Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
regards sur l'oeuvre de Castaneda
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Chamaniques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 20:25    Sujet du message: regards sur l'oeuvre de Castaneda Répondre en citant

« Répondre #15 le: 21 Septembre 2009 à 12:30: »


Pour poursuivre l'inventaire (très minime!) des bases de cet enseignement à partir d'extraits, pour ne pas donner une interprétation personnelle de ce qui en est transmis, voici ce qui y est dit de la suffisance:

("Le feu du dedans" p23) : " La suffisance est notre plus grand ennemi. Penses-y, ce qui nous affaiblit, c'est de nous sentir offensés par les actes et méfaits de nos semblables. (...)
Les nouveaux voyants recommandaient que tout soit mis en oeuvre pour extirper la suffisance de la vie des guerriers."

(p24-25) : "La suffisance ne peut être combattue par la délicatesse"

" Les voyants se répartissent en deux catégories. La première compte ceux qui sont prêts à se dominer et peuvent canaliser leurs activités vers des objectifs pragmatiques, susceptibles de bénéficier à d'autres voyants et à l'homme en général. La seconde est formée de ceux qui ne s'intéressent ni à la maîtrise de soi, ni à aucun objectif pragmatique. Les voyants sont unanimes à considérer que ces derniers n'ont pas su résoudre le problème de la suffisance.
(...) la suffisance se trouve à la fois au coeur de tout ce qui est bon et au coeur de tout ce qui est mauvais en nous. Pour se débarrasser de la mauvaise suffisance, il faut une stratégie magistrale"

"Le combat des guerriers contre la suffisance est une affaire de stratégie, pas de principe. (...) la suffisance figure comme l'activité qui consomme la plus grande quantité d'énergie, d'où leur effort pour la supprimer.

L'un des premiers soucis du guerrier est de libérer cette énergie pour affronter l'inconnu grâce à elle. L'impeccabilité est l'action qui consiste à convertir cette énergie"

"La stratégie la plus efficace avait été mis au point par les voyants de la Conquête. (...) Cette stratégie comporte six éléments qui se combinent les uns aux autres. (...) il s'agit du contrôle, de la discipline, de l'endurance, du sens du minutage, et du vouloir. Ils sont le propre du monde du guerrier qui lutte pour perdre sa suffisance. Le sixième élément, peut être le plus important de tous, participe du monde extérieur et on l'appelle le petit tyran."

(p27-28) "Un petit tyran est un bourreau (...). C'est quelqu'un qui dispose du pouvoir de vie et de mort sur les guerriers, ou bien simplement les tourmente jusqu'à leur faire perdre la tête."

"(...) la source première de l'énergie, ils l'appelèrent simplement le tyran. (...) comparés au principe universel, les hommes tyranniques les plus redoutables sont des bouffons: ils ont donc été classés et définis comme petits tyrans.

La catégorie des petits tyrans était divisée en deux sous-catégories. La première rassemblait les petits tyrans ayant le pouvoir de persécuter et faire souffrir, mais pas celui de causer la mort effective de qui que ce soit. On les appelait les petits tyrans mineurs, pinches tiranitos.

La seconde sous-catégorie comprenait les petits tyrans qui ne font que tourmenter et agacer en vain. On les appelait le menu fretin des petits tyrans, repinches tiranitos, ou les minuscules petits tyrans, pinches tiranitos chipitos"

"...les petits tyrans mineurs étaient subdivisés à leur tour en quatre classes. L'une groupe ceux qui tourmente avec brutalité et violence; une autre ceux qui le font par des moyens tortueux, suscitant une angoisse intolérable; une autre encore, ceux qui provoquent une tristesse oppressante; enfin, la dernière est formée par ceux qui tourmentent les guerriers en provoquant leur fureur"

"Une telle stratégie ne réussit pas seulement à faire table rase de l'orgueil; elle prépare les guerriers à la prise de conscience décisive du fait que l'impeccabilité est la seule chose qui compte sur le chemin de la connaissance."

"ce qui transforme les être humains en petits tyrans c'est précisement la manipulation abusive du connu"

"Si les voyants sont capables de tenir bon en affrontant les petits tyrans, ils peuvent certainement affronter impunément l'inconnu et même supporter la présence de l'inconnaissable."

" Rien ne peut mieux tremper l'âme d'un guerrier que le défi qui consiste à traiter avec des gens impossibles qui se trouvent en position de pouvoir. Seules de telles conditions peuvent faire acquérir au guerrier la modération et la sérénité nécessaires pour supporter le poids de l'inconnaissable"

(p34-35) "Les petits tyrans se prennent terriblement au sérieux, contrairement aux guerriers"

"Ce qui généralement nous épuise (...) vient de l'usure qu'elle inflige à notre suffisance. Tout homme ayant un brin de fierté se sent déchiré lorsqu'on lui donne le sentiment qu'il ne vaut rien. (...) le fait de garder le moral quand on est bafoué s'appelle le contrôle"

" (...) rassembler ces informations pendant qu'on vous tabasse s'appelle la discipline"

"L'endurance consiste à attendre patiemment - sans précipitation, sans anxiété - c'est une simple, joyeuse façon de différer ce qui doit arriver."

" Le contrôle, la discipline, l'endurance sont à l'image d'un barrage derrière lequel tout est accumulé. Le sens du minutage est la porte du barrage."

"Tant que le guerrier dispose du contrôle de la discipline et du sens du minutage l'endurance garantit que ce qui est dû, quelle qu'en soit la nature, sera donné à celui qui le mérite, quel qu'il soit"

Fraternel partage!

Lanou


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 20:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 20:25    Sujet du message: regards sur l'oeuvre de Castaneda Répondre en citant

« Répondre #16 le: 23 Septembre 2009 à 12:07: »

Relativement à cet enseignement, quelques commentaires peuvent être faits, éventuellement utiles.


- Cet enseignement est transmis par un instructeur, le nagual, dont les apprentis lui sont désignés par l'Esprit, à travers de signes clairement lisibles par lui. La transmission de cet enseignement par l'expérimentation ne pourrait se faire en ces formes sans la présence de l'instructeur qui sécurise et préserve d'un danger mortel l'apprenti. En l'absence d'un tel instructeur, la grande majorité de ces expérimentations serait quasi "suicidaires".

- Certains éléments de cet apprentissage sont cependant applicables sans cette supervision en tant que préparatoires à l'enseignement proprement dit. Ces éléments sont ce que dans l'enseignement théosophique on nomme la "formation du caractère": l'acquisition de l'impersonnalité, l'effacement de la suffisance, de l'apitoiement sur soi-même... toutes les qualités nécessaires à ce qui est nommé "l'impeccabilité". Ces acquisitions n'ont pas un but "moral", même si cela y ressemble superficiellement, mais ont pour fonction première d'épargner l'énergie nécessaire à l'acquisition des facultés nécessaires à la perception "approfondie".

- Cet enseignement n'est pas "déiste" et l'image de "l'Aigle" se réfère à un "principe créateur impersonnel". Il n'y est fait nulle référence à un panthéon de divinités, aux anges... bien que l'existence et la relation avec des vies non organiques (alliés et esprits, gardiens...) y soient fortement présents.

- Cet enseignement, étayé sur le "voir" et son interprétation (qui a évolué, puisqu'il est fait mention des "anciens voyants" qui se sont fourvoyés dans leur quête et les a rendu sinistres, et des "nouveaux voyants" qui sont responsables de la ré-interprétation et des implications concernant ce qui a été "vu") n'est pas réincarnationiste. La consommation, le but de cette formation drastique est l'accession à la conscience totale, la désintégration du cocon qui enferme la conscience. Ceux qui y accèdent se "volatilisent", mais ne déposent pas un corps de chair. Cela pose profond questionnement...

D'autres observations (nombre!) peuvent être faites tant motivées par la "psychologie de différence" que par la "psychologie de ressemblance" car il apparaît assez nettement à mon entendement qu'une synthèse ô combien nécessaire et ô combien difficile (en apparence, en tout cas) nous fait défaut. (C'était cette tentative qui avait motivé le fil de discussion "sagesse de la Terre-sagesse de Feu", sans y parvenir encore...)



Commentaires et questions sont bienvenus au partage

Fraternellement,

Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 20:27    Sujet du message: regards sur l'oeuvre de Castaneda Répondre en citant

« Répondre #17 le: 30 Septembre 2009 à 17:53: »

Autres commentaires:

Le nagual est un être humain dont le cocon lumineux est "en quatre parties", alors que les êtres humains, même les voyants, ont un cocon en deux parties. Le cocon du nagual est ainsi constitué naturellement. Le cocon lumineux de Castaneda est constitué de trois parties, ce qui arrive, nous dit Don Juan.

L2L disait (un de ces quatres... en je ne sais plus quelles circonstances) :
" Un Transfiguré est chaman, mais un chaman n'est pas forcément un Transfiguré."

Cela m'a conduit à penser que les naguals sont des incarnations de Transfigurés revenus par " libre choix". (C'est une hypothèse personnelle que rien n'a pour l'instant confirmé.)

Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 20:29    Sujet du message: regards sur l'oeuvre de Castaneda Répondre en citant

« Répondre #18 le: 30 Septembre 2009 à 18:32: »



"Voilà la méthode du traqueur (...). elle n'engendre pas la compréhension mais la prise de conscience totale. "

"Le but de l'art de traquer est double: Il consiste à déplacer le point d'assemblage aussi régulièrement et surement que possible, et rien ne peut mieux réussir que le fait de traquer; il consiste ensuite à imprimer ses principes à un niveau si profond que l'inventaire de l'homme (la rationalité*) se trouve contournée, de même que la réaction naturelle par laquelle on refuse et on juge quelque chose qui peut sembler choquant pour la raison"

" (...) les pratiques de l'art de traquer ne sont pas réjouissantes; elles sont en fait, tout à fait répréhensibles. Sachant cela, les nouveaux voyants se rendent compte qu'il serait contraire à l'intérêt de tout le monde de discuter ou de pratiquer les principes de l'art de traquer dans l'état de conscience ordinaire." (la conscience doit être accrue*)

" Lorsque le point d'assemblage est arraché de son emplacement ordinaire par la méthode qui consiste à tout expliquer, on a toujours besoin de quelqu'un d'autre, non seulement pour aider au déblocage proprement dit du point d'assemblage, mais pour expliquer se qui se produit. Mais lorsque le point d'assemblage est déplacé selon la méthode du traqueur, comme ce fut le cas pour moi-même, seul est nécessaire l'acte catalytique initial qui extirpe le point de son emplacement."

"Il s'agit d'une autre méthode d'enseignement, d'une très bonne méthode. Elle exige une formidable imagination et un énorme contrôle de la part du maître. Ma méthode d'enseignement se rapproche plus de ce que tu considères comme l'enseignement. Elle exige une énorme quantité de mots."

" L'une des grandes manoeuvres des traqueurs consiste à opposer en chacun de nous le mystère et la stupidité."

"La méthode des traqueurs, entre les mains d'un maître traqueur comme le nagual Julian, entraîne des déplacements stupéfiants du point d'assemblage. Ce sont des changements très durables.
(...)
Les farceurs n'enseignent rien de façon délibérée par leur farces. Le nagual Julian jouait des drames, des drames magiques qui exigeaient un déplacement du point d'assemblage"

"Je t'assure que nous ne savions pas ce qu'était l'amusement avant d'avoir vu ce qu'il faisait quand certains de ces drames se tournaient contre lui"
(Extraits de "le feu du dedans")


Fraternel partage!

Lanou

*: commentaires personnels

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 20:30    Sujet du message: regards sur l'oeuvre de Castaneda Répondre en citant

« Répondre #19 le: 30 Septembre 2009 à 18:45: »



Ô lanou,


cit lanou : L2L disait (un de ces quatre... en je ne sais plus quelles circonstances) :
" Un Transfiguré est chaman, mais qu'un chaman n'est pas forcément un Transfiguré."


- petite rectification.. (que j'opère ici, non pas pour le plaisir d'ennuyer lanou, mais bien pour rendre à César.. la paternité de la citation de M , le Maître "el Morya" ) : tout Maître en incarnation (et cela commence dès le 3e degré de "transfiguré"..) est naturellement chamane ! (un chamane "naturel" quoi !).. puisque ses contacts avec les êtres déviques se font naturellement et spontanément.. mais un chaman n'est pas forcément un "Maître". S'il est en incarnation, ce "chamane-maître", ses contacts se feront parfois à l'initiative du dit Maître incarné, parfois à celle de l'être ou des êtres déviques présents..




Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:22    Sujet du message: regards sur l'oeuvre de Castaneda

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> Enseignements -> Chamaniques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky