Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
la misère, la pauvreté, famine : archive vidéo (archive vidéos)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> bibliothèque-archives -> vidéothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2010 - 23:32    Sujet du message: la misère, la pauvreté, famine : archive vidéo (archive vidéos) Répondre en citant

.

Une vidéo à regarder...
attention certaines images peuvent heurter les sensibilités..




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Mer 12 Jan 2011 - 02:31; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Mar 2010 - 23:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2010 - 23:34    Sujet du message: il est temps de changer le monde Répondre en citant

il est temps de changer le monde

http://www.youtube.com/watch?v=8FfOmRHfzQ0&NR=1


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 23 Avr 2010 - 16:21    Sujet du message: Je mange, donc, je suis !!! (archive) Répondre en citant

.

Je mange, donc, je suis !!!

Un film de Vincent Bruno
Une production (2009) de Demande à la poussière (www.dalp.org)
et de la Coalition contre la faim (Belgique).

Langue : français | Durée : 26 minutes.

FILM /// Je mange donc je suis from CNCD-11.11.11 on Vimeo.




_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Ven 23 Avr 2010 - 16:23    Sujet du message: Quel chemin vers la souveraineté alimentaire ? (archive) Répondre en citant

.

FILM

Quel chemin vers la souveraineté alimentaire ?



Un reportage de Olga Baillif - Reflets Sud- RTBF- 30 min

Coproduction RTS/CIRTTEF, RTBF avec le soutien du Fonds belge de survie.

Sénégal 2007

FILM /// Quel chemin vers la souveraineté alimentaire ? from CNCD-11.11.11 on Vimeo.




bien que ce film a été fait en 2007, bien des questions traitées ici, restent d'actualité

damejane

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Sam 2 Oct 2010 - 19:46    Sujet du message: Tous les cris les SOS ne servent souvent a rien Répondre en citant

.
Tous les cris les SOS ne servent souvent a rien ...


http://www.youtube.com/watch?v=cOsiQ8TI9Mo&feature=player_embedded#!


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 27 Déc 2010 - 13:26    Sujet du message: Pie Jesu - Angelis Répondre en citant

.


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mer 12 Jan 2011 - 02:33    Sujet du message: Haïti, un pays à genoux... pompier humanitaire. Répondre en citant

.


Haïti, un pays à genoux.



Un an après le terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010, Haïti est toujours à genoux. La reconstruction n'avance pas et les besoins restent immenses. A Port au Prince, la capitale du pays, un million de personnes vivent encore dans des camps de réfugiés où les tentes font office de logement. C'est dans ce contexte difficile qu'une équipe du Groupe de Secours Catastrophe Français s'est rendu en Haïti en septembre 2010. Pendant 10 jours, les membres de l'ONG basée à Villeneuve d'Ascq (Nord) ont apporté des soins à la population et donné des formations aux sauveteurs locaux.
Site : www.gscf.fr




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mer 12 Jan 2011 - 03:26    Sujet du message: Si des Casques Rouges avaient été déployés en Haïti.. Répondre en citant

.
Si des Casques Rouges
avaient été déployés en Haïti… 
Nicole Guedj
  



Il y a un an, Haïti était plongée dans la désolation. Crise alimentaire, pauvreté record, instabilité politique, misère sociale, rythmaient le quotidien des 9 millions d’Haïtiens. Alors que dans le reste du monde, Gordon, Jeanne, Noël, Gustave ou encore Anna n’étaient que des prénoms à la mode, en Haïti, ces catastrophes à répétition avaient déjà entraîné le péril de plus de 5 000 victimes et de plusieurs millions de sinistrés.
Malgré la malédiction qui semblait avoir frappée cette île d’à peine 30 000 kilomètres carrés, l’espoir d’un avenir meilleur subsistait. Le gouvernement s’était engagé dans un plan de développement sans précédent, la MINUSTAH veillait à la sécurité, les ONG avaient initié des projets éducatifs, sanitaires ou encore économiques, visant à stabiliser une société dont l’espérance de vie ne dépassait pas les 53 ans.
Le 11 janvier dernier, personne n’imaginait que le pire restait encore à venir, que ces efforts resteraient vains. Personne n’avait anticipé, personne n’était préparé. Et le lendemain, à 16h53, le couperet est tombé. Un séisme de magnitude 7 a achevé l’Ouest du pays et plus particulièrement sa capitale, où ne résidaient pas moins de 2 millions d’habitants. En quelques heures, des centaines d’avions, des milliers de secouristes, des tonnes de matériel ont été acheminés du monde entier. Nous pourrions légitimement penser que la communauté internationale a rempli son devoir de solidarité. Sauf que l’administration haïtienne, à l’image de son Palais présidentiel entièrement détruit, n’était pas prête à recevoir une aide humanitaire d’une telle ampleur. Résultat, l’aéroport de Port-au-Prince a été immédiatement engorgé et des ONG sont restées bloquées des jours durant sur le tarmac, pendant que les survivants périssaient encore sous les décombres.
A l’heure du bilan, il reste à déterminer s’il était de la responsabilité des Haïtiens d’anticiper une telle catastrophe naturelle. Si la première puissance mondiale n’a pas su faire face à l’ouragan Katrina dans l’urgence, comment l’un des pays les plus pauvres de la planète aurait pu relever le défi ?
C’est à la communauté internationale dans son entier et à l’Organisation des Nations-Unies qui la représente, qu’incombe la mission de garantir le droit au secours à toutes les populations du monde. L’ONU doit assumer sa « responsabilité de protéger », telle qu’elle a été définie dans la résolution 63/308, adoptée le 7 octobre 2009.
Si depuis sa création en 1945, l’ONU a considérablement évoluée, force est de constater que les progrès accomplis n’ont pas suffi en Haïti. A l’origine mandatée par ses 192 États membres pour maintenir la paix dans le cadre de conflits armés, l’ONU a dû s’adapter aux crises humanitaires qui ont marqué l’histoire du XXème siècle. Famine, paludisme, illettrisme et autres déplacements de populations ont ainsi donné naissance à des agences spécialisées dans la conduite d’actions de terrain. Chacun connait l’OMS, l’UNICEF ou encore l’UNESCO. Mais dans sa diversification, les Nations-Unies ont longtemps oublié les catastrophes naturelles, qui causent pourtant la peine de plus de 250 millions de personnes par an.
Il aura fallu attendre un terrible Tsunami au Chili et un violent séisme au Pérou pour que l’ONU se décide, en 1972, à créer un « Bureau de Coordination pour les secours en cas de catastrophe », qui deviendra vingt ans plus tard, le Bureau de Coordination de l’Action humanitaire, plus connu sous le nom d’OCHA. Placée sous l’autorité d’un Secrétaire Général adjoint, l’OCHA s’est considérablement renforcée, allant même jusqu’à mettre en place des équipes de coordination des secours, dénommées UNDAC.
Si je me félicite naturellement que l’ONU ait pris la pleine mesure des conséquences humaines des bouleversements environnementaux, je déplore toutefois que le dispositif ait tant manqué d’efficacité en Haïti. De l’avis général, malgré une mobilisation internationale sans précédent, nous avons assisté à la plus grande désorganisation des secours de ces dernières années !
A la veille du triste anniversaire du tremblement de terre en Haïti, nous devons définitivement anticiper les nombreuses prochaines catastrophes qui menacent notre planète. En plaidant pour la création de Casques, je forme le vœu qu’enfin l’ONU se dote d’une véritable capacité opérationnelle d’intervention pour coordonner l’aide internationale dans les premières heures cruciales d’une crise humanitaire.
Nous avons largement les moyens d’inventer un humanitaire efficace et durable. En mutualisant les ressources humaines et matérielles dont nous disposons, au sein d’un État major renforcé de l’ONU, nous pourrions identifier les besoins, centraliser les données et définir des schémas directeurs pour harmoniser les procédures de déploiement. Appuyé par une force opérationnelle d’appoint, ce « centre de crise planétaire » serait ainsi préparé à organiser et coordonner l’action des équipes gouvernementales et non-gouvernementales, dépêchées des quatre coins du monde pour secourir les victimes.
L’opinion publique est prête à accueillir des frères humanitaires des Casques Bleus. Et elle ne nous pardonnera pas d’attendre un prochain Tsunami pour prendre les décisions qui s’imposent. Le Vatican avait, en son temps, sollicité la « volonté politique des États ». Alors que le débat autour de la gouvernance de la planète finance monopolise tous les grands Sommets internationaux, il est urgent de s’engager sur la voie d’un nouveau mode de gouvernance humanitaire pour la planète dans son entier.




Nicole Guedj est ancien ministre et Président de la Fondation Casques Rouges
Pour des Casques Rouges à l’ONU. Ed. Cherche-midi. Septembre 2009.



Plus d’informations : www.casques-rouges.org


source :
http://laregledujeu.org/2011/01/10/4272/si-des-casques-rouges-avaient-ete-d…
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 25 Jan 2011 - 00:31    Sujet du message: Mondialisation; Le travail, pourquoi (archives) Répondre en citant

Mondialisation;
Le travail, pourquoi ?
vidéos : 1/2 et 2/2


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 1 Fév 2011 - 12:02    Sujet du message: la misère, la pauvreté, famine : archive vidéo (archive vidéos) Répondre en citant

.

PRISES DE CONSCIENCE
Jean Ziegler "La haine de l'occident"



http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=6o2Unyat60s


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:49    Sujet du message: la misère, la pauvreté, famine : archive vidéo (archive vidéos)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> bibliothèque-archives -> vidéothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky