une étincelle de la vie Divine.


Cette flamme vivante, passant à travers le feu central, se revêt elle-même de différentes enveloppes, et s'en fait des demeures passagères, devenant ainsi la Triade, – Atmâ-Buddhi-Manas, – le reflet du Moi immortel.



De cet Ego émane un rayon qui pénètre dans la matière grossière, dans le Corps des désirs ou éléments kâmiques, – la nature passionnelle, – et aussi dans le corps physique et dans le double éthérique.


L'intelligence immortelle, jadis libre, mais gênée à présent par les liens matériels qui l'enchaînent, travaille péniblement et laborieusement à travers les enveloppes qui la recouvrent.



Dans son for intérieur, elle demeure toujours le libre oiseau du Ciel, mais ses ailes sont liées par la matière dans laquelle elle est plongée.


Quand l'homme reconnaît sa nature réelle, il apprend à ouvrir de temps en temps les portes de sa prison et à s'en échapper.


D'abord, il apprend à s'identifier avec la Triade immortelle et à s'élever au-dessus du corps et de ses passions, dans une vie purement morale et mentale. II découvre alors que le corps, quand il est dompté, ne peut plus le retenir prisonnier, et tirant les verrous de sa prison, il s'élance dans la radieuse et véritable vie de l'âme.



Aussi, lorsque la mort, à son tour, vient lui rendre la liberté, il sait dans quel pays elle le mène, puisque, de sa propre volonté, il en a déjà parcouru les différents sentiers.



Et, finalement, il apprend à reconnaître ce fait d'importance capitale, que la "Vie" n'a rien à faire avec le corps physique, ni avec le plan matériel ; que l'existence vraie consiste dans la conscience intime qu'on a de son existence, et que cette vie-là n'est jamais interrompue, qu'elle ne saurait l'être, et que les courts intervalles pendant lesquels l'homme demeure sur la terre ne sont qu'une fraction infinitésimale de son existence spirituelle.





lamadelama : ayant trouvé cet extrait du texte de Annie Besant sur le journal de

Isa Ingster Agote je respecte ici l'ajout fait par elle en final de cet extrait :
Namasté ♥ PS : A mes amis virtuels qui ont perdu des êtres proches cette semaine.


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 11 Mar 2013 - 16:43; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Mar 2013 - 16:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 11 Mar 2013 - 16:41    Sujet du message: * La Mort et l'au-delà * Répondre en citant

.

COMMENTAIRE
de Lamadelama

(le 8 Mars 2013 )



Certains d'entre nous, parmi les magiciens blancs.. ayant "bénéficié" des attentions malveillantes de "nos frères noirs".. ont pu expérimenter l'abominable douleur d'une ou plusieurs.. blessures éthériques, puisqu'aussi bien, la seule douleur physique réelle est de fait : éthérique, la douleur astrale, elle, étant déjà de ressenti .. "morale", car étant d'ordre "kama-manasique".

Il y a la blessure elle-même et sa douleur propre, et la faiblesse voire l'épuisement et l'angoisse en résultant.. qui sont douleurs aussi, résultant de la "fuite énergétique" due à la blessure. Le magicien blanc apprend à supporter dans un premier temps, à se soigner et à se guérir ; et accessoirement .. à guérir autrui de ces blessures éthériques faites au corps subtil le plus proche du corps dense et en faisant partie, on parle souvent de ci de là.. de l'aura visible il est vrai à l'extérieur du corps physique, mais elle l'est aussi au dedans de ce même corps, il est simplement un peu plus difficile de le percevoir par le seul regard oculaire.


le clairvoyant peut voir les cicatrices éthériques laissées par ces blessures, le phénomène des "membres fantômes" s'explique en partie par ces "blessures" éthériques mal cicatrisées et toujours douloureuses, en plus de "l'image de soi" blessée et meurtrie, l'être physiologique d'origine tentant avec la dernière énergie, de persister en tant que tel.. par son "image" ou son "schéma" énergétique !




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Serena


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Lun 25 Mar 2013 - 07:09    Sujet du message: * La Mort et l'au-delà * Répondre en citant

Bonjour Damejane et Lamadelama,
il est dit dans le texte d'Annie Besant qu'il s'écoule à peu près 36 heures avant la rupture complète du cordon d'argent.Je m'interroge à ce sujet sur le temps que prennent les différents corps pour se dissoudre avant que l'Ame ne soit complètement libérée.J"ai lu dans les enseignements théosophiques que de plus en plus dans les temps à venir (et c'est ce que, l'on observe) que l'Etre humain demandera l"incinération pour ce qui est du devenir de son enveloppe physique.Ma question est la suivante: existe-t-il un temps minimum nécessaire entre le moment où l'Ame quitte le corps (temps nécessaire pour que les divers éléments des corps subtils rejoignent les sphères qui ont présidé à leur construction) et le moment où le dernier corps, c'est dire le corps causal qui, il me semble garde encore un lien avec la terre (et se trouve être le point de jonction avec les autres corps) ne se sépare définitivement des autres corps supérieurs qui rejoindront les différentes sphères adaptées à leur évolution?

J'espère ne pas avoir été trop confuse dans mes explications...

Bien à vous,

Serena


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Serena


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Lun 25 Mar 2013 - 08:55    Sujet du message: * La Mort et l'au-delà * Répondre en citant

Une rectification: par rapport au point de scission: qui se fait, non pas au niveau du Plan Causal mais du corps mental: inférieur/supérieur.

Serena

Il me semble important de clarifier cela car si la théosophie préconise l'incinération pour les corps, le temps imparti me semble devoir être suffisant.Une question aussi: pourquoi l'incinération est-elle préférable à l'enterrement des corps.J'ai lu quelque part qu'en Inde, à moins qu'ils ne soient situés près du Gange, les corps des Etres réalisés étaient enterrés.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:06    Sujet du message: * La Mort et l'au-delà *

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky