Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Alerte sur les extraits de thé vert

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Mar 3 Nov 2009 - 23:30    Sujet du message: Alerte sur les extraits de thé vert Répondre en citant

« le: 15 Octobre 2009 à 11:10: »

.

Alerte sur les extraits
de thé vert





Les compléments alimentaires à base d'extraits de thé vert pourraient provoquer des atteintes au foie. Quatre cas ont été recensés chez des femmes consommant un produit pour mincir, Ménophytea ventre plat. Les autorités sanitaires ont -fort discrètement- placé ces gélules sous étroite surveillance.

L'extrait de thé vert, présent dans nombre de compléments alimentaires anti-âge ou amaigrissants, peut-il se révéler dangereux pour la santé? Selon nos informations, les autorités sanitaires ont placé ce composant sous étroite surveillance après la survenue d'une hépatite cytolytique (destruction de cellules du foie) chez une consommatrice de Ménophytea ventre plat, un produit lancé en 2006 à grand renfort de publicité et utilisé par de nombreuses femmes ménopausées.
Ménophytea ventre plat, présenté sur le site de Phytea.


Ménophytea ventre plat, présenté sur le site de Phytea.

Le cas, signalé le 3 février par le centre régional de pharmacovigilance de Toulouse, concerne une femme de 60 ans qui prenait à la fois ces comprimés à base de thé vert et une tisane pour mincir, B-Slim, composée d'une plante chinoise. Les symptômes ont disparu après l'arrêt des deux produits, suggérant un lien de cause à effet. L'enquête s'est rapidement orientée vers Ménophytea ventre plat, car trois cas similaires avaient déjà été recensés avec ce produit. L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) se veut rassurante, soulignant que toutes les personnes atteintes ont connu une "évolution favorable". A ce stade, il reste difficile d'incriminer avec certitude le complément alimentaire. "Dans toutes ces notifications d'effets indésirables, l'imputabilité est toujours difficile à établir, compte tenu de l'interférence avec d'autres facteurs, pathologies sous-jacentes, prise concomitante d'autres substances ou médicaments", affirme Marie Favrot, directrice de l'évaluation des risques nutritionnels et sanitaires à l'Afssa.

Le fabricant Phytea sceptique

Le thé vert ne présente aucun danger tant qu'il est consommé de façon traditionnelle, c'est à dire en infusion. Mais les experts se demandent s'il ne devient pas toxique quand ses constituants sont extraits par d'autres procédés. Ainsi, un médicament de phytothérapie préparé à partir d'un extrait hydro-alcoolique de feuilles de thé vert, Exolise (laboratoires Arkopharma), a été retiré du marché en 2003 sur décision de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Neuf cas d'atteinte hépatique avaient été recensés en France et quatre autres en Espagne chez des patients prenant de l'Exolise en accompagnement d'un régime amaigrissant. L'année suivante, un nouvel accident était signalé en Belgique. Une femme de 61 ans présentait des troubles hépatiques après avoir consommé pendant trois semaines un complément alimentaire contenant du thé vert, vendu sous forme de poudre soluble. Cette fois, la technique utilisée pour extraire les principes actifs de la plante était à base d'eau, et non d'alcool.

En dépit de ces précédents, le fabricant Phytea juge "très improbable" que son produit, Ménophytea ventre plat, soit responsable des atteintes hépatiques signalés chez 4 consommatrices. "Si ce complément alimentaire présentait de tels effets indésirables, nous aurions recensé plus de cas car nous avons dépassé les 6 millions de boîtes vendues en quatre ans", argumente Laurent Mallet, président de la société de Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne). Selon le dirigeant, la consommation journalière du complément alimentaire apporte la même quantité de catéchines (le composant suspecté) que trois tasses de thé standard. Soit une concentration dix fois inférieure à celle d'Exolise, le médicament interdit.

Les autorités sanitaires devront trancher, et vite, entre deux hypothèses. Soit les problèmes de santé des amateurs de pilules au thé vert relèvent d'une simple coïncidence. Soit il s'agit d'effets secondaires réels, rares mais potentiellement graves, qu'il faut trouver moyen de prévenir
.


Lien source :
http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/alerte-sur-les-extraits-de-…

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Nov 2009 - 23:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> santé- et vie en société -> vie en société-écologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky