Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Sage sans le savoir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Manorah
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 19:34    Sujet du message: Sage sans le savoir Répondre en citant

« le: 09 Septembre 2009 à 21:07: »
.

Sage sans le savoir  


 
 
 
Long Chou s’adressa à Wen Tche et dit :
« Votre art est subtil et j’ai une maladie.
Pouvez-vous me guérir ? »

Wen Tche dit : « Je suis à votre disposition, mais j’attends
que vous m’indiquiez les signes de votre maladie. »

Long Tchou expliqua :

« La louange de mes concitoyens ne me procure pas la satisfaction de l’honneur
et je ne ressens pas de la honte à cause de leur blâme.

Le gain ne me réjouit pas et la perte ne m’afflige pas.
Je considère la vie à l’égal de la mort et la richesse à l’égal de la pauvreté.

Quant aux humains, ils me paraissent valoir autant que des porcs
et moi-même je me considère comme les autres.

Je vis au sein de ma famille comme un voyageur à l’auberge.
Mon pays natal est pour moi comme l’étranger.

A l’encontre de ces défauts, dignités et récompenses sont sans effet ;
blâmes et châtiments ne m’effrayent pas ;
grandeur et décadence, profits et pertes n’y feraient rien,
non plus que les deuils et les joies.

C’est pourquoi je n’ai aucune aptitude à servir le prince
ni à entretenir des rapports normaux avec mes parents et mes amis,
avec ma femme et mes enfants, et je gouverne mal mes domestiques.

De quelle sorte de maladie suis-je affligé et comment m’en guérir ? »


Wen Tche fit tourner Long Chou le dos à la lumière
et lui-même se mit derrière son patient pour examiner
sa silhouette qui se découpait dans la lumière.

Il dit alors : « Je vois bien votre cœur :
c’est un pouce carré de vide !
Vous êtes quasiment comme un homme saint.
Six ouvertures de votre cœur sont parfaitement libres
et une seule ouverture reste fermée.

Par le temps qui court, on tient la sainte sagesse pour maladie.
Sans doute est-ce là votre maladie.

A cela, je ne connais pas de remède. »


Lie Tseu, Le Vrai Classique du Vide Parfait, IV, VIII
Par Guillaume BOTTOLLIER -CURTET  Publié dans : Sagesse

Source :http://hypnolimit.over-blog.com/


 


Manorah
 

 
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Dernière édition par damejane le Lun 2 Nov 2009 - 19:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 19:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Lun 2 Nov 2009 - 19:35    Sujet du message: Sage sans le savoir Répondre en citant

« Répondre #1 le: 10 Septembre 2009 à 12:41: » 
Sage sans le savoir  


 


Il n'est pas nécessaire
de "se" savoir être un Saint
Pour être un Saint..


damejane 




Il n'est pas plus nécessaire
de "se" savoir être un Initié
Pour être un Initié..

(car, bien sûr.. c'est la même chose ! )   [lamadelama]
 
 

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:46    Sujet du message: Sage sans le savoir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Manorah Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky