Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Travailler et oeuvrer dans l'aura d'un Maître en incarnation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 15:54    Sujet du message: Travailler et oeuvrer dans l'aura d'un Maître en incarnation Répondre en citant

 
Travailler et oeuvrer  
dans l'aura  
d'un Maître en incarnation


Si on travaille dans " l'aura d'un Maître " un grand initié, il faut d'abord que l'on soit prêt à supporter
ses énergies et il faut que le Maître soit lui-même prêt pour enseigner.
Puisque le Maître en question est d'un 'haut degré spirituel' il aura intrinsèquement un haut degré
vibratoire, un rayonnement adapté à ce qu'il reçoit de plus haut et il n'est pas dit que pour
le disciple, ce soit supportable au quotidien.


Pour le disciple il y a un effort personnel et constant à prodiguer, et sous le regard et le contact
d'un Maître, le disciple porté par ces énergies, car il y baigne, et s'y "identifie", et aurait tendance à "se la couler douce" à l'intérieur, dans le "bouclier" et avec la puissance des énergies du Maître, ce qui au final serait un handicap. Le disciple doit fournir un réel effort et doit essentiellement progresser par lui même. C'est comme si le Maître allumait les lanternes du parcours du combattant à faire, mais c'est bien le disciple qui doit le parcourir seul. Le Maître pourrait être comparé à un entraîneur (un "coach"..), et l'élève n'aura de performance qu'à la mesure des limites qu'il a tendance à s'imposer, alors qu'il n'y en a pas, ou ne devrait pas y en avoir..

Trop de disciples confondent la bienveillance des Maîtres, et l'Amour Divin exprimé par eux, avec l'aspect "sentimental" généré par les hommes et l'océan de leurs émotions qui sont liées à leur personnalité.

Les Maîtres ne vous apporteront rien sur un plateau, il ne feront que vous donner des indications de même qu'ils partageront leurs connaissances et ce, en fontion de ce que le disciple est capable sur l'instant d' entendre, de reconnaître et d' intégrer en lui.

Les "enseignements" des Maîtres s'adressent toujours au coeur du disciple, donc à son âme, et non à la personnalité, d'ou cette difficulté pour le disciple de comprendre que les Maîtres oeuvrent et enseignent d'une façon "impersonnelle".

Les Maîtres n'ont en réalité qu'une "personnalité" apparente, car c'est leur coeur qui gouverne. Ce coeur est le point de convergence des énergies Monadiques et des inspiration divines exprimées par le feu Agni, qui apportent la connaissance; et l'élévation de la puissance est régulée par le coeur qui représente aussi l'axe entre le ciel et la terre, entre l'infiniment petit et l'infiniment grand.
L'homme de par sa nature, et par le coeur, lequel est un transformateur et régulateur des énergies et il est en constante adaptation et transformation, jusqu'à la dernière de ses cellules.

De même, tous les Maîtres n'oeuvrent pas tous sur un même rayon d'influence et ne suivent pas tous la même tâche à accomplir sur terre et certains d'entres eux peuvent donner l'impression par moment d'une trop grande puissance et rigidité car si ceci est perçu ainsi et à tort, çà ne l'est que du seul point de vue de la personnalité du disciple, alors que les Maîtres vivent dans et par les énergies de feu (donc Monadiques..), à des niveaux de puissances égales à ce qu'ils sont dans leur évolution propre, (ceci, au risque de me répéter..).

Et lorsque le maître sent que son disciple se trompe de chemin il essaiera toujours de l'aider à le retrouver mais, si ce dernier décide de n'en faire qu'à son idée, jusque parfois, de servir la voie de la main gauche, le Maître sera obligé de couper toute relations sous quelque forme que ce soit, en commençant toujours par le lien "mental", car le disciple mettrait en péril tout le travail du groupe, voire de l'ashram, cette première coupure au plan mental laisse un vide et un manque dans le mental du disciple, il se trouve soudain (du fait de la coupure du lien), comme vidé de sa substance et aura (et c'est là que se trouve l'erreur grave et le tort..), tendance immédiatement à chercher à compenser en soutirant une quantité équivalente d'énergie dans le plan horizontal.. (en l'occurence, d'abord mental..), et c'était cela qu'il aurait fallu ne pas faire, car c'était prendre le risque de l'accoutumance à l'emprunt en un premier temps, au vol ensuite, puis au détournement d'énergies et cela ira jusqu'à une forme de vampirisme mental, émotionnel et enfin éthérique, qui est la dernière chose que devrait s'autoriser tout disciple, parvenu à ce stade, la voie de gauche est déjà en train d'être prise et aucun lien ne peut plus être rétabli dans cette incarnation là, quant à la rétablir dans la suivante, tout dépendra de la focalisation du disciple, s'il l'aura continué dans le même sens ou s'il aura compris son erreur et entrepris d'y remédier, en demandant l'aide des esprits guérissants disponibles en ce temps là autour de lui, ou de ceux qui seront venus manifester le désir de l'aider, parfois aussi à la demande de son "ancien" maître, ou d'un disciple avancé de celui-ci, s'il a pu être touché par quelque sincérité de la part de l' ancien disciple.


Tout disciple qui cultive l'ambiguité et la suspission vis à vis d'un Maître ne fait que se suspecter, s'auto empoisonner, (ainsi que le fait le "doute"..) et perdre de vue l'essentiel de ce qui vit en lui-même.


Les Maîtres ne recherchent pas spécialement des disciples, ni la notoriété, ni à être adulé, cela ne serait qu'un frein dont ils auraient ensuite à souffrir. En effet, cela constituerait plus un handicap pour mener à bien leur travail de service. Les Maîtres connaissent et servent le dessein de Dieu parce qu'ils l'ont reconnu, puis l'ont intégré comme un Tout vécu ainsi qu'une renaissance, puis ont du reconnaître en eux même les parts d'ombres à dissoudre dont la plus difficile à dépasser aura été la maîtrise du torrent de leurs émotions qu'ils ont du remonter, (à contre courant) : c'est ("c'était".; dans le cas du Maître..), le "baptème", ou la 2e initiation.. C'est le commencement de la remontée vers la source, les premiers pas de cette partie du sentier qui grimpe vers "la montagne de la transfiguration"..


- Ensuite commence l'entraînement par les épreuves et le risque de la descente dans les profondeurs du mal, ce que seul le disciple qu'ils étaient alors, a du affronter. Allégoriquement, pour ceux qui ont vu la "guerre des étoiles" (le film..), il y a le passage du "Jeune Padawan" dans la grotte où il échoue, quand il combat contre lui-même sur la planète de Yoda qui est son instructeur. ( Excusez-moi si je ne me rappelle pas de tous les détails comme le nom du "Djeddaï"), son Père Dark Wador avait échoué parce qu'il n'avait pas su Maîtriser ses émotions ni sa vanité, la suite de l'histoire, vous connaissez.

- Je terminerais en disant qu'il n'y a pas de meilleur "instructeur" que Le "Christ qui est en tous", en Vie pour tous, et que c'est véritablement à ce moment du processus initiatique, qu'il prend "les commandes", au plus haut niveau, le pilotage de l'être incarné, que nous sommes alors.. pour le guider vers la transfiguration.. De fait le Maître n'a qu'un rôle mineur et seulement préparatoire à l'initiation, et d'assistant pendant celle-ci, l'initiateur est le Christ aux 2 premières initiations et le Logos à la 3e, (à travers la "personne" de l'unique initiateur..), aux initiations suivantes, (à fortiori à la 3e..).

Bien à vous et cordialement: damejane.


PS: ce texte je l'ai posté sur un autre site en réponse à une interrogation d'un internaute, il m'a paru utile de le mettre également ici sur notre site.
.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 15:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 16:04    Sujet du message: Travailler et oeuvrer dans l'aura d'un Maître en incarnation Répondre en citant

. . . 
Salut DameJane,
Salut à toutes et à tous,


La nouvelle note divulguée à l'Humanité serait-elle de ne pas se focaliser sur le Maître en incarnation, apte et disposé à enseigner? 
Pour ceux qui idéalisent le Maître, effectivement, il convient de se remémorer cet enseignement tout simple; le contact avec le Maître ne doit pas être un but, mais comme vous le faites remarquer si bien, juste une aide ponctuelle afin de nous faire évoluer dans notre ascension vers le Père.
Encore une fois l'homme s'est fourvoyé dans cette approche, importante certes il faut l'admettre, mais sûrement pas à considérer comme une finalité dans notre démarche spirituelle, comme l'on fait nombre personnes, après la divulgation de leur existence.
La Voie de la Sagesse doit nous apprendre à mesurer avec détachement tout contact, toute approche de la Hiérarchie avec les frères et sœurs sur Terre, au lieu de se pâmer devant tout partage de la part d'un membre plus avancé que nous sur le Sentier.
Si en Haut-Lieu il est "estimé" qu'un être humain sera mis en contact avec un Frère Aîné, acceptons cette offrande comme il se doit, c'est-à-dire une plus grande part au service et plus de responsabilités.....rien de miraculeux et surtout rien qui aplanisse notre existence de ses difficultés.
N'est-il pas dit que le Maître enseigne la Voie mais ne fera pas, à notre place, le Chemin?
Même le Christ ne le peut, non pas parce qu'Il ne le veut, mais parce que cela serait contraire aux Lois Universelles de Compassion et d'Amour.
Le Père a merveilleusement œuvré, faisons-Lui confiance un tant soit peu, non? 
Ceci est juste mon point de vue.....à consommer avec modération...... 
Fraternellement.

Amilius
. . . 
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 16:06    Sujet du message: Travailler et oeuvrer dans l'aura d'un Maître en incarnation Répondre en citant

.
Salut à tous!!!


La réflexion posée par DameJane est très intéressante, merci DameJane.

Cela me fait penser qu'identifier la présence de la dite vibration implique déjà que la sensibilité soit assez développée pour s'identifier comme disciple accepté, ce qui implique à son tour que l'obéissance occulte est assez mure pour diriger les "impulsions" et autres demandes de l'âme qui coopère avec le Maître en incarnation, dans le travail du Groupe.

Le disciple accepté est accepté aussi parce qu'il est acceptant. Qu'accepte t il?
Quelles responsabilités? quelles attitudes?

 La réalisation de Sa "part" du Plan dans le temps et l'espace est la tâche du Maître en incarnation en premier lieu. Travailler dans l'aura du Maître signifie partager (peut être même de manière inconsciente) cette tâche avec le Maître en l'assistant avec chacun ses moyens, là où la Destinée nous a placé.

Nous sommes plus là pour aider le Maître que le Maître est là pour nous aider, même si, bien entendu, Il le fait afin de nous rendre mieux apte au service.

Fraternelles pensées!

Lanou 

.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:57    Sujet du message: Travailler et oeuvrer dans l'aura d'un Maître en incarnation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> sur le sentier -> thèmes de réflexions en cours Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky