Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La pensée spontanée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Sinbuck
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2009 - 17:18    Sujet du message: La pensée spontanée Répondre en citant

« le: 30 Avril 2009 à 21:34: »
La pensée spontanée

La spontanéité se réfère plutôt à un acte instinctif, une pulsion freudienne qui s'exprime normalement (ligne de moindre résistance) dans le corps physique.
Nous sommes si peu de choses devant l'Eternel Amour qui agence la matière et libère la pensée du temps qui l'emprisonne. Nous sommes à la frontière d'un espace confiné, les "portes de la perception" ouvrent le champ inespéré du rêve qui porte nos possibilités vers des limites insoupçonnées. Avoir un soupçon suppose une hypothèse qui jette vers l'inconnue le caillou qui, selon les cas, ricoche ou pas sur la surface lisse du lac de la Vie. Mais la manifestation est rugueuse, tempétueuse et le souffle du vent soulève des vagues que forment les obstacles aux ricochets répétés et souhaités surtout avant de lancer le caillou. 
C'est toute une histoire que de vivre l'enfance imagée qui remonte à la surface du temps passé. Un souvenir marqué du sceau de son unité, tant espérée et pourtant si réelle, de sa vie qui un jour, aux détours de la mémoire, nous rappelle vraiment ce que nous sommes. Car nous sommes bien nous-même, unique en soi parmi tous. Retrouver ce souvenir passé de l'enfance et projeter cette identité dans un temps futur qui fera sien ce que le soi est depuis toujours : Un trait-pointillé qui reflète l'espace de vide nécessaire à la transition vers d'autres sphères. Un trait n'est qu'une focalisation très agrandie de la circonférence d'un cercle. Un trait-pointillé franchit les frontières du temps et de l'espace, paradoxalement par le vide, pour gravir les différentes volutes des spirales de la vie. Ou pour gravir les différentes montagnes d'un soi qui le sépare de lui-même.

Sinbuck.

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2009 - 17:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2009 - 18:41    Sujet du message: La pensée spontanée Répondre en citant

« Répondre #1 le: Aujourd'hui le 14 mai 2009 à 18:41 »

Bonjour à tous,

Sinbuck,

Après avoir relu plusieurs fois et souvent votre texte, et
n'en n'avoir pas épuisé la beauté car la subtilité des mots,
et la poésie de votre style éveillent un "écho" en vous lisant..

.. et font que les mots me manquent pour décrire
avec quelle joie renouvelée, c'est si bon de lire ce "fil"..


Merci.. ce texte mérite relecture..


bien à vous, votre dévouée : damejane

_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
damejane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 6 013

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2009 - 21:44    Sujet du message: La pensée spontanée Répondre en citant

« Répondre #2 le: 140mai 2009 Aujourd'hui à 20:12 »

citation (Sinbuck..), Un trait n'est qu'une focalisation très agrandie de la circonférence d'un cercle. Un trait-pointillé franchit les frontières du temps et de l'espace, paradoxalement par le vide, pour gravir les différentes volutes des spirales de la vie


- un trait de caractère n'est qu'une focalisation très agrandie de la totalité ou "circonférence" d'un caractère individuel ou "cercle" de reconnaissance "kama-manasique" (ou astralo-mentale..) du "soi personnel", connu comme insuffisant et insatisfaisant (d'une divine insatisfaction..), du "soi" discipliné et "forgé" au contact du vide paradoxal de la pensée spirituelle qui échappe toujours au mental concret.. sauf bien sûr à se satisfaire d'une pseudo connaissance ou d'une théologie sans l'expérience vécue d'un disciple à l'oeuvre dans le service et dans l'ascèse.. Ascèse qui blesse (au sens de l'antique senzar dont on trouve une noble trace dans l'anglais "bless" signifiant bénir..), la superficialité personnelle, la blesse, donc.. tout en la bénissant pour le retour sur le sentier..

- Ne convient-il pas de se représenter les cicatrices de sa vie avant que de partir à la recherche de soi, ou plutôt, de ...... Soi ?






Shalom, Salam, Shanti, . . lamadelama ལམདེལམ





.
_________________
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
"Shanti-Om"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:55    Sujet du message: La pensée spontanée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sur le sentier Index du Forum -> sur le sentier -> le jardin de la sérénité -> la page de Sinbuck Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky