Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Ciel ou enfer dépendent du "niveau d'éveil"..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> carnets ésotériques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lamadelama
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: ici
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 15:56    Sujet du message: Ciel ou enfer dépendent du "niveau d'éveil".. Répondre en citant

Ciel ou enfer dépendent du "niveau d'éveil"..



Ciel ou enfer dépendent du "niveau d'éveil"..


- De même que le Ciel n'est - "Ciel" - pour les âmes qu'autant que la culture d'esprit de leurs supports "personnels" successifs qui les a faites "âmes d'un certain niveau de développement spirituel.." (ou niveau d' "éveil"..), les met à même de bénéficier de ses ressources.. l'enfer n'est "enfer" pour la personnalité qu'en fonction de son manque d'évolution spirituelle : son manque de contact avec l'âme..

- Après la désincarnation, là où la conscience n'est pas suffisamment éveillée, alors les "êtres inférieurs", daimons ou élémentaux, énergétiques bien plus qu'anthropomorphiques.. seront les seuls ou les premiers pouvant être perçus par elle, et par définition capables de la "marquer" de leur empreinte énergétique, de type brûlure par exemple, ou sensation de frayeur ou telle autre déplaisir qu'il sera dans leur nature d'infliger, et dans la faiblesse (due à son manque d'éveil..), de cette âme[1] : de subir..

- Il n'est question en tout cela que d'énergies et de sensibilités ( ou "fragilités", si l'on préfère..), à ces énergies. Sitôt que l'être peut s'élever au-dessus du niveau vibratoire de ces entités, il cesse d'y être sensible et bien naturellement.. leur échappe. On a donc le ciel ou l'enfer que l'on a "mérité[2]" par son élévation ou son manque d'élévation.. spirituelle. Voilà pour la généralité..

- Les champs ou plans célestes (les "mondes" supérieurs ou ceux de l'âme..), et les champs ou plans infernaux (à l'intérieur de la matérialité - les mondes de la densité - et dans les trois mondes de l'expression de toute "vie" - et au dessus de la matérialité, soit dans l'astral inférieur comme dans le mental inférieur, là où sont les émotions comme les pensées ordinaires, orientées vers la matérialité et la satisfaction des désirs matériels..), sont au moins aussi complexes et sûrement bien plus que ce que connaissent les sciences matérialistes actuelles et que ne l'imagine la philosophie la plus élevée.

- Lorsque l'on parle de "mort", il s'agit en fait de plusieurs sortes de morts successives, plus ou moins intenses - plus ou moins ressenties comme telles.. - et plus ou moins lentes.. Tout cela se faisant en fonction de la "focalisation" de la personnalité dans le courant de sa vie et même dans le courant de ses dernières incarnations, donc du résultat temporaire de la "personnalité globale" temporaire que l'âme supporte pour l'avoir émanée d'elle-même, au cours du cycle d'incarnations actuel. Chaque cycle d’incarnations est caractérisé par le temps passé en ou hors incarnation, par la fréquence d'incarnations mâles ou femelle (termes pris ici car les incarnations humaines sont après tout aussi des incarnations "animales"), et les présentes lignes valent autant pour le 3e règne (animal), que pour le 4e règne (humain).. ainsi que par différentes caractéristiques de caste, de niveau intellectuel (correspondant là aussi au besoin Karmique du moment..), force ou souplesse physique, puissance du système nerveux.. force ou faiblesse de la libido, etc.. des traités peuvent s'écrire sur les caractères extérieurs des êtres, ne sont-ils pas objets de toutes les littératures romancées du monde ?


- Vivre pour telle ou telle "part" de nos opportunités Karmiques nous engage pour l'avenir dans tel sens que nous avons une grande liberté de choisir, l'absence de cette liberté ne résultant en fait que de "l'illusion de non-divinité".. qui est justement la raison profonde de notre présence ici-bas, de notre retour[3] en incarnation.





■ nota[1], âme : qui se vit encore à ce moment comme la dernière personnalité, celle qui est la plus marquée et qui va rendre le fruit, le condensé, de son expérience dans la forme à l'âme.. Il y a pour un temps.. une "sur-identification" au temps et aux lieux et à la "vie" la plus récente, pour un temps variable en fonction de l'illusion ou de la capacité à percevoir la réalité de l'être "global" qu'est l'âme en regard de sa proximité ou de sa distance, de son "détachement" dirons nous.. d'avec le plan terrestre de son expérimentation !

■ nota[2], mérité : le Bouddhisme insiste avec raison sur les mérites et les démérites de chacun, qui font nos ciels et nos enfers successifs, et cela en incarnation, comme hors de l'incarnation.. (au "ciel" donc..), à moins que ce ne soit en "enfer"..
- Voir aussi J-P Sartre : l'enfer, c'est les autres.. ( mais n'est-ce pas aussi nous-même qui pouvons être "l'autre", - l'infernal.. - pour autrui. ) ( hi, hi ! )


■ nota[3], retour : de fait : la continuation de l'obligation de revenir en incarnation, n'ayant pas encore "gagné" par la transfiguration la possibilité de demeurer au "ciel", c'est à dire le 5e règne, le règne des âmes..




Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ




.
_________________
la fleur aux sept couleurs est la clé des 7 rayons..


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 15:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> carnets ésotériques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky