Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
LA VIE DANS LES TROIS MONDES..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lamadelama
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: ici
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Nov 2011 - 21:23    Sujet du message: LA VIE DANS LES TROIS MONDES.. Répondre en citant

La vie dans les trois mondes..



( cliquer sur le titre =>< La vie occulte de l'homme.pdf, Annie Besant >
pour télécharger le livre complet en version " .pdf ".. )



La vie dans les trois mondes..
extrait de ''Vie occulte de l'homme'' - (A.Besant)



( Les êtres humains vivent.. )
tous dans trois mondes : dans l'un consciemment, dans les deux autres subconsciemment comme le dit la psychologie moderne; vous en connaissez un : le monde physique qui vous environne; c'est dans celui-ci que vous agissez, que vos émotions s'expriment, que vos pensées sont toujours actives. Je vous montrerai qu'il existe une sphère, ou monde, correspondant à vos émotions. C'est de ce monde que proviennent vos émotions qui se manifestent dans votre corps physique; qu'il existe une autre sphère ou monde de la pensée où surgissent les impulsions qui se manifestent dans le cerveau physique.

Actuellement, vous vivez d'une façon subconsciente dans le monde des émotions et dans celui de l'intellect. Par suite de l'évolution ordinaire, le subconscient deviendra conscient. Ce que vous sentez maintenant obscurément deviendra clair, défini, précis. Ceci n'est pas une simple théorie; puisque quelques-uns parmi nous ont délibérément hâté leur évolution, et que chez eux, ce qui était subconscient est devenu conscient, est devenu connaissance.

Tel le sujet que je désire aborder avec vous; aujourd'hui, nous parlerons du monde physique qui vous est le plus familier; vous comprendrez comment les mondes émotionnel et mental se manifestent dans le monde physique au moyen [10] du corps physique. Dimanche prochain, nous verrons comment, pendant le sommeil, le corps physique étant abandonné, vous vivez consciemment dans le monde des émotions, c'est-à-dire celui dans lequel vous passez immédiatement après la mort. A notre troisième réunion je vous montrerai pourquoi le monde de la pensée est réellement le monde céleste dans lequel on entre après la mort en quittant le monde intermédiaire. Ceci est un simple aperçu du chemin où j'espère vous conduire en vous soumettant les faits et vous laissant, comme je l'ai dit, juges de leur valeur.

Quand cela sera fait, j'espère que je vous aurai montré que la science et la psychologie modernes commencent à reconnaître l'immixtion de ces deux autres mondes dans le monde physique et essayent de comprendre ce qui provient de cette région qu'elles appellent le subconscient. Elles conçoivent cette force, elles reconnaissent cette puissance énorme qui, de temps en temps, bouleversent de ses vagues tout ce que nous considérons comme étant la raison, ou les émotions ordinaires. En étudiant la psychologie moderne, vous verrez s'éclaircir certains faits. Des plus obscurs que je développerai devant vous. J'espère aussi arriver à vous persuader d'étudier ce sujet, un des plus captivants que l'intelligence humaine puisse proposer; dans cette voie, on [11] acquiert une force, une puissance, une endurance que rien d'autre ne peut autant développer.
Celui qui a appris à vivre consciemment et pleinement dans les trois mondes, qui peut juger des rapports entre le visible et l'invisible, celui qui sait choisir entre les choses qui ont de l'importance et celles qui sont indifférentes, futiles et sans valeur, celui-là sait discerner le réel de l'irréel.

Et il peut, quand les portes de la mort s'ouvrent devant lui – ces portes qui, pour la plupart d'entre nous, je le crains, s'ouvrent sur l'inconnu et sont, par conséquent, redoutées – il peut, dis-je, les franchir en toute assurance, d'un cœur intrépide, avec un courage qui ne faiblit pas. Il laisse simplement derrière lui la partie la plus grossière de son être, le corps physique, et pénètre avec ses mêmes sentiments, ses mêmes pensées – tel qu'il se connaît en réalité – dans ces régions qui ne lui sont pas inconnues, mais familières, qui pour lui sont non une terre d'épouvante mais une terre pleine de promesses.

Tel est donc l'aperçu sommaire de ce que je vais tenter de vous exposer.

Pour commencer, je dois vous suggérer une pensée qui pourra vous sembler pour l'instant plus difficile à accepter que tout ce qu'il me restera à vous dire. Réfléchissez un moment – que vous soyez chrétiens ou Hindous, cela importe peu – à tout ce que votre religion vous a [12] enseigné sur la nature de Dieu. Je vous demande de vous le rappeler parce que l'homme est fait à l'image de la Divinité ainsi qu'il est dit dans un verset splendide des Écritures apocryphes des Hébreux : "Dieu fit l'homme à l'image de sa propre Éternité". L'homme, dans sa conscience, reflète Dieu Lui-même. La théologie ne vous étant pas entièrement étrangère, il vous sera plus facile de suivre ma pensée si vous voulez réfléchir à ce que votre religion vous a enseigné sur la triple nature de l'Etre divin et de comprendre ce que cela peut signifier quand elle se reflète dans l'homme comme Esprit. Ceux qui ont un tour d'esprit philosophique penseront à Dieu comme étant triple dans Sa conscience. Mes frères hindous connaissent bien le terme de Sat Chit Ananda, décrivant le triple aspect de l'unique Dieu ou du suprême – existence, connaissance, béatitude.

Quelques-uns de ceux qui viennent des pays occidentaux se rappelleront le splendide passage du Dante qui parle de l'Unique dont "le pouvoir et l'activité ne font qu'un". Je vous rappellerai aussi la doctrine de la Trinité dans le christianisme : celle de la Trimourti dans l'hindouisme. Vous comprendrez aussitôt en les considérant que vous avez affaire aux trois aspects de la divinité anthropomorphisée, c'est-à-dire sous forme humaine.

C'est le grand aspect de l’Être qui se manifeste [13] comme activité créatrice, donnant la vie à tous les autres êtres, l'unique source de vie et d'existence, c'est Celui que les Hindous appellent la Troisième Personne de la Trinité; Brahma flottant sur les eaux de la matière. Pour les chrétiens, c'est le Saint-Esprit, l'Esprit de Dieu, dont on dit qu'Il se meut à la surface des eaux couvrant pour ainsi dire l'univers qui, par Lui, vient à l'existence.
Pensez maintenant à la Seconde Personne – pour les Hindous, ce sera Vishnou – la source de toute sagesse et d'Amour sans bornes par lesquels l'univers est maintenu. Pour les chrétiens, ce sera cette puissante Seconde Personne, fils du Père éternel, qu'ils appellent le Christ, et à qui ils donnent toute leur foi.

Puis, le Suprême; les chrétiens l'appellent le Père; c'est Lui qui représente Ananda, Mahadéva, dont l'attribut est puissance; car là seulement où le pouvoir est parfait, la paix bénie peut être assurée. La paix est troublée quand il y a la crainte; mais pour l'Omnipotent, aucune crainte n'est possible et, par cela même, cette paix éternelle ne peut jamais être troublée par quelque chose d'extérieur car rien n'existe qui ne soit en Lui-même.

Voilà ce qui nous a été enseigné sur la nature de Dieu et c'est tout ce que notre pauvre [14] intelligence est capable de saisir : une unité triple Pouvoir, Sagesse-Amour et Activité Créatrice.

L'esprit humain a été créé à cette image et à cette ressemblance. Le pouvoir du Suprême se manifeste en nous comme volonté : la Sagesse-Amour du Suprême devient sagesse et compassion en nous. Son Activité Créatrice se transforme en intelligence et par elle, vous donnez forme à la matière. Cette intelligence, lorsqu'elle apparaît sous la forme supérieure du génie, permet au peintre de fixer sur la toile les tableaux splendides qui vivent à travers les siècles; elle inspire au musicien l'harmonie parfaite; par elle, le ciseau et le maillet du sculpteur taillant dans le bloc de marbre l'image merveilleuse que sa pensée doit en faire jaillir. L'homme est si grand et ses possibilités sont si vastes ! Car l'Esprit de l'homme est un fragment du Divin. Ai-je besoin de vous rappeler ce qui est enseigné à l'Hindou : "Tu es Brahma", et au Chrétien : "Ne savez-vous pas que votre corps est le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?". Les potentialités du germe du Divin sont si grandes qu'en les développant par un perfectionnement continu, tous les hommes seront à la fin parfaits "comme votre Père au Ciel est parfait". Voilà donc l'Esprit sous ses trois aspects : Volonté, Sagesse, Intelligence; c'est un des points que je vous demanderai de retenir; [15] nous n'aurons pas le temps d'y revenir, le sujet est trop vaste.

Beaucoup d'entre vous sont familiarisés avec l'idée de la triple division de l'homme en corps, âme et Esprit. L’Esprit divin plane au-dessus de l'homme et cette partie de sa conscience ainsi incarnée est quelquefois appelée âme – expression juste si elle est bien comprise; cette triple division indiquée par saint Paul doit être retenue. L’Esprit est "non né, impérissable, perpétuel, sans commencement et sans fin". Il plane sur le corps plutôt qu'il ne l'habite actuellement et cette portion de lui-même qui est dans le corps, la conscience, la vie, est appelée l'âme; j'emploierai donc cette expression. Ainsi, nous avons l'Esprit, le Divin en l'homme qui plane au-dessus de lui, s'efforçant d'élever vers lui la nature inférieure; l’Âme est l'Esprit incarné et est par ce fait même souvent aveuglée, folle et impuissante; le corps, l'enveloppe matérielle (peu importe son espèce) que l'âme revêt comme un vêtement pour prendre contact avec le monde dans lequel elle doit évoluer. Car ainsi que la graine semée dans le sol et qui ne peut croître sans lui, la semence divine est plongée dans le sol de l'expérience humaine afin de développer ses pouvoirs latents.

Ce triple Esprit, agissant comme âme dans le corps, accomplit son travail suivant trois lignes. [16] Il agit comme intelligence. Vous connaissez bien le pouvoir de la pensée qui caractérise l'homme et qui utilise ce que le professeur Clifford a si judicieusement appelé "matière mentale". Il agit ensuite dans la matière émotionnelle, et, troisièmement, dans la matière physique.

La matière émotionnelle est celle que vos émotions font vibrer.

Aucune force ne peut agir sans matière intermédiaire qui lui permette de s'exprimer. Toutes les sciences nous le démontrent. Pas de force sans matière, pas de matière sans force, dit une maxime bien connue. Donc, chacun de ces trois pouvoirs de l'homme a besoin d'un intermédiaire matériel pour manifester son activité. Pour l'intelligence, l'âme emploie une forme de matière que nous appelons mentale; les sentiments, le plaisir et la douleur s'expriment au moyen d'une autre sorte de matière, la matière émotionnelle. Nous l'appelons émotionnelle – quelquefois astrale – parce que les émotions l'emploient comme moyen d'expression. Enfin, la matière physique est nécessaire aussi pour agir dans le monde physique dans lequel l'homme vit; car par la pensée vous ne pouvez normalement produire une action, un déplacement de matière dans le monde physique.

Je ne dis pas que cela soit impossible mais l'homme ordinaire ne peut pas le faire. Pour agir sur la matière physique par sa volonté, un corps physique [17] lui est indispensable. Ainsi, le corps physique est l'instrument de la volonté pour produire l'action. Comme le corps émotionnel est l'instrument des émotions et le corps mental celui de l'intelligence.

Maintenant l'ensemble de votre corps – composé de matière mentale, émotionnelle et physique – est seulement un instrument, une partie d'un appareil si vous aimez mieux; ce n'est pas l'homme lui-même, car celui-ci est le triple Esprit, l'image du Divin (...)






Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ



.
_________________
la fleur aux sept couleurs est la clé des 7 rayons..


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Nov 2011 - 21:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky