Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les nouveaux professionnels de l’humanitaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lamadelama
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 200
Localisation: ici
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Fév 2011 - 12:56    Sujet du message: Les nouveaux professionnels de l’humanitaire Répondre en citant

Les nouveaux professionnels de l’humanitaire

source => http://humanitaire.blogs.liberation.fr/msf/2011/02/les-nouveaux-professionn…


Les nouveaux professionnels de l’humanitaire


* Par Hassan El Sayed (chef de mission pour Solidarités International en Afghanistan) et Fabrice Weissman (membre du Crash)


L’aide humanitaire serait-elle en passe de devenir un secteur d’activité comme les autres, attirant de jeunes professionnels plus soucieux de «faire carrière» et de bénéficier des avantages matériels de l’expatriation que de s’engager dans des actions de solidarité internationale qui font sens à leurs yeux? C’est ce que craignent un certain nombre de chargés de recrutement des ONG humanitaires qui voient se multiplier les candidatures de «volontaires» aux exigences parfois extravagantes.


Excédé par les demandes de certains postulants, Hassan El Sayed, chef de mission pour l’ONG Solidarités International en Afghanistan a écrit cette lettre de candidature fictive résumant les attentes de ces «nouveaux professionnels de l’humanitaire». Cette dérive, qui est encore loin d’être majoritaire dans le monde des ONG, reflète avant tout la dépolitisation du personnel de l’aide sous l’emprise de méthodes de management technocratiques dévalorisant l’engagement ainsi que la réflexion et le débat sur le sens et l’organisation de l’action collective. Si cette dérive devait perdurer (et rien n’indique le contraire), il y a fort à craindre que le profil des «nouveaux professionnels de l’humanitaire» ressemble de plus en plus à celui dont notre collègue Hassan fait ici le portrait acide et révolté ).

~~~~~~~~~~~~~~~~

voici donc ci-après cette "lettre de candidature fictive" :

Lettre de « motivation »

Cher chargé du recrutement,

J’ai le plaisir de vous adresser cette missive afin de vous faire part de ma disponibilité immédiate pour un départ en mission avec votre organisation. 
Fort d’une expérience de plus d’un an dans le milieu de l’humanitaire, je suis aujourd’hui conforté dans mon engagement et je souhaite contribuer d’une manière significative à l’essor de vos activités. 

Vous comprendrez, cher monsieur, qu’après 9 mois de volontariat, je ne puis aujourd’hui me permettre de ne pas bénéficier d’un statut de salarié. En effet, et en parfaite concordance avec les souhaits exprimés par le chef de l’Etat, je souhaite lancer les démarches pour acheter un appartement à Paris.

De par mon grand attachement aux principes, métiers et objectifs de votre organisation, j’accepte volontiers de m’engager pour une période maximale de 6 mois. Néanmoins, mon projet professionnel est de me positionner sur des missions courtes de maximum 2 mois afin de faire bénéficier le monde humanitaire de mes compétences.

Par ailleurs, je suis actuellement en couple et je ne puis me séparer pour une période si longue de ma compagne, j’insisterai donc sur une possibilité d’un départ accompagné. Je comprends bien que ma compagne aura un perdiem[1] spécifique et bénéficiera d’une assurance médicale. 

Aussi, étant donné le profil plutôt complexe des pays où votre organisation agit, je souhaiterais mettre l’emphase sur ma préférence pour un départ dans des zones paisibles où il n’y aurait pas de conflit armé ou de banditisme. Je dois également mettre l’emphase sur ma grande aversion pour les amplitudes thermiques significatives. Je ne me sentirais pas à l’aise dans un pays où le climat est trop froid, trop chaud, trop sec ou trop humide. Je souhaite donc m’engager dans un pays à climat tempéré.
Finalement, et concernant le poste que je souhaiterai prendre dans votre organisation, je suis tout à fait prêt à accepter un poste de Chef de Mission. En revanche, je voudrais exercer ce poste dans le cadre d’une mission avec un maximum d’une dizaine d’expatriés. Une taille plus importante serait trop contraignante et m’empêcherait sans doute d’avoir une vie sociale normale. A ce sujet, je souhaiterais insister sur ma préférence pour un lieu où les activités sociales, sportives (natation, tennis…) et culturelles (cinéma, théâtre…) sont possibles.

J’espère, cher monsieur, que vous ferez suite à cette lettre avec diligence.

Cordialement.

~ Commentaires ~

J'ai envie de soulever tant de points à la lecture de cet article que je ne sais par où commencer....

Tout d'abord, oui je comprends tout à fait ce que vous cherchez à soulever, et...Je ne suis pas "pas d'accord" avec vous.

Mais,

Je pourrais parler des conséquences de la "professionnalisation" forcée de l'humanitaire, où pour un poste de log ou d'admine projet il faut désormais un "master humanitaire" et où la possession de ce diplôme ou l'un de ses avatars est plus important pour un poste de chef de projet ou même de chef de mission que l'expérience sur le terrain, de comment ces jeunes diplômés de science po et d'ailleurs arrivent tout frais tous frétillants et sont submergés par la réalité et mettent souvent en danger eux-mêmes et les autres.

Je pourrais également parler du fait que le volontariat et le fait de penser que l'expatrié humanitaire ne doit avoir ni mari/épouse ni enfant est une spécifité française dans le paysage mondial des ONgs internationales.



~~~ Je raconterais plutôt une scène à laquelle j'ai assisté plusieurs fois ~~~


Médecins Sans Frontière et Médecins du Monde organisent chaque mois une ou deux séances à leur siège, séance d'information à destination des péquins n'ayant jamais bossé pour eux et désirant postuler.

Il s'agit de présenter l'action de l'ONG, les contextes d'intervention, le profil de l'expatrié, le type de postes, les conditions de travail, la démarche attendue.

Les séances sont animées par des jeunes RH.

Que ce soit à MSF ou à MDM, les séances se sont déroulées comme suit:

les RH racontent l'histoire de l'ONG, sa charte, ses choix politiques, financiers, etc. A la fin de leur petit speech elles invitent le public à poser des questions.

Quand je les ai interrogées sur la position de l'ONG sur le processus de Réforme Humanitaire des Nations Unies, elles ne savaient pas de quoi je parlais...

Ensuite, les RH soulignent, diapositives avec dessins humoristiques à l'appui, que "l'humanitaire n'est pas un super héros, il ne cherche pas à sauver le monde, il ne s'agit pas d'un rêveur idéaliste dans les nuages", mais d' "un professionnel".

Puis vient la présentation des types de postes.

Enfin, les RH demandent au public de se présenter tour à tour.

Alors? Jamais plus du tiers de médicaux (majoritairement des infirmières), une minorité infime de "profils sociaux" (éducateurs spécialisés, assistantes sociales, anthropologue, sociologue), et..... Une masse de gens ayant fait de la "comm' " ou venant des finances.
A chaque fois, les RH ont conclu le tour de salle en avertissant/expliquant aux "profils sociaux", qu'elles appelaient "profil atypique" qu'il n'y avait pas de travail pour eux, quel que soit le type de poste, dans leur ONG.

Visiblement avoir travaillé avec des jeunes gens sortant de prison en France ne peut en aucune sorte permettre de travailler dans un programme à destination des enfants des rues, être un anthropologue spécialiste des violences sexuelles ou du sida ne peut être utile pour un programme VIH ou violences sexuelles, mais être banquière, ou responsable projet dans une agence de pub, oui.

.........

Rédigé par : V. | 01/02/2011 à 13:56
........................................................


commentaire de " - forum - SUR LE SENTIER - ( par [lamadelama] ) - " :

- il y a donc bien un problème de recrutements manifestement inappropriés dans les ONG
( est-ce seulement dans certaines ONG, ou dans toutes ? ... )


- il y a aussi un problème de financement, ou plus exactement d'utilisation de ce financement.. il me souvient avoir lu à propos de l'onu, qui n'est pas une ong, quoique.. ( n'est-elle pas sensée être en quelque sorte : "supra-les-gouvernements".. ? ), à une époque comme on dit : "d'en pleine guerre".. que des hauts fonctionnaires de l'ONU bénéficiaient de voyages en avion entre Europe et USA (ou Canada), chaque Week-end que Dieu fait .. On dira, d'accord, que l'onu n'est pas sensé faire dans le bénévolat.. on doit en convenir.. soit ! mais il est tout de même assez révoltant à la pensée humanitariste d'apprendre qu'une partie de l'argent des peuples ( les nations, c'est bien les peuples, n'est-ce pas ? ou bien.. ), part en confort de vie pour des gens par ailleurs déjà plus que bien rétribués.. De mon humble point de vue de spiritualiste, j'assimilerais çà, (ce type de comportements dépensier..) à du détournement de fonds publics déguisé.. à buts d'enrichissement, ne s'enrichit-on pas lorsque l'on se fait entretenir par les autres, qui plus est sans que ces autres n'aient ni leur mot à dire, ni la possibilité de s'y opposer.. là, en ce dernier cas, je l’assimilerai d'autant plus à du détournement de fonds (heu.. déguisé !).. mais - comme on dit sur "franche-infos" : vous n'êtes pas obligés d'y croire ! - hi, hi !

- enfin consolons nous en songeant qu'au moins eux, les hauts fonctionnaires de l'aux nues : ils ne feront pas la manche au coin de nos rues.. c'est toujours çà..

.........................................................



nota[1], per Diem : voir => perdiem : « wikipédia »




bien à vous - lamadelama -


.

_________________
la fleur aux sept couleurs est la clé des 7 rayons..


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Fév 2011 - 12:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky