Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
PREMIER RAYON : VOLONTÉ - PUISSANCE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lamadelama
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: ici
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Nov 2011 - 20:29    Sujet du message: PREMIER RAYON : VOLONTÉ - PUISSANCE Répondre en citant

sources  :  
(facebook)  -  Par Agnès de Lys dans Bailey Alice Ann - Djwhal Khul ·

   ( qui elle même réfère à . . . . . . www.psychosophie.com )





relativement au référencement, ex :  (5@136)  ....  voir : http://goo.gl/X0ld1[1]



PREMIER  RAYON : VOLONTÉ - PUISSANCE  



                                           

TRIANGLE DE CONSTELLATIONS  :  Bélier, Lion, Capricorne

Signe dominant du triangle : Bélier : cette constellation, comme on pouvait s'y attendre, est la

source de l'énergie initiale qui inaugure le Nouvel Age.

PLANÈTES : Vulcain, Pluton

CHAKRA : Coronal      

LUMIÈRE : Rouge          COULEUR : Orange

SYMBOLE : Sur fond blanc, un cercle rouge avec un point rouge au centre.

PAROLE CLE :    J’affirme le fait  

SENS : Toucher ; Psychométrie émotionnelle ; Psychométrie planétaire ; Guérison ; Service actif.


PÉRIODE DE MANIFESTATION :


Ce rayon est encore hors de manifestation au point de vue du plan physique, mais il commence à avoir un effet défini sur le plan mental. Sur ce plan, il influence aujourd'hui le mental des disciples en tout lieu, et prépare la scène pour l'apparition d'un certain groupe de disciples de Shamballa.


Vers 2040, on percevra sa puissance sur le plan astral. Dans deux mille ans, l'influence de ce rayon se fera puissamment sentir sur le plan physique. (début de l'ère du Capricorne)


Le R1 gouvernant les cycles de 1, 10, 100, 1000 ans, etc., sa présence peut se faire particulièrement sentir par exemple lors du début d'un millénaire.

NATIONS :   Âme R1 :      Chine (perso R3) ; Inde (perso R4) ; Japon (perso R6)

Personnalité R1 : Allemagne (Ame R4) ; Grande-Bretagne (Ame R2)

VILLE CHAKRA : Genève : Âme R1, (personnalité R2)


ÊTRES  INCARNANT LE RAYON :

Le R1 est présent dans la carte de Rayons des trois Avatars, avec le R2 et le R6 :

Hercule : Ame R1  (perso R2 ; émotionnel R6)

Bouddha : Personnalité R1  ( Ame R2 ; mental R6 )

Jésus-Christ : Mental R1  (Ame R2 ; personnalité R6 )

Âmes R1 :

Selon le Tibétain : Napoléon, Kitchener, Luther, Walt Whitman, F.D.Roosevelt, HP Blavatsky

Hypothèses : César, Hitler, Bismarck, Churchill, Gandhi[2]



LOI COSMIQUE : La 1e, La Loi de Synthèse

La première des lois cosmiques est la Loi de Synthèse. Il est presque impossible pour ceux d'entre nous chez qui la faculté bouddhique n'est pas développée, de comprendre l'envergure de cette loi. C'est la loi qui démontre le fait que l'existence de toutes choses, abstraites ou concrètes, est une, c'est la loi gouvernant la forme-pensée de Celui des Logoï cosmiques dont la conscience englobe, entre autres, notre système et notre plus grand centre. C'est une unité de Sa pensée, une forme-pensée dans sa totalité, un tout concret et non le processus différencié que nous semble être notre système en évolution. C'est la totalité, le centre et la périphérie, le cercle de la manifestation envisagée comme une unité.



Le premier Logos est le Rayon Cosmique de Volonté. Son mode d'action est littéralement de pousser vers l'avant le cercle infranchissable solaire dans l'espace, et avant la fin de ce mahamanvantara ou jour de Brahma[4] (le cycle logoïque) nous serons incapables de concevoir le premier aspect de volonté et de pouvoir, tel qu'il est réellement. Nous le connaissons actuellement en tant que volonté d'exister, se manifestant par la matière des formes (le Rayon Primordial et le Rayon Divin) et nous savons que d'une manière occulte, il relie le système à son centre cosmique. Selon un processus inconcevable pour nous, le premier Logos nous apporte l'influence d'autres constellations.



Lorsqu'on comprendra mieux le premier aspect (au cours du prochain mahamanvantara) le travail des sept Rishis de la Grande Ourse, et l'influence suprême de Sirius seront compris ; dans la manifestation actuelle du Fils, ou de l'aspect Vishnu, nous sommes plus étroitement concernés par l'influence des Pléiades via le Soleil, et, pour notre planète, via Vénus.

La question du premier Logos, se manifestant uniquement en relation avec les deux autres logoï du système est un profond mystère, que même ceux qui ont pris la sixième initiation ne comprennent pas parfaitement.



Le premier Logos incarne la “volonté de vivre” et c'est grâce à Son intervention que les Manasaputras vinrent à l'existence objective, en relation avec la hiérarchie des dévas, et la hiérarchie des humains. Dans ce système, l'union du Rayon Divin d'Amour-Sagesse, et du Rayon Primordial de matière intelligente, constitue l'évolution dans sa grande dualité ; derrière ces deux Entités cosmiques, se trouve une autre Entité qui représente la Volonté, et qui utilise les formes, mais seulement les formes des Grands Dévas Constructeurs, et des hiérarchies humaines dans le temps et dans l'espace.

Il est le principe animateur, l'aspect volonté de vivre des sept Hiérarchies. Néanmoins, ces sept Hiérarchies sont (comme le dit H.P.B.) le rayon de Sagesse dans ses sept aspects, le dragon dans ses sept formes. C'est un mystère profond, et l'humain ne peut actuellement découvrir un élément d'explication, que dans la contemplation de sa propre nature dans les trois mondes de sa manifestation.



De même que notre Logos recherche l'objectivité au moyen de Son système solaire dans sa forme triple,

- le système actuel étant la seconde forme - de même l'humain recherche l'objectivité au moyen de ses trois corps : le physique, l'astral, le mental. A l'époque actuelle, il est polarisé dans son corps astral, ou second aspect, de même que le Logos indifférencié est polarisé dans Son second aspect. Dans le temps et l'espace tel que nous le concevons actuellement, la totalité des jivas est gouvernée par le sentiment, l'émotion, le désir, et non par la volonté ; cependant, c'est l'aspect volonté qui gouverne la manifestation, car l'Ego qui est la source de la personnalité manifeste la volonté d'aimer.

La difficulté vient de ce que le mental fini ne peut saisir la signification de cette manifestation triple. Mais en réfléchissant profondément à la personnalité dans sa relation avec l'âme qui est l'aspect amour, mais qui néanmoins, par rapport à la manifestation dans les trois mondes, est aussi l'aspect volonté, on obtiendra de faibles lueurs quant à ce problème posé au niveau de la Déité ou étendu de la sphère microcosmique à la sphère macrocosmique.



L'aspect Mahadeva, ou premier Logos (qui représente la volonté cosmique) est gouverné par la Loi de Synthèse, loi cosmique gouvernant la tendance à l'unification ; mais dans ce cas ce n'est pas l'unification de la matière et de l'Esprit, c'est l'unification des sept dans les trois, et des trois dans l'un.

Ces trois nombres représentent essentiellement l'Esprit, la qualité, le principe et beaucoup moins la matière, bien que la matière, inspirée par l'esprit, s'adapte. La loi de Synthèse est en relation directe avec Celui qui est encore plus haut que notre Logos, et c'est la loi de contrôle exercée par Lui sur le Logos de notre système. C'est une relation spirituelle qui tend à l'abstraction, ou à cette synthèse des éléments spirituels qui aboutira à leur retour conscient (tout reposant sur le mot conscient) à leur point cosmique de synthèse, ou d'unification avec leur source. Leur source est "Celui dont rien ne peut être dit", ainsi que nous l'avons vu. Nous pouvons donc résumer ainsi :

a. Son but est la synthèse des Esprits qui obtiennent la conscience par la manifestation, et qui par l'expérience dans la matière accroissent leur qualité.

b. Sa fonction est, par le moyen de la volonté, de les maintenir en manifestation pour la période désirée, et plus tard de les abstraire, et de les fondre à leur source spirituelle. D'où la nécessité de se souvenir que fondamentalement, le premier Logos contrôle les entités cosmiques ou êtres extra systémiques ; le deuxième Logos contrôle les entités solaires ; le troisième Logos contrôle les entités lunaires, et leurs correspondances ailleurs dans le système.

Cette règle ne doit pas être poussée trop loin dans le détail tant que le mental humain en est à son calibre actuel. Le mystère réside dans la compréhension que tout est exécuté selon une coopération divine qui a sa base hors du système. D'où le fait que le premier Logos est appelé le Destructeur, car Il est abstraction, vu d'en bas. Son travail est la synthèse de l'Esprit avec l'Esprit, son abstraction finale de la matière, et son unification avec sa source cosmique. C'est donc lui qui amène le pralaya ou désintégration de la forme, forme dont l'Esprit a été retiré.


Si nous poursuivons cette analogie jusqu'au microcosme, on peut saisir la même idée, et donc comprendre avec plus de facilité. L'âme (étant à l'humain du plan physique ce que le Logos est à Son système) est de même la volonté agissante, le destructeur des formes, celui qui effectue le pralaya et retire l'être spirituel intérieur de son corps triple ; il l'attire au centre de son petit système personnel.

L'âme est extra cosmique par rapport à l'être humain physique, et si l'on comprend bien ce fait, cela éclairera le vrai problème cosmique du Logos et des “esprits emprisonnés” selon l'expression chrétienne.


c. Son mode d'action est la poussée vers l'avant ; la volonté qui est à la base du développement évolutionnaire est Sa Volonté et c'est lui qui pousse l'Esprit en avant à travers la matière jusqu'à ce qu'enfin il émerge de la matière, ayant accompli deux choses :



1 - Il a acquis qualité sur qualité, et émerge donc avec les facultés engendrées par l'expérience.

2 - Il a accéléré la vibration de la matière par sa propre énergie, de sorte que la matière, au moment du pralaya et de l'obscuration aura deux caractéristiques principales : l'activité résultant de la Loi d'Economie, et un magnétisme double qui résultera de la Loi d'Attraction.

Ces trois concepts sont gouvernés par la Loi de Synthèse, qui est la loi de la volonté cohérente d'être, et qui persiste non seulement dans le temps et l'espace, mais pendant un cycle bien plus vaste.



Le premier Logos est le feu électrique, le feu du pur Esprit. Cependant, en manifestation, Il est le Fils, car par l'union avec la matière (la mère) le Fils est produit, grâce à Qui Il est reconnu. “Moi et le Père nous sommes un” est l'affirmation la plus occulte de la Bible car elle se réfère non seulement à l'union de l'humain avec sa source, la monade, via l'âme, mais à l'union de toute vie avec sa source, l'aspect volonté, le premier Logos.



LOI SYSTÉMIQUE La 1e, La loi de Vibration.

C'est la loi du premier plan ; elle gouverne le sous-plan atomique de chaque plan. Elle gouverne la division de l'Un en sept, puis la réabsorption des sept dans l'Un. C'est véritablement la loi de base de l'évolution, qui rend nécessaire l'involution. La Loi de Vibration est une loi de progrès, de mouvement et de rotation.

Sur le plan inférieur, le septième, la vibration est lente, alourdie et léthargique par rapport au premier plan, et c'est en apprenant à vibrer et à tourner plus vite, que nous gravissons le sentier de retour. Cela implique donc nécessairement l'incorporation de matière plus fine dans les véhicules humains et déviques.



LOI DE L’ÂME : La 4e, La loi de Répulsion.

La Loi de tous les Anges Destructeurs

Symbole : L’Ange avec l’Epée de Flamme. Ici nous avons l'ange avec l'épée flamboyante tournant dans toutes les directions. Ce symbolisme est tenu pour vrai dans la Bible où l'Ange garde le trésor et renvoie l'humain à la recherche d'une autre porte d'entrée, lui imposant ainsi le cycle des renaissances, jusqu'à ce qu'il trouve le portail de l'initiation. Ce portail, du point de vue occulte, est considéré comme libéré de l'intervention de l'épée, car l'humain a développé la possibilité de prendre son essor et de s'élever comme l'aigle sur ses ailes.



Énergie de rejet du R1, facteur de dispersion.

- Cette loi concerne la faculté qu'a l'atome de rejeter, ou de refuser le contact avec toute énergie qu'il estime défavorable à l'activité de groupe. C'est littéralement une loi de service, mais elle ne peut entrer en jeu consciemment que lorsque l'atome a établi certaines distinctions fondamentales et guide ses activités par la connaissance des lois de son être. Cette loi n'est pas la même que la Loi de Répulsion qui fonctionne en rapport avec la Loi d'Attraction entre des formes reliées aux aspects matériels. Les lois que nous examinons actuellement sont en relation avec l'aspect Ame.

La “répulsion” dont nous parlons ici a pour effet (lorsqu'elle est appliquée consciemment selon l'énergie développée à partir du cœur de l'atome humain, par exemple) de servir les intérêts de l'unité repoussée et de la reconduire plus près de son propre centre. Par cette répulsion, les unités sont renvoyées à leur place et celles qui sont inconscientes et égarées sont obligées de retourner à leur propre centre. La Loi de Répulsion, ou courant d'énergie pour lequel elle n'est qu'un nom, peut agir à partir de n'importe quel centre. Mais telle que nous l'envisageons ici, elle doit émaner du cœur si l'on veut qu'elle engendre le nécessaire travail de groupe.



LE PREMIER DESSEIN DE LA DÉITÉ



Derrière le soleil central sacré, caché dans ses rayons, se trouve une forme. Dans cette forme resplendit un point de pouvoir qui ne vibre pas encore, mais brille comme une lumière électrique.

Ses rayons sont ardents. Il brûle toutes les formes, mais ne touche pas la vie de Dieu incarné.

De l’Un qui est sept, émane un mot. Ce mot se répercute le long d’une ligne d’essence de feu, et lorsqu’il résonne dans le cercle des vies humaines, il prend la forme d’une affirmation, ou d’un mot de pouvoir. Ainsi se trouve imprimé sur le moule vivant la pensée de… (nom caché et inexprimable du rayon).

Que le pouvoir dynamique, la lumière électrique révèle le passé, détruise la forme qui est, et ouvre la porte d’or. Cette porte révèle le chemin qui conduit au centre où Demeure Celui dont le nom ne peut être entendu à l’intérieur des limites de notre sphère solaire.

Sa robe bleue voile son dessein éternel, mais au moment du soleil levant et du soleil couchant, on voit son orbe rouge.

Son mot est pouvoir. Sa lumière est électrique. L’éclair de la foudre est son symbole. Sa volonté est cachée dans le dessein de sa pensée. Rien n’est révélé.



Son pouvoir se fait sentir, Les fils des hommes, réagissant à son pouvoir, envoient jusqu’aux extrêmes limites de la lumière, une question :

Pourquoi ce pouvoir aveugle ? Pourquoi la mort ?[3] Pourquoi cette destruction des formes ?

Pourquoi la négation du pouvoir de subsister ? Pourquoi la mort, ô puissant Fils de Dieu ?



Faiblement arrive la réponse : Je détiens les clefs de la vie et de la mort. Je lie et dénoue. Je suis le Destructeur.


Le Seigneur de ce Rayon n’est pas actuellement dans sa pleine expression, sauf lorsqu’Il cause la destruction et amène la fin des cycles. Les Monades de pouvoir sont en nombre beaucoup moins grand que toutes les autres. Les Ames ne sont relativement pas aussi rares sur le rayon du pouvoir.

Leur caractéristique est la volonté dynamique, et dans la famille humaine, leur pouvoir agit comme une force destructrice, mais en dernière analyse il s’agit d’une destruction qui doit amener une libération.

Nous verrons, en poursuivant l’étude des âmes et des personnalités du premier rayon que l’on trouve toujours la mort et la destruction dans leur travail, d’où l’apparente cruauté et impersonnalité de leurs réactions. La forme ne compte pas pour les types premier rayon ; leur énergie provoque la mort de la forme et amène les grandes périodes de pralaya (retrait) cyclique ; le premier rayon est le contrôleur du drame de la mort dans tous les règnes, une destruction des formes qui aboutit à la libération du pouvoir et permet “ l’entrée dans la lumière par la porte de la mort ”.

L’intention du Seigneur du premier Rayon est de se tenir derrière Ses six Frères, et lorsque ces derniers ont accompli leur dessein, de briser les formes qu’Ils ont construites. C’est ce qu’Il fait en faisant passer Son pouvoir à travers Leurs corps, et de leurs efforts réunis, résulte l’abstraction et le retour au centre d’où vint l’impulsion initiale.



Le but du premier rayon est donc de provoquer la mort, et cette idée se retrouve dans les noms que l’on donne au Seigneur de ce rayon :


NOMS :

Le Seigneur de la Mort.

Celui Qui ouvre la Porte.

Le Libérateur des Formes.

Le Grand Abstracteur.

L’Elément de Feu, engendrant la Destruction.

Le Cristallisateur de la Forme.

Le Pouvoir qui touche et retire.

Le Seigneur du Sol brûlant.

La Volonté qui fait irruption dans le jardin.

Le Ravisseur des Ames.

Le Doigt de Dieu.

Le Souffle qui foudroie.

L’Eclair qui annihile.

Le Très Haut.



QUALITES :



Les qualités et caractéristiques de ce Seigneur Qui libère peuvent être retirées de ces six aphorismes que, selon une ancienne légende, Ses six Frères lui adressèrent en le priant de retenir Sa main jusqu’à ce qu’ils aient eu le temps d’accomplir Leurs desseins :


1/ Tue le désir lorsque le désir a terminé sa tâche. Tu es celui qui indique l’accomplissement

Qualité… ……………..La vision claire.



2/ Cherche le bon chemin, ô Seigneur du pouvoir. Attends ton frère sur le sentier de l’Amour. Il construit les formes qui peuvent supporter ton pouvoir.

Qualité… ……………..Le pouvoir dynamique.



3/ Retiens ta main jusqu’à ce que le temps soit venu. Ensuite donne le don de la mort, ô Toi qui ouvre la Porte.

Qualité… ……………..Le sens du temps.



4/ Ne reste pas seul, mais sois avec tous ceux qui te rejoignent. Tu es l’Unique, l’Isolé. Entre dans ton bien.

Qualité… ……………..La solitude.



5/ Conduis ton bien, mais apprends à connaître ton bien. Ne déteste pas l’attachement, mais considère son plan et son dessein.

Qualité… ……………..Le détachement.



6/ À travers toi la vie palpite et le rythme est imposé par toi. La vie est tout. Aime la vie dans toutes ses formes.

Qualité………………..Unité de dessein.



Les six qualités énumérées ci-dessus expriment la force de ce rayon lorsqu’il fait sentir sa présence dans le quatrième règne de la nature. Les effets sont différents dans les autres règnes, mais nous ne nous occuperons que de l’humanité. Le but du premier rayon et son action principale  est de provoquer la cessation et la mort de toutes les formes dans tous les règnes de la nature et sur tous les plans. L’énergie du Seigneur de ce rayon provoque aussi bien la mort d’une fourmi, que d’un système solaire, d’une organisation, d’une religion, d’un gouvernement, d’un type de race, ou d’une planète.

Sa volonté ou Son dessein s’exprime par la loi de périodicité.



CARACTERISTIQUES  PSYCHOLOGIQUES :



Qualités :

Force, courage, fermeté, fidélité résultant d’une absence absolue de crainte, pouvoir de gouverner, capacité de saisir les grandes questions avec un esprit large, de manier les hommes.



Défauts :

Orgueil, ambition, entêtement, dureté, arrogance, désir de dominer les autres, obstination, colère.



Qualités à acquérir :

Tendresse, humilité, sympathie, tolérance, patience.



On le décrit comme Rayon du Pouvoir, il porte donc bien son nom, mais s’il n’était que pouvoir, sans sagesse ni amour, il ne serait qu’une force destructrice et désintégrante. Mais lorsque ces trois facteurs caractéristiques se trouvent réunis, il devient un rayon créateur et gouverneur. Ceux qui se trouvent sur ce rayon ont une grande force de volonté, soit pour le bien soit pour le mal ; pour le bien, lorsque la volonté est inspirée par la sagesse et rendue désintéressée par l’amour. L'individu du premier rayon veut toujours occuper une place de premier plan dans son domaine. Il peut être un voleur, ou le juge qui le condamne mais, dans les deux cas, il sera à la tête de la profession. Il naît chef.

Dans n’importe quelle carrière publique, il est celui à qui l’on peut se fier, sur qui l’on peut se reposer ; il est celui qui défend les faibles et combat l’oppression sans crainte des conséquences et totalement indifférent aux commentaires. D’autre part, un premier rayon exempt d’autres influences peut donner une personne d’une inexorable cruauté et d’une grande dureté de caractère.

L'humain du premier rayon éprouve souvent de grands sentiments d’affection, mais il ne les exprime pas facilement. Il aime les contrastes violents et l’abondance des couleurs, mais il est rarement un artiste. Les grands effets d’orchestre et les chœurs puissants l’enchantent. S’il est modifié par l’un des rayons quatre, six ou sept il peut devenir un grand compositeur, mais pas autrement. Il existe aussi un type de ce rayon qui ne distingue pas les tons, et un autre qui ne voit pas les différences dans les teintes délicates : par exemple un tel être distinguera le rouge du jaune, mais confondra désespérément le bleu, le vert et le violet.


La production littéraire de l'être du premier rayon sera puissante et incisive, mais il se souciera peu du style et du fini de ses écrits. Des exemples de ce type sont peut-être Luther, Carlyle et Walt Whitman.

Il est dit que dans la tentative de guérir une maladie, la meilleure méthode pour une personne de premier rayon est de soutirer la santé et la force au grand réservoir de la vie universelle au moyen de son pouvoir de volonté, et de les déverser ensuite dans le patient. Ceci suppose naturellement de sa part la connaissance des méthodes occultes.

Dans ce rayon, la méthode caractéristique d’approche vers la grande recherche est l’emploi absolu de la force de volonté. C’est le type d'humain qui conquiert le royaume des cieux « par violence ». Nous avons vu que le chef-né appartient totalement ou partiellement à ce rayon. Il fait le commandant en chef compétent, tel Napoléon ou Kitchener. Napoléon avait pour rayons le premier et le quatrième ; Kitchener le premier et le septième, ce dernier lui conférant son remarquable pouvoir d’organisation.



MAYA, MIRAGES, ILLUSIONS :



- Le mirage de la force physique.

- Le mirage du magnétisme personnel.

- Le mirage de l’égocentrisme et de la puissance personnelle.

- Le mirage de « celui qui est au centre ».

- Le mirage de l’ambition personnelle et égoïste.

- Le mirage du commandement, de la dictature et de la domination sur une vaste échelle.

- Le mirage du complexe messianique dans le domaine de la politique.

- Le mirage de la destinée égoïste, du droit divin exigé par les rois de manière personnelle.

- Le mirage de la destruction.

- Le mirage de l’isolement, de la solitude, de l’attitude distante.

- Le mirage de l’imposition de la volonté sur les individus et sur des groupes.


Les personnes de premier rayon peuvent surmonter le mirage avec une facilité relative une fois qu'elles deviennent conscientes du fait qu'il est une limitation de la personnalité.

 

LES CAUSES D'INHARMONIE ET DE MALADIE DUES AU RAYON UN :



" Le Grand Etre décida Lui-même de suivre seul par Lui-même le chemin qu'Il avait choisi. Il n'admit nulle interférence. Il s'endurcit dans Sa conduite. Cet endurcissement se propagea d'un plan à l'autre, s'accrut, et se renforça. Sa volonté était fixée, semblable à du cristal, brillante, cassante, et dure. Le pouvoir de cristalliser fut Sien. Il n'apportait pas la volonté-de-vivre, mais la volonté-de-mourir. La mort fut Son don à la vie.

L'infusion et la diffusion ne lui plaisaient point. Il aimait et recherchait l'abstraction ”.



Dans la mesure où nous pouvons comprendre cette strophe par rapport à notre thème de la maladie, l'imperfection de cette énergie divine engendre un comportement spécial qui s'exprime par le pouvoir de cristalliser, de durcir, de provoquer l’attrition, et qui est cause du grand processus d’abstraction que nous appelons la mort. Parmi ses autres effets, citons les nombreux processus de cristallisation qui se poursuivent dans le corps, tous les processus d'atrophie, et la vieillesse.



RÉACTION A L’INDIVIDUALISATION :



« L’Etre Béni vole comme une flèche dans la matière. Il détruit le chemin par lequel il pourrait retourner. Il s’enfonce profondément dans les profondeurs de la forme.



Il affirme : « Je retournerai. Mon pouvoir est grand. Je détruirai tous les obstacles. Rien ne peut arrêter ma progression vers mon but. Autour de moi se trouve ce que j’ai détruit. Que dois-je faire ?



La réponse arrive : L’ordre qui vient du chaos, Ô pèlerin sur le chemin de la mort, c’est pour toi le chemin. L’amour, tu dois l’apprendre. La volonté dynamique, tu l’as. L’utilisation correcte de la destruction pour l’avancement du Plan doit être pour toi le chemin. L’adhésion au rythme de la planète libérera l’Être Béni caché et amènera l’ordre ».



PROGRESSION - INVOLUTION - ÉVOLUTION :



- La détermination dynamique, conduisant à l’utilisation dynamique de l’énergie pour l’avancement du Plan.

- L’énergie destructrice, conduisant à l’utilisation des forces destructrices afin de préparer la voie

pour les Constructeurs.

- Le pouvoir compris égoïstement, conduisant à la volonté de pouvoir en vue de coopérer.

- L’absence d’amour, le besoin de pouvoir et d’autorité, le désir de domination, conduisant au pouvoir compris comme arme principale de l’amour.

- L’isolement, conduisant à la cessation de l’isolement.

- La force et la volonté personnelle exprimées, conduisant à l’identification au rythme du Tout.







■ nota[1], référencement :   la remarque, dans l'article "Alice Bailey" de l'encyclopédie en ligne Wikipédia, sur le "référencement" de la pagination aux pages anglaises du texte d'origine des livres d'Alice Bailey, est de moi, comme du reste la majeure partie de l'article sur A.A.B initialisé par votre serviteur en 2004, et mis en forme plus "encyclopédique" ensuite par les contributeurs suivants. [lamadelama ]   ■

■ nota[2],  Napoléon, initié du 2e degré, possible voire "probable" réincarnation de Charlemagne, dont il a "continué" l'œuvre de service (lois et instruction publique) au profit des masses..  Kitchener, Luther, Walt Whitman, F.D.Roosevelt, initiés du 2e degré, HP Blavatsky, initiée du 4e degré, et pour les "Hypothèses" : César, initié du 2e degré ;  Hitler initié "noir" du 2e degré ,  Bismarck : idem ; Churchill : initié du 2e degré,  Gandhi  :  initié du 4e degré.. (désolé de décevoir ses "fans" mais il n'a pas été un "mahatma", un maître n'étant en principe appelé ainsi (mahatma signifiant "grande âme") qu'au 6e degré.. ou Chohan ("Seigneur" en Sanscrit).. les masses populaires et la presse indiennes ont en effet ce sens de l'exagération dévotionnelle..  mais cela n'enlève rien à la sainteté, bien réelle.. de cet Arhat, grand "instructeur" par l'exemple offert au monde..   ■


■ nota[3], Pourquoi la mort ? :  à cette question, le Christ a autrefois répondu  :   quand vous autres femmes, cesserez de faire des enfants..  Ce qui signifie aussi l'annonce de la fin de la séparation de l'humanité en deux sexes (de "secare" couper, séparer..). - des humains devenus en ce temps là "hermaphrodites".. des êtres (constituant la 7e race) "uns" et n'ayant donc plus besoin d'union, il est aisé afin de vérifier cette prophétie, de s'asseoir sur une chaise et en s'armant de patience, compter 1, 2, 3 etc.. (surtout etc..)  pendant quelques petits millions d'années et on aura la réponse..  hi, hi !   ■


■ nota [4]
, mahamanvantara ou "jour de Brahma" :  c'est une durée d'un Kalpa, lire surtout Relativité du temps divin  ... (là aussi l'article est majoritairement de votre serviteur [lamadelama] )..   ■




.
_________________
la fleur aux sept couleurs est la clé des 7 rayons..


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Nov 2011 - 20:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> théosophique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky