Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La dualité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:39    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« le: 09 Juillet 2009 à 19:40: »

.



La dualité









Bonsoir à tous ,

tout d' abord je tiens à m' excuser et m' expliquer concernant ma longue absence sur le forum , j' ai traversé une période sans "inspiration" concernant les questions d' ordre spirituel , aucune question ne me venait à l' esprit ... ce fût une période assez ancrée dans la matérialité . Toutefois, en attendant que cette période prenne fin , j' ai continué à vous lire sur le forum .

Depuis quelques jours , je sens que cette période à pris fin , je ressens dans mon coeur une sorte de tiraillement entre deux possibilités . Pour être plus précis , je perçois notre double nature actuelle , à la fois spirituelle , et matérielle .

De par le passé , j' avais connaissance de cela , pourtant aujourdhui ce n' est plus du domaine de la compréhension mais du vécu . Il s' agit à la fois d' un "appel" vers ce monde spirituel présent dans notre coeur et notre monde matériel , que je ne conçois plus à présent comme un obstacle à l' évolution mais une partie du "tout" , la matérialité englobée par la spiritualité .

Certes , il m' est encore difficile de me détacher complètement de la matérialité et mettre fin à ce tiraillement , cependant à défaut de me répéter , je ressens cette dualité dans mon coeur , je vous fait part de cela sans aucune prétention , avez vous déjà ressenti cette sensation ? que cela signifie t- il ? , je vous remercie pour vos réponses .

A bientôt .

Voyageur


_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:39    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #1 le: 10 Juillet 2009 à 11:36: »
.



non-dualité & corps subtil..


nota, le texte ci-dessous est extrait du livre
"corps de vibration, corps de silence" par Eric Baret (L2L)


Extrait


Le Corps subtil


La pratique de l'exploration du corps subtil amène progressivement un déconditionnement des cerveaux. Lors de ces ouvertures, les notions de temps et d'espace sont remises en question. Les lieux de la géographie sacrée se présentent alors clairement. Bénarès la souterraine et Bheragat, domaine secret de la déesse, peuvent se révéler. L'iconographie indienne est la concrétisation de ces mondes subtils. Ce n'est pas seulement la représentation de principes métaphysiques, comme cela est souvent entendu par les mondes intellectuels.

[…]

L'état de rêve, quand il n'est plus utilisé comme poubelle de l'état de veille, devient un révélateur de notre sensibilité au monde subtil. A ce moment-là, il quitte sa formulation d'histoires, d'aventures, pour évoluer vers un monde de formes, de couleurs, de sons dont l'expérience n'engendre plus de conceptualisation. Les rêves deviennent de moins en moins racontables, de plus en plus intenses. On peut dire la même chose de l'état de veille : on ne peut plus penser sa vie ; toutes les constructions de la peur, de la société mondaine, de l'imaginaire humain se fondent dans un non-savoir sans attente. Le cerveau apaisé, silencieux, devient le témoin d'expériences inconceptualisables, où les notions de passé et de futur, de proximité ou de distance, de relation ou de séparation, d'intimité ou d'indifférence perdent leur sens. Ces notions se révèlent alors comme des images creuses de la réalité, artifices poétiques, conventions qui ont leur place dans la description superficielle des modalités sécuritaires et traumatisantes de la vie, mais non comme actualisation d'expériences unitives.

Inlassablement exprimées dans les manuels de yoga, la plupart des descriptions géographiques du corps subtil ne font que répéter la formulation du Shatchakranirûpana telle que traduite par Arthur Avalon au début du siècle. Comme la Shiva-Samhitâ, ce texte dépend largement, pour sa formulation, du Kubjikâmata-tantra de la tradition Kaula, qui date du Xe siècle. Enseigné comme une réalité à apprendre par cœur pour les examens de fédérations de yoga, le sens traditionnel de cette imagerie est le plus souvent incompris. Quand on indique une couleur correspondant à un centre subtil, ce n'est pas une couleur que peut imaginer notre mémoire, mais qui se réfère plutôt à un ressenti : un homme noir n'implique pas une appartenance à la race africaine, un homme léger n'implique pas une absence de poids, un homme amer n'implique pas une saveur de la peau. Ainsi, les couleurs, les odeurs, les formes attribuées aux différents récepteurs du corps subtil ne sont pas à prendre à la lettre.

Si, par exemple, lors d'une séance, le centre de pureté est particulièrement stimulé, il se peut que la vision de l'espace prenne, pendant un certain temps, de nombreuses teintes de bleu. La descente de l'énergie dans ce centre révèle également la capacité d'une audition multidimensionnelle. Les textes plus anciens, comme les Goraksha-shataka, Yoga-Yâjñavalkyam, voire les Upanishads, s'expriment chacun de manière légèrement différente. Les centres et réseaux du corps subtil s'imposent dans une conscience non impliquée. Toute tentative de ressentir les organes subtils, d'intervenir dans le corps éthérique, ne ferait que stimuler un imaginaire déjà trop fécond. Il n'y a pas à éveiller l'énergie par des moyens volontaires. Quand la sensibilité est laissée libre d'appropriations, de refus, les masses musculaires s'effondrant dans une vacuité profonde, les différents canaux d'énergie et autres images tactiles se présentent spontanément. Plus ce corps tactile va s'éveiller dans la pratique, plus des transpositions impensables vont s'exprimer dans la vie de tous les jours. La sensibilisation à ces modalités fera apparaître de nombreux points vitaux présents dans le corps, auxquels se réfère la pratique de la médecine ayurvédique et des arts martiaux indiens. Souvent mentionnés, les centres principaux sont liés à de nombreux autres récepteurs également importants. Tout cela ne doit pas devenir un sujet d'étude livresque. Une pratique sans attente, les mains vides, sans chercher à sentir quoi que se soit, disponible à tous les sentis possibles sans refus ni peur, est l'espace nécessaire à ces révélations.

Cette exploration permettra également de découvrir la présence de trois nœuds essentiels, granthi. Au bas de la colonne, lié à la cosmicité du monde : vishnugranthi ; dans le cœur, mort de toutes nos peines : hridayagranthi ; entre les sourcils où la connaissance claire, bauddhavijñâna, se reflète : rudragranthi. Ces trois étapes franchies, par aspiration ou dissolution, correspondent à l'intériorité de la sâdhanâ.

Les trois lingam, svayambhû, bâna et turîya, qui habitent ces portes, se révèlent comme ouverture privilégiée de la conscience. L'équilibrage naturel de la circulation des énergies amènera tôt ou tard à ressentir le corps comme un gigantesque écho de l'univers. La géographie et l'histoire se transposeront dans chaque région du corps. Toutes les relations profondes qui s'imposent dans notre vie seront ressenties dans des points précis de notre corps. La souffrance ou la joie des lieux et des êtres qui forment notre famille cosmique seront expérimentées dans des zones très délimitées de la corporalité. La pratique des âsanas par le corps subtil, ainsi que son déplacement conscient, libre de l'enveloppe physique, participeront à l'extinction de notre vie affective et à la révélation de ce corps géographique généralement étouffé par la tension musculaire. Toute terre étrangère est ma patrie, quand ma patrie devient terre étrangère. Tel est l'accomplissement de la délocalisation corporelle.

Entre les états de veille, de sommeil et de rêve, se trouvent des espaces de vie beaucoup plus intenses que ce qu'on appelle communément la vie. Dans ces résonances, les formes subtiles et puissantes, si bien exprimées par l'iconographie hindoue, prennent en charge la vie et transmettent l'enseignement.

Le corps vacant va parfois être visité par cette immense et jaillissante verticalité, qui semble n'avoir ni commencement ni fin. Ce lingam d'énergie ressenti comme une érection à l'intérieur de la colonne, comme une langue de feu débordante et simultanément plus ténue qu'un fil de soie, est le sens profond du yoga traditionnel.

Ce n'est pas à accomplir, à éveiller ou à créer. Découverte de l'évidence, reconnaissance de cette énergie toujours neuve consumant passé et futur dans un brasier constant, cette expérience, symbolisée par le shiva lingam de la tradition shivaïste, est le cœur de la vie. Pandit Veeraraghavachar se référait plutôt à la caverne du cœur où un feu rugissant entourait un lingam d'espace et brûlait tout encombrement. Jean Klein transmettait la ligne d'écho de la verticalité organique. Ce mouvement ascendant et secret, lingam-rahasya, est l'écho direct du secret de la vie. Il est le reflet dans l'espace-temps du sans-forme, arûpa.

[…]

source => http://www.bhairava.ws/livres/corps-extrait.html (extrait)

références :
nota de L2L : l'auteur a écrit de nombreux livres dont deux ci-dessous (dans la mouvance du "Shivaïsme du Cachemire..", en relation avec le problème de la dualité posé par Voyageur










Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ





[color=beige].

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:40    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #2 le: 11 Juillet 2009 à 16:24: »
.


À Voyageur et à toutes/tous,

la dualité essentielle que tu soulèves trouve sa solution en elle-même.

En effet, entre un savoir intellectuel et une compréhension expérimentale, mon coeur balance.

Le premier est conseillé pour éveiller son mental et le second est essentiel pour progresser sur la voie de la stabilisation énergétique.

C'est là que réside le point d'équilibre dans la vitalité énergétique des expériences.

Sinbuck.




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:41    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #3 le: 11 Juillet 2009 à 17:40: »
.



Salut à toi, Voyageur!

Carl Gustav Jung dit que c'est la tension des contraires qui crée l'énergie psychique.

L'intensification de la lumière arrive donc par l'intensification de la tension entre les dualités opposées, qui peut aller jusqu'au sentiment d'écartèlement. Le juste milieu est établi lorsqu'à bout de la tension vient le déchirement, qui déchire un voile, augmentant ainsi la lumière.

En tout cas, ainsi je vois le rôle de la dualité dans notre croissance, pour l'instant.

Cit Sinbuck: "En effet, entre un savoir intellectuel et une compréhension expérimentale, mon coeur balance."

De ce que j'en vis, le savoir intellectuel a souvent précédé l'expérimentation, l'a préparée, mais il est également arrivé que je vive des évènements dont le sens et la profondeur m'ont été révélés par des lectures, après coup.
Dans la vision que j'ai, nous avons, en dernière analyse, à construire un pont entre le coeur (l'expérience) et la tête (la compréhension) pour que notre intelligence soit aimante et notre amour intelligent. Cette construction va son chemin avec ses deux pieds: l'étude et l'expérience.



Fraternel partage!

Lanou

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:42    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #4 le: 11 Juillet 2009 à 17:52: »
.




Bonjour à tous et toutes (également)

Voyageur,

Après Lamadelama, Sinbuck et Lanou qui ont proposé un éclairage complémentaire,
si vous le permettez, je vous sugggère également
un autre angle de vue.




Citation:
Citation
Certes, il m' est encore difficile de me détacher complètement de la matérialité et mettre fin à ce tiraillement , cependant à défaut de me répéter , je ressens cette dualité dans mon coeur , je vous fait part de cela sans aucune prétention , avez vous déjà ressenti cette sensation ? que cela signifie t- il ? , je vous remercie pour vos réponses .

A bientôt .

Voyageur
.


C'est assez formidable en soi de prendre conscience de cet aspect de "dualité" et d'en cerner les contours par l'observation.. Ainsi votre regard a pu changer et vous offrir une évolution de conscience possible dans ce domaine. C'est là aussi que l'on commence à prendre toute la mesure du libre-arbitre, des choix à faire, dans ce monde "matériel" ou l'aspect éveil de l'esprit reste indissociable de l'être..

De cette dualité, tous les êtres sont concernés à des degrés divers, comme une poussée qui prend maturation par les expérimentations vécues au cours d'une vie..

De ce lâcher prise dont vous faites "état" (hihi, comme un "état des lieux", à un ou des moments de vie donnés), il est utile et fort instructif de faire valoir ce qui pour soi a de valeur primordiale dans ce que l'on accorde pour juste et valable de la "foi en la Vie", dans ce qu'elle représente dans votre "fond intérieur", avec tout le panel qui s'y rattache, comme la dignité, la justice, le partage, la créativité, l'envie de vivre heureux..

il s'agit ici plus d'honnêteté et de persévérance à développer face à la part "d'égoïsme naturel ou inné" liée à des pulsions ou si vous préférez des impulsions auxquelles vous pourriez céder plus facilement, alors que si vous prenez le temps de vous observer avec sincérité et courage, en restant ferme sur vos choix spirituels, vous seriez graduellement conscient de ce qui est plus juste à faire.. c'est ainsi que le discernement se développe, donnant accès aux plans de conscience supérieurs ainsi que la connaissance..

Ce que vous décrivez de la dualité, Voyageur, je l'ai connu, et c'est par le service et l'effort qu'il m'a fallu traverser les "crises", parfois c'était vécu très durement, jusqu'à qu'il n'y ait plus rien à combattre..



La prise de conscience de la dualité est une opportunité d'avancée.




Bien à vous, votre dévouée : damejane.


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:42    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #5 le: 11 Juillet 2009 à 20:22: »
.


Merci à tous pour vos réponses : ) ,

pour être plus précis concernant ce que je ressens , il s' agirait d' une sorte de "tirage" vers le haut , comme si mon coeur est relié à une corde le tirant vers ce "haut " toutefois ne pouvant pas bouger , le corps restant statique .

C' est la meilleure comparaison que je puisse trouver pour le moment , ce rapprochant du sentiment d' écartèlement dont parle Lanou . Cette sensation d' écartèlement n' est pas douloureuse , elle est même agréable dans le sens où l' on se rapproche de notre nature spirituelle , offrant une autre vision et compréhension de la vie .

De plus , une sensation d' accompagnement se fait sentir autour de nous , certes encore invisible pour l' oeil mais visible pour le coeur .

Voilà mes impressions , à bientôt .

Voyageur




.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:43    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #6 le: 11 Juillet 2009 à 20:22: »

.



Cit.: "Ce que vous décrivez de la dualité, Voyageur, je l'ai connu, et c'est par le service et l'effort qu'il m'a fallu traverser les "crises", parfois c'était vécu très durement, jusqu'à qu'il n'y ait plus rien à combattre.."

Le mot "Acceptation" me vient à l'esprit par vos propos, qui me touchent particulièrement, Damejane. Il y a bien des choses dures à accepter, étapes nécessaires à établir la Voie du milieu, le juste équilibre des opposés constituant la Dualité.

Nous ne sommes acceptés que dans la mesure où nous acceptons, acceptons tout car tout est UN. Nous ne pouvons agir avec plénitude qu'avec ce qu'on accepte.



Cit: "C'est là aussi que l'on commence à prendre toute la mesure du libre-arbitre, des choix à faire, dans ce monde "matériel" ou l'aspect éveil de l'esprit reste indissociable de l'être.."

Notre libre arbitre consiste, en entrant dans le monde "par delà le "bien" et le "mal",
( frontières dessinées par les limites de ce qui est accepté , suivant notre capacité à dire "Tout est entre Ses Mains, tout est Bien"), à la manière dont nous utilisons (rendons utile) après l'avoir accepté, ce que la vie nous présente, quoi que ce soit.




Fraternellement,

Lanou



.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:44    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #7 le: 15 Juillet 2009 à 11:19: »

.



Bonjour à tous,

A Voyageur :


Apropos de la "Dualité",
en complément de ce qui a été répondu,
je vous propose également
de lire ou de relire
les sujets suivants:


Les Techniques de Fusion et de Dualité (1e partie)
http://shanti2208.free.fr/Forum/index.php?topic=502.0

Les Techniques de Fusion et de Dualité (suite texte 2)
http://shanti2208.free.fr/Forum/index.php?topic=503.0


Les Techniques de Fusion et de Dualité (suite texte 3)
http://shanti2208.free.fr/Forum/index.php?topic=504.0

Les Techniques de Fusion et de Dualité (suite texte 4)
http://shanti2208.free.fr/Forum/index.php?topic=505.0




Bien à vous : damejane.


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:44    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #8 le: 16 Juillet 2009 à 20:59: »



Merci pour les liens Damejane, je vais les lire attentivement .

Voyageur



_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2009 - 12:45    Sujet du message: La dualité Répondre en citant

« Répondre #9 le: 17 Juillet 2009 à 18:34: »



Citation :
""pour être plus précis concernant ce que je ressens , il s' agirait d' une sorte de "tirage" vers le haut , comme si mon coeur est relié à une corde le tirant vers ce "haut " toutefois ne pouvant pas bouger , le corps restant statique .

C' est la meilleure comparaison que je puisse trouver pour le moment , ce rapprochant du sentiment d' écartèlement dont parle Lanou . Cette sensation d' écartèlement n' est pas douloureuse , elle est même agréable dans le sens où l' on se rapproche de notre nature spirituelle , offrant une autre vision et compréhension de la vie .

De plus , une sensation d' accompagnement se fait sentir autour de nous , certes encore invisible pour l' oeil mais visible pour le coeur .

Voilà mes impressions , à bientôt .

Voyageur ""


Bonjour à tous et à toutes !
Bonjour voyageur,


Votre description est un bon point de repère qui s'affinera dans le temps, en effet la dualité, d'un être à l'autre se vit et s'expérimente avec des niveaux de conscience qui varient de plans de reconnaissance..

Au début c'est souvent de l'ordre de la sensation, puis de l'ordre du ressenti, puis de l'ordre de la perception, (comme entrevoir d'une façon plus "réellement" vécue), puis c'est de l'ordre de l'imprégnation d'un point de vue spirituel se démarquant plus du mental concret, du principe egoïste de la personnalité, et c'est de cette façon aussi que graduellement le "grand écart" causé par la différence se fait sentir, c'est une dualité qui devient de plus en plus forte car tout semble opposer l'âme et la personnalité et pourtant, l'être découvrira "l'harmonie par le conflit" grâce à l'expérimentation et la volonté sincère de servir et d'évoluer sur le sentier qui est ou devient une aspiration tangible.. il commencera à "fusionner" avec l'âme.


La sensation d'accompagnement peut être double, elle est ainsi au début :

- d'une part, on perçoit une "présence" (divine) en soi mais elle n'est pas encore une réalité reconnue.

- et d'autre part on peut ressentir la "présence de groupe" qui nous lie aux hommes de bonne volonté.




Bien à vous : damejane.


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:44    Sujet du message: La dualité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky