Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Le bon grain de l’ivraie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Damejane -> l'éditorial de damejane
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 4 Juin 2012 - 19:36    Sujet du message: Le bon grain de l’ivraie Répondre en citant





Le bon grain de l’ivraie




- Un extrait du livre "agni yoga" datant de 1929 écrit par Héléna Roerich dicté par son maître Morya
(page 235) :




<< Où diriger son courage ? vers le même esprit-feu ! Nous trouverons la force de ne pas nous épuiser puisque, en marchant, nous glanerons les paroles de la connaissance. Souvenons-nous des saints connus en divers pays. A quels signes les reconnaissez vous ? A leur humilité, à leur soumission aux autorités, à leur silence ou à leur dévotion ? De tels signes nous paraîtraient ennuyeux. Alors que nous avons affaire à des guerriers, des brigands, des contempteurs de rois, des bâtisseurs et des conquérants de foules. La grandeur se reconnaît au feu de l’esprit. Les lois prescrites par des hommes n’éteindront pas le feu. Soyons prudents à l’égard de ceux qui approchent. Comme des fragments de corps célestes porteurs de diamants, ceux qui de loin, approchent, portent en eux-mêmes, des signes incompréhensibles aux humains". >>





[color=#6633cc]Le véritable guide et le seul lien solide,
servant de pont à l’unicité
du divin de l’homme véritable,
est un cœur ouvert.
Le cœur nous ouvre la voie,
en balise le chemin, le sécurise,
renforce le pont qui s’est construit (l'anthakarana)
au fil du temps avec le divin : ("Dieu").
Se fier à notre cœur c’est se fier au bon,
au beau, au vrai, à la conscience du divin.



C'est laisser fleurir l'esprit d'Amour.
Ce qui importe, pour se rendre utile,
n'est pas tant le degré initiatique,
ou le degré d'éveil de la conscience,
l’important c’est la coopération
dans le service, l’important, c’est
de faire ce qui doit être fait,
et doit être justement fait..
avec bonne volonté,
persévérance et humilité
pour le bien de l’humanité.



Les degrés initiatiques,
ou plans d'éveil de la conscience,
sont les balises éclairantes de la vie
des initiés ayant emprunté le sentier..
et des maîtres qui œuvrent
avec la hiérarchie terrestre.



Un homme qui cherche son chemin,
dans une des nombreuses voies possibles,
a besoin de repères.



Comment savoir où nous en sommes ?
A qui se fier ?
Où en est-on de notre propre chemin ?



Ce chemin commence là où nous sommes..
Ceux qui enseignent sont bien obligés
de donner un minimum d'indications
de leur propre avancée, disons.. en "niveau",
ainsi que celle de ceux qu’ils guident, pour eux :
si et seulement si, le maître aperçoit cette nécessité.
le plus généralement, ils n'en font pas état.
Parce qu'ils partagent leurs expériences
et ne nourrissent pas leur ego.



L’humilité n’a donc rien à voir là dedans
du fait de la responsabilité
de celui qui instruit au regard
de sa hiérarchie tout entière.



L’humilité concerne la personnalité,
laquelle ne doit pas se mettre en avant.
Ceux qui enseignent le font
par la voie du divin expérimenté
et certainement pas par la voie
intellectuelle de la personnalité.



Il nous faudra aussi être attentifs
à ce qui peut nous dévier
de notre chemin spirituel.
L'illusion entretenue par le mental,
et nous conduire au mirage, est
un aspect que nous devrons
dépasser par l'éveil au discernement,
ce qui ne se peut se faire que si
on s'abstient de "personnaliser"
notre regard sous un angle et
dans une démarche egocentriste.



On peut très bien avoir
un merveilleux esprit synthétique
qui pourrait même faire illusion,
pour autant, l’on n’aura pas
expérimenté la voie du cœur.



Sur le net il ne manque pas de
trompeurs(ses) d'âmes,
les "les marchands du temple"
lesquels par manipulations mentales,
tirent profit de la spiritualité.



Certains vont jusqu’à faire croire,
que grâce à leurs formations "payantes"
vous serez des "supers-initiés",
que vous guérirez.. etc..

il y en a même qui vont jusqu'à prétendre
ré-harmoniser vos chakras.
Ne confiez pas vos chakras à n'importe
quel marchand(e) d'illusion,
ils sont ce que vous avez de plus précieux
ici bas : le reflet de votre avancée
sur le sentier de retour..



Dernièrement une sophrologue, sur le net,
affirmait qu'elle aurait pu apprendre à
un des plus grands Saints Soufis Hindous,
ainsi qu'elle l'a écrit elle même
à ne pas s'identifier à la souffrance...

Peut-être aussi ce grand Saint Soufi Hindou
aurait-il pu lui enseigner à elle l'humilité,
on n'enseigne après tout que ce qu'on connaît !

C'est cela le partage !



Qui s’amuse à chercher à détourner
son frère de la voie droite, semant le doute
par des sous-entendus fallacieux..

Usant d’un savoir "livresque" présenté
sous la forme de l’humilité trop mise en avant,
(le propre, en réalité d’un faux frère),
sert la voie de la main gauche,
la triste et mortifère voie obscure.



Il est bon de considérer malgré tout
que si certains le font consciemment,
d'autres le font par ignorance, par excès de vanité,
par immodestie mais sans véritable intention de nuire.
Pourtant la mauvaise habitude une fois prise,
cela risque toujours de devenir comme une "seconde nature"
et c'est bien cela le pire..



De plus, n’est pas disciple qui veut,
encore faut-t-il être reconnu par la hiérarchie.
et c’ est là que prennent
toute leur importance
les étapes progressives
de la voie du cœur.



Étapes d'éveils "initiatiques"
de notre conscience
qui ont là tout leur vrai sens.

Le prophète Mahomet était au niveau de la révélation,
donc toute l’œuvre coranique repose sur cela.
La révélation c’est le 5ème degré de la théosophie
au regard de la hiérarchie.

L’ange Gabriel a demandé au prophète Mahomet :
"n’avons nous pas ouvert ton cœur ?"
Ce qui est indication du 4ème degré.



Le maître Djwal Khul, lui-même disciple de maître Kut Humi et du maître Morya,
explique par l’intermédiaire de Alice Bailey qu’il est au 5ème degré initiatique,
le plus jeune des Maîtres d’alors, à ce "grade".
Quels moyens avait on, à l’époque où les livres de Alice Bailey ont été publiés,
de vérifier, de dire que ce qui était énoncé
comme un enseignement était juste et véridique ?



La réponse figure en tête de tous les livres cités en résumé :
Djwal Khul DEMANDE AU LECTEUR DE SE FORGER SA PROPRE OPINION,
par l’écho qu’éveille la lecture au fond de lui, (par le cœur),
ce qui lui laisse tout libre arbitre, et "responsabilité" personnelle.



Citation d’ "Agni Yoga" (même livre que cité plus haut), page 236 :

<< Se référer à de vieux précédents,
c’est enfiler les chaussures de son grand père".
>>



Dans tous les livres écrits sous la dictée de Morya
on peut voir la luminosité rayonnante,
(tout "clairvoyant" voit vraiment une lumière au milieu du livre.)
Ces textes ne s’adressent pas au mental du lecteur
mais directement à son cœur.



De même on peut voir la lumière dans les textes Soufis,
comme dans la majorité ce qui est un autre exemple
de sagesse enseignée par les livres.
Ce qui veut dire qu’on ne peut pas plus à notre époque
dire que cet enseignement serait moins valable
que celui de l’époque de DK ainsi que de Roerich.



Il ne peut qu’y avoir une progression dans les enseignements,
le nier équivaudrait à sous-entendre que l’humanité n’évoluerait pas,
qu'il n’y aurait pas de maîtres, pas de Bouddha, pas de Christ,
qu'il n’y aurait jamais eu aucun des grands instructeurs de l’humanité.
L’homme serait resté un homme animal.
Et nous ne serions nous mêmes pas ici et maintenant,
en train de parler de tout cela.



Fort heureusement par la dynamique et
les possibilités techniques de la communication,
il est possible pour chacun de nous, de trouver
des enseignements qui nous correspondent,
la vie se chargeant également de nous faire
rencontrer de belles personnes dont la
sagesse nous touche et nous fait aussi avancer.
D'autres suivront une voie "religieuse", d'autres
suivent les enseignements d'un Maître...

Il existe de vrais enseignants comme de vrais guérisseurs,
de bons thérapeutes, de bon sophrologues,
ceux là même qui ne perdent pas l'esprit
de service.
Tout est juste à vivre, à expérimenter,
c'est ainsi que l'on avance.



Il n’a été donné ici qu’un point de vue doublé
d’un éclairage sous un angle différent.
Il y aurait certainement beaucoup à dire encore..


C’est pour cela aussi qu’il faut s’appuyer sur le discernement,
sur sa propre dimension du cœur seule garante de la vérité.


A chacun de nous ,de trouver le bon grain de l'ivraie..


La Source Est UNE !



mercredi 1er novembre 2006, modifié le 25 mars 2012 votre dévouée ©damejane


Vous pouvez diffuser et ou partager tous mes textes, sans les couper ni les modifier.
je vous demande juste de citer le nom de l'auteur, les références...
Merci.[/color
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Juin 2012 - 19:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Damejane -> l'éditorial de damejane Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky