Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Ouvrir ne serait-ce qu'un œil........

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page d'Amilius
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2009 - 18:33    Sujet du message: Ouvrir ne serait-ce qu'un œil........ Répondre en citant

« le: 02 Mai 2009 à 17:30: »

.


Ouvrir ne serait-ce
qu'un œil........






Nous nous drapons dans nos certitudes,
trop heureux d'en posséder quelques unes, et encore plus d'ériger celles-ci en une tour inexpugnable, fiers de repousser les soit-disant assauts ennemis que sont les idées, ou idéaux, d'autrui.

Nous avons peur qu'une seule de celles-ci, ou un seul de ceux-ci, puisse remettre en cause notre mode de fonctionnement, notre « train-train » quotidien, ces certitudes donc, dont nous croyons voir en elles notre vérité de ce monde et, a fortiori, celle des autres.
Puisque nous voyons le monde par le petit bout de la lorgnette, il ne peut en être autrement pour les autres et donc nous avons raison.

Ne pas remettre en cause notre perception de notre « univers », aussi peu étendu soit-il, est une preuve de notre étroitesse d'esprit, cette condition qui nous valoriserait, ne fait que nous opposer à celle-ci, ce qui entraîne, inévitablement, des conflits d'ordres soit moraux, soit politiques, soit religieux.

Pourquoi craindre ce que l'autre pourrait nous apporter comme étant une nouvelle vision de ce monde?
Ou, plus simplement, de nous ôter des œillères et d'élargir notre perception des choses qui nous entourent?
Pourquoi refuser un changement alors que, quotidiennement, nos hommes politiques nous conduisent vers une catastrophe imminente et annoncée?
Nous croyons-nous obligés de suivre béatement un leader politique ou un président qui ne font que des effets de manche et tiennent des promesses totalement incongrues et tellement grossières que nous ne nous posons aucune question concernant l'énormité de celles-ci?

Nous savons fort bien pour qui « roulent » ces hommes, pour les plus nantis qui ne désirent qu'une seule chose: ÊTRE ENCORE PLUS RICHES, PLUS PUISSANTS et traiter « les hommes et les femmes d'en bas » comme un vulgaire troupeau que l'on conduirait à l'abattoir!
Nous nous taisons, nous acceptons tout comme les moutons sur les routes des pâturages, heureux d'être conduits à la baguette, oserais-je dire à la carotte?
La révolution de 1789 n'est qu'une page glorieuse d'un passé mort depuis plus de deux cents ans, mais que nous édifions comme en étant les principaux artisans!!
Qu'y-a-t-il de plus stupide dans cette croyance totalement erronée........
Nous serions incapables de nous soulever comme nos valeureux aînés, nous sommes devenus par trop égoïstes, trop imbus d'une volonté de ne pas perdre ce que nous croyons posséder, mais qui est totalement illusoire si nous ôtons, enfin, le voile qui recouvre nos yeux.

Nous ne possédons rien, ni notre travail, ni notre maison, ni notre famille......il suffirait que nous en perdions un pour que l'effet domino entrant en jeu, nous fasse perdre le restant.
Il faut avoir le courage de regarder le nombre croissant de sans domicile fixe, de jeunes dans cette même situation, d'agriculteurs perdant leur biens trop endettés pour poursuivre leur travail dans leurs exploitations, d'usines fermant pour rouvrir dans des pays moins regardant sur les droits des travailleurs, moins ficelés qu'ils sont dans leur imposition que ne l'est l'état français ou étasunien, pour comprendre et admettre cette vérité.

Au final que nous reste-t-il si nous baissons les bras devant autant d'infamie?
Rien, car même notre fierté s'est envolée vers d'autres cieux plus cléments.
Aurons-nous donc cette flamme (oserons-nous la faire croître?), cette force qui peut soulever des montagnes?
Celle qui renverse un état de fait inique, grandissant de façon exponentielle, qui jette à la rue des milliers de personnes, entre-autre, et dont nous n'en vivons que le commencement.

Écouter à la télévision les chiffres est totalement différent que de vivre une fermeture d'usine, cela est impersonnel, sauf quand cela vous frappe en plein cœur bien entendu, et cela permet de ne pas s'attacher à la souffrance d'autrui et donc de rester bien au chaud dans notre petit monde aseptisé, sans souffrance, ou si peu en réalité, et de faire fi égoïstement de celle des autres.

Il ne faut pas appréhender ce texte dans le but de forcer quiconque à voir le monde tel que certains d'entre nous le perçoivent, laissons cela aux dictateurs, cependant si cela permet à un seul d'entre nous de changer « son monde », d'éclore vers une autre « vision », il comprendra que ce bouleversement est le début d'un effet plus vaste dont il n'aura, au commencement de son combat, qu'une vague idée..





Amilius.


.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2009 - 18:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> La page d'Amilius Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky