Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert"..
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> enseignements de Lamadelama
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 17:22    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #15 le: 13 Septembre 2008 à 01:11: »



Bonsoir à vous tous,
En effet lamadelama, l'expression est forte dans ces quelques lignes de l'Agni yoga. Comme dans toute l'oeuvre puisque ces lignes ont été couchées sur le papier pour rassurer, réconforter et adoucir les relations qui existent entre le disciple et l'incontournable transformation cellulaire qui l'accompagne jusqu'à l'ouverture complète du cœur.
Tout un symbole, tant il est difficile de percevoir et d'accepter notre "condition humaine" si paradoxale, touchante, profonde et sans nul doute verbale. C'est justement ce verbe qui se situe entre matière et énergie, entre ciel et terre, c'est au coeur de l'homme et de la femme que brûle la flamme de vie entretenue (ou plus ou moins soutenue) par le souffle de conscience venue des profondeurs insondables du cosmos.
Le cœur est à la personne comme la solitude est à la société. Je pense que nous sommes seul au fond de soi ; par contre, nous marchons tous ensemble sur le sentier. La solitude stimule le souffle de conscience, la société consume la flamme de vie. La solitude est l'inestimable richesse de vie qui fleurit dans le creuset de son cœur.
Sinbuck.


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 17:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 17:23    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #16 le: 13 Septembre 2008 à 12:24: »


Merci Sinbuck pour cette image:
"Le cœur est à la personne comme la solitude est à la société."
Cela m'a amené: Le cœur est à la personne ce que la personne est à ce qui l'environne: Le cœur est à la personne comme le moyeu est à la roue.
Assurément, chacun est seul ! et au mieux on l'accepte, au mieux on est accepté dans la Communauté, la Fraternité en l'Unique en qui nous avons vie, mouvement et être, où l'on n'est plus jamais seul dans la conscience sans cesse élargie de l'interdépendance dans l'Unité. Quel paradoxe prodigieux!  Le terme de Patanjali "Unité isolée" m'a profondément marqué, même si je n'en ai pas encore compris toute la signification.
Fraternel partage!
Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 17:24    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #17 le: 13 Septembre 2008 à 16:09: »


Merci Lanou et Sinbuck pour vos éclairages,


Citation:
Le coeur est à la personne comme la solitude est à la société. Je pense que nous sommes seul au fond de soi ; par contre, nous marchons tous ensemble sur le sentier. La solitude stimule le souffle de conscience, la société consume la flamme de vie. La solitude est l'inestimable richesse de vie qui fleurie dans le creuset de son coeur.
Sinbuck
.
Oh, Sinbuck !
Voilà qui est fort bien exprimé !
Oui, la solitude place l'homme (en incarnation dans le monde) en posture de sortir du monde. Il a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. La solitude pousse l'homme à la recontre, à l'ouverture, à la créativité, à l'action, pour se "sentir" vivant en un premier temps, puis, plus tard, pour "devenir" vivant.



De la solitude du chercheur...


Un texte à lire ou à relire pour ceux et celles qui
se sentent bien seuls :




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:54    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

 Répondre #18 le: 13 Septembre 2008 à 19:40: »

Merci pour cette belle lecture !!

Cela m'a fait songer à la définition de la solitude selon Osho :


La carte de la solitude dit ceci :
 
«Quand vous êtes seul, vous n´êtes pas seul, vous êtes simplement esseulé car il existe une énorme différence entre solitude (= alone) et isolement (= lonely). Lorsque vous êtes esseulé, vous pensez à l´autre, l´autre vous manque. L´isolement est un état négatif. Vous ressentez que ce serait mieux si l´autre était là - votre ami, votre femme, votre mère, votre bien-aimé, votre mari. Cela aurait été bon si l´autre était là, mais l´autre n´est pas là. L´isolement est : absence de l´autre. La solitude est : présence à soi-même.
La solitude est très positive. C´est une présence, un débordement de présence. Vous êtes si empli de présence que vous pouvez remplir l´univers entier de votre présence et il n´y a plus besoin de personne.
Osho, The Discipline of Transcendence, Volume 1 Chapter 2
Commentaire : Quand il n´y a plus "d´être cher" dans notre vie, nous pouvons nous sentir esseulé ou apprécier la liberté qu´apporte la solitude. Lorsque nous ne trouvons aucun soutien auprès de la famille, des amis et collègues pour vivre nos vérités profondément pressenties, nous pouvons soit nous sentir isolé et amer ou célébrer le fait que notre vision est assez forte pour survivre au formidable besoin humain d´approbation qu´elle vienne de la famille, d´amis ou de collègues.
Si actuellement vous faites face à une telle situation, soyez conscients de la manière dont vous allez choisir d´envisager votre "solitude" et assumez la responsabilité du choix que vous aurez fait.
L´humble figure de cette carte irradie d´une lumière qui émane de l´intérieur. Une des contributions les plus significatives de Gautama Bouddha à la vie spirituelle de l´humanité a été d´insister auprès de ses disciples : «Soyez votre propre lumière».
En définitive, chacun d´entre nous doit développer en lui-même la capacité à trouver son chemin dans les ténèbres, sans compagnon, carte ou guide.*»
Cette dernière phrase rejoint celle de Sinbuck : "La solitude est l'inestimable richesse de vie qui fleurit dans le creuset de son coeur. "
Dans la Lumière


manorah

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:55    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #19 le: 13 Septembre 2008 à 21:33: »

C'est un bien beau paradoxe que le centre du coeur, siège de la conscience de groupe, amène des pensées sur la solitude...

Fraternellement,
Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:56    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #20 le: 13 Septembre 2008 à 22:17: »



En effet, Lanou,
Mais peut-être parce-que le Cœur Universel est UN (cette conscience de groupe est UNE) et que l'homme confond encore isolement et solitude, comme le dit Osho.
Un coeur fondu dans l'Un est unité... Il ne recherche rien d'autre.
Lumineuses pensées à tous.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:56    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #21 le: 13 Septembre 2008 à 22:53: »


BONSOIR LES AMIS !

Oui, Lanou, c'est un paradoxe utile au développement spirituel de l'homme,
le libre arbitre passe par le choix individuel du chemin à prendre.
Ce choix se fait seul, d'où cette solitude ressentie, elle renforce l'être et le rendra 
un jour mature à la spiritualité, puis conscient de l'aspect Divin en lui (ou elle).
Il est dit que les maîtres qui vivent sur cette terre, en incarnation: 
qu'ils sont dans le monde mais pas du monde.
Jésus le premier a dit à ses disciples ,soyez dans le monde mais pas du monde !!


Manorah : merci pour ces belles indications.

Dans la paix, votre dévouée : damejane


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:57    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #22 le: 14 Septembre 2008 à 00:11: »


C'est vrai que c'est paradoxal d'associer la solitude à la conscience de groupe...
Imaginons le ciel côtoyant la terre dans l'air que nimbe cet espace intermédiaire...
Solitaire entre le haut et le bas, le pont arc-en-ciel enjambe l'atmosphère terrestre.


Le centre est partout, la périphérie est sans limite dans le cosmos,
cercle ouvert dans lequel la personne est incarnée et refermée sur elle même.
Nez sensible aux effluves temporelles, naît sur Terre en un lieu bien choisi, 
la vie s'ouvre à la conscience dans cet espace d'échange qui nous unis.


Dans la vallée du coeur la rivière serpente, des montagnes sacrées la source coule.
Pour irriguer la plaine remplie de peine l'eau s'évapore enfin pour former les nuages boursoufflés.


Pour retourner à la source, l'homme, la femme arpentent les chemins escarpés et sinueux
des monts qui s'élèvent vers le ciel. Solitaire, tenant de pleine main son bâton d'arpenteur,
l'ermite éclaire ses pas avec une lampe triple qui rayonne une lumière colorée comme pour mieux déchiffrer les messages de paix qui tapissent sa cape protectrice.


Sinbuck.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:58    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #23 le: 14 Septembre 2008 à 09:05: »

WWaaoooo!
Merci Sinbuck!
La poésie touche au plus profond, au delà des pensées, "dans les mots mais pas des mots" (si j'ose la paraphrase), une musique d'où rayonne le son, l'harmonie, où l'image trouve l'intensité de la vie...
C'est vraiment très beau! encore merci!
Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:58    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #24 le: 14 Septembre 2008 à 22:10: »
OUI, c'est très beau ce que vous avez écrit là
Merci
SINBUCK
damejane

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 22:59    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #25 le: 14 Septembre 2008 à 22:17: »



Le centre CARDIAQUE

Partage d'une expérience de vie que je dédie à Lanou,
Amilius, Sinbuck, Manorah et à tous et toutes..

A cœur ouvert, à lire ou à relire..





Bien à vous : damejane


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 23:00    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #26 le: 02 Avril 2009 à 00:13: »

Re : Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert"..


Bonsoir à tous et à toutes!
C'est avec une grande joie fraternelle que l'invitation est faite de vous faire
découvrir le texte qui suit, avec l'aimable et cordiale autorisation des auteurs :
Chris et Kessani Iwen, texte qu'ils ont écrit sous une forme
de synthèse et qui a le mérite de la clarté..
Je vous laisse donc le découvrir et nous remercions
les auteurs pour leur gentille bienveillance, et
nous les saluons pour leur travail de service.



Qu’est-ce que la méditation solaire ?
Article de référence.


Ayant constaté ça et là des faussetés fréquentes et des conceptions déformées quant à la nature et au propos de la méditation solaire, nous avons estimé qu’il serait utile de rédiger un petit article « de synthèse et de précision » qui pourrait être diffusé par des personnes qui peuvent être amenées à essayer de faire comprendre ce qu’est la méditation solaire, ou par des personnes qui désirent simplement faire connaître la pratique solaire et faire savoir de quoi il s’agit vraiment.

Sur quoi se fonde la méditation solaire ?
Vous avez un Cœur… mais qu’est-ce que cela signifie dans le cadre de la pratique solaire ? Ce Cœur n’est pas une manière plus ou moins poétique de parler de certaines dynamiques comportementales ou relationnelles (comme lorsque vous dites : untel est plein de générosité, il a du cœur), et ce n’est pas non plus une manière plus ou moins psycho-figurative de parler de certaines dynamiques émotionnelles ou sentimentales (comme lorsque vous dites : tant de marques d’affection, ça me réchauffe le cœur). Le Cœur dont il est question dans la pratique solaire est un centre énergétique fondamental qui relève de la réalité de l’Être énergétique essentiel, et qui dans la géométrie du corps physique se localise grosso modo au centre de votre poitrine. Afin de le distinguer des principales conceptions culturelles sur le cœur (cœur-organe, cœur-émotion, cœur-sentiment, cœur-chakra), il est souvent désigné dans le cadre de la pratique solaire par « Soleil intérieur ». D’où les expressions « méditation solaire » et « pratique solaire ».
Le Cœur est donc un centre énergétique fondamental, c’est-à-dire quelque chose de « substantiel » et non quelque chose « d’abstrait ». Il est caractérisé par une Energie interne qui lui est propre et dont la qualité intrinsèque est décrite par le mot Joie, ou par les expressions « Joie solaire » et « Joie spirituelle ». C’est le mot sous lequel la qualité intrinsèque du Cœur est désignée « dans le cadre » de la pratique solaire. Mais dans ce mot ou à travers ce mot il faut entendre la quintessence de l’énergie de l’Amour spirituel, la quintessence de l’énergie de la Paix spirituelle, la quintessence de l’énergie de la Compassion spirituelle, la quintessence de l’énergie de toutes ces qualités spirituelles que la conception spirituelle et religieuse a identifiées depuis des dizaines de siècles comme relevant du… Cœur ! L’Energie du Cœur est « une », mais ses nuances qualitatives et ses manifestations relationnelles sont nombreuses et se déclinent sous la forme de toutes les qualités spirituelles et de toutes les valeurs spirituelles qu’on voudra. La méditation solaire est un art interne dont la propriété principale est de permettre au pratiquant de cultiver progressivement et directement l’Energie du Cœur, c’est-à-dire la Joie spirituelle.

Quel est le but principal de la méditation solaire ?
Le but principal de la méditation solaire est l’Eveil du Cœur. Le fait d’être extrêmement clair et parfaitement explicite sur le but principal de la méditation solaire, et le fait que ce but représente quelque chose de « vertical » qui « transcende » les formes usuelles de réalisations psycho-extatiques ou psycho-sensitives, peut avoir deux effets : ou bien susciter un véritable enthousiasme ou du moins un véritable intérêt émanant du Cœur (et le Cœur aspire naturellement à réaliser le Transcendant) ; ou bien susciter une levée de boucliers du mental-émotionnel (et le mental-émotionnel doute naturellement qu’il soit possible de réaliser le Transcendant). Cette façon claire et explicite de souligner expressément quel est le but principal de la méditation solaire, est maintenue à dessein, car elle permet aussi bien de dissuader assez rapidement des curieux, des inconstants et des dilettantes… que de préciser sans perte de temps inutile l’aspiration de ceux qui étaient déjà profondément animés d’un élan intérieur vers le Transcendant.
C’est quelque chose de très délicat que de définir l’Eveil du Cœur en quelques mots. Nous pouvons dire que dans le Cœur se trouve en quelque sorte un « noyau énergétique transcendant ». Si vous ne vivez pas dans un état de Joie inconditionnelle transcendante, et si vous ne disposez pas d’une Maîtrise énergétique « verticale »… c’est simplement que le noyau énergétique transcendant dans votre Cœur n’est pas éveillé. L’Eveil du Cœur c’est l’Eveil de ce noyau énergétique transcendant dans le Cœur. Pour que l’Eveil du Cœur advienne, l’Energie du Cœur doit avoir atteint un certain degré de maturation et de développement. La méditation solaire étant un art interne dont la propriété principale est justement de cultiver l’Energie du Cœur, et donc de travailler à la maturation et au développement de l’Energie du Cœur, il est normal de faire de l’Eveil du Cœur sa perspective naturelle.
Si vous savez vraiment ce que sont le tai chi et le qi gong, alors vous savez que ce sont des arts internes dont la propriété est de cultiver l’Energie du Chi. C’est dans la nature profonde du tai chi et du qi gong de permettre à leur pratiquant assidu et intelligent d’accéder à terme à la Maîtrise du Chi –ce n’est pas pour rien que le titre de Maître existe dans ces arts internes. Tous les pratiquants du tai chi ou du qi gong ne deviennent pas des Maîtres du Chi, et ceux qui accèdent à la Maîtrise du Chi y ont nécessairement mis du temps et du travail, c’est-à-dire de la pratique et de la détermination. Ce n’est pas différent dans la méditation solaire, sauf que là il ne s’agit pas de l’Energie du Chi, mais de l’Energie du Cœur.
Par ailleurs, l’une des choses les plus significatives qui font que le tai chi et le qi gong sont répandus et comptent des millions de pratiquants à travers le monde, et l’une des choses les plus significatives qui font que ces arts internes connaissent un accueil relativement respectueux même de la part des gens qui n’éprouvent aucune attirance pour eux… c’est que ces arts internes ne sont pas présentés comme des voies pour accéder à la Maîtrise du Chi, mais plutôt comme des arts de bien-être, ayant des effets bénéfiques significatifs sur la santé. La dimension « accès à la Maîtrise du Chi » est très souvent occultée, ce qui permet aux gens qui auraient adopté une posture d’évitement ou qui auraient adopté une posture critique négative, de s’y intéresser positivement ou du moins de respecter la chose. Dans la méditation solaire, la dimension « voie d’Eveil du Cœur » est non-occultée et non-minimisée.

Atteindre l’Eveil du Cœur ou la Maîtrise du Chi prend du temps.
Existe-t-il dans la pratique solaire des « acquis » intermédiaires ?

Il serait possible d’occulter la dimension « voie d’Eveil du Cœur » et de présenter la méditation solaire comme un art de bien-être ou de mieux-être ayant non seulement un grand intérêt thérapeutique et psychothérapeutique, mais aussi un grand intérêt en termes d’expériences de reconnexion intérieure avec le Cœur… Pour reprendre la comparaison avec le tai chi ou le qi gong, car ce sont des réalités énergétiques en bien des points similaires (dans la pratique solaire il y a un très grand respect et une très grande considération pour ces arts énergétiques), la très grande majorité des pratiquants sont dans ces pratiques pour des visées de bien-être ou de mieux-être, et non pour essayer vraiment d’atteindre à terme la Maîtrise du Chi. Et la qualité et l’intensité de leur pratique s’alignant sur une visée non « verticale », la plupart ne développent jamais une pratique de haut niveau capable de les conduire à la Maîtrise du Chi, même s’ils pratiquent pendant toute leur vie… Dans la pratique solaire, nous souhaiterions que les pratiquants soient engagés dans la pratique en sachant pleinement quel est le but principal de l’art énergétique qu’ils ont choisi d’intégrer à leur vie.
Tout ceci étant parfaitement clair, nous pouvons dire que la pratique solaire recèle en effet une grande richesse d’effets bénéfiques et d’expériences importantes. Nous ne mettons pas en avant ces effets bénéfiques et ces expériences importantes, et nous n’avons jamais songé à rassembler des témoignages en ce sens. Mais n’importe quel pratiquant ayant assimilé convenablement les principaux éléments de la pratique solaire, peut témoigner des bienfaits remarquables et de la force intérieure de sa pratique, et peut témoigner des expériences intérieures marquantes dans le cadre de sa pratique. L’un des acquis intermédiaires les plus importants de la pratique solaire, et c’est la seule chose que nous pourrions mettre en avant aux côtés du but principal, car cet acquis intermédiaire est dans un alignement parfait avec le dessein essentiel de la pratique… c’est la possibilité de pouvoir expérimenter régulièrement ou périodiquement « des états d’immersion dans la Joie du Cœur ».
Les états d’immersion dans la Joie du Cœur peuvent être décrits comme des états actifs et conscients à tonalité « extatique », où l’on expérimente dans le Cœur une Joie intérieure pure, c’est-à-dire une Energie d’Amour pur, une Energie de Paix profonde, une Lumière intérieure vivante… d’une qualité, d’une intensité et d’une profondeur qui sont d’un ordre de réalité absolument remarquable et bouleversant… Quelque chose qui ne peut pas se comparer aux émotions et aux sentiments, qui ne peut pas être compris autrement que comme relevant d’une manière ou d’une autre de l’Absolu, de l’Eternité… quelque chose que le mot Bonheur magistral, Bonheur pur et direct… est à même de décrire de la manière la moins inappropriée, bien qu’aucun mot ne puisse être suffisant… En peu de temps, lorsqu’on a compris, quelque peu, intérieurement ce que signifie « se concentrer dans le Cœur, avec le Cœur, par le Cœur… et rayonner la Joie »… lorsqu’on a compris ce qui fait l’essence de la méditation solaire, la pratique solaire permet au pratiquant d’expérimenter des états d’immersion dans la Joie du Cœur. D’expérimenter périodiquement ces états, avec de plus en plus d’intensité ou de profondeur… De maîtriser d’une certaine façon et dans une certaine mesure l’acte intérieur qui consiste à plonger dans ces états…
La « fréquentation » plus ou moins maîtrisée de ces états d’immersion dans la Joie du Cœur, a non seulement pour effet d’approfondir et d’affiner la qualité générale de notre Joie intérieure, mais cela permet aussi le déploiement naturel d’un processus d’assainissement des structures mentales et émotionnelles, et une amélioration du niveau de bien-être intérieur… Certes, la pratique solaire nécessite de mobiliser certains types d’efforts, mais celui qui prend le temps de l’étudier, qui sait en assimiler l’essence, et qui y consacre le temps nécessaire, découvrira en elle une richesse et une puissance remarquables. Le but principal est la réalisation de l’Eveil du Cœur, et atteindre un but aussi élevé nécessite naturellement du temps et de la constance. Mais la possibilité d’expérimenter des états d’immersion dans la Joie du Cœur, est quelque chose qui s’installe rapidement dans la pratique solaire.

Existe-t-il des centres ou des instructeurs auprès desquels on peut apprendre la méditation solaire ?
Nous n’avons pas « créé » la méditation solaire. De nombreux pratiquants sincères et engagés, de diverses religions et de divers courants spirituels, des athées ou des agnostiques dévoués à leur prochain, pratiquent aujourd’hui et de tout temps, à travers une partie des enseignements qu’ils suivent, ou à travers une compréhension « spontanée » des questions existentielles, ce que nous décrivons comme la maturation du Cœur, l’un des deux axes de la pratique solaire, que nous appelons aussi dimension « qualitative ». La particularité du travail que nous proposons est d’avoir pris soin de traduire en mots le second et plus important axe de la pratique solaire, que nous appelons dimension « énergétique ». Certains pratiquants découvrent et appliquent spontanément la dimension énergétique de la pratique intérieure, mais cette dimension est souvent moins perçue, moins explorée et moins explicitée dans notre bagage culturel actuel.
Il existe un manuel que nous avons rédigé : « Comment éveiller le soleil intérieur ? » publié aux éditions ALTESS. Les personnes qui sont intéressées et désirent apprendre la méditation solaire doivent se reporter à ce manuel. Nous n’avons encore fondé aucun centre de pratique et nous n’avons pas encore accepté d’endosser la fonction d’instructeur en pratique solaire. Chacun doit donc faire de son mieux à partir du manuel et avec ses propres capacités d’intuition et d’assimilation. Certains parviendront à une bonne compréhension de la méditation solaire et pourront développer une pratique relativement correcte et de bon niveau. D’autres n’y arriveront pas. Cela est tout à fait normal. Une seule lecture du manuel est parfaitement insuffisante, il faut étudier le manuel avec attention et y revenir souvent. Même les pratiquants expérimentés reviennent encore sur le manuel et l’approfondissent périodiquement. Pour que les gens intéressés par la pratique solaire puissent échanger sereinement entre eux, pour qu’ils ne se sentent pas seuls dans leur cheminement pratique, recevoir un peu d’aide ou simplement, et c’est important, disposer d’un lieu de ressourcement propice à stimuler leur aspiration, nous avons mis en place un forum :


http://meditationsolaire.forumactif.net/forum.htm
Puissiez-vous vivre chaque jour dans la conscience du Cœur.
Auteurs :
Chris et Kessani Iwen.


damejane & lamadelama

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 23:01    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #27 le: 05 Avril 2009 à 19:26: »

.
bonsoir à tous,
- tout d'abord merci, pour ce remarquable texte sur le coeur..
- la méditation cardiaque vise à l'ouverture du coeur, au delà de l'ouverture
(la 4e initiation ou crucifixion ou renonciation..)
, plus aucune méditation ne s'impose..
du moins en tant que telle, en tant que méditation au sens purement "technique".. il ne
demeure que l'ouverture et l'extase de l'ouverture, l'amour de l'univers (et l'univers de l'amour ? jeu de mots ? que l'expérience le dise..) affluant par le centre de la poitrine..
Par exemple, le Coran (trad en français)  donne deux mots concernant l'ouverture : "poitrine" et "coeur", cela revient au même quant au résultat "méditatif" et quant à ce que l'ouverture fait descendre en les coeurs.. et manifeste bien que les langages humains ne savent guère distinguer en ce qui dépasse la pensée intellectuelle et mentale..
Par l'ouverture.. tout un livre sacré, toute une révélation.. qu'elle soit "torah", "évangile" ou "gitâ".. peut réellement et "intuitivement".. descendre dans le coeur, et donner l'accès des mondes supérieurs à qui échoît cette insigne grâce..

damejane  (pour lamadelama)

- Soir ou nuit, pieds sur la terre, poitrine écartelée et visage levé vers la voûte céleste, cœur ouvert face aux étoiles. Je suis.. immense joie, présence céleste des frères des mondes d'en haut.. autres cœurs ouverts eux aussi.. d'ici face au ciel, et du ciel face aux cœurs ouverts d'ici.. Ô fraternité cosmique.. nulle distance, nulle différence en l'ouverture des cœurs.. - Shanti -
[size=9pt]lamadelama


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 12 Avr 2009 - 23:01    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #28 le: 05 Avril 2009 à 20:08: »


LE CŒUR,
MIROIR VIVANT
Le Palais des Miroirs
(Chapitre 5)
Pir-o-Murshid Hazrat Inayat Khan



Le phénomène de réflexion est tel que toute action et toute pensée sont reflétées sur nous, et deviennent ensuite productives. Ce qui se produit ainsi détermine dans notre vie une orientation, qui devient une source d'énergie pour tout ce que nous faisons, une batterie génératrice de force et de pensée. Le dicton: «Ce que l'homme EST en réalité parle plus fort que ce qu'il DIT», démontre qu'au milieu de ce phénomène de réflexion, chacun est exposé à tous les miroirs, que rien au monde n'est caché. Ce que l'on ne dit pas, on le réfléchit sur autrui, si bien qu'il n'y a pas de secret.
 
Les paroles de Salomon: «Il n'y a rien de nouveau sous le soleil», valent autant pour la nuit que pour le jour. Le soleil véritable est l'Intelligence, et dans la lumière de ce Soleil, les miroirs que sont les cœurs humains réfléchissent tout ce qui leur est présenté, sans qu'il y ait le moindre effort de la part de l'homme. De cette façon, tout souhait, qui est un désir profond, est exaucé tôt ou tard, parce qu'il devient vivant par le phénomène de la réflexion. Elle lui donne vie parce que ce n'est pas un miroir mort qui réfléchit, mais un miroir vivant: le cœur humain. Il n'est pas surprenant quand un maître de maison a envie de manger du poisson que son cuisinier ait le désir de lui en apporter, c'est naturel. De même, il n'est pas étonnant, si vous venez de penser à un ami, que ce dernier vienne inopinément à votre rencontre. A première vue, on ne pouvait pas s'y attendre, mais en profondeur, tout était prêt, car la réflexion de votre pensée, apparaissant dans le mental de votre ami, avait préparé votre rencontre.
 
Quelqu'un me demanda un jour: «Rencontrerons-nous dans l'au-delà ceux qui nous entourent ici?». Je lui répondis: «Oui, nous rencontrerons dans l'au-delà ceux que nous aimons et ceux que nous haïssons». Il était plutôt content du début de la réponse, mais très contrarié par la suite. Je lui expliquai encore: «Il y a deux êtres à qui vous pensez particulièrement: celui que vous aimez le mieux, et celui que vous détestez le plus. Vous ne pouvez vous empêcher de penser à eux. Soit que vous priiez pour l'ami, soit que vous maudissiez l'ennemi, vous pensez souvent aux deux, et ainsi vous les attirez tous deux. Le plus prodigieux est que, inopinément, vous rencontrerez ceux que vous aimez, comme ceux que vous détestez. Sans aucune intention de votre part, vous les attirez». Mon interlocuteur demanda: «Que faire alors?». Je lui dis: «Le mieux est de ne haïr personne, mais seulement d'aimer; c'est la seule solution. Dès que vous aurez pardonné à ceux que vous détestez, vous serez débarrassé d'eux. Vous n'aurez plus de raison de les haïr, vous les oublierez».
 
C'est encore le phénomène de réflexion que nous observons dans les succès et échecs des entreprises commerciales. Si une personne va voir quelqu'un pour conclure une affaire, son mental va se réfléchir sur lui. Si elle pense à un échec, l'échec se réfléchira sur l'autre. Tout ce qui les entoure va créer les conditions d'un échec. Si, par contre, quelqu'un se présente avec la pensée du succès, ce succès se réfléchira dans le cœur de tous ceux qu'il rencontre, et il n'en résultera que du succès. Par conséquent, ceux qui sont obsédés par l'idée de l'échec échoueront, et ceux qui sont empreints de celle du succès réussiront. L'histoire nous apprend qu'il y a des héros, des généraux, des rois, qui ont eu succès sur succès. Nous pouvons aussi trouver beaucoup d'exemples, dans la vie courante, de gens qui connaissent des séries d'échecs sans fin; tout ce qu'ils touchent se brise! Pourquoi en est-il ainsi? Parce qu'ils sont porteurs de destruction; elle est en eux, et ce qu'ils touchent n'en est que la réflexion.
 
Amir, le grand poète indien dit:
«Mes yeux! Vous possédez la lumière de Celui qui est parfait.
Si vous ne pouvez pas voir, ce n'est pas par manque de lumière,
mais parce que vous la maintenez sous le voile».
 
L'homme recherche continuellement une vision claire; il désire voir la lumière; pourtant, en couvrant son cœur, qui en lui possède la lumière divine, il se couvre les yeux, se privant de la vue. Nul ne peut enseigner à autrui à voir clairement, et on ne peut acquérir ce pouvoir. L'homme est voyant de par sa nature; s'il ne l'est pas, c'est surprenant.
 
Ceux qui savent voir voient non seulement l'individu qui se présente devant eux, mais sont capables de voir dix mille personnes qui se tiennent devant eux, toutes ensemble, en même temps, comme une multitude, et chaque individu séparément. C'est que plus le miroir s'élargit, plus il fait de la place pour les réflexions. C'est ainsi qu'en une seule personne, une multitude peut être réfléchie: cœurs, âmes et mentaux, tous en même temps. On commence sans doute par voir la réflexion d'un seul individu, mais à mesure que le cœur s'élargit, il reçoit la réflexion d'une multitude d'individus.
 
C'est là que se trouve le mystère de la hiérarchie spirituelle: c'est seulement par l'extension du cœur. N'entendons-nous pas souvent dire: «Je peux aimer une personne: celle à qui j'ai donné mon amour, mais je ne puis souffrir les autres». Telle est la limitation du cœur. Un autre dira: «Je peux aimer mes amis, ceux qui me sont familiers, avec lesquels je sens un contact, mais pas des personnes étrangères. Je ne puis les aimer, je me ferme à elles». Et, en effet, il se ferme. Il peut être capable d'amour, mais en présence d'étrangers, il emprisonne son cœur. A mesure que le cœur se libère de cette limitation, il s'élargit naturellement, car la dimension du cœur est plus vaste que l'on pourrait l'imaginer. Le poète Asif a dit:
«Si le cœur de l'homme s'épanouissait, il abriterait l'univers tout entier,
comme une goutte immergée dans l'océan.
Si grand peut être le cœur qu'il contiendrait tout».
 
Ce cœur qui peut tout contenir peut recevoir les réflexions de tous, car tout le processus de l'évolution consiste à s'élargir. S'élargir veut dire se libérer des limitations, et il en résulte que la vue devient plus claire.
 
Comment les mentaux de la multitude peuvent-ils être réfléchis dans le cœur? De la même façon que l'image d'un groupe est imprimée sur la pellicule photographique. Il peut y avoir une foule, la pellicule les reproduira tous. Si elle ne le peut pas, c'est qu'elle n'est pas assez grande. Le cœur aussi, comme la pellicule, est capable de recevoir cette réflexion; s'il ne le peut pas, c'est qu'il est trop limité, trop petit.
 
La vie entière est un phénomène de l'Intelligence absolue, c'est un monde de miroirs où tout est réfléchi. Quand nous y pensons profondément, nous constatons qu'en plein jour, nous fermons les yeux, et sommes endormis!
 
Question: Pourquoi prier, s'il est dans notre propre pouvoir d'obtenir succès ou échec?
Réponse: Il est également de notre propre pouvoir de prier ou de ne pas prier. La prière est une sorte de travail. Libre à nous de le faire ou de ne pas le faire.
 
Question: Il y a cependant des gens qui vont d'échec en échec, et qui prient pourtant.
Réponse: Il y a deux façons de prier: en profondeur et en surface. On peut faire ce que Jésus-Christ a appelé "de vaines répétitions", tout juste répéter les mots sans fixer sa pensée sur le sens de la prière. Mais si la prière a été entendue dans la profondeur du cœur, Dieu l'a entendue, car Dieu entend par les oreilles de l'homme. Ainsi, quand l'homme prie, à travers lui, Dieu l'entend.
 
Question: Si l'on n'est pas capable de prier ainsi en profondeur, comment l'apprendre?
Réponse: Par la pratique. Si, par exemple, quelqu'un n'est pas capable de tracer une ligne droite, en s'y appliquant cent fois, mille fois, il s'habituera à bien le faire. Il en est de même pour la prière.
 
Question: Est-ce le cœur qui reflète le mental, ou est-ce le mental qui reflète le cœur?
Réponse: Il faut savoir d'abord que le mental est la surface du cœur, et le cœur la profondeur du mental. Ainsi, cœur et mental sont une seule et même chose. En parlant d'un miroir: le mental est la surface du miroir, le cœur en est la profondeur. C'est le même miroir qui réfléchit. Le mot miroir est bien approprié, parce qu'il représente aussi bien le mental que le cœur.
Si la réflexion est venue de la surface, elle touchera la surface; si elle est venue de la profondeur, elle atteindra la profondeur. C'est comme la voix: si la personne n'est pas sincère, la voix vient de la surface, et n'atteint que les oreilles; mais la voix d'une personne sincère vient de la profondeur, et pénètre en profondeur. Tout ce qui vient des profondeurs pénètre profondément, et ce qui vient de la surface demeure à la surface.
 
Question: Pourquoi est-il si facile pour certains êtres d'aimer, et pour d'autres de haïr?
Réponse: C'est une question d'attitude. Celui qui a adopté une bonne attitude, une attitude harmonieuse, peut aimer naturellement; son désir spontané est d'aimer. Quand quelqu'un a adopté une mauvaise attitude, c'est-à-dire une attitude inharmonieuse, sa première impulsion est de haïr. Souvent de tels êtres commencent par haïr même la personne la meilleure, la plus estimable; par la suite, ils peuvent changer, ils peuvent se laisser conquérir.
 
Question: Si nous désirons obtenir quelque chose d'une autre personne avec beaucoup d'ardeur, ne la privons-nous pas de son libre choix en l'attirant dans notre direction?
Réponse: Malheureusement, oui. Le mécanisme de la vie entière est tel que cela se produit, consciemment ou inconsciemment; toute la vie fonctionne de cette façon. Nous l'ignorons, mais derrière tous les mentaux, il y a un seul mental. Ce monde est le jeu des mentaux, et le Mental Unique le mène. Tout ce phénomène, alors, est un spectacle de marionnettes. A l'extérieur, il y a ces poupées qui dansent, se battent, se tuent, mais derrière tout cela, il y a une seule Personne qui les fait bouger. Le spectateur, qui est là pour voir la pièce, se réjouit, mais il ne voit pas l'Être Unique qui est derrière. Celui qui jouit le plus de la pièce est Celui qui crée le Tout.
 
Question: Qu'est donc le secret de cet «Unique», placé derrière ces marionnettes? Pourquoi fait-il de l'un un pécheur, et de l'autre un saint?
Réponse: Blâmeriez-vous un écrivain qui, dans une pièce de théâtre, aurait donné un beau rôle à un acteur, tandis qu'un autre rôle serait bien moins enviable? S'il n'avait pas écrit les deux rôles, le drame n'aurait pas été complet. Que penser du musicien qui, du début à la fin, aurait construit toute sa composition sur une seule note? Il y a des notes hautes et des notes basses; ensemble elles rendent la musique complète. Il en est de même pour les personnages divers, qui, avec leur amour, leur haine, toutes leurs passions, composent ensemble la pièce de théâtre.
 
Question: Alors, Celui qui est derrière tout cela est engagé aussi bien envers le saint qu'envers le pécheur?
Réponse: Oui. Il est tout à fait obligé envers les deux; il n'y a pas à en douter.  La personne qui remue les marionnettes tient toutes leurs ficelles dans ses mains; elles sont entièrement dans ses doigts. Ses doigts éprouvent leurs joies et leurs peines; tandis que ses mains les font bouger, il les sent. L'image qui se présente extérieurement les montre comme étant séparés: le joueur étant différent des marionnettes. Mais si, de cette image, nous nous tournons vers la réalité, nous voyons que ces marionnettes sont de la même essence que le marionnettiste. Donc, leur relation réelle n'est pas celle des marionnettes et du marionnettiste dans le spectacle ordinaire. Leur relation dans la réalité est des plus intimes, il n'y a pas de distance. 
Je pourrais donner un autre exemple. En Orient, certaines personnes ont l'art de former des images sur un mur à l'aide de leurs mains qu'elles bougent devant une lampe. Elles savent produire toutes sortes de petits personnages. Les mouvements de leurs mains font surgir un roi, une reine, toute une histoire présentée par un seul homme. Nous ne le voyons pas. Ce que nous voyons, ce sont les ombres qu'il a produites sur le mur. Que sont-elles? Si elles représentent quelque chose d'indésirable, c'est lui qui l'a fabriqué, c'est toujours sa main. Si elles représentent quelque chose de désirable, c'est aussi sa main. S'il n'y avait pas de variété, l'histoire ne serait pas complète. Elle distrait les spectateurs, et donne grande satisfaction au joueur. Quand la pièce est finie, ses mains n'en sont pas affectées. Les ombres sont des ombres, ses mains restent toujours ses mains. Le jeu est temporaire, il passe.
 
Question: Pourquoi alors essayer de devenir des saints?
Réponse: Parce que notre tendance profonde est de devenir des saints. Si quelqu'un avait un penchant à devenir pécheur, il ne serait pas invité à ce jeu. Mais il n'y a pas de réelle tendance à être pécheur. Si quelqu'un trouvait sa plus grande joie à être pécheur, je n'appellerais jamais cela un péché, je l'appellerais vertu. Mais cela n'existe pas. Ce n'est pas sa joie, son bonheur, ce n'est qu'une passion qui s'empare de lui, et cette passion le conduit à faire le mal. Après quoi, il n'est pas heureux; nulle âme ne trouve sa joie, à la longue, à faire le mal. Ce qui apporte joie et bonheur ne peut être le mal.

 



Nota de damejane:
Vous retrouverez ce textes ainsi que d'autres merveilles
dans la bibliothèque de notre site si vous le désirez.
http://shanti2208.free.fr/Forum/index.php?topic=723.msg3665#msg3665
Bien à vous, votre dévouée :
damejane

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mer 29 Avr 2009 - 23:38    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert".. Répondre en citant

« Répondre #29 le: 15 Avril 2009 à 15:46: »

color=navy]Re : Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert"..[/color]




Bonjour à tous et à toutes!

Extrait proposé :
AGNI YOGA
COEUR 1932







62. Le Soleil est le coeur du Système ; de même le coeur humain est le soleil de l'organisme. Il y a de nombreux coeurs-soleils et l'Univers représente un système de coeurs ; c'est pourquoi le culte de la Lumière est le culte du coeur. Comprendre cela dans l'abstrait laisse le coeur froid ; mais, dès que la Lumière du coeur-soleil se mettra à vivre, la chaleur de l'aimant commencera à rayonner comme un vrai soleil. Il est dit "Traversez Santana à l'aide du coeur". Ainsi se développe la compréhension du coeur. Son rythme est considéré comme le rythme de la vie. L'Enseignement sur le coeur a l'éclat du soleil ; l'ardeur du coeur se déploie aussi rapidement qu'un rayon de soleil. L'instantanéité avec laquelle un rayon de soleil levant réchauffe toute chose est étonnante ; le coeur agit de même.

Je parle de l'ardeur du coeur lorsqu'elle est particulièrement nécessaire. La pensée sous tension embrase l'espace, la chaleur du coeur est un foyer constant. Le courage demeure dans la chaleur du coeur, souvenez-vous-en. L'apparition des forces noires agit telle une gelée sur les semailles, mais l'ardeur du coeur fournit le bouclier incandescent. Les ondes lumineuses demandent des expériences délicates, avec la même sollicitude approchez le coeur.


63. Le coeur qui s'est consacré à la droiture rayonne continuellement la bienveillance, indépendamment de ses envois volontaires. Le Soleil dispense ses rayons naturellement. Le coeur qui s'est consacré au mal lancera des flèches, consciemment, inconsciemment et continuellement. Un coeur de bonté répand autour de lui santé, sourires et félicité spirituelle. Un coeur mauvais détruit la chaleur et, tel un vampire, aspire toute force vitale. Ainsi l'activité des coeurs, bons ou mauvais, est incessante. Sur le plan inférieur de l'Etre, les conditions du bien et du mal diffèrent de leur signification dans le Monde Suprême.
On peut visualiser une fournaise brillante de Lumière et une crevasse béante d'obscurité. En un spectacle terrifiant, s'entrechoquent les épées des Archanges avec celles des démons ! Parmi les éclairs de la bataille, combien de coeurs seront attirés vers la Lumière et combien vers les ténèbres ?



64. II est judicieux de visualiser clairement la radiation permanente du coeur. Il est judicieux de comprendre que la présence de coeurs malfaisants est douloureuse pour les coeurs généreux. Ni sourire, ni grimace forcée ne masqueront l'émanation du coeur. L'affirmation du bien dans le coeur n'exclut pas une juste indignation ; mais l'irritation est du domaine du mal. Seul, l'effort vers la Hiérarchie détermine la démarcation entre de nombreux sentiments.







.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:21    Sujet du message: Le Centre Cardiaque.. ou "coeur ouvert"..

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> enseignements de Lamadelama Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky