Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Le Salut

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Christianisme,
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:05    Sujet du message: Le Salut Répondre en citant

Salut à toutes et à tous,

Notre humanité a, de tout temps, attendu un Avatar qui pourrait la "sauver" de sa propre incurie.
Il est tellement plus aisé de faire faire le travail par autrui que de se remonter les manches et d'aller au combat, trop facile n'est-ce pas?

Ce problème est lié à toutes les religions au travers de notre belle planète bleue, les bouddhistes se disent qu'ils ont le temps puisqu'ils admettent la réincarnation, et les autres attendent un Messie, un Christ qui puisse les emmener vers un Eden illusoire ou encore, un Paradis de houris, de miel et de lait......

En attendant la majorité se contente de vivoter, d'ouvrir de temps à autre un oeil sur les problèmes du monde et d'aller ainsi jusqu'à la fin de leur morne existence.

Des Avatars, des Messies, un Christ (reconnu pour l'instant, combien ont dû exister?) ont pourtant accepter de se sacrifier pour la multitude sans pour autant que nous ayons réellement compris leurs messages de Sagesse et d'Amour.

Qu'avons-nous fait du Message Divin du Doux Berger de Galilée?
Alors pourquoi en attendre un nouveau?
Pourquoi croire que la "flotte intergalactique" du commandant Ashtar Shéran va nous sauver de nous-mêmes?

La Divine Providence Elle-Même ne le pourrait, car ce qui doit être sera, et nul Être aussi évolué soit-Il, ne pourra comprendre, vivre et expérimenter à notre place.
Comment ne nous rendons nous pas compte de ce simple fait si limpide?

Nous préférons nous vautrer dans une spiritualité "bon marché", "nunuche", "cruche" et insipide, plutôt que de faire ce travail, passionnant, ardu et extatique qu'est la Vie que nous avons la chance d'éprouver à chaque seconde.

Nous avons oublié que l'Enseignement, lui-même reparti en "enseignements" multiple affectant la terre entière, est Là, présent sous des tonnes d'idées, d'idéologies et de paradigmes que nous nous devons de débroussailler pour en atteindre le Coeur, l'Ultime Vérité.

Certes un "topic" supplémentaire ne fera pas avancer d'un seul coup la compréhension de ce qui nous est déja offert, mais prenons conscience que tout est là, sous nos yeux d'enfants, que nous nous devons de transformer en un oeil averti d'adulte pour capter l'essence même de ce que nous sommes.

Je ne juge pas mes prochains, (qui serais-je pour me le permettre?), mais la Vie s'écoule sans arrêt, et, soit nous prenons le train en marche avec tout ce que cela inclus, soit nous stationnons et nous perdrons de vue la magnificence du Père qui créa le Ciel et la Terre afin de nous satisfaire sur notre Chemin.

Tout est richesse, tout est somptuosité et il n'y a que l'homme pour croire que le dessein du Père est de nous affliger.

Fraternellement.
Amilius


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:07    Sujet du message: Le Salut Répondre en citant

Le Salut, et l'intermédiaire du Salut.. ..... - (référence..fil de discussion : Amilius..) ==> "Le Salut"..




- Amilius,


- Assez d'accord avec ce que tu dis là, à ta façon..


- qu'il me soit pourtant permis d'exprimer qu'il est tout de même assez naturel que le frère ainé d'une longue lignée de frères, (Christ, répond le plus parfaitement du monde à cette définition..), soit l'avatar auquel nous nous adressons spontanément (lui ou tout autre "prophète", révélateur du divin.. les mots Salam et Shalom ne signifient-ils pas "salut" ?), tenant lieu d'intercesseur ou d'intermédiaire.. entre nous et le Père.. sinon à qui nous adresserions nous, sachant surtout que Christ ou tout "maître" que nous croyons à tort extérieur à notre personne.. en effet, tout véritable "Guru" n'est tel que parce qu'il a la "capacité" magique.. de faire vibrer en chacun auquel il s'adresse, la résonnance divine dans le coeur, car c'est bien ce que reflète l'expression bien connue: "le Maître dans le coeur".. et surtout, la phrase de Paul ...... : Christ en vous, espérance de la gloire..

- ce qui par ailleurs, ne dispense personne de la reconnaissance, de l'acceptation et de l'effort, ce merveilleux effort.. de la "tension" vers le haut !


- Chers Frères et Soeurs, voyez en ces quelques lignes le voeu que cette gloire, pour un grand nombre d'entre vous, en cette vie même, soit plus qu'une simple "espérance".. !


- Oh mes Frères, Puisse-t-il en être ainsi !





Shalom, Salam, Shanti, . . . . . . lamadelama

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:08    Sujet du message: Le Salut Répondre en citant

Salut Lamadelama,
Salut à toutes et à tous,

Seigneur Tout-Puissant, bien entendu que Le Christ reste ma référence dans le domaine de la spiritualité, et pour faire court, de ma "Vie" tout simplement.

Ce que je voulais souligner c'était cette recherche systématique de " se faire délivrer" de nos tourments illusoires par une quelconque autorité.
(Fait qui se répand à vitesse grand "V" sur tout le "net".)
Ne pas rechercher un raccourci qui n'existe assurément pas!!

Mais jamais je ne cesserais de me revendiquer "Christique", et ce, de tout mon être.
Tu me connais pour savoir ce que je ressens, (beaucoup trop me dis-tu à chaque fois LOL), n'est-ce pas?

Fraternellement.
Amilius

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2008 - 15:11    Sujet du message: Le Salut Répondre en citant

.

Bonjour,

Amilius ,ta réflexion est mienne depuis quelques années!
Même si je sais qu'en ton for intérieur tu ne condamnes personne, le chemin de chacun est parfois sinueux, pour ne pas dire tortueux pour en arriver à cette "réflexion" !
Le Christ, son énergie ,m'a percutée de plein fouet il y a plus de deux ans déjà.... soyons donc patient mon ami avec cette humanité qui sort tout juste de sa crise d'adolescence !
Je sais pour avoir arpenté ces chemins embourbants que c'était mon chemin et qu'aujourd'hui je regarde avec sourire ce "jardin d'enfants "qui m'a faite aujourd'hui !

t' Ambrasse !

Ambre


Citation:


Leçon 123. La primauté des valeurs


extrait de lecture par Serge Carfantan
http://sergecar.club.fr/cours/devoir5.htm


Allons plus loin. Si nous voulons pour le futur un monde différent, si nous voulons un monde plus libre, plus heureux, plus respectueux de la vie, un monde dans lequel la vie se sente en quelque sorte davantage chez elle, parce que chez Soi, il nous faudra promouvoir d’autres valeurs que celles qui ont eu cours jusqu’à présent. S’il doit y avoir un dépassement de la postmodernité, dans la cosmodernité, il faut au minimum donner dans l’éducation une importance fondamentale à trois valeurs essentielles :

a) La conscience. Une société éclairée est faite d’individus conscients. Elle n’est pas un troupeau somnolent gouverné par quelques uns, prenant toutes les décisions à sa place. Tout ce qui peut être fait dans le sens du développement de la conscience est utile. Un être humain devrait grandir dans la conscience, car c’est précisément l’expansion de conscience qui le fait grandir. Tout ce qui est favorable à l’éveil et à la lucidité permet l’accès une vie plus grande et plus libre, mérited’être encouragé. Toute ce qui contribue à l’enténèbrement de l’esprit, à l’abrutissement collectif, à la crétinisation des masses devrait être évité. C’est déjà une bonne mesure de nos décisions que de se demander si elles vont dans la direction d’une conscience plus élevée, ou d’une conscience moindre. Ajuster nos décisions sur la valeur de la conscience aurait une incidence extraordinaire sur la portée de nos actes.

b) L’honnêteté. Une société éclairée est faites d’individus ayant un sens élevé de l’intégrité et pour qui l’honnêteté est une valeur fondamentale. L’honnêteté est cohérence avec soi. Nous ne pouvons être honnête envers autrui qu’en étant honnête envers nous-même. L’honnêteté signifie que l’extérieur reflète fidèlement l’intérieur, elle consiste à dire ce que l’on pense et à faire ce que l’on dit, sans distorsion. Si je dis ce que je suis, sans restriction, honnêtement, alors je n’accorde plus de réalité à ce que j’ai pu construire auparavant par illusion ou par peur. La simplicité prend la place de toute ce que j’avais mis en avant et cru obligatoire et je passe de la peur à la confiance en mettant en conformité l’extérieur et l’intérieur. La simplicité est la demeure dans laquelle le sujet maintient son expérience de lui-même. Le lieu de la coïncidence avec soi dans laquelle précisément toute vie se rencontre. L'honnêteté élimine toute hypocrisie ou artificialité dans la relation, elle élimine ce qui est générateur de confusion et de méfiance dans la relation. Par suite, l’honnêteté se traduit dans le fait de ne jamais employer à mauvais escient ce qui nous a été confié. L’honnêteté est une contribution directe à l’intégrité, car précisément elle permet que l’intérieur se reflète fidèlement à l’extérieur restant un, sans division. L’honnêteté est valeur en ce qu’elle contribue à la construction d’une stabilité intérieure et fournit un fondement à une estime de soi qui ne dépend pas du jugement d’autrui. Comme la conscience, elle contribue à l’auto-référence qui donne son assise profonde à l’autonomie.

c) La responsabilité. Une société éclairée est faites d’individus qui ont en sens élevé et étendu de la responsabilité. Être responsable veut dire avoir de la sollicitude à l’égard de ce qui nous est confié et dont nous avons la garde, depuis celle de l’enfant dont nous devons nous occuper jusqu’à ce qu’il devienne adulte, jusqu’au soin que nous accordons au-delà de notre famille, à notre voisinage et de là jusqu’à la Terre entière dont nous souhaitons la protection. La responsabilité implique avoir conscience des conséquences de nos actes au-delà de la recherche d’une satisfaction immédiate. Cela veut dire aussi avoir conscience que rien n’est séparé, que toute décision nous engage et que nous sommes embarqués sur cette Terre le même bateau. Eduquer dans l’enfant la valeur de la responsabilité l’amène à reconnaître les implications lointaines d’une action et à regarder le monde comme sa famille élargie. L’éducation à la responsabilité décloisonne les visées à courte vue de l’ego en leur offrant une perspective illimitée. La responsabilité invite chacun à prendre en main les rennes de son existence et à accorder un soi à tout ce qui rendre en relation avec notre propre existence. Elle invite l’adulte à se déposer sur les épaules de l’enfant le soin de faire ses propre choix, au lieu de les faire à sa place. Le soin de ne pas cacher ou détourner les conséquences de l’enfant. Elle donne à la lucidité une portée concrète dans l’action en maintenant la flamme de l’attention au cœur de toutes nos décisions.

* *
*

Les valeurs diffèrent des normes. Elles sont l’objet d’une préférence subjective en vue d’une fin que nous estimons digne d’être poursuivie. Les valeurs ne sont pas pour autant des désirs égocentriques, elles s’inscrivent dans la perspective d’une communauté. La communauté de ceux qui sont attachés aux mêmes valeurs. Les normes relèvent d’un consensus social qui possède un caractère d’obligation. La valeur se situe sur le plan de la raison privée, la norme se situe sur le plan de la raison publique. Elle est directement en jeu dans le droit et le fonctionnement des institutions. Dans notre monde contemporain, la relation entre valeurs et normes fait problème. Nous raisonnons comme s’il était justifié de séparer les préférences individuelles et la fonctionnalité juridique. Les normes sociales ne sont pas séparables du système de valeurs à l’œuvre dans une société, mais elles sont davantage avancées dans le consensus.

Toutes les valeurs ne sont pas morales, même s’il est vrai qu’effectivement les valeurs morales ont une place privilégiée dans nos systèmes de valeurs. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que notre époque connaît une crise profonde qui atteint de plein fouet les repères de nos valeurs. Une crise qui se traduit par une incapacité de parvenir à les fonder en raison de manière satisfaisante. La crise des valeurs est une crise de la représentation des valeurs dans sa relation intime avec la vie. Elle nous confronte avec la situation indépassable dans laquelle la Vie découvre que sa propre justification n’est qu’elle-même et ne dépend d’aucune représentation. La crise des valeurs nous ramène à l’essence pathétique de la Vie, dans sa puissance de manifestation, son auto-accroissement, son expansion, sa perpétuelle donation à soi et sa jouissance de soi. C’est dans l’intériorité la plus vive que se situe la dimension spirituelle de la Vie. Il y a des valeurs qui servent la vie, d’autres qui la desservent. Il y a des valeurs qui contribuent à son auto-développement, d’autres qui deviennent un carcan et une prison. Notre éducation ne devrait pas dédaigner l’enseignement des valeurs, car le monde économique lui ne les oublie jamais et il aura tôt fait de remplacer ce que nous aurons négligé. C’est notre propre négligence que nous contemplons aujourd’hui avec des yeux effarés, dans le sentiment que tout fout-le-camp et qu’il n’y a plus de valeurs.

http://sergecar.club.fr/index.hm



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:49    Sujet du message: Le Salut

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Christianisme, Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky