Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La prière juste

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> Prières du monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 7 Sep 2008 - 18:19    Sujet du message: La prière juste Répondre en citant

.


La prière juste: 

 


"Au temps où saint Nicolas courait le vaste monde, son chemin le conduisit un jour au bord d’un fleuve aux vagues éblouies par le soleil de midi. Là était un passeur qui sonnait de la trompe à la proue de sa barque. Tandis que Nicolas se hâtait vers le ponton de planches, il aperçut à l’écart de l’embarcadère un pauvre diable en guenilles agenouillé devant une hutte de branches. Le visage de cet homme et ses mains offertes à la brise émurent son cœur simple. Il le désigna aux gens qui l’entouraient, demanda si quelqu’un le connaissait. On lui répondit : “C’est un sage infini, ses prières font des miracles.”Nicolas avait soif d’apprendre, et d’aimer plus encore. Il s’approcha du bonhomme qui semblait converser aimablement avec la lumière du jour. Il perçut bientôt les paroles de sa prière. Il s’arrêta grandement étonné. “Hélas, se dit-il, ce miséreux que l’on prend pour un saint n’est en vérité qu’un fou de plus sur cette terre !”

Il s’accroupit à son côté. L’autre ne parut même pas s’apercevoir de sa présence. Sans cesse il répétait, la figure contente comme s’il voyait Dieu devant lui dans l’air bleu :
- Seigneur, ne m’aide pas ! Ne m’aide pas, Seigneur !
- Que fais-tu donc, l’ami ? demanda Nicolas.
- Je prie Dieu, lui répondit l’autre dans un grand sourire édenté.
- Pauvre homme, murmura Nicolas, ce n’est pas ainsi que l’on prie.
“Seigneur, assiste-moi, donne-moi aujourd’hui le pain qu’il faut pour vivre”, voilà les termes justes.” L’homme le regarda surpris, reconnaissant.
“Je sais si peu, ami ! Oh, merci de m’instruire. “Seigneur, assiste-moi”, c’est là ce qu’il faut dire ? Sois béni, je ne l’oublierai pas.”

Ils s’embrassèrent, contents l’un de l’autre, puis Nicolas courut à la barque où le passeur déjà levait la passerelle. Vers le milieu du fleuve, le voyageur se retourna pour un dernier regard à son frère d’un instant. Il le vit qui gesticulait sur la berge et criait des paroles trop lointaines pour qu’il pût les comprendre. Il fit un geste d’impuissance, et aussitôt resta bouche bée. Il se frotta les yeux, les rouvrit. L’homme en guenilles s’avançait sur l’eau claire, trottant comme sur un chemin terrestre. Son pied effleurait à peine la crête des vagues. Il eut tôt fait de rattraper le bateau.

“Hé, l’ami, cria-t-il, comment m’as-tu dis qu’il fallait prier Notre Père ? Je ne m’en souviens plus, pauvre sot que je suis !”
“Mon Dieu, pensa Nicolas, tremblant comme la voile au vent, un homme capable de cheminer ainsi sur l’eau sans se mouiller un poil est assurément plus proche de Toi que je ne le serai jamais.” Il répondit :
“Ne change rien, mon frère ! “Seigneur, ne m’aide pas”, c’est la prière juste !
La paix sur toi !”

L’autre lui fit un signe d’amitié, s’assit parmi les brins de soleil qui illuminaient le fleuve et s’en revint ramant de ses deux mains ouvertes vers la rive tranquille en chantant sa prière au ciel, à pleine voix."


 Henri Gougaud

 



bien à vous : damejane
 
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Mar 8 Mai 2012 - 14:50; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Sep 2008 - 18:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 21 Avr 2012 - 20:10    Sujet du message: La prière juste Répondre en citant

.





je me souviens d'une version qui m'a été racontée par un Lama, je vous la raconte de mémoire :


L'histoire se passe au Tibet. Voici qu'un fils aimant sa mère avec un profond respect et une profonde gratitude pour l'amour qu'elle lui avait toujours manifesté, et s'en revenant d'un long voyage passait lui rendre visite. Sa maman était une femme ayant atteint un grand âge, mais elle conservait en elle cette vivacité et cette petite lumière que l'on pouvait observer dans son regard..

Elle manifestait toujours une grande dévotion à Bouddha. Aussi son fils, sur le chemin du retour, pensait à elle en se demandant quel présent il pourrait bien faire pour combler sa vieille maman.. Il était si pauvre...Tout en marchant le long du sentier sinueux qui traversait les cols des montagnes, tout en guidant son petit cheval, perdu dans ses pensées, voici que son regard se pose machinalement vers le sol qu'il est en train de fouler...

Soudain il aperçoit une petite dent qui appartenait probablement à un Yack. Voilà ! se dit il en s'exclamant, je vais l'offrir à ma mère en Lui disant que c'est une dent du Bouddha.. Arrivé enfin à destination, notre brave fils, offrit à sa mère le précieux cadeau dans lequel il avait mis tout son cœur.. Il remis donc la dent cérémonieusement emballée dans un tissus blanc, lui recommandant d'en prendre bien soin, car c'était une offrande que lui avait fait un grand Lama pour sa mère, un saint homme très connu dans la région d'où il venait.


La vielle dame était comblée de joie, et aussitôt, elle dressa un petit autel, la dent de "yack" posée sur un joli tissus, contemplant avec dévotion la fausse relique... le regard rempli de joie et de gratitude, le cœur comblé d'amour et de reconnaissance envers son fils... La dent se mit à suinter un huile parfumée, embaumant ainsi la modeste demeure, à la grande surprise du fils...

Cette veille femme était habituée à faire tourner les moulins à prières, or, à présent qu'elle possédait une dent de Bouddha, elle avait envie d'en apprendre une par cœur. Or, ce jour là, son fils était parti accompagner un moine, pour l'aider à traverser le fleuve capricieux, sur un radeau fait de peaux de Yack... La vieille dame, forte de son idée, courut jusqu'au fleuve dans l'espoir de rattraper son fils et de demander au moine conseil pour lui enseigner à prier... Hélas, son fils et le moine étaient déjà à mi- parcours sur le fleuve, et le tonnerre vomissant du bruit du fleuve étouffait ses appels... son fils et le moine lui faisant signe qu'ils n'entendaient rien de ce qu'elle tentait de leur demander...


C'est alors, que la vielle dame se mit à marcher sur les eaux du fleuve, et arriva au bateau, demanda au moine de lui indiquer une prière.. pour faire honneur à Bouddha... Voyant cela, le fils et le moine, surpris et réalisant ce que la vieille dame venait de faire, s'agenouillèrent humblement dans le bateau et le moine lui dit, que cela importait peu de connaître une prière par cœur, l'essentiel étant de pratiquer avec son cœur, comme elle l'avait fait jusqu'à présent..



damejane



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:57    Sujet du message: La prière juste

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> Prières du monde Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky