Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les nouvelles frousses..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours -> articles sur le net
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mer 11 Nov 2009 - 23:27    Sujet du message: Les nouvelles frousses.. Répondre en citant

.

Les nouvelles frousses..



Ils ne se cachent plus les yeux devant le T-rex de Jurassic Park, sont amoureux des vampires de Twilight et réclament les déguisements les plus gore pour Halloween. En revanche, ils ont une peur bleue d’attraper la grippe A et de mourir dans un attentat terroriste. Enquête sur ces craintes toutes neuves qui envahissent leurs petits espaces de vie.

Paru le 30.10.2009, par Marion Galy-Ramounot



Tous les enfants ont des peurs dites « normales » : celle du noir, du grand méchant loup ou des déguisements chez les tout-petits ; celle de la séparation, des transports ou des gros chiens chez les plus grands. Ces frayeurs sont constructives et font partie du développement psychique. Et puis, il y a celles qui évoluent avec l’air du temps : la grippe A, le crash en avion, la bombe terroriste, la crise économique. Les petits Français contractent sans cesse de nouvelles inquiétudes liées aux risques de notre environnement.
« Au XIXe siècle, ils avaient une peur bleue d’attraper le choléra, aujourd’hui, ils sont hantés par le virus H1N1 », éclaircit le docteur Jacques Leveau, psychiatre pour enfants à l’hôpital Pitié-Salpêtrière, à Paris. « Au fond, il s’agit toujours de la même crainte, celle de la maladie, mais qui a évolué en fonction des changements de préoccupations. »

(1) Source : Pour que votre enfant n’ait plus peur, du Dr Jacques Leveau (éd. Odile Jacob), 2005.


La maladie, la mort, le travail


Milo, 5 ans, panique à l’idée de ne pas manger ses cinq fruits et légumes par jour. À 4 ans, Eve refuse de sortir sans son masque antigrippe. Sur Psychologies.com, une maman s’inquiète parce que sa fille n’arrive plus à dormir depuis qu’elle a vu les images du
11 Septembre, craignant qu’un avion s’écrase sur le toit de sa maison. « Les enfants sont de plus en plus ouverts sur le monde et aussi plus perméables à ce que disent les médias », analyse Nicole Prieur, psychothérapeute pour enfants et auteure du blog Parolesdepsy.com. « Je suis étonnée de voir le nombre de petits qui ont peur que leur papa n’ait plus de travail ou plus d’argent. Aujourd’hui, ils ressentent vraiment le monde extérieur dans ses aspects menaçants. »

À la trouille d’être malade, de mourir ou de devenir pauvre s’ajoutent les phobies scolaires, très présentes chez les adolescents. « Je vois beaucoup de jeunes qui ont une angoisse extrême de rater un contrôle, témoigne le Dr Leveau. La plupart se disent que s’ils n’ont pas leur bac, ils se retrouveront sous les ponts. » Ces phobies, assez récentes selon le pédopsychiatre, sont clairement associées aux risques présents dans notre société. Elles seraient à l’origine d’une importante augmentation des troubles obsessionnels compulsifs chez les 13-17 ans. « J’ai vu des jeunes filles qui révisaient quinze fois leur matière avant d’aller se coucher », s’inquiète le médecin.



Des parents terribles ?


Des petits plus inquiets, donc. Mais des parents encore plus. « Comme on fait beaucoup moins d’enfants qu’autrefois, on a tendance à les hyperprotéger », précise le Dr Leveau. Jusque dans les années 50, les familles étaient plus nombreuses et les mères gardaient à l’esprit qu’elles pouvaient perdre un enfant à cause d’une épidémie. En 2008, une femme a en moyenne 2,018 enfants (2) et n’envisage aucunement la mort d’un de ses chérubins. Nos pauvres petits surcocoonés sont tellement mis en garde du danger qu’avant même de pouvoir l’appréhender, ils en ont une peur panique. Ces fillettes qui se mettent à redouter la grippe A parce que leur maman n’arrête pas de les badigeonner de gel désinfectant en sont l’exemple type.

« Jusqu’à 6 ou 7 ans, les petits construisent leurs représentations du monde en fonction de celles de papa et maman », atteste Nicole Prieur. Le problème, c’est que les parents n’affrontent plus les risques comme avant, ils prennent plutôt des assurances sur tout. « Ils bercent leurs enfants dans cette parfaite bulle sociétale, comme si rien ne pouvait leur arriver », insiste la psychologue. Alors qu’ils devraient au contraire montrer l’exemple et surtout rester neutre face aux frousses de leur progéniture. « Si elles sont récompensées par une attention trop soutenue, les peurs vont se consolider. Typiquement, un enfant qui voit que ses angoisses entraînent un afflux d’affection de sa mère va continuer à les entretenir », décrypte le Dr. Leveau. Une situation qui peut vite transformer une simple crainte de quelques semaines en phobie bien plus difficile à gérer.

(2) Source : Insee.



http://madame.lefigaro.fr/enfants/enquetes/648-les-nouvelles-frousses/1
http://madame.lefigaro.fr/enfants/enquetes/648-les-nouvelles-frousses/2
http://madame.lefigaro.fr/enfants/enquetes/648-les-nouvelles-frousses/3

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Nov 2009 - 23:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours -> articles sur le net Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky