Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
L'Apocalypse
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Christianisme,
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:14    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.



L'Apocalypse [1]








Bonsoir à toutes et à tous,

Que le croissant de la lune est beau ce soir, les cornes bien droites qui pointent vers le ciel étoilé... C’est un croissant si fin qu’il semble fragile. En cette Pleine Lune du Taureau, en cette fête de Wesak 2008, l'humanité commence intimement à savoir que le « temps est proche ».

Pour les trois fêtes spirituelles de cette année, la note-clé est : « Lorsque la crise humaine coïncide avec une crise hiérarchique, une heure d’opportunité émerge. Que le groupe y réponde ».

L’Apocalypse de Jean est un texte visionnaire dans le sens de révélations décrites sous formes de visions. Les tableaux qui y sont peints sont autant de fresques magnifiques sur l’état actuel et sur le devenir de l’humanité mais aussi s’agissant de l’homme individuel et de son chemin intérieur. La route du genre humain est longue, mais elle semble certaine si l’on tient compte des prévisions de l’Apocalypse de Jean. Ce dernier texte biblique est une éloge à la beauté, une ode à la perfection et un hommage à la paix…

PROLOGUE ET SALUTATIONS

Cette introduction présente les liens reliant les âmes (Dieu, Jésus-Christ, Ange et Jean) par lequel transite cette information apocalyptique qui montre « à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt ». […] « Car le temps est proche » Cette perception temporelle est toute relative connaissant l’état actuelle de notre civilisation et la date d’écriture de ce texte. Je pense intuitivement, sachant que l’apocalypse ne présente pas une histoire linéaire, que nous en sommes au moment de « l’intermède du Petit Livre ouvert ». Ce n’est qu’une partie du « Livre aux Sept Sceaux » ; néanmoins, une heure d’opportunité émerge. Dans ce prologue, Jésus-Christ est décrit comme « le témoin fidèle, le premier d’entre les mort et le souverain des rois de la terre. […] Le voici venir sur les nuées ; tout œil le verra, même ceux qui l’ont transpercé »…

REVELATIONS AUX EGLISES D’ASIE TOUCHANT LEUR SITUATION

Dans ce cas là, l’Asie représente la Turquie, c’est à dire la migration de la bonne parole vers l’occident. Constantinople est une forme d’exemple. L’occident est ce qu’il est maintenant, un peuple scientifique et financier basé principalement sur les équations cartésiennes du raisonnement et l’époque des visions mystiques paraît bien loin. Mais qu’importe, la sensibilité spirituelle de chacun, voir la perception simplement intérieure de tous permettra la compréhension par introspection de ce texte visionnaire et de tous ces récits farfelus comme disent certains.

Vision d’introduction

Un Dimanche, Jean entre en extase et il entend une voix claironné derrière lui. Cette voix lui dit d’écrire un « livre aux Sept Eglises : à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes à Philadelphie et à Laodicée ». Il se retourne pour voir qui lui parlait et Jean voit : « sept chandeliers et comme un Fils d’homme au milieu, […] ses yeux flamboyaient, […] de la main droite il tenait sept étoiles, sa bouche dardait un glaive acéré à deux tranchant »…

Le Fils d’homme explique à Jean que la signification du symbolisme est le suivant : « les sept étoiles sont les sept anges des sept Eglises, et les sept chandeliers sont les sept Eglises. » Les sept étoiles sont les Sept Rayons énergétiques dominant toute création visible et invisible ; les sept chandeliers représentent la manifestation concrète des qualités (vices/vertus) de chaque rayon. Les Sept Rayons sont amplement commentés dans la seconde phase de l’Enseignement Hiérarchique. L’Eglise n’a pas de connotation religieuse ici, il s’agit plus simplement de différenciation manifestée de l’énergie dans le plan atomique dense. On peut y voir seulement, les règnes de la Nature, les quatre qui composent les minéraux, les végétaux, les animaux, l’humanité, les dévas, la Hiérarchie et Shamballa ou seulement dans le contexte psychologique qui nous concerne, le pouvoir, l’amour, l’intelligence, l’harmonie par le conflit, la science, l’adoration et le rituel (dans le sens d’applications). La correspondance entre les deux listes est inversée !

LES MESSAGES AUX SEPT EGLISES

Ces messages s’adressent donc aux applications de l’homme et de la femme, à ses possibilités de perfectionnement psychologique et aux récompenses qui l’attendent…

Message à Ephèse :

« au vainqueur je donnerai à manger (du fruit) de l’arbre de vie qui se trouve dans le jardin de Dieu ». En considérant le fruit comme étant la connaissance et la jouissance sans danger de ce pouvoir permettant l’accès au monde invisible, énergétique cette puissance conduit à l’établissement des justes relations humaines et des autres règnes de la nature. Cette connaissance est le pourquoi et le comment du fonctionnement du monde, toutes les possibilités sont offertes (même les puissances destructives) à la manifestation du visible et de l’organisation atomique et cellulaire.

Message à Smyrne :

« Le vainqueur ne subira nulle atteinte de la seconde mort. » La première mort est la mort physique, celle que notre corps subit un jour ou l’autre. Au début la conscience continue comme si de rien n’était, la prise de conscience de la mort est rapide, efficiente et bien réellement perçue par rapport à la vie (physique). Après quelques temps, la conscience s’efface lentement, pour rentrer en elle-même, elle finit par s’oubliait et perdre finalement le fil avec son incarnation précédente… Jusqu’à la prochaine naissance et le temps nécessaire pour qu’émerge de nouveau la conscience de l’individu incarné. A la quatrième initiation, le cycle des incarnations est terminé, et le choix de retourner dans la vie (physique) devient un libre choix ; c’est pourquoi, la seconde mort n’a plus d’emprise, la continuité de conscience est un fait.

Message à Pergame :

« Au vainqueur je donnerai de la manne cachée, et je lui remettrai un caillou blanc sur lequel est écrit un nom nouveau que nul connaît, sauf celui qui le reçoit. » Cette manne cachée est le résultat de la baguette d’initiation comme pouvoir, amour-sagesse et intelligence. Se nom nouveau est unique car il s’identifie à l’individu transcendé et initié.

Message à Thyatire :

« Au vainqueur, qui pratiquera mes œuvres jusqu’à la fin, je donnerai l’empire sur les nations païennes ; il les mènera à la baguette de fer comme on fracasse de la poterie, comme moi aussi j’en ai reçu le pouvoir de mon Père ; et je lui donnerai l’Etoile du matin. » Les nations païennes sont représentées par toutes attitudes partisanes, isolationnistes et ne respectant pas les droits de l’individu. L’humanité en quelques sortes, car peut-on considérer son intelligence actuellement dans la gouvernance des peuples connaissant la misère si répandue sur le globe ? L’ordre des choses économiques reflétant le pouvoir des instances internationales et le joug qu’exercent certaines nations sur les autres montrent qu’en l’état, la famine, la guerre, la pauvreté, l’inégalité… est bel et bien une réalité de notre quotidien mondial. Voilà, nous sommes pour l’instant un assemblage discordant de nations païennes. La persévérance de celui qui se conduit correctement et dignement mènera à la baguette de fer les rois de la terre. L’Etoile du matin est l’aube lumineuse qui se lève sur le cœur ouvert de l’individu éclairé par l’amour.

Message à Sardes :

« Le vainqueur se drapera de manteaux blancs, jamais je n’effacerai son nom du livre de vie et je le citerai devant mon Père et devant ses anges. » Les vêtements blancs représentent le corps éthérique et énergétique purifié. Par cette action, l’homme cultive son libre arbitre, sa volonté et son intelligence active montrant ses capacités de contrôle de soi et de parachèvement de sa nature humaine si particulière. Le livre de vie est le carnet de route de l’humanité qui termine son voyage. De la matière vers l’abstraction, le chemin se poursuit mais dans un monde dé-matérialisé.

Message à Philadelphie :

« Du vainqueur je ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, il n’en sortira jamais plus ; j’y graverai le nom de Dieu et le nom de la cité de mon Dieu, la Jérusalem nouvelle, qui descend du ciel envoyé par mon Dieu, et mon propre nom nouveau. » L’objectif final est donc de transformer l’humanité, dans sa totalité et chaque individu transfiguré et initié deviendra une colonne du temple. Imaginons, toutes les femmes et les hommes comme des sœurs et des frères, unies par les chaînes du cœur qui libèrent l’individu du tout orgueil, pouvoir et égoïsme. Liberté, fraternité, égalité, une utopie bien réelle et manifestée qui le sera ainsi dans la Jérusalem nouvelle que représente l’humanité Une. Il ne s’agit pas d’une ville, c’est de la planète dont il est question !

Messages à Laodicée :

« Au vainqueur, j’accorderai de siéger à mes côtés sur mon trône, comme moi-même après ma victoire j’ai pris place auprès de mon Père sur son trône. » Le trône est la représentation du Conseil de Shamballa. Malgré la hiérarchisation des fonctions de chacun qui dépendent des qualités intrinsèques et du développement, à partir d’un certain niveau de conscience, il n’y a plus de séparation entre le Soi et le non-soi, la délocalisation de l’Être occupe tout l’espace qui lui est offert pour œuvrer pleinement sans limite… si ce n’est le libre arbitre de tout un chacun. L’œuvre est le don de soi à l’Être infini si doucement dans le temps qui n’existe plus.


A suivre...
Sinbuck.








.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:15    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.


L'Apocalypse [2]







Bonjour,

pour faire suite à l'étude de l'apocalypse...

L’AVENIR DU MONDE ET DE L’EGLISE


Vision générale d’introduction ; La cour céleste


Une porte s’ouvre dans le ciel, une voix dit à Jean : « Monte ici, que je te montre ce qui doit arriver plus tard. »
Jean vit un trône, « nimbait d’un halo de ton émeraude » et l’Être dessus « avait l’aspect de la pierre de jaspe et de sardoine ».

Même si ces minéraux ont plusieurs couleurs reflétées, le rouge est commun au jaspe et à la sardoine. D’un point de vue ésotérique, la couleur rouge caractérisée par la planète Mars n’est pas l’expression de la guerre ou de la volonté du guerrier, mais c’est l’amour pur et l’action juste. Rouge comme le soleil couchant, la sagesse s’estompe devant la nuit et par des processus d’abstraction successifs, l’être s’oublie pour œuvrer dans le tout. « Tout est dans Un et Un est dans Tout » disait la vieille Gnose. La connaissance primitive des chrétiens est sage, mésopotamienne, chaldéenne et d’ailleurs, le soleil, à cette époque toute proche naissante de la science, le soleil se plaçait dans le signe du Taureau selon la grande précession des équinoxes. Comment dire, l’individu a tant vécu, qu’on n’oublierait parfois son passé en le considérant comme un enfant. L’humanité en est à son age mûr, sa responsabilité est grande maintenant. D’ailleurs, les conséquences sont sans appel dans l’apocalypse, et A. Frabre d’Olivet le signalait déjà au début du 19ième siècle, au début de l’ère industrielle. Le genre humain a été, est et sera l’Entité inclusivement présente dans la concrétisation manifestée de l’énergie en mouvement. Car la matière peut-être qualifiée et décrite de nombreuses manières, elle est surtout l’émergence de l’énergie en mouvement. La matière est intelligente car son processus de manifestation qui l’engendre, est de l’énergie vibrante, oscillante, rayonnante qui hante parfois notre esprit ici bas.

A l’ entour du trône sur lequel siégeait l’Être à l’aspect de pierre de jaspe et de sardoine, s’alignaient sur d’autres trônes « 24 vieillards drapés de manteaux blancs, la tête ceinte de couronnes d’or. » Il y avait « sept torches ardentes » devant le trône; c’étaient les sept Esprit de Dieu. Il y avait une « mer limpide comme du cristal » devant le trône. « A l’entour se trouvaient 4 Vivants ayant des yeux partout, devant et derrière. »

« Le premier Vivant ressemble à un lion, le second à un taureau, le troisième avait comme un visage d’homme et le troisième ressemblait à un aigle en plein vol. » Les Vivants « rendaient gloire, honneur et action de grâces à Celui qui trône, à Celui qui pour les siècles, des siècles, les Vieillards s’inclinaient bien devant Celui qui trône… et déposaient leurs couronnes devant le trône en disant… » En substance, Être sur le trône, disaient les Vieillards, c’est par Ta volonté que toutes choses « arrivèrent à l’existence et furent créées. » les Vieillards s’inclinent lorsque les Vivants invoquent/évoquent le chant de la Vie.

Les Vieillards représentent les sages constellations du ciel étoilé ; les 12 miroirs d’influences cosmiques pouvant être parcourus dans les deux sens de rotation autour de la ligne fictive dessinée par le Zodiaque. Les Vivants s’identifient aux potentialités humaines transfigurées, manifestées et initiées à la Vie cellulaire. En effet, l’Apocalypse est un texte relatif à l’existence humaine avec son visage de terrien si je peux dire. Ce n’est pas une Gnose en tant que telle, c’est un récit propre à la manifestation du genre humain et des autres règnes de la nature, ici bas, sur la planète Terre.

L’Agneau rédempteur et le livre scellé

Ironiquement un ange vigoureux demande : « qui est digne d’ouvrir le livre et d’en faire sauter les sceaux ? Mais personne ne pouvait, ni au ciel ni sur terre, ouvrir le livre (écrit en dedans et au verso) et l’examiner. Alors Jean se mit à pleurer mais l’un des Vieillards lui dit : « Ne pleure pas, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a trouvé le moyen d’ouvrir les livre aux sept sceaux. » Entre le trône aux quatre Vivants et les Vieillards, Jean apperçut « un Agneau debout, comme égorgé ; il avait sept cornes et sept yeux. » L’Agneau se saisit du livre aux sept sceaux, « les quatre vivants et les Vieillards s’inclinèrent bien bas devant l’Agneau ; ils tenaient chacun une cithare et des coupes d’or emplies de parfums. »

« Et toutes les créatures qui se trouvent au ciel, sur terre et sur mer et tout ce qu’il contiennent disaient : « A Celui qui trône et à l’Agneau, louanges, honneur, gloire et dominations pour les siècles des siècles. »

EXECUTION DES DECRETS DU LIVRE SUR L’ENSEMBLE DU MONDE.

Ouverture du Livre aux sept sceaux

Rupture des quatre premiers sceaux : les quatre Cavaliers

L’Agneau ouvre le premier sceau, un Vivant, comme un coup de tonnerre dit : « Viens. » Un cheval blanc apparaît et « son Cavalier tenait un arc, on lui remit une couronne… » Et chaque Vivant appelle ainsi un Cavalier, au fur et à mesure que l’Agneau ouvre les quatre premiers sceaux du livre scellé. Le deuxième Cavalier monté un cheval roux ; il lui fut donné de pouvoir « ôter la paix de la terre, de façon qu’on s’entre-tuât ; et on lui remit une grande épée. » Sur un cheval noir, le troisième Cavalier « tenait une balance à la main. » Au milieu des Vivants, une voix disait : « denier de mesure de blé ! Un denier des trois mesures d’orge ! Quant à l’huile et au vin, épargnez-les ! » Enfin, le quatrième Cavalier s’appelle la Mort ; sur un cheval verdâtre, « le séjour des mort l’accompagnait. »

Ainsi, sur « le quart de la terre », ces quatre Cavaliers avaient le pouvoir de nous « occire par le glaive, la famine et la peste, et par les fauves de la terre. »

Le Cavalier blanc tenant un arc purifie son esprit, sa vision est claire, comme un sagittaire, il vise la cible et arme son arc de ses flèches filantes vers son but : La paix et le justice sur terre. Ce Cavalier structure la pensée en nous, cela conduit aux guerres de religion, à toutes formes d’idéologie en – isme – ayant la fâcheuse tendance à nous séparer sans d’autre résultat que le conflit harmonisé finalement par l’intuition du cœur. La pensée doit-être purifiée.

Le Cavalier roux stimule le plan oblical, l’orgueil, le pouvoir et l’égoïsme qui perturbe tant la nature humaine. L’émotion toute sensible vibre aux rythmes des conflits, des crises qui tendent à accroîtrent le point de tension équilibrant les énergies en mouvement par une stabilisation cristallisée de la matière cellulaire. Tous les problèmes de l’humanité doivent être traités, sans compromis dirait Gurdjieff, l’homme et la femme apprennent au cours du temps à suspendre l’espace pour lever toutes les ambiguïtés concernant notre nature.

Le Cavalier noir tenant sa balance, fait les comptes, et il exige qu’on le paye, tout est quantifié, le blé et l’orge sauf l’huile d’onguent distribuée gratuitement comme le vin car les vendanges vont être faites, le raisin est mûr ! La juste répartition des richesses doit être effective, rien de plus honteux que l’abondance d’un côté et la misère de l’autre. L’établissement des justes relations humaines doit être appliquées au sein au sein de notre système économico-social.

Le Cavalier verdâtre utilise le « séjour des morts » pour occire, avec les autres Cavaliers, un « quart de la terre ».

A suivre...
Sinbuck.




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:17    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.
La vision d'un peintre, invitation à un petit détour ...


Galerie de peintures et de gravures de Albrecht Dürer
Les gravures sur bois:  Die heimlich offenbarung iohnis
 (l'Apocalypse de Saint Jean)
 




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:22    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

 



Merci Sinbuck pour l'exellence de ce thème.
Je vous encourage tous à le lire, car c'est un sujet merveilleux. 
"L'apocalypse ou la révévation de saint Jean" 
Vivement la suite ! 
 


 



Bien à vous : DameJane  
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:23    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.


L'Apocalypse  [3]  


 



A vous toutes et à vous tous,je poursuis donc la lecture de l'Apocalypse...
Rupture du cinquième sceau : prière des martyrs
 
Les martyrs du passé (av. J.-C.) reçoivent un « vêtement blanc » c’est à dire une bénédiction, un souffle de vie et une flamme de cœur pour intensifier le rayonnement de leur corps énergétiques. Mais « on leur dit de prendre patience encore un peu » avant que le « Maître, le saint, le Véritable » fasse « justice et venge » les martyrs de leur « sang sur les habitants de la terre. » Les martyrs doivent attendre que « leurs frères et leurs compagnons de service » soient « mis à mort » selon le nombre complet. Quel est ce nombre ?Rupture du sixième sceau : tableau du jugement futur des ennemis de l’agneau et de ses fidèles
A l’ouverture du sixième sceau « survint un grand séisme, le soleil noircit comme tissu de crin, la lune entière devint rouge sang et les étoiles du ciel se mirent à choir sur terre comme les fruits verts que laisse tomber un figuier secoué par grands vents, le ciel se déroba comme une bande de papyrus… »
Tant de désolations se répandent sur la planète, le soleil, la lune et les étoiles représentent successivement les Lames XIX, XVIII et XVII du Tarot des anciens imagiers du Moyen Age. Le soleil s’identifie à l’innocence d’un cœur pur, la lune représente l’intellect, l’objectivité illusoire et les étoiles sont autant d’espérances contenues intuitivement en l’homme, la femme. Malheureusement le soleil noircit, la lune devient rouge sang et les étoiles tombent du ciel ! Notre époque matérialiste, nihiliste et les critères de réussite financière ne reflètent-ils pas notre civilisation contemporaine ?
La juste répartition des richesses doit être effective, rien de plus honteux que l’abondance d’un côté et la misère de l’autre. Lorsque toutes les « montagnes et les îles furent délogées de leur site, alors les rois de la terre, les grands, les généraux, les riches, les puissants, tous, tant esclaves qu’hommes libres, s’allèrent cacher dans les grottes et les montagnes. » Ils demandèrent la mort en demandant à Celui qui trône et à l’agneau : « qui peut tenir bon ? .»
Dans cette colère déchaînée des éléments, avant que les « anges postés aux quatre coins de la terre » ne puissent dompter les vents (pour qu’ils ne soufflent plus), un « autre ange monte de l’Orient en disant : « Ne touchez ni à la terre, ni à la mer, ni aux arbres que nous auront marqué au front les serviteurs de notre Dieu. »
Les gens marqués sont au nombre de 144000.  Cette marque sur le front, ce troisième œil concrétise l’achèvement complet du corps éthérique purifié et de la libre circulation de l’énergie pranique dans le véhicule de l’individu. 144000 est le nombre de pétales comptant les sept chakras de l’aura humaine. Consacrés au service du Plan pour l'humanité, l'homme et la femme transcendés par la vision intuitive d'un monde établissant les justes relations humaines, les règnes de la nature vivront en harmonie. L'Apocalypse traite avec beaucoup d'insistances, dans ses allégories, du monde énergétique. 144000 est le nombre de l'énergie bouddhique qui circule en ceux et en celles qui ont franchit l'immense gouffre obscur qui sépare le mental et l'intellect de l'intuition et de la véritable spiritualité terrestre.
Jean vit une « foule immense (vêtus de blancs), que nul ne pouvait dénombrer, de toutes nations, tribus, peuples et langues. » N'oublions pas que l'humanité trouvera son salut dans l'unité du genre humain, indépendamment de l'origine ethnique, religieuse ou géographique... politique, scientifique ou philosophique...
Un des vieillards explique qui sont ces gens vêtus de blancs : « Ce sont les survivants de la grande détresse ; ils ont lavé leurs vêtements et les ont blanchis dans le sang de l'agneau. »
On remarque le paradoxe consistant à blanchir des vêtements avec du sang, blanc et rouge se conjuguent, purification, abnégation de soi et transformation cellulaire conditionnent la libre circulation de l'énergie dans le corps éthérique de l'homme et de la femme ayant compris que le plan de l'expérience terrestre est la seule voie de la libération future de l'humanité. Et pour cela, le sang doit couler et n'a-t-il pas déjà inondé l'imagination des individus au cours des siècles passés ? Et certains pensent encore que la guerre est une solution, que l'isolationnisme est juste, enfin... l'Apocalypse va nous montrer avec quelle intensité leurs désirs seront  exausés.
Déjà un quart de la terre est attaquée par les quatre cavaliers. A l'ouverture du sixième sceau, les rois de la terre (les grands, les généraux, les puissants, les riches) se cachent dans les grottes, effrayés, ils demandent la mort sans l'obtenir pour l'instant ! La purification doit avoir lieu et ils devront laver leurs vêtements avec le sang de l'agneau égorgé ou finir leur route jonchée de résistances oblicales dans le séjour des morts.
Rupture du dernier sceau
« Lorsqu'il (l'Agneau) ouvrit enfin de septième sceau, il se fit au ciel un silence d'une demi-heure environ. »
VISION DES SEPT TROMPETTES
Jean vit alors sept anges qui reçoivent sept trompettes. « Survint alors un autre ange qui se plaçât près de l'autel, un encensoir d'or à la main. On lui remit quantité de parfums à offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui fait face au trône. Ainsi la fumée des parfums s'éleva [...] Cela fait l'ange reprit, le remplit de braises de l'autel et les lança sur terre : et il advint coups de tonerre, voix, éclairs et séïsme. Et les sept anges aux trompettes s'apprêtèrent à en sonner. »
Les quatre premières trompettes
A chaque fois qu'un des quatre premiers anges sonne de la trompette, un des modes d'expressions de la nature et de l'homme est touché :
Le premier ange actionne la destruction (grêle de feu mêlée de sang tombe sur le sol) et le tiers des arbres et de toute plante verte. Le deuxième ange jette une montagne ardente dans la mer, le tiers des créatures marines et le tiers des bateaux fut détruit. Le troisième ange sonne de la trompette, « il chut du ciel une grande étoile qui flambait comme une torche. » Le tiers des eaux (sources et fleuves) tourna en absinthe (nom de l'étoile) et « bien des gens moururent d'avoir bu de ces eaux empoisonnées. » Par rapport à ces vertus médicinales, l'absinthe favorise la production des sucs salivaires et gastriques et la bile renforçant ainsi la digestion et la tonicité générale du corps. Un de ses anciens noms est l'Herbe Sainte, l'absinthe est amère (déconseillée au femme qui allaitent) et très puissantes en ses vertus. Historiquement, par rapport aux références écrites, c'est une des plantes médicinales les plus vieilles.
Au son de la trompette du quatrième ange, « le tiers des étoiles, de la lune et des étoiles furent frappés, si bien qu'ils s'obscurcissent d'un tiers, que le jour perdit autant de sa clarté et la nuit pareillement. »
Comment ne pas y voir dans cette scène le jugement, la résultante du principe de causalité dans le domaine de l'écologie... La déforestation intensive, l'agriculture transgénique, la dégradation des sols et de la végétation sont la marque du premier ange, le réchauffement climatique et les conséquences touchent grandement les océans et les mers et leur niveau par rapport à une côte de référence (ange 2) ; l'eau douce du globe, l'or bleu dira-ton un jour, tant les manques vont se faire sentir et connaissant les multinationales contrôlant la distribution de l'eau potable, leurs capacités à faire des profits en utilisant la rareté d'une chose pour en faire grimper les prix, on peut imaginer le résultat...(ange 3). Le dernier ange s'adresse aux multiples visages de l'intériorité humaine, son cœur, son intellect et son espérance et on se rend compte des dégâts causés par une société individualiste, égoïste, avide de pouvoir et remplie d'orgueil pour se croire au centre de l'univers ! Heureusement que l'astrophysique actuelle commence à comprendre l'étendue de notre ignorance dans le domaine des choses cosmiques...
Proclamation des trois malheurs
A ce point de sa vision, Jean « entendis un aigle qui planait au Zénith dire à haute voix : Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre à cause des dernières sonneries de trompettes dont les trois anges vont sonner. »
Cinquième trompette, premier malheur : les Sauterelles
« Ces espèces de sauterelles avaient l'air de chevaux harnachés pour la bataille. [...] Elles ont, comme les scorpions, la queue armée d'un aiguillon, c'est par-là qu'elles peuvent nuire aux hommes, cinq mois durant. Elles ont comme roi Abaddon.  » En numérologie Abaddon = 140 = 5. C'est le chiffre de la perfection humaine, d'où l'expression symbolique du pentagramme (étoile à cinq branches). Les sauterelles aident l'homme et la femme à se purifier pour ainsi aligner la personnalité à l'âme et intégrer l'intellect au cœur. Les sauterelles les tourmentent, « les hommes chercheront la mort sans la trouver, ils désireront la mort et la mort les fuira. » Les sauterelles ne s'en prennent ni aux arbres ni à l'herbe « mais uniquement aux hommes qui ne portent pas au front le sceau divin (les 144000 pétales des chakras ouverts).
Sixième trompette, deuxième malheur : la cavalerie infernale
Le sixième ange sonne de la trompette et Jean entendit « une voix issue des quatre coins de l'autel d'or situé devant Dieu dire au sixième ange : Détache les quatre anges enchaînés au bord du grand fleuve Euphrate. » Ils sont là « pour l'heure, le jour, le mois et l'année du carnage du tiers de l'humanité... L'effectif de cette cavalerie se montait à 200.000.000. » Les cavaliers étaient « cuirassés d'une flamme sulfureuse bleue. » Bleue comme Sirius symbole hiérarchique lié à notre système solaire, les chevaux crachaient « feu, fumée et soufre de leurs naseaux » trois fléaux par lequel furent tués le tiers de l'humanité. « De fait, le pouvoir nocif des chevaux résidaient dans leur bouche. » La bouche comme symbole de la Parole envisageant comme évidence la purification et constatant l'incapacité si caractéristique du genre humain à finalement s'auto-détruire comme en temps de guerre. Au cours des deux guerres mondiales que nous venons de vivre, ont peu dénombrer (ordre de grandeur) 200 millions de morts. Quelle horreur, quel malheur ! Pourtant les causes qui permirent ce désastre  au sein de l'humanité comme la domination industrielle et financière, l'avidité du pouvoir, la dichotomie entre les puissants, les rois de la terre et le peuple, toutes les formes d'idéologies en « isme », l'exagération humaine visant à intellectualiser les problèmes plutôt que d'essayer simplement de les solutionner,..., tout cela a provoqué la guerre immonde,..., mais malheureusement tout cela perdure ! A quand la prise de conscience internationale permettant de soulager le peuple par l'accord cordial des hommes et des femmes de bonne volonté au pouvoir des puissants, des riches, des généraux et des rois de la terre.
« Quant aux survivants de ces fléaux, ils ne renoncèrent même pas à leurs façons d'agir, ils ne cessèrent d'adorer les démons et les idoles d'or et d'argent, de bronze, de pierres et de bois, bien incapables de regarder, d'écouter ou de marcher ; ils ne regrettèrent pas non plus leurs meurtres, leurs maléfices, leurs débauches ni leurs vols. »
L'intermède du petit livre ouvert est à suivre, c'est l'époque qui nous concerne le plus...
Au bruits des sauterelles et de la cavalerie,
que la purification énergétique soit douce,
progressive mais certaine...
Sinbuck.


 


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:25    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

L'Apocalypse, en première réaction : par lamadelama..


 

à tous,

- tout d'abord : cette simple observation, se voulant de "bon sens", comme lorsqu' on parcourt un traité de médecine (dictionnaire ou encyclopédie, par exemple), on a tendance, si l'on "s'écoute" à se trouver atteint de (peu ou prou) toutes les maladies qui nous tombent sous les yeux.. bien sûr, notre raison nous dit que ce ne serait pas possible, mais le doute persiste au moins jusqu'à la fermeture du bouquin et jusqu'à ce que d'autres idées nous viennent plus en rapport avec la vie telle qu'elle se passe dans l'environnement qui est le notre : par exemple la feuille d'impôts ou la dernière facture à rêgler que nous n'avions pas prévue, la tuile.. à moins que nous n'ayons rencontré quelqu'un de très cher, ou le contraire.. etc. etc. bref vous l'aurez compris : il convient de lire les prédictions avec circonspection !
- une différence notable entre les deux "lectures" est que celle des prédictions, surtout apocalyptiques, a une résonnance émotionnelle (en ésotérisme, on dit :  astrale..), qui a un taux d'inertie important pesant lourdement sur notre capacité de raisonnement, le même "inertiel" qui rend des gens pourtant par ailleurs réputés "intelligents" (mais nous vous inviterons à un autre ''fil de réflexion'' au sujet de ''l'intelligence''..), si bêtes dès lors qu'il se laissent manipuler émotionnellement.. on a vu tant de ''docteurs'' ou autres titulaires de diplômes élevés, se faire embarquer dans des raisonnements spécieux.. et adhérer à des mouvements qui sont carrément des mouvements sectaires religieux (voire politico-religieux.. parfois..), et ce, avec la plus grande naïveté et innocence, là où d'autres personnes plus sensées quoique moins bien armées intellectuellement en apparence, restent assez distantes et objectives pour ne pas s'embarquer à la remorque de ''gurus'' de rencontre (j'emploie ici le mot ''guru'' à son sens journalistique le plus populaire et le plus vulgarisé, et non au sens noble et spirituel..).
- les 144000, qui selon certaines "sectes" seront sauvés et qui bien sûr et comme par hasard, auront pris leur carte aux dites sectes.. et qui sont les "144000" pétales des Chakras (sensés être ouverts..), ce qui ne nous rassure guère plus étant donné que l'humanité actuelle est encore bien loin (et çà risque fort de se mesurer en millions d'années..) de se trouver en position d'ouvrir tous les pétales de tous les chakras.. l'humanité actuelle est ''kama-manasique'' dans son ensemble.. et le niveau global se situe entre 1e et 2e initiation.., les élites (pas forcément celles qui "réussissent".. ou sont "en vue"..), étant grosso modo plus proches de la 2e que de la 1e.. bref les gens qui ont déjà une bonne maîtrise émotionnelle.. (attention, sans jugement de valeur à ce stade : un initié "noir" maîtrise peut être mieux ses émotions, car son égocentrisme et égoïsme le déchargent de tout souci d'autrui, autre que de le manipuler pour en tirer avantage, domination ou profit.. sa supériorité dans le monde tel que dénoncé fort justement par Sinbuck est apparente, très visible, mais aussi très superficielle..
( Pour illustrer ce propos sur les niveaux 1 et 2 initiatiques : La psychanaliste Françoise Dolto était une initiée du 2e degré, mais Adolf Hitler aussi en version "côté obscur de la farce, heu 'force'.. ", quant au psychologue Jung, son oeuvre et surtout "la fleur d'or" dénotent à l'évidence un initié du 3e degré, maintenant dans quelle mesure avait-il conscience de sa "transfiguration" : cela ne concerne que son âme et le besoin qu'elle avait d'extérioriser ou non sa propre lumière à travers la personnalité publique de ce sage.. le siècle précédent n'a-t-il pas connu bien des justes, dont aucune publicité ne fut donnée à leur attitude au servive de leurs frères humains, et dont la plupart du temps seul le témoignage inattendu de quelque(s) sauvé(s) a pu rendre compte à "juste" titre de leur "sainteté civile".. (ce qui revient à dire "initiation"..).

- enfin, le mal ne sachant pas seul venir, et les sauterelles guerrières étant bien difficiles à identifier.. tant qu'elles ne sont pas venues, allégorie soit.. mais à quel niveau ? Jean : le voyant "illuminé",  l'était à quel degré ? Certains des personnages de ce "calibre" là de notre passé (biblique, ancien ou néo testamentaire..), réincarnés depuis n'ont pas manifesté les mêmes caractéristiques de visionnaires, de thaumaturges ou de grand penseur.. mais se sont souvent contentés d'une discrète poursuite de leur progression spirituelle. Ils ont quelquefois même effectué le plus important de leur évolution (par exemple passé de la 3e à la 7e initiation ou plus.. en plusieurs incarnations, et à travers des "spécialités" très différentes de celle qui les avait rendu "célèbres" en leur temps.. - ceci étant dit, il convient de tempérer quelque peu mon propos, tout d'abord en reconnaissance de la valeur du travail de recherche comme de celle de commentaire de Sinbuck, (que nous ne remercions jamais assez..), ce dont en bon 1er rayon je ne m'étais guère avisé jusqu'à ce que Damejane m'en fasse l'observation.. dont acte, re-lecture et re-placement dans l'orbite et l'influence aimante et bénissante du 2e rayon.. reconnaissance est le mot qui me vient le plus aisément à l'esprit, aussi de ce que les lecteurs doivent trouver en nos "pages" la variance et la richesse dans la multiplicité des points de vue, caractéristiques, elles, du 3e rayon planétaire (ou logoïque : comme l' on voudra..), couleur "transfigurante" s'il en est, de notre Logos, et son initiation future, qui rendra son véhicule d'expression "planète sacrée".. enfin : dans quelque temps.. c'est aussi de cela dont parlent les grands visionnaires, sachant qu'ils ne disposent que de leur mental limité d'humain, que des connaissances de leur temps, et que des vôtres (ou nôtres.. capacités et connaissances..) à les lire, pour se faire "comprendre".. ne s'adressent-ils  pas à l'humanité "éternelle" ?

à suivre cela va de soi..



 


Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:26    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

Citation:
Merci Sinbuck pour l'exellence de ce thème.
je réitère!merci!
Ambre

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:27    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

Re : L'Apocalypse - pétales 'actifs'..- pour les "puristes" des Chakras et des pétales.. lesquels sont des énergies tourbillonnantes et pas des "pétales" comme ceux des fleurs..  ou bien alors entendre cela comme des "principes" de pétales..

Chakra   Coronal        ( ILLUMINATION ) ........... = ........ 960 pétales 
                                                 (considérés comme 1000 pétales..)
- les 144 sont :
Chakra   Frontal        (illumination mineure) ....... = ........ 96 pétales  (2 x 48 )
Chakra   de la gorge   (créativité - réalisation) ... = ........ 16 pétales
Chakra   Cardiaque    (harmonie)  ..................... = ........ 12 pétales
Chakra   du Plexus     (Emotionnel) ................... = ........ 10 pétales
Chakra   Sacré          (sexuel) ........................... = .......... 6 pétales
Chakra   Basal           (vital) .............................. = .......... 4 pétales
                                                                               --------------------------
               (hors coronal) ........................   total  =        144 pétales

Ce qui par parenthèse fait 1104, mais les (1000 symboliques) sont perçus comme "multiplicateurs" ce qui rend compte de la vision des 144000 qui "sauvent" l'être dans sa personnalité et ses trois corps.. et font de lui un être qui, lorsqu'il est retourné dans son êtreté réelle, d'avant la descente dans la matière, bénéficiant d'énergies immenses (1000 fois plus que ce qu'il serait ici bas, limité à sa forme dense..) et donc divin.


- notons qu' il en est de même pour les "ailes" des anges, qui ne sont pas non plus des ailes, mais des tourbillons d'énergie, un ange ressemble bien plus à la forme d'un "coeur" les deux excroissances principales faisant songer à la forme des "ailes" de part et d'autre de la masse centrale.. c'est la tendance des humains à "anthropomorphiser" ce qu'ils ne connaissent pas, qui a fini par faire accroire à cet aspect "angélique" que la vision enfantine des hommes d'aujourd'hui leur prête.

Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:28    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.


L'Apocalypse [4]








Chapitre 10 et 11 de l'Apocalyse de Jean

L'intermède du petit livre ouvert


A ce stade de notre lecture, nous approchons de la fin... En effet, comme son nom l'indique, le chapitre 10 de l'Apocalypse est un intermède, c'est à dire un temps de pose. Précédemment, à l'ouverture du septième sceau il y avait un silence d'un demi-temps. Maintenant l'intermède caractérise un temps plus long, après l'assaut des quatre cavaliers, faisant suite à l'attaque des sauterelles puis au massacre du tiers de l'humanité par la cavalerie infernale, une pose s'impose ! Ouf pourrait-on dire, mais le repos du guerrier est tout relatif puisqu'il s'agit de l'époque actuelle, et de la société telle que nous la connaissons depuis la révolution informatique pour faire court. Par inertie, on subit encore le séparatisme collectif conduisant à l'individualisme étatique ne pouvant atteindre les objectifs d'une mondialisation saine.

Malgré la position actuelle très alarmante de notre civilisation, le temps s'accélère (progression exponentielle) et la résolution des conflits trouvera son équilibre par la position du peuple refusant la conduite des rois de la terre, mais surtout par le système financier international (boursier) qui, soumis à la schématisation des équations différentielles du second degré, va tendre inévitablement vers l'harmonisation des lois de l'économie après quelques variations brutales des cours du marché. La pression sur les places boursières est forte, le système actuel ne peut résister car les réserves terrestres étant prédéterminées, le taux de croissance ne peut maintenir un chiffre positif constant... C'est tout le problème de l'énergie fossile, de la crise alimentaire, des perturbations climatiques...

A l'intermède du petit livre ouvert, la vision de Jean est très significative : « un ange vigoureux descend du ciel, enveloppé d'un nuage, le visage radieux comme le soleil et les jambes comme des colonnes de feu. Il tenait à la main un petit livre ouvert. Il posa le pied droit sur la mer, le gauche sur le continent. Puis il se mit à crier à pleine voix comme rugit un lion. A son cri les sept Tonnerres firent gronder leur voix. »

Mais Jean n'a pas l'autorisation d'écrire ce qu'ils disent... Puis l'ange vigoureux « campé sur la mer et le continent » fit serment en disant « qu'il n'y aurait plus de délai... »
Avant le son de la trompette du septième ange, la juste répartition des richesses doit être effective et les justes relations humaines doivent s'établir fermement au sein de notre règne.

Alors la voix céleste (les sept Tonnerres) dit à Jean de prendre le petit livre ouvert dans la main de l'ange enveloppé d'un nuage qui lui remet en disant : « prends-le et mange-le, seulement il te sera aigre aux entrailles, bien qu'à la bouche il doive t'être doux comme tu miel. » Après l'avoir mangé, on explique à Jean : « tu devras prophétiser de nouveau sur bien des peuples, des nations, des langues et des rois. »

Il faut remarquer que ce petit livre est ouvert, contrairement au livre aux sept sceaux que seul l'agneau peut ouvrir... Jean représente l'humanité et d'une manière plus précise ses disciples agissant sur le plan de l'expérience (terre et mer). Ce petit livre ouvert est l'Enseignement hiérarchique transmis par H.P.Blavatski (phase 1) puis par A.A.Bailey (phase 2), enfin par H.Roërich et L. Chellabi (phase 3). Tout le monde peut accéder à cette connaissance, humblement, inspiré par le chant des mots, des pensées et des intuitions pouvant émergés de cette lecture. Le travail est grand, tout le monde ne peut pas digérer les milliers de pages que composent cette œuvre immense, mais surtout vérifiable au quotidien. Cet Enseignement hiérarchique servira l'humanité pendant plusieurs siècles tout au long de l'intermède du petit livre ouvert. J'imagine environ un millénaire, 200 ou 300 ans pour essayer d'en appliquer les préceptes et se rendre compte de la véracité qu'il dénote et 700 ou 800 ans pour vivre un instant de paix, un intermède avant l'achèvement de la septième trompette. Heureuse l'humanité qui nous succèdera !

Triomphe des témoins du Christ

N'oublions pas que nous sommes encore au milieu des deux malheurs de la sixième trompette. On donne maintenant à Jean « un roseau en guise de bâton d'arpenteur » pour marcher au sein du « temple de Dieu et l'autel » mais on de mande à Jean de ne pas accéder au « parvis extérieur du temple » car il est « livré aux païens qui vont fouler ville sainte pendant 42 mois. Cependant je donnerai à mes deux témoins de prophétiser, vêtus de bure, 1260 jours. C'est eux les deux oliviers et les deux chandeliers dressés en présence du Seigneur de la terre. » Il est encore question ici du plan de l'expérience, celui qui doit voir concrètement émerger l'harmonie résultante des règnes de la nature sur la planète terre. En fait, il s'agit de l'Initiation de la Terre (qui est Son but actuel), et le règne humain participe activement. Sanat Kumara, le Seigneur de Vénus, est sur le trône de Shamballa depuis la stimulation manasique (mentale) du règne animal au cours de la troisième ronde planétaire (vers – 18 millions d'années). Nous en sommes actuellement au début de la cinquième ronde et le Jour de Jugement concerne la fin de sa première moitié (vers l'an 4200, après l'ère du Verseau)

Les deux Témoins ont des pouvoirs, ils « consument leurs ennemis », ils peuvent « frapper la terre de toutes sortes de fléaux », « tourner les eaux en sang » mais lorsqu'ils auront « rendu intégralement leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra et les tuera. Leur cadavre sera traîné dans la rue de la grande ville, appelé au sens spirituel Sodome et Égypte, là même ou leur Seigneur a été mis en croix. » Cette bête qui vient de la terre (une autre viendra de la mer), marque du sceau de son nombre la main de tout acheteur ou vendeur et ce nombre est le 666.

« Mais au bout de trois jours et demi, un souffle de vie émané de Dieu les pénétra, ils se remirent sur pieds, [...] ils entendirent une forte voix céleste leur dire : Montez ici ! Ils montèrent au ciel dans la nuée sous les yeux de leurs ennemis. » Puis une forte secousse se produisit, un séisme dans lequel « le dixième de ville croula, 7000 personnes furent tuées. »

Voilà le deuxième malheur qui se termine, vient le troisième et le dernier annoncé par l'aigle. Nous pouvons maintenant faire le décompte des morts, des individus tués ou massacrés au cours du deuxième malheur. Nous avons déjà vu le tiers de l'humanité mourir.

« Les 144000 rachetés de la terre » et plus particulièrement le chiffre 144000 est connoté de plusieurs sens :
- 144000 pétales ouverts du corps éthérique ou corps causal, 4e initiation, la grande renonciation et accession de la conscience au plan bouddhique et éloignement des trois premiers sous-plans du Plan physique cosmique (mental, émotionnel et physique). PARABRAHAM est à plus de 322 [1]sous-plans au-dessus de notre petite tête humaine.
- 144000 représentent donc les individus libérés du karma, sauvés ou rachetés de la terre qui envisagent maintenant l'un des sept Sentiers de l'Initiation supérieure : conscientisation de la Monade.
- Enfin, 144000 reflètent plus simplement l'humanité dans son ensemble.

Revenons à nos morts ! Nous avons un tiers de l'humanité tuée soit 144000/3 = 48000 morts. Plus 7000 qui chutent dans le grand séisme donc au total : 48000+7000 = 55000 morts. Le reste d'individus est finalement de 144000-55000 = 89000 vivants. On dénombre alors un rapport morts/vivants de 55000/89000 = 0,62 soit environ 3/5 d'individus dans l'humanité qui poursuivent le règne à la fin de l'ouverture du Livre aux sept sceaux après l'achèvement de la dernière trompette. Commencera ensuite le début de la période d'obscuration de la terre. A la même date, dans le cours du cinquième millénaire, Vénus terminera quant à elle sa période d'obscuration. Les 2/5 restants (les 55000 morts) entreront temporairement en pralaya, en vue de leur transfert à un autre schéma, car la Terre ne leur fournira plus un champ nourricier adéquat. Des entités passeront de Mars au schéma de la Terre, où ils trouveront leur nécessaire champ d'expérience. (Maître D.K dans un Traite sur le Feu Cosmique de A.A.Bailey p.332) A ce moment là, c'est à dire au Jour du Jugement de la cinquième ronde, le Maître D.K indique (prophétie) que les 3/5 de l'humanité actuelle seront sur le Sentier Probatoire ou sur le Sentier d'initiation. Voilà le sens de l'humanité sauvée !

Dernière trompette : L'achèvement

« Le septième ange sonna de la trompette. Des fortes voix retentirent alors au ciel : Le royaume du monde est passé à notre Seigneur et à son Christ, disaient-elles ; il règnera pour les siècles des siècles. »

Ensuite, les 24 vieillards rendent grâce et s'inclinent bien bas devant Celui qui trône et ils disent : « Sans doute les païens s'étaient irrités, mais ton courroux survint avec le moment de juger les morts, pour récompenser tes serviteurs, les prophètes, les saints et ceux qui révèrent ton nom, petits et grands, et pour exterminer ceux qui ont corrompu la terre. » Enfin, le temple de Dieu s'ouvre et « on aperçut à l'intérieur l'Arche de son Alliance et il se produisit des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un séisme et une forte grêle. »

Voilà, c'est ainsi que ce termine l'Apocalypse, à la fin du chapitre 11, au son de la septième trompette, c'est à dire à la moitié du texte de l'Apocalypse qui compte 22 chapitres en tout. Car les 11 chapitres qui vont suivre ne font que présenter les détails (si l'on peut dire ainsi) de l'exécution des décrets du petit livre ouvert, les préparatifs de la lutte et la victoire finale que l'on vient de voir.

A suivre...
Sinbuck.






nota: [1], 322 : sur 343 niveaux (73..) dans la totalité des plans et sous-plans cosmiques.. nos "trois mondes" constituant les 21 premiers sous-plans.. (en 3 plans de 7 sous-plans.. le plan Mental "concret" composé des 4 sous plans mentaux, ceux qui assurent notre "pensée".. et les 3 sous-plans supérieurs du mental composant les 3 niveaux du Causal, le corps qui assure nos réincarnations..). les trois corps, physique, astral (émotionnel), et mental concret disparaissant progressivement à chacune de nos "morts" et étant recréés par le Causal à chaque réincarnation, ce qui est fait depuis l'au-delà, (depuis le Causal..), avant l'incarnation.. et la re-composition de la personnalité, composée progressivement des trois corps se reconstituant au cours de la jeunesse.. (le physique : au cours des 7 premières années.., l'astral : au cours des 7 années suivantes.. , et le mental de 14 à 21 ans..). Ceci étant exprimé ici plutôt globalement et en général..(L2L).



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:30    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.
Grand merci, Sinbuck et Lamadelama !
Cela fait très peu de temps (relativement) que la trinité du Feu s'extériorise par l'humanité. Si l'on considère l'évolution de l'humanité exprimant le feu inférieur (par friction), l'expression du Triangle de Feu en est à son tout début. Nous sommes témoins et acteurs de la naissance du 5 ème règne de la Nature, dont l'Extériorisation de la Hiérarchie est la preuve et la garante.
"Tchernobyl" signifie absynthe en russe ...
C'est par un sévère processus d'ajustement que l'humanité sera rendue adaptée à la coexistence avec le 5ème Règne et ses nécessités et exigences. (DK disait que l'existence du 5ème Règne ne sera proclamé que quand les mesures garantissant sa sécurité seront en place ) L'Apocalypse raconte les étapes de ce processus dans l'écho que j'ai de ta vision, Sinbuck. Encore merci!!!
Fraternel partage !
Lanou

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:31    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.

Merci Sinbuck pour cette magnifique suite ! 

Citation:
Il faut remarquer que ce petit livre est ouvert, contrairement au livre aux sept sceaux que seul l'agneau peut ouvrir... Jean représente l'humanité et d'une manière plus précise ses disciples agissant sur le plan de l'expérience (terre et mer). Ce petit livre ouvert est l'Enseignement hiérarchique transmis par H.P.Blavatskse 2), enfin par H.Roërich .i (phase 1) puis par A.A.Bailey (pha Tout le monde peut accéder à cette connaissance, humblement, inspiré par le chant des mots, des pensées et des intuitions pouvant émergés de cette lecture. Le travail est grand, tout le monde ne peut pas digérer les milliers de pages que composent cette œuvre immense, mais surtout vérifiable au quotidien. Cet Enseignement hiérarchique servira l'humanité pendant plusieurs siècles tout au long de l'intermède du petit livre ouvert. J'imagine environ un millénaire, 200 ou 300 ans pour essayer d'en appliquer les préceptes et se rendre compte de la véracité qu'il dénote et 700 ou  800 ans pour vivre un instant de paix, un intermède avant l'achèvement de la septième trompette. Heureuse l'humanité qui nous succèdera !


Cela ne pouvait pas être mieux dit ! 

 



Bien à vous, votre dévouée : damejane 


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Ven 26 Oct 2012 - 09:28; édité 1 fois
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:32    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.

L'Apocalypse  [5]




Chapitre XII, XIII et XIV de l'Apocalypse
ÉXÉCUTION DES DÉCRETS DU PETIT LIVRE OUVERT
La Dame et le Dragon

« Ensuite parut dans le ciel, un grand signe : une Femme enveloppée dans le soleil, la lune sous les pieds, la tête couronnée de douze étoiles. Elle était enceinte et criait dans les douleurs et le travail de l'enfantement. Puis un second signe apparut au ciel : un grand dragon roux, à sept têtes et dix cormes et sur les sept têtes sept diadèmes. Il balayait de la queue le tiers des étoiles, et les précipita sur terre. »
La Dame représente l'humanité et l'enfant naissant est le cinquième règne de la nature, le règne des âmes qui comptera les 3/5 de l'humanité actuelle (après le combat contre le Dragon). La Femme comme symbole de la force compensatrice suffisamment étendue pour manifester l'impulsion primordiale (l'esprit) dans la matière (la terre). La lune sous les pieds de la Femme, car les instincts, les impulsions kama-manasiques (astralo-mentales) et le mental concret sont dominés. Le soleil éclaire son visage, l'intuition rayonne le mental universel, les douze étoiles tapissent le ciel des espérances du règne humain. La Femme représente tout individu ayant transcendé une partie de l'obscurité qui règne en lui. Cela concerne toutes personnes sur le Sentier de probation et sur le Sentier de l'initiation.
Les intentions du dragon sont sans appel : Il se posta « devant la femme prête à enfanter pour dévorer son enfant dès qu'elle l'aurait mis au monde. »
Je me souviens d'un palais, en Ecosse, avec une fontaine à son entrée : quatre animaux siégeaient aux quatre points cardinaux :
- à l'est : un lion (oser dans le monde)
- au sud : une licorne (unifier sa dualité)
- à l'ouest : un cerf (manifester la sagesse)
- au nord : un dragon (parcourir l'obscurité)
Non loin de cette fontaine, dans une chapelle médiévale détruite à 80 %, l'épitaphe marqué au sol sur une tombe (en français) : SANS PEUR, JE PENSE.
Le dragon est symbole de la sagesse en orient. Ce qui n'est pas le cas en occident. Jésus disait : Soyez sages comme les serpents.
Si je devais construire une phrase résumant le symbolisme de la fontaine, je dirais : de la naissance de l'individu sur le plan physique de la terre, résulte la capacité d'oser à parcourir le monde, en marchant, en pensant, l'homme et la femme cherchent à unifier la dualité inhérente à leur constitution. Le but de l'individu est de manifester la sagesse en parcourant l'obscurité de la matière, en soufflant légèrement mais progressivement avec patience sur la lumière du cœur.   Ainsi, sans peur, je pense !
Dans l'Apocalypse de Jean, le Dragon contient, en lui, toutes les puissances obscures de l'expansion de la matière qui contrebalance l'attraction inclusive de l'amour. Expansion, attraction, l'univers manifestée s'étend dans l'espace-temps engendré par l'organisation atomique vers l'énergie en mouvement, harmonisée par la confrontation des paires d'opposées.
Du quatrième règne de la nature, de l'homme et de la femme très imparfaits avec le temps faisant son oeuvre, la volonté se développe, le pouvoir de faire le Bien s'affirme... En capacité de maintenir conscient le rapport avec l'âme, dans sa globalité, le genre humain tend vers la perfection et la libération du Jour du Jugement. Pour se libérer des chaînes temporelles de la matière, l'homme et la femme doivent d'abord individuellement, puis collectivement dissiper l'atmosphère ambiante de tous les nuages (petits dragons en soi) filtrant la lumière qui nous vient du cœur pour exprimer toute la puissance qui caractérisera le cinquième règne de la nature.
Or la Femme « enfanta un Fils, un mâle, Celui qui doit mener à la baguette de fer toutes les nations païennes. » Cet enfant est élevé auprès de Dieu et la Femme fuit dans le désert « pour y être nourrie 1260 jours. Il y avait eu une guerre dans le ciel, Michel et ses anges eu à batailler avec le Dragon. [...] Ainsi fut culbuté le grand Dragon, le Serpent primitif, appelé Diable et Satan, le séducteur du monde entier. » Faisant suite à se combat, le Dragon et ses anges « fut précipité sur terre » car il n'y avait « plus de place pour eux dans le ciel. »
Le Dragon n'est pas mauvais en soi, c'est l'espace étendu dans le temps qui permet la manifestation de l'univers.
H.P.Blavatski nous rappelle ceci : le dragon est un ancien glyphe pour la lumière astrale (Principe Primordial), « qui est la Sagesse du Chaos. » Et plus loin : les anciens firent, cependant, toujours une différence entre le bon et le mauvais serpent, entre le premier, incorporation de la Sagesse divine, dans la région du Spirituel, et le second, le Mal, sur le plan de la matière. [...] « Au commencement, avant que la Mère devint Père-Mère, le Dragon Ardent se mouvait seul dans l'infini. » (Le livre de Sarparâjni) Le Aïtareya Brâhmana appelle la terre Sarparâjni, la « Reine-Serpent » et la « Mère de tout ce qui se meut. » (p 51/52 de la Doctrine Secrète, Vol I)
De cette définition émerge Ouroboros, le serpent qui se mort la queue pour représenter l'univers manifesté et signifier l'image ovoïde de tous les corps formés.
Toujours par rapport à la symbolique du Dragon, dans le Traité sur le feu cosmique (p 260), le Maître D.K associe les termes suivants :
- L'homme au divin Manasaputra (Fils du mental) ;
- L'Homme Céleste (planète) au Fils de Sagesse (Dragon) ;
- Le Logos Solaire (soleil) est à la fois Manasaputra Divin et Dragon de Sagesse (un Lion de Volonté cosmique).
Je me suis un peu étendu sur ce sujet... Mais le symbole du dragon nous aide à comprendre la formation de l'univers et la confrontation des forces en présence que sont l'énergie (esprit) et la matière (corps).
Dans l'Apocalypse, le Dragon est donc projeté sur terre car il n'y avait plus de place dans le ciel. En effet, c'est le travail des disciples et des Maîtres de Sagesse, derrière le voile d'Isis, dans les plans éthérés de la manifestation, symboliquement, Michel et ses anges ont mené la bataille. Maintenant, au niveau des trois plans inférieurs (mental, émotionnel et physique), la Femme, notre civilisation internationale, avec ses propres armes humaines, doit affronter le Dragon, c'est à dire la Sagesse du Chaos. Le Dragon la poursuit, mais la connaissance de l'humanité est suffisamment développée maintenant pour déjouer ses pièges kama-manasiques (mental, émotionnel et instinctifs).
Avec les « deux ailes du grand aigle », elle vole jusqu'au désert. Avec sa compréhension des paires d'opposés dans le domaine mental (air), « elle est nourrie un temps, deux temps et un demi-temps, hors de la portée de la tête du Serpent. » Le Serpent crache un « torrent d'eau pour noyer la Femme, mais la terre ouvre la bouche pour absorber le torrent vomi par le Dragon. » L'émotionnel est enfoui dans le corps de l'individu, la domination de la conscience ne peut être acquise par l'envie égoïste, la passion sulfureuse, l'adoration automatique... mais plutôt par le Plan à servir le groupe, l'amour dans l'oubli de soi et l'invocation intuitive du dessein divin. Ce n'est pas du tout la même chose ; Un dragon sépare les deux !
« De fureur contre la Femme, le Dragon s'en alla faire la guerre au reste de sa descendance. Il s'établit enfin sur la plage. »
Les forces en présence. Les deux Bêtes
 Le Dragon envoie deux Bêtes pour guerroyer contre notre civilisation comme pour tester sa résistance face aux forces du chaos. Le chaos produit par l'anarchie du système économique qui, ne comprenant que le taux de croissance, néglige la croissance de l'homme et de la femme, la finance anihile donc le développement intérieur de l'être par la domination des signes extérieurs de richesse. Lamentables puissances des Bêtes, nous sommes tous concernés, c'est de notre responsabilité que de trouver un équilibre dans la juste répartition des biens matériels de ce monde.
« Je vis alors monter de la mer une Bête à dix cornes et sept têtes. Elle portait sur les cormes dix diadèmes et, sur les têtes, des titres blasphématoires. » Ces formules magiques envoûtent l'homme, la femme stimulée par l'avidité, par la possession exacerbée de l'attirance des formes et par la négligence du fond du cœur qui, de sa caverne, laisse résonner le bruit sourd du grondement de la liberté. Cette Bête « avait l'allure d'une panthère, les pattes d'un ours et la gueule d'un lion. » Cette Bête monte de la mer, des émotions et du plan astral comme d'une seule houle qui berce de ses mouvements oscillatoires les désirs de l'homme et de la femme jusqu'au point des tempêtes océaniques. Tout le monde « adore la Bête et se prosterne devant le Dragon » en disant : « Qui pourrait se mesurer à la Bête et batailler avec elle ? »
La Bête « profère des paroles arrogantes et blasphématoires » pendant 42 mois. « Elle reçut autorité sur toute tribu, peuple, langue et nation, au point que tous les habitants de la terre l'adoreront. » Nous connaissons le pouvoir qu'exercent les médias, la publicité, toutes formes de propagande, de tous bords, qui agissent pour conditionner l’individu dans sa fonction de grand consommateur des biens de la terre. On veut nous faire croire à une forme de fatalité qui inhibe notre imagination créatrice en maintenant notre stimulation kama-manasique (astral et mental concret) sous les pattes de l'ours, la main dans le portefeuille et les antidépresseurs régulant le cerveau. Peut-on continuer cet état de fait ?
« A bon entendeur d'écouter ! Si quelqu'un doit être emprisonné, il ira en captivité ; si quelqu'un doit mourir par l'épée, il sera tué par l'épée. C'est l'occasion pour l'endurance et la confiance des saints ! »
« Je vis ensuite une autre Bête monter de la terre. Elle avait deux cornes, comme un agneau, mais elle parlait comme un dragon. » Cette Bête travaille pour la Bête venant de la mer, « elle opérait de grands prodiges », les habitants de la terre étaient subjugués, tout le monde devait adorer la Bête ou mourir.
« Elle arrivait à ce que tout le monde, petits et grands, riches et pauvres, hommes livres et esclaves, se marquât la main droite ou le front, de façon que personne ne pût acheter ou vendre sans être marqué du nom de la Bête, ou du chiffre de son nom. C'est le moment d'être habile ! Aux gens avisés de calculer le chiffre de la Bête ! Car c'est le chiffre d'un homme et ce chiffre est 666. » Acheter, vendre, voilà les actes que nous pouvons éviter... Nous sommes piégés par les lois économiques ! Un exemple suffira ; dans les Pyrénées, en Ariège, sous l'impulsion et l'initiative de certains, un SEL (service d'échange libre) s'était fermement implanté dans nos contrées. Les commerçants et les artisans considéraient cela comme de la concurrence déloyale, en justice, ils ont gagné. Le service d'échange libre est donc interdit par le droit pénal. C'est un comble ! Nous sommes donc condamnés à acheter et vendre, marqués par le chiffre de la Bête « et ce chiffre est 666 ».
Les lois seulement économiques, non sociales et non humaines nous limitent dans notre condition d'être. Ces lois confinent notre identité, notre conscience maintenant réveillée à sommeiller dans le mental (concret), l'émotionnel (achat impulsif) et le physique (consommation). Jusqu'au 18e sous-plans plus exactement car notre jardin de vie est limité aux 7 sous-plans du plan physique, aux 7 sous-plans du plan astral et aux quatre premiers sous-plans du plan mental.
Nous avons donc 7+7+4 = 18. Le chiffre de la lune, l'intellect non transcendé par l'intuition, c'est le chiffre de la Bête venant de la terre : 6+6+6 = 18.
 
Par rapport à la personne humaine, en considérant sa psychologie, et sachant que l'homme se situe sur les trois derniers sous-plans du plan mental, nous avons :
- Sous-plans 19 : le soleil (l'intelligence)
- Sous plans 20 : le jugement (l'amour-sagesse)
- Sous-plans 21 : le monde (la volonté)
Le Maître M indique l'ordre des choses : Tendez vers le 22. Passez par le 7. Soyez en 3. Devenez le 10. Et grimpez les échelons jusqu'à « Je suis ». C'est le stade de la fusion dont va découler la synthèse. En 22 Vous êtes ; Demeurez et Oeuvrez en 22. Maître nombre, nombre du Maître et de là investissez le plan de l'expérience comme tremplin d'action sur le plan physique. En 22. » (p. 178, Expérience et Maîtrise)
Les 18 premiers sous-plans nous limitent au raisonnement linéaire, positiviste, rationaliste et déterminé par l'approximation inhérente d'une attitude formelle face à la vie et à ses mystères. Cette lumière de l'intellect rassure, brillante même éblouissante parfois, l'individu pourrait croire qu'il touche Dieu, mais il lui faudra du courage pour s'en éloigné et pour plonger dans le gouffre sombre du cœur car seule une petite lumière y vacille. Il faudra l'entretenir par un léger souffle de vie. Réchauffant l'homme et la femme téméraire, la lumière du cœur s'étendra à mesure que la lumière mentale s'éteindra. Imaginer la consommation d'air que nécessitent les flammes intellectuelles constamment allumées, ayons la force de dévier le courant aérien pour alimenter d'un souffle de vie la petite flamme du cœur.
L'agneau et ses élus
Ensuite, Jean voit « l'Agneau debout sur le mont Sion et, près de lui, 144000 personnes qui portaient son nom et celui de son Père écrit sur le front. [...] Ils chantaient un chant nouveau devant le trône, les quatre vivants et les vieillards. [...] Ils sont irréprochables. »
Ensuite, nous aborderons les préparatifs de la lutte, les sept coupes de la colère de Dieu, le châtiment de Babylone, la victoire du Christ sur les Bêtes, le sort du Dragon et le jugement général.
  
Sinbuck.



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:33    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

Re : L'Apocalypse [5]
 


Sinbuck,

citation : Sinbuck, (La Femme représente tout individu ayant transcendé une partie de l'obscurité qui règne en lui. Cela concerne toutes personnes sur le Sentier de probation et sur le Sentier de l'initiation.)
- oui, sur le sentier de l'initiation.. jusqu'au troisième degré, car le "transfiguré" du 3e degré est membre du 5e règne sans obligation de retour en incarnation.. ( le brahmane ne dit-il pas  : NACHAPUNARAVARTI, "et je ne reviendrais plus"..  ? ), il est (le "transfiguré") citoyen du royaume de Shamballa.. et le "ressussité" du 7e degré est fils, "Un avec le père".. et Seigneur en le royaume du père..  un simple citoyen ici bas, et un "citoyen du monde", s'il en est..

citation : Sinbuck, (si quelqu'un doit mourir par l'épée, il sera tué par l'épée.)
- s'il est tué par l'épée, c'est aussi parce qu'il aura vécu par l'épée.. de l'épée ou pour l'épée.. de manière indue, en "pirate" ou mafieux ou autre type de truand, délinquant politique ou administratif félon, comme il y en a tant parmi les dirigeants ou administrateurs du monde, sans en avoir le droit par l'expérience dans le service, et pour se servir (ou s'être servis..),  au lieu de simplement : "servir".. (ou avoir servi..), le service par l'épée est le fait du guerrier de la lumière, serviteur dans la voie martiale, ainsi que l'était le "rabbi Ieshouah" (le Maître Jésus) qui tout doux et humble qu'il était profondément en regard du royaume, n'en n'était pas moins ici bas un guerrier, un martial, un disciplinaire !.. il suffit pour s'en convaincre de lire le Nouveau Testament avec d'autres yeux que le regard naïf du croyant moyen : le simple son de sa voix fait choir à terre les gardes du temple envoyés par le Sanhédrin..  il n'avait pas besoin de l'épée du disciple Simon Pierre, tranchant l'oreille de Malchus, serviteur du grand Prètre.. (Jn 18-10) pour le protéger s'il l'avait voulu.. contre ceux dont "c'était leur heure et le pouvoir des ténèbres." (Lc 22-53), mais ne devait-il pas faire selon les écritures (la volonté du père..) ?
- Cela signifie aussi que porter les attributs du guerrier, l' uniforme et l'arme.. disposer des engins blindés ou puissamment motorisés de l'époque, payés par l'impot des nations, est une injure faite au véritable et noble guerrier libérateur.. toutes les juntes et tous les partis qui écrasent les peuples sous une férule de fer sont la honte de l'humanité, et cette honte rejaillit sur les dirigeants des soi-disant nations démocratiques qui se les allient par intérêt mercantile, selon la grand-mode du temps actuel ! Mais en tout ceci : les "enfants"* voient et transmettent par la conscience qu'ils en ont, aux véritables Maîtres de ce monde mutant.. qui sont eux, hors de portée des méfaits de ces soldats et autres policiers, véritables robots sous-humains (uniformisés en attendant d'être clonés ?)..
- Les forces obscures, à force d'intrigues ont fini par rendre l'ONU impuisante, le droit de véto : arme suprême des dictatures de peuple, ne fait que produire du "qui ne dit mot", aboutissant au consentement à toutes les malversations politiques du plus bas niveau, en contradiction absolue avec ce pour quoi les unions de nations avaient été édictées.. en les temps actuel, le oui ne signifie plus oui, et le non ne signifie plus non,  



aujourdh'ui la colère gagne les rangs des justes
et l'esprit de "sanction" plane au dessus des eaux.. ce mirage "astral" en lequel baigne encore l'humanité
mais.. que les disciples du Seigneur sanctifient leur vie !oui, hommes et femmes de bonne volonté :

Sanctifiez la Vie !


citation : Sinbuck, (Aux gens avisés de calculer le chiffre de la Bête ! Car c'est le chiffre d'un homme et ce chiffre est  6 6 6 .)
- le 6e rayon,  6e sous-rayon,  6e sous  sous-rayon.. on y arrive.., le 6e rayon se terminera 'stricto sensu' en 2035.. , ce qui est bien sûr une façon de parler, car les débuts et fins de rayons (et bien sûr débuts et fins de sous-rayons..) se chevauchent.. et nous voyons bien les hommes des ténèbres détenteurs du pouvoir des ténèbres implantés à la tête de plus grandes nations.. En regard de cela, voyez vous les saints du passé se réincarnant à l'heure actuelle ? Il est bon que les "Hérode", actuels "rois" à la dictature déguisée des nations, (sous le masque de démocraties) ignorent où et qui sont nos "Jean", nos "Jacques", nos "Pierre" et nos "Paul" présents ou encore à venir.. les 500 affiliés (ceux qui "dans les siècles" se sont fait expliquer les paroles du "fils de l'homme"..), se retrouvent maintenant dans les mouvements humanitaires et écologistes, et d'autres ailleurs, là où le spectacle du pouvoir laisse apercevoir ses failles d'humaines vanités et ambitions..
- Il ne peut exister de puissant qui ne fasse d'ombre à ceux-là même qui l'ont installé.. les dictatures sont destinées à la honte et à l'oubli, elles le savent si bien qu'elles s'affublent d'un masque de démocratie, pour tenter de faire accroire qu'elles ne sont pas ce qu'elles sont.  
- d'évidence le 1er sous sous-rayon du grand 7e rayon (agissant comme rayon majeur, dans la phase actuelle de développement de l'humanité..), est déjà entré en action, d'où un certain taux de réveil de puissance de la race germanique, peu de choses à côté de ce qu'il en a été pour elle, et peu de choses encore par rapport à ce qui est à devenir, (nécessaire expression de la puissance au sein de l'europe, représentant au regard futur du monde : la si nécessaire puissance Européenne, indispensable à l'équilibre des forces dans le monde..), mais aussi et surtout, ce que l'on peut observer vers la Chine en ce moment même s'exprimant en forme de susceptibilité et volonté de s'imposer par la force (pour le moment aux dépens de cette nation affaiblie qu'est le Tibet, affaiblie dans son expression extérieure, mais en forte expansion du côté intérieur..), mais le "réveil" de la chine devra passer par une remise en question sévère de son identité (actuellement bâtarde entre un communisme frauduleux à l'extrême.. et un capitalisme effreiné et mafieux, les deux allant de pair avec la corruption la pire de son histoire pourtant bien pourvue dans cette sorte là de "tare" de peuple,


d'où un karma national Chinois à "encore" sévèrement épurer..  

citation : Sinbuck, (Nous avons donc 7+7+4 = 18. Le chiffre de la lune, l'intellect non transcendé par l'intuition, c'est le chiffre de la Bête venant de la terre : 6+6+6 = 18.) 
- ce qui complète bien ce que je disais ci-dessus.. tout à fait en accord avec cette affirmation de DK, reprise largement dans les commentaires de l'école arcane.. l'imparfaite école arcane, mais quel organisme peut encore l'être de nos jours qui voient l'humanité si déchirée entre ses tendances matérialistes et ses tendances spiritualistes, son mentalisme scientifique forcené, son "religiosisme" sans réel lien, seulement "mental" donc sans reliance au spirituel.. (ou si peu : saintes exceptions ou moments si rares d'exception.. ), on voit des gosses des rues ou des vieillards plus "saints" que nos Cardinaux ou autres Ayatollahs.. et nos curés devenus pédophiles, autant sinon plus que leurs Imams, ou moines Bouddhistes.. des lamasseries.. du pays des neiges.. (où le jeune moinillon, faisait parfois partie du "paquetage" de vieux moines, jeune serviteur ne servant pas qu'à servir.. il est vrai que dans les himalayas les nuits sont froides.. mais ton serviteur prétend que des bouillottes auraient pu faire aussi bien l'usage..  enfin..), ces déviances ne font qu'achever de détériorer les actuelles religions ou ce qu'il en reste.. qu'elles finissent vite de "défunter" est mon voeu le plus actuel, mais que le "coeur" et ce qui fait la spécificité de leur spiritualité demeure ! 
oui :  que demeure le "Coeur"..
 la partie "saine" et "sainte" de chaque religion !
 

- enfin, Celui Qui Vient : est dans la "descente" de sa venue, et tout à la fois déjà bien implanté dans le coeur de tant de disciples, religieux ou pas.. et la hiérarchie se prépare et annonce sa venue et les serviteurs du monde quelle que soit leur religion ou leur absence de religion aident dans leur coeur et par le service à son retour..


   Son retour qui a lieu "dans" les Coeurs    

- Car :  Son retour se fait par les Coeurs des Hiérarques, dans les Coeurs des disciples, et ceux des Serviteurs de toutes races, milieux et origines.. Son retour se fait par le lieu où il est toujours demeuré en "germe", dans le coeur des hommes, depuis l'origine de l'humanité !

Notas :  * :  (les disciples.. et les serviteurs du monde.)



 


Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama

.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:34    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

.


L'Apocalypse [6]  


 



Je poursuis donc la lecture de l'apocalypse de JeanChapitre XIV (suite)PREPARATIFS DE LA LUTTE
Trois anges président à la victoire

 
Le premier ange vole au zénith, « porteur d'une bonne nouvelle éternelle destinée à ceux qui résident sur terre, à toute nation, tribu, langue et peuple. Il disait à haute voix : Craignez Dieu et rendez-lui gloire, parce qu'à sonné l'heure où il doit juger ; prosternez-vous devant l'auteur du ciel et de la terre, de la mer et des sources. »Il s'agit de la même nouvelle inscrite dans le petit livre ouvert, l'ange qui le tenait dans sa main droite disait « qu'il n'y avait plus de délai. »
Le message ou la bonne nouvelle s'adresse à l'humanité dans son ensemble, à son côté international, et à son harmonisation possible et future. Cela passe nécessairement par un équilibre entre l'orient et l'occident via l'Europe. Le potentiel européen est plus important que l'on ne croie. Globalement, un des exemples permettant cette unification orient/occident serai d'apporter la preuve de l'âme dans les médias. Preuve et âme deux termes pour l'instant antagoniste comme peuvent l'être l'orient et l'occident. Ne négligeons pas cette opportunité essentielle pour notre société car notre civilisation est déchirée entre science/psychologie et philosophie/religion. La croix fixe sociale définie le trajet de la conscience  comme débutant dans la perception de soi (Lion), puis progressant vers l'affirmation du groupe (Verseau) en transitant par la mise en place effective et concrète de l'établissement des justes relations humaines (Scorpion) pour terminer son progrès social sur la montagne de l'initiation (Capricorne).
Pour l'Apocalypse, ce schéma de la croix fixe sociale se dessine par des visions imagées et nous avons :
Intermède du petit livre ouvert : (Lion) volonté hiérarchique de commencer l'initiation de groupe en révélant certaines lois permettant d'accéder à cette transformation sociale.
La Nouvelle Jérusalem : (Verseau) ceux qui ont faim et soif recevront gratuitement le nécessaire, le monde sera en paix pendant « mille ans » avant le réveil du Dragon qui ne pourra tenir bien longtemps...
Le sort du Dragon : (Scorpion) l'étang de feu représente le petit espace qui sépare l'unité mentale de l'atome manasique permanent, c'est à dire la conscience de soi de la conscience de groupe ou la deuxième initiation de la quatrième.
Le jugement général : (Capricorne) Après, au cours de la cinquième ronde planétaire, 3/5 de l'humanité poursuivre l'évolution sur terre et ouvre le bal de la période d'obscuration de notre planète.
Le premier ange énonce donc le côté universel du règne humain et sa fonction au sein des règnes de la nature. Il indique également qu'à ce stade de l'évolution, « l'heure a sonné. »
« Un deuxième ange le suivit et dit : Elle est tombée, elle est tombée Babylone la grande pour avoir abreuvé toutes les nations du vin de son dévergondage effréné. » Ce vin là enivre de ses effluves boursières la sociologie humaine enchaînée au mât du capitalisme effréné. Où allons-nous sur ce bateau ivre ? Vers la chute de Babylone, cette civilisation est prostituée par l'influence des forces du plan oblical. L'orgueil, le pouvoir et l'égoïsme caractérise la société actuelle, la politique financière et non humaine, l'industrie au service des profits individuels et non paramétrée selon les besoins de la biosphère...
« Un ange les suivit et dit à haute voix : Celui qui adore la Bête et sa statue, et en accepte la marque sur le front ou sur la main boira lui aussi du vin de l'indignation, versé pur dans le calice de sa colère. »
Il me semble évident maintenant que les forces du mal sont au pouvoir. Chaque nation ce bât pour son propre compte, les industriels font la loi et comme des petits chiens, les politiques, arrivistes de premier plan, usent du sacerdoce législatif pour oeuvrer en faveur de leurs intérêts financiers. Pour expliciter cela par un exemple simple, l'Europe et les différents pays impliqués, se sont mis d'accord au bout de 7 ans pour définir le chocolat ! Comment peut-on alors traiter des sujets plus complexe dans un minimum de temps ? Dans ce contexte, cela paraît impossible. Ceux qui ne peuvent s'écarter volontairement de la Bête seront soumis à rude épreuve... L'Apocalypse indique bien l'issu favorable.
Vision anticipée du double jugement
Une nouvelle vision s'impose à Jean : « un nuage blanc sur lequel siégeait comme un Fils d'Homme, la tête ceinte d'une couronne d'or et  une faucille affilée à la main. Un autre ange sortit du temple,  et cria d'une voix sonore à celui qui siégeait sur le nuage : Fais aller ta faucille et moisonne, le moment est venu, la moisson terrestre est mûre. »
Car il n'y avait plus de délai, l'heure à sonné et le moment est venu, voilà trois notions qui indiquent que les moissons ou les vendanges doivent avoir lieu. L'humanité est prête à être récoltée, à donner son jus... Pas de nos jours puisque notre époque salut seulement l'ouverture du petit livre ouvert, la récolte devrait débuter dans quelques temps...  Très rapidement en fait, mais elle durera plusieurs siècles ! En fait, il y a deux niveaux de compréhension :
La première récolte consiste à nettoyer la gouvernance mondiale (ou ce qu'elle doit devenir) de toutes influences oblicales et astrales néfastes à l'établissement des justes relations humaines. Cela sera résolu dans 200 ou 300 ans. Puis une période de paix suivra pour 1000 ans, c'est à dire jusqu'à la fin de l'Ere du Verseau.
Ensuite débutera un autre conflit planétaire qui dépassera grandement les difficultés actuelles. Le Maître D.K dit que le conflit actuel paraîtra insignifiant. Cette guerre se déroulera sur le plan mental, entre les polarisations et décisions émanées du mental concret et les inspirations, les intuitions du mental abstrait.
La vengeance divine sera réellement effective au cours du deuxième conflit planétaire. La juste répartition des richesses, les justes relations humaines sur le plan physico-éthérique seront appliquées depuis longtemps déjà, mais la récolte de l'humanité viendra lorsque la perception intérieure sera vraiment mise en jeu – à l'échelle internationale – car pour l'instant, on continue à se battre pour un bout de pain !
« Un ange préposé au feu quitta l'autel et interpella bien haut celui qui tenait la faucille affilée : Fais aller ta faucille affilée, disait-il, et vendange les grappes de la vigne terrestre : les raisins sont mûrs. » Les vendanges ont lieu et l'ange « mit le raisin dans la grande cuve de l'indignation de Dieu. On la foula hors de la ville, et il en sortit du sang jusqu'au niveau du mors des chevaux sur une distance de 1600 stades. »

Sinbuck.



 

.

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:36    Sujet du message: L'Apocalypse Répondre en citant

Chapitre XV et XVI

A. Durer
Exécution des vengeances divines. Les sept coupes de la colère de Dieu
Voilà poindre les sept anges porteurs des derniers fléaux pour « assouvir l'indignation de Dieu. » Jean vit aussi « une mer transparente, irradiée de feu, et debout sur elle, les vainqueurs, échappés à la Bête, à sa statue et au chiffre de son nom, tenant les cithares divines. » Cette mer transparente n'est autre que le plan astral purifié. La mer est irradiée de feu par un mental planétaire synchronisé sur les influences hiérarchiques (amour-sagesse) et donc en connexion directe avec le Plan divin ; ainsi en est-il du dessein de Shamballa.
Un des vivants donne, aux sept anges, « sept coupes d'or pleines de l'indignation de Dieu [...] le temple fut rempli de fumée [...] au point que personne ne pouvait y pénétrer » avant que les sept fléaux ne soient accomplis.
Le premier ange verse sa coupe sur le sol ; « il en résulta un ulcère malin et pénible pour les hommes qui portaient l'empreinte de la Bête et se prosternait devant la statue ». La Bête stimule toutes les avidités concernant le pouvoir et l'argent. L'ulcère malin représente toutes les maladies résultant de cette attitude... excessive pour le corps humain comme le stress, la dépression et toutes formes de pathologies physiologiques engendrées par les rythmes sociaux actuels.
« Le deuxième ange répandit sa coupe dans la mer ». Les émotions sont ici concernées... Le plan astral est pollué par toutes sortes d'aversions et de perversions concernant les désirs humains.
« Le troisième ange répandit sa coupe dans les fleuves et les sources, et ce devint du sang. »  Les fleuves et les sources représentent l'eau douce, l'émotion sociale comme généralisation des vibrations astrales du genre humain et des autres règnes de la nature. Si par analogie, on associe la biosphère au corps humain, les mers sont les réservoirs sanguins (cœur, rate, muscles) et les fleuves, les sources reflètent les artères, les veines et autres petites émergences du sang pour pénétrer/alimenter le corps par un courant de vie. Sur terre, les fleuves, les sources, nourrissent également la terre sur toute la surface du globe.
 Comme avec les sons des quatre premières trompettes, on retrouve ici la structure du monde telle qu'elle est souvent décrite dans l'Apocalypse ; à savoir le sol, la mer, les sources et le ciel  c'est à dire le soleil, la lune et les étoiles.
« Le quatrième ange répandit sa coupe sur le soleil, et il lui fut donné de surchauffer les hommes par ses ardeurs ; ainsi les hommes furent réchauffés d'une chaleur torride, ils maudirent le nom de Dieu qui peut déclencher ses fléaux, et ne voulurent pas se repentir et le glorifier. »
« Le cinquième répandit sa coupe sur le trône de la Bête, son royaume s'enténébra, de douleur, ces sujets se mordirent la langue. »
Le mot pour l'homme est la manifestation divine la plus directe en l'homme. Le verbe est source de vie, la parole est conseil de conduite, le mot est réfléchi puis son idée est réalisée. Toujours de l'esprit vers la matière, l'évolution se poursuit... Inversement l'abstraction se manifeste. De cycle en cycle, la parole s'affirme et l'harmonisation s'établit dans le monde.
« Le sixième ange répandit sa coupe dans le fleuve Euphrate ; l'eau en tarit pour livrer passage aux trois rois d'Orient. » Comme pour le son de la sixième trompette, le fleuve Euphrate est concerné. Mais pour les trompettes, il s'agissait de la cavalerie qui tua 1/3 de l'humanité. Maintenant, la sixième coupe reflète sur le fond de son symbole « trois esprits impurs, tels des grenouilles » qui sortirent de la « gueule du dragon, de la Bête et de la bouche du faux prophète. » L'Euphrate est un fleuve d'Asie, qui prend sa source en Arménie turque, traverse la Syrie et rejoint le Tigre en Iraq pour former le Chatt al-Arab (Larousse). Le faux prophète s'exprime comme (certain président qui..) lui exporte la démocratie dans le monde par la guerre, en vue des ressources énergétiques et stratégiques sans aucunes connaissances socioculturelles de cette partie de l'orient. Sans vergogne, ce pays américain libère un peuple pour user de ses biens et de ses richesses. Le faux prophète s'exprime par touts les hommes et les femmes qui se prosternent devant la Bête en guise de révérence face aux contrôles financiers des intérêts égoïstes au sein de l'humanité. Peuple révolte-toi, le ciel est avec toi !
« De fait se sont des esprits démoniaques qui opèrent des prodiges et vont trouver les rois de la terre, en vue de les concentrer pour la bataille du grand jour du Dieu Dominateur. [...] ils (les trois esprits impurs) les rassemblèrent au lieu dit en hébreu Armageddon. »
« Le septième ange enfin répandit sa coupe dans les airs ; il sortit du temple une voix forte émanée du trône : C'en est fait, disait-elle. Aussitôt ce furent des éclairs, voix et coups de tonnerre accompagnés d'une secousse telle que jamais, depuis l'apparition de l'homme, il n'en advint d'aussi violente ; la grande ville se brisa en trois, les villes païennes croulèrent, et ainsi Babylone la grande fut rappelée au souvenir de Dieu pour qu'il lui administrât le calice du vin de son ardente colère. » 

Sinbuck.


nota : (certain président qui..), l'objectif de ce site n'étant pas la dénonciation politique, fut-elle justifiée par nos "crédos" les plus sincères, mais le partage des connaissances d'accès au spirituel, et leur éventuel commentaire de manière à aider les chercheurs encore inexpérimentés ou hésitants à avancer sur le sentier, nous avons décidé d'expurger toute dénonciation nominative ou trop explicite des responsables politiques en place, et ce, quels que soient leurs torts, il en sera ainsi également de tout témoignage exagéré d'adulation d'une personnalité importante sur la scène internationale. Seul le sort de l'humanité, prise comme un ensemble et de la hiérarchie qui la précède sur le sentier, nous intéresse ici, pour le reste il ne manque pas de lieux virtuels ou non pour défouler nos contrariétés émotionnelles, aussi nobles soient elles..  merci de votre compréhension..   /lamadelama/


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:11    Sujet du message: L'Apocalypse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Christianisme, Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky