Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
PÈRE/MÈRE, rêve ou réalité, Discussion entre toi et moi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page de FlÕt
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FlÕt


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 143
Localisation: Québec
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 10 Nov 2010 - 04:11    Sujet du message: PÈRE/MÈRE, rêve ou réalité, Discussion entre toi et moi Répondre en citant

PÈRE/MÈRE, rêve ou réalité, Discussion entre toi et moi. Français & English



Je me lève en ce beau matin, je ne me rappelle plus si j'ai rêvé, une nouvelle sensation envahit mon corps comme si j'étais plus léger, plus jeune, même si je ne me rappelle pas de cette nuit, je me sens rajeuni, comme si on m'avait enlevé tout le poids des années. J'ai une drôle de sensation, je me sens joyeux, c'est comme si je prenais conscience que j'étais en vie, je veux dire que la vie m'habite encore plus. Je me sens tellement bien, je suis envahi d'une nouvelle lumière, mon corps est moins lourd, plus léger.

Je me dirige vers la salle de bain, je ne marche pas, je flotte littéralement, je me laisse emporter par cette vague de bien-être, je respire l'air et cela amplifie ma joie de vivre. Je me regarde dans la glace et je me vois comme si c'était la première fois, mon visage est rayonnant, plus aucune trace de fatigue, je fais couler l'eau pour m'asperger le visage, en touchant à l'eau, je la sens vivante, comme si elle avait une autre texture, elle est palpable comme si elle était en vie, je ressens au toucher de ma peau cette eau vivifiante qui enlève toute imperfection pour rendre ma peau douce et vivante. C'est la première fois que l'eau me fait réagir de la sorte.

Par la suite je vais prendre une douche et, encore là, je suis en train de vivre quelque chose de grandiose, l'eau et moi ne formons qu'un, c'est comme si l'eau avait une conscience et était palpable, je ressens sa densité, son énergie si vivante, elle me parle à sa manière, tout mon corps résonne à une autre vibration, je ressens cette fusion, toutes mes cellules sont revigorées et je sors de cette expérience tout émerveillé. Je me choisis des vêtements et là je ne réfléchis plus, j'y vais avec le ressenti et après avoir suivi mon coeur je suis habillé et je rayonne, je me sens bien, je sens que mes vêtements amplifient mon énergie.

Je me prépare à manger, j'ai le goût de prendre des fruits, je mange une pomme, une orange et une banane avec quelques tranches grillées de pain de blé, je constate que le goût n'est pas le même, tout est amplifié et plein de vie. C'est comme si je prenais conscience d'une nouvelle réalité
me faisant redécouvrir ce qui m'entoure sur un autre angle plus lumineux, plus harmonieux et en paix.

Je regarde le journal du matin, il annonce un tremblement de terre, plusieurs morts, l'argent est à la baisse, un meurtre a eu lieu en ville etc... C'est bizarre je ne me sens plus concerné, touché par ces écrits, avant je réagissais à toute cette misère, mais là c'est drôle je me sens au dessus, comme si c'était irréel. Comment est-ce possible avant ce jour tout m'affectait et là plus rien ne m'atteint, j'ai ce bien-être qui m'habite, je sens un lâcher prise, c'est comme si je n'étais plus de ce monde et en même temps j'y suis. Je laisse le journal de coté car je n'ai plus d'intérêt à le lire, allumons la télé, encore là j'entends les nouvelles de ce tremblement de terre, mais je ne me sens pas concerné, je pense à ces personnes mortes et les familles éprouvées par leurs pertes, je ressens mon coeur et de l'amour envers ces gens, je prie le bon Dieu de leur venir en aide. Je ferme la télé, c'est comme si ce qu'elle émanait ne me nourrissait plus. Je reste en silence, je m'en imprègne, je sens une force en ce silence, comme si je recevais de la nourriture, je ne peux pas l'expliquer, je ressens l'énergie qui s'en dégage.

Je sors de la maison, il pleut à tomber des cordes, au lieu de m'entendre dire qu'il fait un sale temps, je suis émerveillé de voir un tel spectacle, l'eau va nourrir la terre et va nettoyer sa surface, je me suis dit que c'est une belle journée pour la nature. C'est drôle, avant j'aurais dit que ma journée était gâchée par ce mauvais temps et au lieu de me plaindre je me réjouis qu'il en soit ainsi. Je rencontre mon voisin qui est en train de partir à son boulot, d'habitude je suis incapable de le sentir et là je me sens plein d'amour pour cet homme, c'est comme si ce que je percevais avant ne me dérangeait plus. Je lui ai dit bonjour et je lui ai souri, ce qui n'est pas dans mes habitudes, mon voisin en fut même étonné car il évitait de me parler, il ressentait que je ne l'aimais pas et cette fois-ci, tout content, il m'a dit bonjour avec son plus beau sourire. Je me suis dit que c'était bien et que j'allais continuer dans cette attitude.

Ce qui est le plus drôle c'est que ce voisin avait une réputation à courir les femmes pour s'enrichir de leur argent, à tout bout de champ il avait des démêlés avec la justice, la police était fort occupée. Mais pour une fois je ne le voyais plus de cette manière, c'est comme si j'avais compris qu'il était responsable de ses actes, mais que je n'en étais plus perturbé, je l'aimais d'un amour inconditionnel et j'étais prêt à lui venir en aide s'il m'en faisait la demande. Cela m'a fait réaliser que je ne devais plus absorber les faits et gestes de mon prochain, que l'important était d'écouter mon coeur et de ne plus chercher à comprendre mais d'accueillir et d'accepter la vie comme elle se présente. Je sentais ce lien d'unité avec ce voisin, comme si quelque part lui et moi ne formions qu'un. En me levant ce matin j'ai ressenti que je n'avais plus ce poids, comme si j'étais un homme neuf, je le ressens toujours, et que je devais enlever tout les poids de cet homme, le voir dans toute sa légèreté, comme s'il avait toujours été en parfaite résonance et dans la perfection.

En cet instant j'ai compris que j'étais uni à toute la création et que celle-ci était ma propre extension, il n'était plus important ce que j'en pensais mais plutôt ce que je ressentais. Tout était unité, égalité en tout et en soi, peu importe comment ce monde réagissait et se comportait. Pour moi il ne devait avoir qu'une réalité et c'est par le coeur que je ressentais toute cette quiétude et cette sérénité, juste être en parfaite relation avec tout ce qui m'entoure, de lâcher prise de ce que j'en pensais, les mots n'étaient plus importants, juste ce que mon coeur ressentait en cet instant présent. La vie n'est qu'une relation sacrée en tout et en soi, formant un seul coeur. J'ai compris que je ne pouvais pas changer la perception de mon prochain, ce que je pouvais faire est de me changer moi pour vivre cette unification. Tout comme l'eau je dois fusionner et ressentir ce bien-être que celle-ci m'a procuré, en amplifiant tout mon être de ce partage, de cette relation privilégiée, tout devient privilège et gratitude envers la vie.

J'ai compris ma relation sacrée avec la terre et ce qu'elle me procure, les aliments pour nourrir mon corps, je devais y faire attention, la respecter, être en conscience pour bénéficier de tout son amour, de toute cette énergie lorsque je suis dans le silence de ne faire qu'un avec celle-ci, tout devient une relation sacrée en tout, rien n'est banal, tout est perfection.

Je comprends que je suis composé d'eau, de terre, d'éther (air), de feu et que ma relation avec ces éléments ne font qu'un, en réalité je suis cette force créatrice, cette intelligence divine qui a pris forme dans un corps pour vivre cette relation sacrée, ce que je suis est un ensemble de ce cosmos, des poussières d'étoiles, un ensemble d'atomes pour constituer ce véhicule de lumière pour expérimenter cette matière.

Au lieu de me servir des mots pour vivre ma relation avec ce monde, je me sers de mes ressentis, mon centre d'interprétation, de perception, c'est par le coeur qui me dicte si je suis en parfaite résonance, en unification, ce qui me permet d'amplifier l'amour que je porte en cette création, à tout ce qui existe, à part ma forme distincte, je suis conforme à tout ce qui est créé, je réunis tous ces éléments. Pour être en mesure de sentir ce bien-être, il me suffit d'émaner la même fréquence, de ne plus percevoir avec des yeux humains, mais avec un regard divin. Qu'est-ce qui me dérange en ce monde c'est les comportements humains, car ils ne sont pas en harmonie, ils n'ont pas rejoint la conscience cosmique, se contentant par les mots de se rendre la vie misérable, au lieu de tirer profit de cette énergie cosmique, cette force créatrice qui est à l'origine du tout.

Le passé, présent et futur n'est que l'interprétation de ce monde, en réalité, il n'y a que l'ici et maintenant, tout est en transformation, ce qu'on appelle la mort n'est que transition, tout se recycle, un changement de conscience de réalité conforme aux désirs de celle-ci. Je réalise que malgré tous ces efforts pour avoir ma place en ce monde, je n'avais pas compris le lien divin qui m'unit à toute la création, ce cosmos et autres dimensions. Mes mots désormais ne serviront plus à critiquer, à juger, à me plaindre, j'utiliserai les mots pour amplifier mon unification au tout, amplifier mon amour, amplifier mon égalité, amplifier ma relation sacrée en tout et en soi, mes mots servent de son ne reflétant que ma gratitude infinie devant toute cette magnificence. Je réalise que je suis seul responsable de mon bonheur, un seul chemin m'apportait cette connaissance et ce savoir sans utiliser les mots, mon coeur est la porte qui m'ouvre à toute cette richesse divine et les mots sont des sons qui attirent vers moi mes propres demandes, car c'est en ceux-ci que j'émets mes désirs.

Avant ce que je percevais comme étant vrai se reflétait dans ma vie, comme ne je voyais que par mes yeux humains et mes sens, je me suis limité à ne voir que par une petite fenêtre, oubliant tout l'espace autour. Je me contentais de ce que j'apercevais en tirant mes propres conclusions, celles-ci étaient faussées car il y manquait tout cet espace non compris, non ressenti et pourtant j'avais sous la main ce qu'il y a de plus réceptif, mon coeur, je n'ai pas écouté ce qu'il m'enseignait, je me suis laissé instruire par les mots de ce monde, très limité dans sa façon de voir la matière et ce qui la compose. Je réalise que je dispose d'un grand savoir, il me suffit de m'unifier, de ressentir cette fusion de ce cosmos et de ne faire qu'un, je vibre ma relation d'unité, d'égalité et de sacrée en tout et en soi, mon émanation est amour pour moi et pour ce tout, ne formant qu'un, les mots ne sont que pour servir à ouvrir les consciences pour vivre ce lien divin en tout et en soi.

Je réalise qu'en élevant ma vibration, les maux de ce monde ne m'atteignent plus, je réalise que chacun a ce pouvoir en soi, en son propre coeur, mes mots serviront à éveiller les consciences tout en permettant à chacun s'il le désire d'avoir accès à ce grand savoir, du PÈRE/MÈRE'' Dieu, chacun a comme héritage ce coeur à l'image de Dieu. L'être qui prend conscience de son coeur est libre de faire selon ses propres désirs, par contre il est seul responsable de son état d'être, autant son coeur peut lui procurer la joie, autant son contraire. Si tu n'es pas en parfaite résonance, tu subiras cette discordance, le coeur est synchronisé à te guider sur la bonne voie à suivre. Je réalise depuis ce matin que ma compréhension s'est élargie, désormais je ne vois plus ce monde de la même manière, je comprends le lien divin qui m'unit à tout et c'est en mon coeur que tout se passe, mon mental ne fait qu'interpréter ce que je pense. Ainsi j'élève tout dans la lumière et dans la perfection, pas à pas je me laisse imprégner de cette sagesse divine qui me dévoile ce que j'ai besoin de savoir, ainsi je laisse PÈRE/MÈRE, Dieu, me guider à suivre ma relation d'unité, d'égalité et de sacrée en tout et en soi, ce que je fais est pour le bien de tous, car ayant compris que je suis UNIFIE à tout, tout se vie dans le coeur.

Soudain j'entends mon cadran sonner, je réalise que j'étais en train de rêver en toute conscience, ce n'était qu'un rêve, je sens cette lourdeur m'envahir, comment est-ce possible, j'étais sûr que j'étais en train de vivre la réalité.

Une chose est certaine, j'ai beaucoup appris de ce rêve, maintenant je remercie PÈRE/MÈRE, Dieu, de m'avoir fait vivre cet état de conscience, je ne vois plus le monde de la même manière, c'est tellement clair pour moi, je sais maintenant que tout se vit par le coeur, je ne me laisserai plus perturber par les mots, j'ai mes propres mots qui serviront à éveiller ce monde. Maintenant je sais qui je suis, gratitude infinie PÈRE/MÈRE, quel beau rêve, mais en fait ce n'était pas un rêve, c'était la réalité, la vraie, celle que je dois choisir de vivre, il n'y a plus cette petite fenêtre, il n'y a que cet espace qui remplit tout. À moi de vivre cette relation d'unité, d'égalité et de sacrée en tout et en soi, tout en émanant mon amour absolu et ma gratitude infinie, en toute conscience je vis cette relation d'être, une méditation continue, réalisant qu'en cet instant je suis au service de l'UN, mon but est d'éveiller ce monde pour que chacun soit en parfaite résonance, le même son du créateur ''OM'' tous en harmonie, tous dans la même direction, ne reflétant que l'image du PÈRE/MÈRE, Dieu, le Coeur de tous.

N'oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.
Gratitude & We Are One
FLÕt du NOuveau MOnde FLÕt of the New World

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à ces sites http://flot-rah.blogspot.com/ http://terrenouvelle.ca/Messages et http://www.facebook.com/group.php?gid=70968135984 L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.
Si tu crois être l'ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t'aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.


FATHER/MOTHER, dream or reality, Discussion between you and me.



I rise in this beautiful morning, I do not remember more if I dreamed, a new feeling invades my body as if I were lighter, young person, even if I do not remember this night, I feel renovated, as if me had been removed all the weight of the years. I have funny feeling, I feel merry, it is as if I became aware that I was in life, I want to say that the life lives me still more. I feel so much well, I am invaded of a new light, my body is less heavy, lighter.

I move towards the bathroom, I do not walk, I float literally, I let myself carry by this wave of wellbeing, I breathe the air and that amplifies my love of life. I look myself in the ice and I see myself as if it were the first time, my face is radiant, plus any sign of tiredness, I make run water to sprinkle the face, while touching water, I feel it alive, as if it had another texture, it is palpable as if it were in life, I feel with the touch of my skin this vivifying water which removes any imperfection to make my skin soft and alive. It is the first time that water makes me react kind.

Thereafter I will take a shower and, still there, I am in the moment of living something of imposing, water and me let us form only one, it is as if water were a aware and were palpable, I feel his density, his so alive energy, it speaks to me with his manner, all my body resounds with another vibration, I feel this fusion, all my cells are reinvigorated and I leave this experiment very filled with wonder. I choose myself clothing and there I do not reflect any more, I go there with felt and after having followed my heart I am equipped and I radiate, I feel well, I feel that my clothing amplifies my energy.

I prepare to eat, I have the taste to take fruits, I eat an apple, an orange and a banana with some corn roasted bread sections, I note that the taste is not the same one, all is amplified and full with life. It is as if I became aware of a new reality
making me redécouvrir what surrounds me on another more luminous angle, more harmonious and in peace.

I look at the newspaper of the morning, it announces an earthquake, several deaths, the money is with the fall, a murder took place downtown etc… It is odd I do not feel more concerned, touched by these writings, before I reacted to all this misery, but there it is funny I feel with the top, as if it were unreal. How this is possible before this day all affected to me and there nothing any more reaches me, I have this wellbeing which lives me, I feel to release taken, it is as if I were not any more EC world and at the same time I am there. I leave the newspaper of with dimensions because I do not may find it beneficial any more to read it, light the TV, still there I hear the news of this earthquake, but I do not feel concerned, I think of these dead people and the families tested by their losses, I feel my heart and of the love towards these people, I request the good god to come to them to assistance. I close the TV, it is as if what it emanated did not nourish me any more. I remain in silence, I impregnate myself some, I feel a force in this silence, as if I received food, I cannot explain it, I feel the energy which emerges some.

I leave the house, it rains to fall from the cords, instead of me to intend to say that the weather is, I am filled with wonder to see such a spectacle, water will nourish the ground and will clean his surface, I said myself that it is a beautiful day for nature. It is funny, before I would have said that my day was wasted by this bad weather and instead of me to feel sorry for I delighted that it is thus. I usually meet my neighbor who is leaving to his job, I am unable to feel it and there I feel full with love for this man, it is as if what I perceived before me did not disturb any more. I said to him hello and I smiled to him, which is not in my practices, my neighbor was even astonished by it because it avoided speaking to me, it felt that I did not like it and this time, very content, it said to me hello with its more beautiful smile. I said myself that it was well and that I was going to continue in this attitude.

What is funniest it is that this neighbor had a reputation to run the women to grow rich by their money, with any end of field it had contentions with justice, the police force was extremely occupied. But for once I did not see it any more EC manner, it is as if I had understood that it was responsible for its acts, but that I was not disturbed any more, I liked it of an unconditional love and I was ready to come to him to assistance if it made me the request of it. That made me realize that I was not to absorb any more the actions of my next, that the important thing was to listen to my heart and not to seek to include/understand but to accommodate and accept more the life like it is presented. I felt this bond of unit with this neighbor, like if some share and me form only one to him. While raising me this morning I felt that I did not have more this weight, as if I were a new man, I always feel it, and that I was to remove all the weight of this man, to see it in all its lightness, as if it had always been in perfect resonance and in the perfection.

In this moment I understood that I was plain with all creation and that this one was my own extension, it was not more important than I thought about it but rather what I felt. All was unit, equality in all and in oneself, it does not matter how this world reacted and behaved. For me it was to have only one reality and it is by the heart that I felt all this quietude and this serenity, right being in perfect relation with all that surrounds me, to release taken of what I thought, the words were not important any more, right what my heart felt in this moment present. The life is only one relation crowned in all and oneself, formant one heart. I included/understood that I could not change the perception of my next, which I could do is to change me me to live this unification. Just like water I must amalgamate and to feel this wellbeing that this one got to me, by amplifying all my being of this division, of this privileged relation, all becomes privilege and gratitude towards the life.

I included/understood my relation crowned with the ground and what it gets to me, the food to nourish my body, I was to pay attention there, to respect it, be in conscience to profit from all his love, of all this energy when I am in silence to do only one with this one, all becomes a relation crowned in all, nothing is not banal, all is perfection.

I understand that I am composed of water, ground, ether (air), of fire and that my relation with these elements do only one, actually I am this creative force, this divine intelligence which took form in a body to live this crowned relation, which I am is a whole of this cosmos, star dust, a whole of atoms to constitute this vehicle of light to try out this matter.

Instead of me to serve as the words to live my relation with this world, I make use of my felt, my center of interpretation, of perception, it is by the heart which dictates to me if I am in perfect resonance, in unification, which enables me to amplify the love that I carry in this creation, with all that exists, besides my form distinct, I in conformity with all that is created, I am joined together all these elements. To be able to feel this wellbeing, it is enough for me to emanate the same frequency, not to perceive more with human eyes, but with a divine glance. What disturbs me in this world they are the human behaviors, because they are not harmonizes some, they did not join the cosmic conscience, being satisfied by the words to go the miserable life, instead of benefitting from this cosmic energy, this creative force which is at the origin of the whole.

The past, present and future are only the interpretation of this world, actually, it only has there here and now, all is in transformation, what is called death is only transition, all recycles itself, a change of conscience of reality in conformity with the desires of this one. I realize that despite everything these efforts to have my place in this world, I had not included/understood the divine bond which links me with all creation, this cosmos and other dimensions. My words from now on will not be used any more to criticize, judge, to feel sorry for me, I will use the words to amplify my unification with the whole, to amplify my love, to amplify my equality, to amplify my relation crowned in all and in oneself, my words are used as sound reflecting only my infinite gratitude in front of all this magnificence. I realize that I am only responsible for my happiness, only one way brought this knowledge to me and this knowledge without using the words, my heart is the door which opens to me with all this divine richness and the words are sounds which attract towards me my own requests, because it is in those that I emit my desires.

Before what I perceived as being true reflected itself in my life, as I saw only by my human eyes and my directions, I limited myself to see only by one small window, forgetting all space around. I was satisfied with what I saw by drawing my own conclusions, those were distorted because it missed there all this space not included/understood, not felt and yet I had under the hand what there is of more receptive, my heart, I did not listen to what it taught me, I let myself inform by the words of this world, very limited in his way of seeing the matter and what composes it. I carry out that I have a great knowledge, it is enough for me to unify, to feel this fusion of this cosmos and to do only one, I vibrate my relation of unit, equality and of crowned in all and oneself, my emanation is love for me and for this whole, forming only one, the words are to be only used to open the consciences to live this divine bond in all and oneself.

I realize that by raising my vibration, the evils of this world do not reach me any more, I realize that each one has this capacity in oneself, in his own heart, my words will be used to wake up the consciences while allowing each one if it wishes it to have access to this great knowledge, of the FATHER/MOTHER '' God, each one has like heritage this heart with the image of God. The being which becomes aware of its heart is free to make according to its own desires, on the other hand it is responsible for its state to only be, as much its heart can get the joy to him, as much its opposite. If you are not in perfect resonance, you will undergo this discordance, the heart is synchronized to guide you on the right track to be followed. I have realized for this morning that my comprehension widened, from now on I do not see more this world in the same way, I include/understand the divine bond which links me with all and it is in my heart that all occurs, my mental does nothing but interpret what I think. Thus I raise all in the light and in the perfection, step by step I let myself thus impregnate EC divine wisdom which reveals me what I have need to know, I leave FATHER/MOTHER, God, guide myself to follow my relation of unit, of equality and of crowned in all and oneself, which I do is for the good of all, because having understood that I am UNIFY with all, all life in the heart.

Suddenly I intend my dial to sound, I carry out that I was dreaming in all conscience, it was only one dream, I feel this heaviness to invade me, how this is possible, I were sure that I was in the moment of living reality.

A thing is certain, I learned much from this dream, now I thank FATHER/MOTHER, God, to have been made live this state of consciousness, I do not see more the world in the same way, it is so clear for me, I know now that all is lived by the heart, I will not let itself more disturb by the words, I have my own words which will be used to wake up this world. Now I know which I am, infinite gratitude FATHER/MOTHER, which beautiful dream, but does it of them was not a dream, it was reality, the true one, that which I must choose of living, there is no more this small window, it is only this space which fills all. With me of living this relation of unit, equality and of crowned in all and oneself, while emanating my absolute love and my infinite gratitude, in all conscience I live this relation to be, a continuous meditation, realizing that in this moment I am with the service of the ONE, my goal is to wake up this world so that each one is in perfect resonance, the same sound of the creator '' OM '' all harmonizes some, all in the same direction, reflecting only the image of the FATHER/MOTHER, God, the Heart of all.

Do not forget, dear divine child, of reading the messages preceding our discussion between you and me.
Gratitude & We Are One
FLÕt of the New FLÕt World off the New World

You can reproduce this text and give copy of it provided that it is not cut, that there is no modification of contents and that you refer to these sites http://flot-rah.blogspot.com/ http://terrenouvelle.ca/Messages and http://www.facebook.com/group.php?gid=70968135984 the RAINBOW OF LIGHT of the New Divine Conscience - New Ground.
If you believe being the shade of yourself, I can, if you want, help myself to recognize this light. It shines of 1000 fires. Allow your Verb to awake and reveals this great absolute Truth. We all are brothers and sisters in this large Universe of the Father and the Divine Mother.
_________________
FLÕt du NOuveau MOnde FLÕt of the New World


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Nov 2010 - 04:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page de FlÕt Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky